14 Quartet Carancanfunfa

Hola a Todos,

Le quartette CARANCANFUNFA n'existe plus et c'est dommage !
Nous avons pu connaître sa musique, encore diffusée à Buenos-Aires et nous voudrions la partager avec vous dans notre "Dernier tango de la saison"

L'année 2002 se sont réunis autour du guitariste et compositeur Adrián Lacruz, trois autres musiciens intéressants, la pianiste Betiana Possetti, le bandonéoniste Federico Biraben et le contrebassiste Christian Ludueña. Il se voulait un ensemble musical authentique; à l'instar des ensembles que chacun des participants intégraient déjà. Le quartette s'est donné le nom de : « CARANCANFUNFA »

CARANCANFUNFA est un mot qui appartient au “lunfardo” - l'argot portegne - qui était utilisé dans le jargon des crâneurs pour désigner autant la danse du tango avec “cortes y quebradas”, comme les danseurs qui l'exécutaient avec beaucoup d'adresse.

Enrique Santos Discépolo l'utilisa dans l'un de ses vers pour la deuxième version des paroles du tango “El Choclo”:
“Carancanfunfa se hizo al mar con tu bandera y en un pernod mezcló a París con Puente Alsina”... ( Discépolo l'écrivit à la demande de Libertad Lamarque, qui allait le chanter dans le film “Tampico” de Luis Buñuel. Nous avons la traduction de « El Choclo » ici )

Mais revenons au Cuarteto en question. Les quatre musiciens pratiquaient la musique argentine, le tango et le folklore et parfois aussi le jazz. Ils se produisaient dans des café-concert de Buenos Aires et à Montevideo, et en l'année 2004 ils ont enregistré leur premier et seul CD .

Ce CD s'appelle: “La Púa” ( peut-être en hommage au poète Carlos de La Púa dont les vers en argot ont nourrit les tangos du Rio de La Plata ) Le compact comporte une bonne douzaine de morceaux ( tangos et valses ), tous instrumentaux, dont cinq appartiennent à Adrian Lacruz.

Il nous semble que la sélection de thèmes – sans doute “pugliesienne” - et leur interprétation, qui doit parfois à Horacio Salgan, comme les aspects innovants de leurs propres compositions, par exemple, le timbre acoustique de la guitare électrique, ne mériteraient pas de tomber dans l'oubli .

Aujourd'hui ces quatre musiciens travaillent dans des orchestres et des ensembles différents et ils enseignent la musique argentine.

Pour les apprécier, vous trouverez l’enregistrement avec le lien en attaché ici
du tango Noche de naipes (Soirée jeux de cartes), de Adrián Lacruz »

Un abrazo et bonne écoute,
Martha et Gabriel




NB: ne pas confondre avec le Trio Carancanfunfa, originaire de Mar del Plata, agréable pour agrémenter un bal, mais loin au-dessous du Quartette du même nom