01.08 - DES VOLONTAIRES NATIONAUX AUX BATAILLONS DE CHASSEURS.- 1792 - 1796

Bouton période révolutionnaire - http://guerrasullealpi.forumfree.it/?t=73660963
cliché Jean SINI

LA PÉRIODE RÉVOLUTIONNAIRE 

1°/ - LES VOLONTAIRES NATIONAUX

Durant cette période, la Corse n’est pas en reste. Elle participe à l'effort de guerre de la Jeune République en levant des Bataillons de Volontaires Nationaux. Ceux-ci sont levés sur le pied de l’Infanterie Légère.

- Le 1er Bataillon de Volontaires est levé à Bastia en 1792, il est fort de 400 hommes, sous les ordres du Lieutenant-colonel CASALTA, et du Lieutenant-colonel en 2nd PIETRI. Le Bataillon défend Bastia contre les Anglais. Leur drapeau y est pris et est conservé aujourd'hui à Londres.
Le 24 août 1794 à Toulon, les restes du 1er Bataillon des Volontaires de la Corse sont amalgamés au 2ème Bataillon du 52ème Régiment d'infanterie ex La Fère, et le 1er Bataillon de Volontaires de la Nièvre pour former la 104ème 1/2 Brigade de Bataille. 
Conformément à l'arrêté du 8 janvier 1796, elle est amalgamée avec la 56ème 1/2 Brigade de Bataille, les 1er et 2ème bataillons de la 209ème 1/2 Brigade de Bataille à Coni, et le 8ème Bataillon de Volontaires de la Saône et Loire (levé le 13/06/1793) pour former la 85ème 1/2 Brigade de Ligne à l'armée d'Italie. Elle devient le 85ème de Ligne en 1803.

- Le 2ème Bataillon est levé à Ajaccio le 2 avril 1792. Il arrive péniblement à 500 hommes. Il est sous les ordres du Lieutenant-colonel QUENZA, et du Lieutenant-colonel en 2nd BONAPARTE.  

- Le 3ème Bataillon des Volontaires de la Corse, est levé le 24 mars 1792, à Corté. Il atteint péniblement 300 hommes. C'est celui qui connaît le plus de désertions. Il est sous les ordres du Lieutenant-colonel Achille MURATI, et du Lieutenant-colonel en 2nd SALICETTI.

-Le 4ème bataillon est levé à Calvi le 12 août 1792. Il est placé sous les ordres du Lieutenant-colonel GRIMALDI, et du Lieutenant-colonel en 2nd COLONNA-LECA. Ce bataillon n'atteint pas 200 hommes. 

Il y en aurait peut-être eu un 5ème d'après BELHOMME. 

Boutons grand & petit module "Département de la Corse". 
Période révolutionnaire - Pièces de fouilles.
Cliché Jean SINI.

Ces bataillons ont une existence éphémère, car levés en prévision d'une descente en Sardaigne. On sait que PAOLI ne sera pas favorable à cette action. Les effectifs des Volontaires engagés dans cette expédition ne dépasseront pas 500 hommes, soit à peine l'effectif d'un bataillon. 

Pour la Corse, l'effectif des bataillons ne sera jamais au complet. On peut l'estimer à une force n’excédant pas 1.200 hommes.




                    Ce modèle de bouton découvert en Corse, est d'un modèle non répertorié. Il pourrait-être attribué à une Garde Nationale insulaire.

Cependant, Pascal PAOLI, ne supporte plus les excès de la Révolution. Après l’exécution de Louis XVI, il se tourne vers l'Angleterre qui lui a jadis accordé l'exil. Il est alors dénoncé par Lucien BONAPARTE comme traître à la Nation. 
Chassés de Toulon, en décembre 1793, les Britanniques vont prendre pied sur l’île. La Corse va devenir le théâtre de combats furieux. Les Corses vont s'entre-déchirer entre Paolistes et Républicains. Les Anglais vont prendre pied autour de Saint-Florent, et par la terre vont assiéger Bastia, (4 avril au 19 mai 1794) qui capitule avec les honneurs de la guerre, après de violents bombardements en mai 1794. 
Installés sur l’île, les Anglais vont à leur tour lever des unités constitués d'insulaires. (Cf chapitre consacré aux troupes du Royaume anglo-corse).
Les restes des troupes républicaines quittent l’île pour se regrouper en Provence, où elles vont grossir les rangs de l'Armée d'Italie.

Drapeau du 1er Bataillon des Volontaires de la Corse en 1792
in Les Drapeaux de la Révolution et de l'Empire par Ludovic LETRUN - Ed. Histoire & Collections
 
Les 2ème, 3ème et 4ème Bataillons de Volontaires de la Corse sont licenciés le 5 février 1793 pour former 4 Bataillons de Volontaires Corses portant les n° 15 à 18. Ces quatre bataillons sont levés par les conventionnels LACOMBE-SAINT-MICHEL & SALICETTI.
Sans pain, sans solde et sans souliers, ils ont vaillamment combattu. Ils ne quittent la Corse qu'après une héroïque résistance qui leur vaut les honneurs de la guerre de la part des Anglais. 
Rapatriés sur le continent, ils poursuivent la lutte à l'Armée d'Italie.
 
Au retour de la Corse dans le giron de la République, BONAPARTE, alors Général en Chef à l'Armée d'Italie, décide la levée de 5 Compagnies franches (3 pour le Golo & 2 pour le Liamone) forte chacune de 300 hommes.

Dans le même temps, des Compagnies de Gardes Nationales sont levées : 3 à Bastia - 2 à Ajaccio - 1 à Calvi - 1 à Saint Florent - 1 à Corté & 1 à Bonifacio.

Les 2ème, 3ème et 4ème Bataillons de Volontaires de la Corse sont licenciés le 5 février 1793 pour former 4 Bataillons de Volontaires Corses portant les n° 15 à 18.

Les bataillons d'infanterie Légère Corses ont formé une pépinière d'officiers que l'on retrouvera sous l'Empire, et dans les campagnes qui ont suivies. De leurs rangs sont sortis 5 Généraux et 1 Maréchal.

 
 
Revers & avers de bouton de Garde Nationale de la Corse.
Pièce de fouille en Corse - Cliché Jean SINI


NOTICES BIOGRAPHIQUES

DEANGELI Gian Battista, né en 1764 à Vico. 
Capitaine au 1° Bataillon de Volontaires Corses. Combat jusqu'en 1794 en Corse. Fait la Campagne d'Italie sous BONAPARTE à la tête de sa compagnie. Chef de bataillon en 1805.  Il est nommé Directeur  de l'Ecole des orphelins de Milan jusqu'en 1811. (indiqué par J-P Bertaud)

POLI Antoine Louis. Né à Cervione. 
Député des Nobles-Douze  aux Etats de Corse - Membre du Directoire de la Corse - Capitaine de Volontaires Nationaux en 1792 - Receveur Général du Golo.

=-=-=-=-=-=

LE 15ème BATAILLON

Drapeau du 15° Bon de Chasseurs - 
Ludovic LETRUN - Les Drapeaux de la Révolution & de l'Empire

Ce bataillon est levé le 1er avril 1793 à BASTIA sous le contrôle du Commissaire des Guerres GOSSELIN. Le bataillon est chargé de la défense de la place de Bastia. Peut-être incorpore-t-il les effectifs du 1° Bataillon de Volontaires de la Corse.

ÉTAT-MAJOR

Lieutenant-Colonel en 1erJean Baptiste RISTORI, né à Bastia le 28/01/1727. Fils de Joseph & de Maria. 
Soldat au Royal-Corse en février 1740. Sergent en avril 1750. Lieutenant au régiment de Corse-Cavalerie le 09/04/1758. Capitaine à la suite aux Chasseurs de Fischer. A la suite du Royal Corse le 12/04/1760. Capitaine au dépot des recrues du régiment de Buttafoco le 04/05/1771. Capitaine au Régiment Provincial Corse le 21/11/1772. Lieutenant-Colonel commandant le 15ème bataillon d'infanterie légère le 15/04/1793. Lieutenant-colonel, chef de brigade de la 27ème 1/2 Brigade Légère le 10/07/1794. Démissionne en mars 1796. Commande la place de Bastia le 27/10/1796. Autorisé à rejoindre ses foyers le 17/05/1797. Retraité le 23/10/1799. Chevalier de Saint Louis le en 1784. A été fait prisonnier à Closterclamp. Décédé le 07/08/1812.

Lieutenant-colonel en 2nd Jules ROCCASERRA, né à Quenza le 25 novembre 1747. Fils du capitaine Marco Maria & de Maria PIETRI. Commandant de la Garde Nationale soldée en Corse le 08/09/1789. Lieutenant-colonel du 15ème bataillon de Chasseurs le 15/04/1793. Chef de bataillon à la 27ème 1/2 Brigade d'Infanterie Légère en 1794. Chef de la 27ème Légère en 1801. Ne figure plus sur les contrôles du corps en 1802. 

Capitaine adjudant-major : Antoine Noble MATTEI, né à Bastia le 08/03/1749. Fils de Pierre François & de Marie. 
Volontaire au Royal-Corse le 10/01/1765. Sergent le 10/01/1769. Capitaine adjudant-major de la Garde Nationale le 05/11/1789. Maréchal des Logis à la 22ème Division de Gendarmerie le 10/01/1792. Capitaine adjudant-major au 15ème Bataillon de Chasseurs le 15/04/1793. Capitaine commandant une compagnie le 19/06/1793. Capitaine à la 27ème 1/2 Brigade d'Infanterie Légère en 1801. Capitaine au 3ème Bataillon de la 8ème Légère en 1803. Capitaine aux Tirailleurs Corses en 1805. Retraité le 10/02/1806. Adjudant de place à Capoue le 11/06/1806. Chef de bataillon commandant un fort à Naples le 08/07/1810. Se retire après le licenciement de l'armée de Naples le 22/06/1815. Capitaine au service de France et mis en demi-solde le 01/10/1816. Chef de bataillon à l'Etat-major des Places le 20/05/1818. Retraité le 18/03/1819.
Il a été blessé trois fois, dont une fois à Naples le 12/06/1799. Chevalier de Saint-Louis & Chevalier de l'Ordre des Deux-Siciles.

Capitaine Quartier-Maître Trésorier : Jean Baptiste CRISTIANI, né à Bonifacio le 13/02/1757. Fils de Jean Baptiste & Marie Félicie RICCI.
Capitaine-Quartier-Maître Trésorier au 15° Bataillon de Chasseurs le 15/04/1793 - Capitaine Commandant une Compagnie le 26/12/1793 - Capitaine à la 15° 1/2 Brigade Légère le 01/06/1794 - Lieutenant-Colonel, Chef du bataillon des Gardes Nationales de Bastia le 28/07/1797 - Capitaine au 1° Bataillon des Chasseurs Corses du Golo - Capitaine au 8° Bataillon du 35° Léger  - Capitaine au 2° Bataillon Colonial Française le 01/02/1814 - Mis en demi-solde le 27/07/1814 - Adjudant de Place à Bonifacio le 01/09/1815.
S'est trouvé à Paris le 02/09/1804 en qualité de Chef de bataillon de la Garde Nationale du Golo pour assister au sacre de l'Empereur. 

Chirurgien major : Pascal PAOLI, né à Vescovato en 1752  - Décédé en 1800 à Villefranche.
Étudiant en médecine à Rome, il a pratiqué son art à La Porta d'Ampugnani en 1784. Chirurgien-major au 15° Bataillon de Chasseurs le 01/08/1793. Débarqué à Toulon en 1794 - Chirurgien à la 15° 1/2 Brigade d'Infanterie Légère. Médecin à l'Armée d'Italie. Affecté à l’expédition maritime pour reconquérir la Corse en 1795 - A l'hôpital de Villefranche  en 1795 - Sert à l'Armée d'Italie  en 1796 - Sert à l’île du Levant en 1798 - Aux hôpitaux de l’île de Corse en 1798 - Licencié en décembre 1799 - Reprend du service à l'Armée de la République Cisalpine à Milan. Hôpitaux de Brescia et de Savone.

CAPITAINES

Ipolito AGOSTINI, Capitaine au 15° Bataillon de Chasseurs le 15/04/1793. 
Pas d'autres renseignements.

- Simon Brando ALBERTINI, né à Taglio (Golo) le 9 mars 1751. Fils de Dominique & Marie Jeanne MARCHETTI
Capitaine au 15° Bataillon de Chasseurs le 15/04/1793 - Chef de bataillon le 25/04/1794 - Confirmé à la 27° 1/2 Brigade Légère le 19/09/1801. - Retraité le 12/09/1805.

- Pierre GALEAZZINI, né le 20/03/1763 à Bastia ou Gênes - Fils d'Antoine & Dévote  CECCALDI.
Capitaine en 2nd de la Garde Nationale de Bastia le 01/05/1790 - Sous-lieutenant au 4° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/06/1792 - Capitaine au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 12/04/1793 - Adjudant-général Chef de bataillon le 13/07/1794 - Capitaine à la suite au 15° 1/2 Brigade d'Infanterie Légère le 26/08/1795 - Passe devant le Tribunal Militaire pour malversations - Acquitté - Participe à la réoccupation de la Corse le 11/08/1795 - Passe au service de Naples - Commande la Place de Lecce en 1807 - Réadmis au service de France avec le grade de Chef de Bataillon le 08/09/1819 - Admis au traitement de réforme le 01/01/1819.

- Louis CASELLA, né à Bastia le 25/11/1745 - Fils d'Antoine François & Livia Maria de LUIS.
Sous-lieutenant au Royal-Corse le le 30/04/1768 - Lieutenant de Grenadiers au régiment de Buttafoco le 01/01/1770 - Capitaine commandant la Compagnie Colonelle le 04/05/1771 - Capitaine au régiment Provincial-Corse le 22/11/1772 - Licencié le 01/10/1775 - Capitaine en 1er au 15° Bataillon de Chasseurs le 15/04/1793. En devient le Chef de corps. 

- BIGUGLIA, Capitaine au 15° Bataillon de Chasseurs le 15/04/1793. 
Pas d'autres renseignements.

- Francesco Saverio GIORDANI, 
Capitaine à la 5° Compagnie du 3° Bataillon des Volontaires Nationaux Corses en 1792 - Capitaine au 15° Bataillon de Chasseurs le 15/04/1793. Pas d'autres renseignements.

- Mathieu GIOMARCHI, né à Vescovato le 22/10/1752.
Capitaine au 15° Bataillon de Chasseurs le 15/04/1793 - Quitte le service le 06/11/196 - Retraité le 16/11/1802.

- Jean Baptiste GUASCO, Capitaine au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793. 
Sans autre renseignement.

- COLLE, aucun renseignement. 
N'est pas mentionné sur l'état définitif. Il pourrait s'agir de Pierre COLLE qui fut Lieutenant-colonel au 16° Bataillon de Chasseurs.

LIEUTENANTS

- Vincent BIADELLA, né à Bastia le - Décédé le 05/03/1822 - Homme de lettres & poète.
Lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Officier d’État-Major le 03/03/1794 - Capitaine le 05/10/1796 - A l’État-Major de la 23° Division Militaire en 1802 - Adjoint à l’état-Major en 1805 - Chef de bataillon - Pensionné pour infirmités le 11/06/1809 - Commandant de la Cohorte de la Grade Nationale de Bastia en 1814. 

- Jacques Fidèle CALVI, né à Coseletto (Naples) le 15/12/1733
Soldat au Royal-Italien le 01/12/1763 - Caporal le 26/04/1766 - Sergent le 13/12/1767 - Congédié le 11/05/1772 - Passé aux Volontaires d'Olivieri le 15/12/1773 - Sergent-major le 01/09/1777 - Licencié avec le Corps & admis dans les Vétérans le 19/12/1791 - Sergent-major au Bataillon de la Garde Nationale soldée de Bastia & Calvi, Compagnie LUSINCHI le 17/12/1791 - Adjudant Sous-officier le 27/02/1792 - Licenciement du Bataillon le 30/04/1793 - Adjudant Sous-officier au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 30/06/1793 - Lieutenant à la 15° 1/2 Brigade Légère, 3° Bataillon le 28/07/1794 - Capitaine des Carabiniers de la 27° 1/2 Brigade Légère le 26/11/1794 - Retraité pour infirmités le 22/10/1797.
Il avait fait campagne en Corse et s'était marié à Bastia.

- Joseph CAMPOCASSO, né à la Pieve le 30/11/1760 - Tué à Schleitz le 09/10/1806. Fils de Don Paolo & Angela MARIA.
Sous-lieutenant à la 1° Compagnie du 3° Bataillon de Volontaires Nationaux Corses en 1792 - Lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Capitaine le 19/06/1793 - Capitaine Commandant le 1° Colonne Mobile du Golo en 1796 - Capitaine de Voltigeur au 1° Bataillon de la 27° 1/2 Brigade Légère.
Marié en 1801 à Koenigstein avec Catherine BASTELIN, née le 23/08/1781, dont 3 enfants.

- François Louis Joyeux Camille de CASABIANCA, né le 17 avril 1776 à Venzolasca (Golo) - décédé le 20 mai 1837 à Bastia.
Fils de François Xavier de CASABIANCA, capitaine de grenadiers au régiment Provincial-Corse & de Marie Jéromine de CASABIANCA
Marié le 9 septembre 1795 à Ilaria de CASABIANCA
Entré au service comme Lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15 avril 1793 - Aide de camp du Général Joseph Marie de CASABIANCA le 15 mai 1793 - Aide de camp du Général Raphaël de CASABIANCA le 3 juillet 1795 - Capitaine à la 27° 1/2 Brigade d'Infanterie Légère de 2° formation le 5 octobre 1796 - Fait campagne à l'Armée d'Italie - Aide de camp du Général MORAND le 12 janvier 1802 - Nommé Capitaine commandant la compagnie de Gendarmerie du Département du Gard à Nîmes le 29 avril 1802 - Rejoint l'armée d'Espagne comme Capitaine de Gendarmerie à l'Armée de Catalogne le 28 février 1808 - Chef d'escadron à la Légion de Gendarmerie de Catalogne le 13 mars 1811 - Promu Colonel de la 6° Légion de Gendarmerie de l'Armée d'Espagne en Catalogne le 21 février 1813 à l'age de 36 ans - Placé en non activité le 1° novembre 1814 - Retraité par Ordonnance du 16 juillet 1823 avec le traitement de Maréchal de Camp pour en jouir à compter du 15 avril 1823.
Promu Maréchal de Camp à titre honorifique le 20 août 1823.
Campagnes : Armée d'Italie - Armée de Catalogne de 1808 à 1813.
Blessures : Un coup de feu à la cuisse droite au passage de la Fluvia le 23 juillet 1808 
Distinctions : Chevalier de la Légion d'Honneur le 28 juin 1813 - Chevalier de Saint-Louis le 27 décembre 1814.
Il est le père de François Xavier qui fut ministre de Napoléon III.

- Philippe GRIMALDI, Lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793. 
Pas d'autres renseignements.

- Jacques LANFRANCHI, né à Bastia le 17/01/1765. Fils de Joseph Marie & Lucia.
Volontaire dans la Garde Nationale soldée de Bastia, Compagnie GALEAZZINI en 1789 - Lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Réformé.

- Jean Camille de MARI, né à Taglio de Tavagna le 27/03/1757
Sous-lieutenant au Royal-Corse le 15/04/1779 - Lieutenant le 15/05/1791 - Capitaine à la 15° 1/2 Brigade Légère le 09/07/1794 - Capitaine à la 27° Légère le 13/06/1796 - Présent au Corps en 1805. Rien après cette date.

- François Horace SEBASTIANI
, né à la Porta d'Ampugnani le 11/11/1775 - Décédé à Paris le 20/07/1851. Fils de Joseph Marie & Marie Françoise.
Sous-lieutenant au Régiment de Vintimille (47° Régiment d'Infanterie) le 27/08/1789 - Lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Aide de Camp du Général ROCHON le 09/11/1793 - Aide de Camp du Général Raphaël CASABIANCA le 06/07/1794 - Rang de Capitaine le 08/03/1795 - Capitaine au 9° Dragons le 20/06/1795 - Chef d'escadron le 22/09/1797 - Chef de Brigade le 20/04/1799 - Général de brigade le 29 août 1803 - Général de brigade le 21  décembre 1805 - Maréchal de France le 21 octobre 1840.
Ses états de  service se trouvent dans la rubrique consacrée aux Généraux Corses.

François Horace SEBASTIANI en uniforme du Régiment de Vintimille-Infanterie, par Jean-Baptiste Paulin GUERIN - Musée du Château de Versailles - wikipedia.

- Paul ROMANI, Lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793.
Pas d'autres renseignements.

- Orso Pietro SIMEONI, né à Vescovato le 11/04/1757.
Soldat au Royal-Corse le 24/07/1778 - Caporal le 06/01/1779 - Sergent le 24/04/1782 - Congédié le 04/06/1791 - Gendarme le 12/01/1792 - Adjudant Sous-officier au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Lieutenant le 26/06/1793 - Lieutenant au 1° Bataillon de la 15° 1/2 Brigade - Lieutenant Adjudant de Place en 1799, à Peschiera en 1806, à Savone en 1808 - Condamné pour escroqueries le 19/05/1811. Rien après cette date.

SOUS-LIEUTENANTS 

François ABBATI, né à Bastia le 08/03/1776.
Sous-Lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Sous-lieutenant à la 27° 1/2 Brigade Légère - Lieutenant de Gendarmerie à la 28° Division le 26/11/1796 - Réformé le 22/09/1797 - Lieutenant au 3° Bataillon de la 3° Légère le 22/01/1803 - N'a pas rejoint. A participé à la reconquête de la Corse en 1796.

- Jean Baptiste ALBERTIné à Corté le 08/09/1770 - tué à Salo le 29/07/1796. Fils de ? & Marie Dominique.
Sous-lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Lieutenant le 23/09/1793 - Lieutenant à la 27° 1/2 Brigade Légère en 1796.

- François Antoine BATTAGLINI, Sous-lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793. 
Pas d'autres renseignements.

- André BOZZIO, né à Bastia le 03/11/1769. Sous-lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793. 
Pas d'autres renseignements.

- Antoine CATTONI-SALICETTI, né à Vescovato le 09/01/1770 - Décédé le 14/07/1823. Fils de Pierre Antoine & Catherine SUZZARINI.
Sous-lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Sous-Lieutenant à la 15° 1/2 Brigade Légère, devenue 27° Légère le 03/06/1796 - Lieutenant le 19/08/1800 - Lieutenant au 3° Bataillon de la 3° Légère le 29/08/1803 - Capitaine au Bataillon des Tirailleurs Corses le 23/04/1809 - Chef de Bataillon le 01/04/1813 - Passé avec son grade au 8° Léger le 08/07/1813 - Commandant de place à Grenoble le 20/09/1813 - Licencié le 05/08/1815 - Retraité le 16/07/1818.

- Philippe FABBRIZZI, Sous-lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793. 
Pas d'autres renseignements.

Joseph FLORENCE, né à Orbey (Haut-Rhin) le 15/01/1744.
Volontaire de Campfort le 02/01/1758 - Au régiment Suisse de Reding le 06/01/1760, devenu Régiment de Phyffer en 1764 & Sonnenberg en 1769 - Sergent en avril 1766 - Sergent-major en avril 1786 - Passé à l’État-Major du Comte de MARBEUF en 1786 - Passé dans la Garde Nationale en 1789 - Lieutenant en 1er au 15° Bataillon de Chasseurs Corses le 15/04/1793 - Capitaine Adjudant-Major le 19/06/1793 - Capitaine d’État-Major des Places le 01/10/1800 - Commandant de Place à Vivario jusqu'au 01/03/1816, date à laquelle il est placé en demi-solde - Placé en traitement de réforme le 01/10/1818 - Se retire à Bastia - En 1821, il se dit le doyen des Capitaines de l'Armée Française, il a fait 3 campagnes sous Louis XV et 3 campagnes sur les vaisseaux.

Antoine GIOMARCHI, né à Vescovato le 07/07/1779. Fils de Mathieu & Ursule SUZZARINI.
Sous-lieutenant à 14 ans au 15° Bataillon d'Infanterie Légère - Lieutenant le 07/03/1803 - Lieutenant au 27° Léger le 26/11/1806 - Proposé pour la retraite le 27/11/1806.
Blessé au siège de  Bastia le 23/04/1794 - Blessé à Fosano (Coni) en juin 1799.

- Jean GIOVANETTI, né à Morosaglia le 10/05/1774. 
Sous-lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793. Pas d'autres renseignements.

Antoine GIOVANMARCHI, né à Vescovato le 15/01/1776. Sous-lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/05/1793 - A la 15° 1/2 Brigade Légère le 18/02/1796. Pas d'autres renseignements.

Charles MATTEI, né à Borgo le 13/11/1757. 
Sous-lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Lieutenant de Gendarmerie le 26/11/1796 - Réformé le 22/09/1797 - Lieutenant au 3° Bataillon de la 3° Légère le 10/01/1803 - N'a pas rejoint. Pas d'autres renseignements.

Ventura OLIVIERI, né à Quenza le 15/02/1754. 
Sous-lieutenant au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Non confirmé - Sous-lieutenant à la 15° 1/2 Brigade Légère le 30/11/1796. Pas d'autres renseignements.

- ORTICONI, (pas de renseignement) 

Pascal RIOLACCI, né à Alesani le 27/03/1759. Fils de Saverio & Aleria Maria BATTAGLINI.
Soldat au Provincial-Corse le 24/04/1774 - Caporal le 08/09/1776 - Passé à la Garde Nationale soldée le 10/12/1791 - Sergent-major au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Sous-lieutenant au 1° Bataillon Corse versé au 52° Régiment d'Infanterie - Sous-lieutenant à la 27° 1/2 Brigade Légère - Sous-lieutenant au 3° Bataillon de la 3° Légère en 1803 - Lieutenant au Bataillon des Tirailleurs Corses le 25/07/1805 - Capitaine de la Compagnie de Dépôt le 23/01/1807 - Retraité le 07/01/1808.
Blessé à Eylau le 08/02/1806.

En raison d'un nombre d'officiers trop important, l'encadrement est remanié le 15 avril suivant :

ÉTAT-MAJOR

Lieutenant-colonel commandant : Jean Baptiste RISTORI (voir supra)

Lieutenant-colonel en second : Jules de ROCCASERRA (voir supra)

Capitaine Quartier-maître Trésorier : Jean Baptiste CRISTIANI (voir supra)

Capitaine Adjudant-majorJoseph FLORENCE, né à Orbey (Ht-Rhin) le 15 janvier 1744.
Volontaire de Campfort le 02/01/1758 - Régiment Suisse de Reding le 06/01/1760, devenu Régt de Phyfer en 1764 & Sonnenberg en 1769 - Sergent en avril 1766 - Sergent-major en avril 1786 - Passé à l'Etat-Major du Comte de MARBEUF en 1786 - Passé à la Garde Nationale en 1789 - Lieutenant en 1° au 15° Bon de Chasseurs Corses le 15/04/1793 - Capitaine Adjudant-Major le 19/06/1793 - Capitaine d'Etat-Major des Places le 01/10/1800 - Commandant de Place à Vivario jusqu'au 01/03/1816 - Placé à la demi-solde le 03/03/1816 - Mis au traitement de réforme le le 01/10/1818 - Se retire à Bastia - En 1821, est le doyen des Capitaines de l'armée française.
A fait 3 campagnes sous Louis XV, et 3 campagnes sur les vaisseaux.

Chirurgien major : Pascal PAOLI, né à Vescovato en 1752  - Décédé en 1800 à Villefranche.
Étudiant en médecine à Rome, il a pratiqué son art à La Porta d'Ampugnani en 1784. Chirurgien-major au 15° Bataillon de Chasseurs le 01/08/1793. Débarqué à Toulon en 1794 - Chirurgien à la 15° 1/2 Brigade d'Infanterie Légère. Médecin à l'Armée d'Italie. Affecté à l’expédition maritime pour reconquérir la Corse en 1795 - A l'hôpital de Villefranche  en 1795 - Sert à l'Armée d'Italie  en 1796 - Sert à l’île du Levant en 1798 - Aux hôpitaux de l’île de Corse en 1798 - Licencié en décembre 1799 - Reprend du service à l'Armée de la République Cisalpine à Milan. 
Aux Hôpitaux de Brescia et de Savone.

CAPITAINES 

Louis CASELLA (voir supra) - Antoine Noble MATTEÏ (voir supra) - François Xavier GIORDANI (voir supra) - Joseph CAMPOCASSO (voir supra) - Pierre GALEAZZINI (voir supra) - Ipolito AGOSTINI (voir supra) - Simon Brando ALBERTINI (voir supra) - Jean Baptiste GUASCO (voir supra) - M. GIOVANMARCHI (voir supra).

LIEUTENANTS

Claude DEJOTPas de renseignements - Philippe GRIMALDI (voir supra)- Jacques LANFRANCHI (voir supra) - Horace François Bastien SEBASTIANI (voir supra) - Paul ROMANI (voir supra) - Orso Pietro SIMEONI (voir supra) - Jean Camille de MARI (voir supra) - François Louis CASABIANCA (voir supra) - Vincent BIADELLI (voir supra).

SOUS-LIEUTENANTS 

- André BOZZIO (voir supra) - Philippe FABRIZZI (voir supra) - Antoine GIOVANMARCHI (voir supra) - François Antoine BATTAGLINI (voir supra) - Jean GIOVANETTI (voir supra) - Jean Baptiste ALBERTI (voir supra) - Antoine CATTONI-SALICETTI (voir supra) - Charles MATTEÏ (voir supra) - François ABBATI (voir supra).
 
L'unité couvre Bastia, et occupe le poste de Furiani. Elle assure également les communications entre Bastia et Saint Florent. Enfermé dans Bastia, le 15ème bataillon capitule avec la garnison le 22 mai 1794 après une courageuse résistance. Il embarque le 28 et transporté à Toulon. 
Le 15ème Bataillon est amalgamé le 10 juillet 1794, à Toulon avec le 2ème Bataillon des Bouches du Rhône et le 9ème  Bataillon du District de Lille pour former la 15ème 1/2 Brigade Légère qui combattra en Italie, sous les ordres du Chef de brigade RISTORI.

Un certain LAUGIER, officier aux Volontaires des Bouches du Rhône écrit : "SALICETTI amalgama avec notre Corps les officiers et quelques sous-officiers d'un bataillon de Bastia, sans soldats, créatures de son parti. Ce parti corse nous envoya un colonel nommé RISTORI, sexagénaire ignorant dans la théorie et dans la pratique militaire. Nous avions à la suite 2 chefs de bataillon Corses de la même composition."  
Le même LAUGIER écrit plus loin parlant des officiers Corses qu'ils étaient :"les plus habiles tireurs qu'on pût trouver.... le Capitaine MATTEI, Corse en tua 15 (des Piémontais)  les uns après les autres et, une fois, d'un seul coup, en tua deux..."
La 15ème 1/2 Brigade Légère et le 1er Bataillon de Volontaires des Tirailleurs des Alpes sont amalgamés le 25 mai 1796 à Nice pour former la 27ème 1/2 Brigade d'Infanterie Légère. Elle devient 27ème Régiment d'Infanterie Légère en 1803.

Il faut citer le capitaine François SUBRINI qui resta peu de temps au bataillon. Le 21 mai 1793, il prend le commandement d'une compagnie franche administrée par le 17ème bataillon.

François SUBRINI, né à Ota le 24/09/1751 - Décédé à Peri le 16/04/1831.
Était commerçant avant son entrée au service - Capitaine au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 06/02/1793 - Capitaine de Compagnie franche le 21/05/1793 - ¨Passé dans une compagnie administrée par le 17° Bataillon d'Infanterie Légère. Passé Capitaine au 3° Bataillon de la 17° Légère le 02/04/1796 - Capitaine Commandant la Place de Bonifacio le 17/10/1796 - Capitaine de Gendarmerie Nationale au 52° Escadron de la Corse le 04/01/1798 - Cesse ses fonctions le 22/11/1801 - Réformé à la même date, à la  suite de l'Arrêté du 31/08/1801 qui réduit à 4 les Compagnies de la Corse - Retraité le 06/06/1811.

- Denis MARTINET. Tambour-Major à la 15° 1/2 Brigade Légère. Il est né vers 1751 à l'Île d'Oléron.
Il est le fils de Robert Joseph MARTINET, soldat non Corse, entré au Royal-Corse, servant dans la Compagnie du Capitaine Jean Decius GRIMALDI.
Denis sert au Provincial-Corse. Tambour-major aux Grenadiers-Royaux de 1774 à 1779. Tambour-Major à la 15° 1/2 Brigade d'Infanterie Légère en l'An III.


-=-=-=-=-=-=-

LE 16° BATAILLON DE CHASSEURS
 
Drapeau du 16° Bon de Chasseurs - 
Ludovic LETRUN - Les Drapeaux de la Révolution & de l'Empire

Ce bataillon est levé le 1er mai 1793 à SAINT FLORENT. Il est commandé par Antoine GENTILI. Il est remplacé en février 1794 par Pierre BONELLI, un proche de la famille BONAPARTE. Les archives ayant été en partie détruites, la formation à sa création serait la suivante :

ÉTAT-MAJOR  

Lieutenant-colonel commandant : Antoine GENTILI, né à Saint Florent le 18/12/1743 - Décédé le 27/03/1798 à Saint Florent. Son patronyme serait celui de sa mère et que son père soit François Antoine BONAVITA. Sa famille est qualifiée de "Bourgeoise". 
Sert contre les Génois pendant les guerres de Corse - S'expatrie avec Pascal PAOLI après Ponte Novu, et rentre en Corse avec lui - Lieutenant-colonel du 16° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Commandant de la Place de Saint-Florent, Général de Brigade puis de Division le 19/04/1795 - Commandant en Chef en Corse - Sert à l'Armée d'Italie. Commandant de l'expédition maritime de reconquête de la Corse le 02/11/1795 - Gouverneur des Iles Ioniennes. Il est blessé aux combats de Saint Florent le 22/09/1793, et de Farinole le 24/11/1793. Il a un frère capitaine au 16° Bataillon.

Lieutenant colonel en second : Pierre COLLE, né peut-être à Morosaglia.
Lieutenant-colonel au 16° Bataillon d'Infanterie Légère en 1793 - Chef de Brigade Commandant la Place de Corté en 1796. 
Pas d'autres renseignements.

Capitaine adjudant-major : Gratien GRAZIANI, né à l'Olmo de Casacconi le 22/09/1762 - Décédé le 23/03/1823 à Bastia.
Soldat au Royal-Corse le 22/09/1777 - Caporal le 10/03/1780 - Capitaine de la Garde Nationale le 07/08/1789 - Adjudant-major au 16° Bataillon d'Infanterie Légère le 23/08/1793 - Capitaine le 10/11/1793 - Passé par embrigadement dans la 22° 1/2  Légère - Chef de Bataillon à la suite de la 22° Légère le 21/04/1800 - Chef de Bataillon à la 29° 1/2 Brigade Légère le 06/03/1802 - Gros-Major au 2° Régiment d'Infanterie légère Napolitain le 28/09/1806 - Colonel Commandant le-dit Régiment le 23/09/1809 - Adjudant-général le 04/01/1812.
Colonel ne figurant pas dans le QUINTIN. Ses états de service se trouvent dans la rubrique des Colonels.

Quartier-maître Trésorier  : Jean-Baptiste Marie FRANCESCHI, né à Bastia le 05/12/1796 - Mort du typhus à Dantzig le 19/03/1813.
Secrétaire de l'Intendance  de Corté le 10/08/1786 - Chef de Bureau du Département de la Corse le 01/10/1791 - Capitaine de la garde Nationale de Bozio en 1789 - Quartier-Maître provisoire au 16° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Adjudant de Place provisoire à Saint Florent le 20/09/1793 - Aide de Camp du Général GENTILI le 12/11/1793 - Adjudant-Général Chef de Bataillon le 01/03/1794 - Confirmé dans le grade le 03/02/1795 - Plusieurs fois Chef d’État-Major d'une armée - Aide de camp du Général GOUVION SAINT-CYR.
Baron d'Empire le 14/06/1804 - Épouse Clorinda GUASCO, dont 4 enfants. L'un de ses fils, Napoléon Charles Joseph Marie est né le 28/02/1805 à Aix la Chapelle.

Chirurgien major : Ignace Joseph FILIPPI, né à Pietra Serena le 06/11/1757 - Décédé après 1818. Fils de Francesco &  Maria Madalena.
Entré au service dans les Hôpitaux Militaires de Corse le 24/09/1792 - Chirurgien-Major au 16° Bataillon d'Infanterie Légère en mai 1794 - Médecin requis à l'Armée d'Italie le 21/12/1794 - Médecin aux Hôpitaux de la Corse le 23/11/1796 - Réformé pour "surabondance" le 28/10/1803 - Médecin à l'Armée d'Italie le 09/09/1805 , employé aux hôpitaux de  Vicence, Vérone, Venise, Bologne & Ancône. Employé à Civita Vecchia dans les États Romains - Retraité à Ajaccio en 1818 - Il semble avoir servi comme Chirurgien Major au 1° Bataillon d'Infanterie Légère Corse en 1803 - 3 enfants, dont 2 servent à la Grande Armée.

CAPITAINES

Joseph ARENA, né à l’Île Rousse le 30/05/1771 - Fusillé en 1800 suite à la conjuration des couteaux. Fils d'Antoine Mathieu & Angèle Marie OLETTA.
Était étudiant avant son entrée au service - Capitaine de la garde nationale de l’Île Rousse le 09/09/1789 - Lieutenant-colonel au 1° Bataillon de Volontaires Nationaux de la Corse le 07/03/1792 - Passé à l'armée comme Volontaire en novembre 1792, après avoir été accusé de faute administrative - Capitaine au 16° Bataillon d'Infanterie Légère le 16/06/1793 - Adjudant-Général Chef de bataillon le 21/12/1793 - A la suite de la 16° Légère en septembre 1795 - Non compris dans l'organisation des États-Majors - Réintégré au 16° Bataillon d'Infanterie Légère le 14/02/1796 - Chef de brigade de Gendarmerie en 1796.
A participé au siège de Toulon, et à la Campagne de Sardaigne à la tête de 220 Corses.
Ses états de service figurent dans la rubrique des Colonels.

Jean Joseph Mathieu DONSIMONI, né à Carchetto en 1760.
Capitaine au 16° Bataillon d'Infanterie légère en 1793 - Capitaine au 3° Bataillon d'Infanterie légère Corse le 12/03/1804 - Capitaine au 3° Bataillon du Real Corso Napoletano. Pas d'autres renseignements.

- Jospeh Marie AVOGARI de GENTILE, né à Nonza le 16/04/1762 - Décédé après 1818.
Capitaine au 1° Bataillon de Volontaires nationaux Corses le 22/03/1792 - Capitaine au 16° Bataillon d'Infanterie Légère le 19/04/1793 - Chef de Bataillon à la  22° Légère de septembre 1795 à octobre 1797 - Démissionnaire - Chef du 5° Bataillon d'Infanterie légère Corse, le 11/03/1804 - Chef de Bataillon à la Légion Corse le 01/11/1805 - Colonel au service de naples en 1808 - Retraité - Réadmis au service de France le 20/05/1818 et mis au traitement de réforme le 01/07/1818.
A été blessé pendant le siège de Gaëte le 25/04/1806 - Marié et père de 5 enfants.
Ses états de services figurent dans la rubrique des Colonels.

Mathieu GENTILI, Capitaine au 16° Bataillon d'Infanterie légère en 1794. 
Pas d'autres renseignements. 

Angelo Battista PIETRI, né à (?) le 14/01/1734 - Décédé après 1811.
Capitaine au 1° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Passé au 2° Bataillon de la 22° Légère à la suite de l'amalgame - Capitaine du Dépôt des Volontaires Isolés de St Pierre d'Arène le 16/11/1797 - Commandant d'Armes de Voltri le 02/12/1800 - Réformé le 04/06/1802 - Retraité le 06/06/1811 - Se retire sur ses terres.

LIEUTENANTS

Jacques MELLINI, né à Porto-Ferrajo en 1766 - 
A servi le roi de Sardaigne - Passé en Corse en 1788 - Canonnier de la Garde nationale en 1791 - Lieutenant au 16° Bataillon d'Infanterie légère le 09/05/1793 - Passé au Génie le 11/05/1793 - Capitaine du génie le 05/12/1793 - A Porto-Ferrajo en 1797 - Démissionnaire en 1801 - Réformé et nommé gardien de la pyramide de Marengo en 1805 - Chef de Bataillon du Génie en retraite en 1809 - Lieutenant-colonel du Génie en 1815 - Commandant du génie de l’Île d'Elbe.
A épousé Lucrèce louise PONS, nièce du Capitaine PONS de L'HERAULT, Officier d'Ordonnance de l'Empereur à l’Île d'Elbe.

Alexandre MORETTI, né à Patrimonio le 06/04/1754 - Décédé après 1815.
Soldat à la légion Corse le 15/11/1771 - Au Royal-Corse le 01/03/1775 - Au Provincial-Corse le 08/03/1789 - Brigadier de Gendarmerie le 10/01/1792 - Sergent au 16° Bataillon d'Infanterie Légère le 01/05/1793 - Lieutenant le 15/06/1793 - Lieutenant à la 22° Légère  - Réformé le 22/10/1798 - Retraité le 19/11/1800 - Capitaine d'une Compagnie Franche en avril 1815.
Marié à Marie MORETTI, une réfugiée Corse, dont 5 enfants - Un fils François Antoine est tué à Waterloo le 18/06/1815.

SOUS-LIEUTENANTS

Augustin ANTONETTI ou ANTONELLI, né à (?) le (?).
Sous-lieutenant au 16° Bataillon d'Infanterie légère en 1793 - Lieutenant au 5° Bataillon d'Infanterie Légère Corse le 06/07/1804 - Lieutenant à la Légion Corse le 01/11/1805.

François Antoine CALVELLI, né à Patrimonio le 12/12/1777 - Décédé après 1826.
Sous-lieutenant au 16° Bataillon d'Infanterie Légère  Corse le 10/03/1794 - Prisonnier à Bastia  - Sous-lieutenant de Compagnie Franche à la libération de 1796 - Licencié avec sa compagnie le 17/09/1800 - Lieutenant au 2° Bataillon Corse le 24/09/1803 - Confirmé le 15/03/1804 - Capitaine le 07/11/1806 - Capitaine au 3° Bataillon du Royal Corse au service de Naples le 01/02/1807 - Capitaine au 1° de Ligne Napolitain le 04/01/1812  - Chef e bataillon au 7° de Ligne Napolitain le 02/04/1813 -  Passé au 4° Léger Napolitaine le 08/07/1813 - Réadmis capitaine au service de France le 20/05/1818 - Mis en non activité le 01/07/1818 - Retraité en 1826.

Louis ORTICONI, né à Monticello en 1766 - Décédé en 1844 dans sa maison familiale, célibataire et sans descendance  - Fils de François & d'Alexandra .
Était avant la Révolution Visiteur des Domaines du Roi à l'Ile Rousse - Volontaire au 1° Bataillon de la Garde nationale soldée le 10/03/1791 - Caporal le 15/02/1792 - Sergent le 16/03/1792 - Sous-lieutenant au 16° Bataillon d'Infanterie Légère Corse (Compagnie MASSONI) le 15/04/1793 - Lieutenant des Carabiniers à la 22° Légère le 25/12/1794 - Lieutenant Adjudant de Place à l’Île Rousse le 31/10/1796, à La Porta le 10/11/1797 - Adjudant de Place à Ile Rousse le 14/09/1799 - Confirmé dans le grade le 28/01/1801 - Capitaine au 5° Bataillon d'Infanterie légère Corse le 12/03/1804 - Placé par le  Duc de Padoue en 1815 au commandement de la Place de Calvi - Placé en demi-solde comme Capitaine Adjudant-Major - Maire de Monticello sous la Monarchie de Juillet. Fait l'objet d'un témoignage de satisfaction du Général Raphaël CASABIANCA pour son action lors du siège de Calvi par les Anglais. Blessé en  Balagne le 09/04/1800.

Auguste GIROLAMI, né à Giocatojo le 13/06/1767. Fils de Sébastien & Thérèse.
Soldat au Provincial-Corse le 05/01/1785 - Congédié le 09/11/1791 - Gendarme le 07/01/1792 - Retiré le 13/03/1793 - Sous-lieutenant au 16° Bataillon d'Infanterie Légère le 14/06/1793 - Lieutenant à la 22° Légère (par amalgame) le 05/11/1794 - Capitaine le 22/03/1800 - Retraité le 31/01/1806 - Blessé à malte le 09/06/1798.

André MORETTI, Sous lieutenant au 16° Bataillon d'Infanterie légère en 1794. 
Pas d'autres renseignements.

Joseph Antoine EMILY, né à Sainte marie d'Ornano le 01/04/1762 - Décédé à Olmetto le 21/02/1823. Fils de joseph Antoine & Marie Lucie VALLE. Marié le 17/02/1783 avec Angèle Marie CLEMENTI, née à Santa Maria Sicché le 31/08/1761. Avant de prendre du service était avoué auprès du Tribunal d'Ajaccio.
Sous lieutenant au 16° Bataillon d'Infanterie Légère le 22/02/1794 - Lieutenant à la 28° Division de Gendarmerie le 13/12/1796 - Lieutenant à la 29° 1/2 Brigade d'Infanterie Légère le 16/07/1798 - Lieutenant à la 26°? Division de Gendarmerie le 31/10/1801 - Capitaine à la 31° Légion le 20/07/1810 - Capitaine à la 26° Légion le 01/10/1811 - Capitaine au 11° Régiment d'Infanterie légère  le 15/09/1812 - Retraité par démission le 15/08/1814 - Nommé Conseiller de la Cour de Cassation en 1815. Campagnes d'Italie, de Batavie et de la Grande Armée.

L'encadrement de ce bataillon est très incomplet, et il semble qu'il le restera. LACOMBE SAINT MICHEL en nommant à sa tête GENTILI, espérait que sa position de chef de parti encouragerait les enrôlements. Pierre BONELLI, le fils de ZAMPAGLINO en prend le commandement en février 1794. Il vient du 17ème Bataillon où il était capitaine.

François BONELLI, né à Bocognano le 17/01/1760 - Décédé à Bocognano le 13/08/1843. Fils du patriote Ange-Mathieu dit "Zampaglinu" & de Marie Antoinette MUFRAGGI.
Capitaine Commandant la Compagnie Franche du Liamone le 01/10/1790 - Capitaine au 2° Bataillon de Volontaires Nationaux Corses le 16/02/1791 - Capitaine, Commandant une Compagnie au 17° Bataillon d'Infanterie Légère en février 1793  - Chef de Bataillon du 16° Bataillon d'Infanterie Légère le 22/02/1794 - Chef de la 22° 1/2 Brigade d'Infanterie Légère le 21/04/1796 - Commande un corps d'Infanterie Légère Corse  le 28/05/1798 - Commandant du 3° Bataillon de la 23° Légère en 1800 - Chef du 1° Bataillon d'Infanterie Légère Corse le 02/09/1803 - Chef du 3° Bataillon de Chasseurs Corses, puis Chef du 2° Bataillon de Chasseurs Corses le 23/09/1805 - Chef du 2° Bataillon du Golo le 19/06/1806 - Retraité le 30/09/1809.
Blessé à Bastia en 1791 - Blessé et fait prisonnier à Mondovi en 1796. Maire de Bocognano en 1820.

Pierre COLLE [Petru COLLE le neveu de P. PAOLI ?] sera également vite remplacé par Joseph ARENA.
Les compagnies sont alors commandées par : 

CAPITAINES

- Jean Baptiste AMBROSI, né à Rostino le 05/03/1757.
Capitaine à la formation du 16° Bataillon d'Infanterie Légère  le 15/04/1793 - Capitaine à la 22° Légère . Capitaine Commandant la Place d’Île Rousse le 26/10/1796 - Capitaine Commandant la Place de Milan le 17/05/1797 - Capitaine de carabiniers à la 22° Légère le 29/05/1797 - Commandant de la Place de La Porta le 11/03/1798 - Commandant de l’Île Rousse le 29/11/1799 - Chef de bataillon le 24/11/1799 - Commandant de Cherasco le 06/08/1800 - Commandant d'Asti le 16/11/1800 - Commandant d'Armes de Corté le 24/12/1800 - Commandant d'Armes de Calvi du 26/01/1804 à 1816.

- Joseph AVOGARI de GENTILE. (voir supra)

- Mathieu GENTILI. (voir supra)

- Joseph Marie Louis GUASCO, né le 25 janvier 1769 à Terravecchja - Décédé le 23 juillet 1837 à Sens. Fils de Michel & Maria Giovanna.
Capitaine au 1° Bataillon de Volontaires Nationaux Corses le 07/03/1791 - Capitaine au 16° Bataillon d’Infanterie Légère le 16/04/1793 - Capitaine Adjoint à l’État-major de l'Armée d'Italie le 04/04 1794 - Capitaine à la 22° Légère - Chef de Bataillon le 19/03/1799 - Commandant d'Armes en Italie le 12/10/1800 - Réformé avec traitement le 05/05/1801 - Chef de bataillon au 35° Régiment d'Infanterie Légère le 08/02/1813 - Chef de bataillon aux Chasseurs Corses de l’île d'Elbe le 21/05/1814 - Chef de Bataillon au 1° Régiment des Voltigeurs de Jeune Garde avec le grade de major d'infanterie le 23/03/1815 - Promu au grade de Lieutenant-colonel dans les Cent-Jours par Décret Impérial en date du 13/04/1815 - Admis au traitement de réforme le 04/03/1819 - Sans traitement le 01/01/1824 - Chef de bataillon, commandant la 28° Compagnie de Fusiliers Sédentaires le 27/04/1828 - Retraité le 26/12/1831 - Lieutenant-colonel le 16/02/1832 - Retraité le 17/10/1834.
Campagnes :  Présent au siège de Toulon - Ans 3 à 6 en Italie - An 7 à la Moselle - An 8 en Espagne - Une campagne à l'Armée de l'Ouest - Une à Naples - Deux sur mer - une pour l'expédition de la Sardaigne & une pour celle de Corse - 1810 à 1814 en Italie - 1815 en Belgique.
Blessures : Blessé à l'affaire de Sospello au pied droit d'un coup de feu - Blessé à la jambe droite en montant à l'assaut de la redoute Romb ? en Italie - Blessé au bras droit par un coup de pointe à l'affaire de Savurge ? - Blessé à Waterloo.
Récompenses : Chevalier de la Légion d'Honneur dans les Cent-Jours par Décret Impérial du 12 mars 1815 - Chevalier de l'Ordre Royal & Militaire de Saint-Louis le 20 octobre 1829.

- André LEONI, né à Belgodère le 12/02/1756 - Décédé après 1818. Fils de  François Jean Paul & Dorothée.
Capitaine de la Garde Nationale non soldée le 01/10/1789 - Major le 30/10/1789 - Capitaine de Compagnie Franche soldée le 01/09/1792 - Capitaine au 16° Bataillon d'Infanterie Légère  le 01/05/1793 - Capitaine à la 16 1/2 Brigade Légère le 22/09/1794 - Démissionnaire le 25/08/1796 - Commandant de l’Île Rousse le 18/04/1799 - A la 22° Légère, y est réformé le 08/12/1799 - Adjudant de Place  à l'Île Rousse le 23/10/1805 - Confirmé le 20/07/1806 - Proposé pour la retraite le 01/03/1816 - Mis en demi-solde, services arrêtés au 01/07/1818. 

- Jean Joseph DONSIMONI  

- (?) PIETRI 

- Joseph Louis Marie MASSONI, né à Calenzana le 11/06/1762. Fils de Jean & Paule Antoinette COLONNA.
Capitaine de la Garde Nationale soldée de Calvi le 09/11/1789 - Capitaine au 1° Bataillon d'Infanterie Légère le 06/02/1793 - Aide de Camp du Général ABBATUCCI le 05/09/1794 - Réformé le 04/06/1803 - Adjudant de Place de 1° Classe de Civita-Vecchia le 15/09/1813 - Réformé le 01/05/1814 - Proposé pour la retraite le 15/09/1816.

LIEUTENANTS

- Pierre Ange GUELFUCCI, né à Corté le 26/08/1772 - Décédé à Corté le 02/09/1811. Fils de Bonaventure & Jeanne.
Lieutenant au 16° Bataillon d'Infanterie Légère le 22/09/1793 - Passé à la 22° 1/2 Brigade Légère - Aide-de-Camp du Général CERVONI le 20/04/1796 - Capitaine le 09/08/1798 - A la suite du 13° Chasseurs à cheval le 14/12/1799 - capitaine d’État-Major à la Division de Corse le 22/08/1809.

- Jacques MELLINI 

- Alexandre MORETTI. (voir supra)

- Felice PIAZZA, né à Poggio le 29/10/1771. 
Lieutenant au 3° Bataillon de Volontaires Nationaux Corses le 21/03/1792 - Lieutenant au 16° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Rentré dans ses foyers le 28/05/1794 - Lieutenant de la Garde nationale Corse le 05/11/1797 - Quartier-Maître le 07/07/1799 - Lieutenant à la 100° Compagnie de Canonniers Garde-Côtes le 10/09/1803 - Licencié et mis en demi-solde le 01/07/1814.

- Joseph RINEZI, né à bastia en 1774 - Mort de ses blessures le 10/08/1809 reçues à Talavera le 28/07/1809.
Sergent au 1° Bataillon de Volontaires Nationaux Corses le 07/03/1792 - Lieutenant à la 3° Compagnie Franche Corse le 25/01/1794 - Incorporé à la 16° 1/2 Brigade Légère le 01/07/1795 - Lieutenant au 3° Bataillon de la ? 1/2 Brigade Légère le 31/08/1799 - Capitaine le 20/07/1800 - Cesse l'activité le 02/11/1800 - Adjudant-Major de Place à Livourne le - Revenu à la 32° Légère.

SOUS-LIEUTENANTS
Augustin ANTONETTI ou ANTONELLI. (voir supra)

- François Antoine CALVELLI. (voir supra)
 
- André MORETTI. (voir supra)

L'encadrement de ce bataillon est incomplet, et tout laisse à penser qu'il le restera. LACOMBE-SAINT MICHEL, en confie le commandement à GENTILI en pensant que sa réputation et son influence apporterait du recrutement. Il recruta parmi ses amis, officiers et sous-officiers, mais aucun qui ne voulaient être soldat.

LAUGIER, Capitaine au bataillon des Bouches du Rhône, qui a côtoyé les bataillons insulaires écrit : 
"Il (GENTILI) n'avait d'autres soldats que les plus misérables habitants du lieu, qui se trouvaient présents aux revues de payement et de vivres, mais qui ne bougeaient pas lorsqu’il fallait partir. Le Chef de bataillon leur faisait distribuer le prêt seulement le jour des vivres, et c'était alors ces gens de louage. Les autres jours, les présents étaient en petit nombre et la paye des absents était un sujet de spéculation et de rapine. Il y avait à Bastia deux autres Bataillons Corses dans le même genre, de sorte qu'il y avait trois mille hommes pour la solde et trois cents pour le service". 

C'est à la tête du 16° Bataillon que GENTILI est blessé devant Fornali lors de l'assaut anglais sur Saint-Florent. Sa belle conduite lui valut sa nomination de général.
Le 16ème bataillon tient la tour qui assure la défense de la baie de la Mortella que les Anglais aidés des paolistes vont attaquer le 8 février 1794. La tour est défendue par 38 hommes et 3 pièces de canon. Après deux jours de combat, sans espoir d’être secourus, les défenseurs de la Mortella capitulent. 
Le 18 septembre 1793, le 16ème bataillon est engagé aux combats pour la défense de Barbaggio et de Patrimonio. Le bataillon est compris dans la capitulation de Bastia. Il est rapatrié sur Nice, où il arrive ne comptant que 75 hommes. Il est amalgamé en août 1794 (12 octobre 1794 à Toulon)  avec le 1er Bataillon de l'Aveyron et le 1er Bataillon de l'Ain (8ème Bataillon de l'Isère) pour former la 16ème 1/2 Brigade Légère.
En avril 1795, la 16ème 1/2 Brigade Légère passe à l'armée d'Italie sous MASSENA. 
Elle combat à Loano le 23 novembre 1795.
Elle est amalgamée le 25 mai 1796 avec la le 11ème Bataillon de l'Ain et le 5ème des Basses Alpes pour former la 22ème 1/2 Brigade Légère. Elle devient 22ème Régiment d'Infanterie Légère en 1803.

Dessin en coupe de la tour de la Mortella.

Connues sous le nom de tours génoises, ces constructions de défense ont été implantées sur le littoral. Les Anglais furent tellement surpris de la solidité de ces tours qu'ils décidèrent d'en construire sur leur littoral. Ils les baptisèrent Martello tower.


-=-=-=-=-=-=-

LE 17ème BATAILLON

Drapeau du 17° Bon de Chasseurs - 
Ludovic LETRUN - Les Drapeaux de la Révolution & de l'Empire

est levé le 15 avril 1793 à Corté, ne semble compter à cette date qu'une seule compagnie, et  va connaître quelques difficultés pour former 4 à 5 compagnies aux effectifs squelettiques. A cette date son encadrement est le suivant. 

Lieutenant-colonel commandant Jean Charles SALICETTI, dit  SALICETTI-CATTONI, né à Salicetto le 04/02/1727. Fils de Pierre Jacques & Aleria.
Capitaine de Canonniers au 1° Bataillon de la Garde Nationale le 01/04/1792 - Chef de bataillon au 18° Bataillon d'Infanterie Légère le 06/02/1793 - Passe avec son grade à la 18° 1/2 Brigade d'Infanterie Légère le 03/11/1795 - Chef de bataillon surnuméraire à la 29° 1/2 Brigade Légère - Réformé le 18/11/1798.
Lequel semble n'avoir jamais commandé effectivement, et être passé au 18ème Bataillon. Le commandement semble avoir été laissé à :
- Dominique MARIE MULTEDO. Lieutenant-colonel, Commandant le 17° Bataillon d'Infanterie Légère  le 15/04/1793. 
Pas d'autres renseignements.

Adjudant-major : Affecté le 17 janvier 1794 : Pierre Paul MARCAGGI, né à Bocognano le 01/11/1754 - décédé après 1808. Dit "Arbacce" ou "Guerriero"
Soldat au Royal-Corse le 15/11/1774 - Caporal le 18/01/1779 - Sergent au 4° Bataillon de Chasseurs (Corses) en 1788 - Adjudant sous-officier de la Garde Nationale soldée  - Au 4° Bataillon de Volontaires Nationaux du Département du Golo le 01/11/1791 - Lieutenant Adjudant-Major au 17° Bataillon d'Infanterie légère le 17/01/1794 - Lieutenant à la 28° Division de Gendarmerie (Liamone) le 13/141/1796 - Lieutenant à La Porta le 09/02/1801 - Retraité le 31/05/1808.
A fait une campagne sur mer du 12/04/1778 au 20/12/1779 sur le cutter "Le Cerf".

CAPITAINES

- BARBONI ou BORBONI, né à Bastia. Capitaine au 17° Bataillon d'Infanterie Légère en 1794 - Est peut-être devenu Capitaine de Gendarmerie.  

Ange Toussaint BONELLI, Né à Bocognano le 05/11/1771 - Décédé à Bocognano le 27/11/1866. Fils d'Ange-Mathieu dit "Zampaglinu" & Marie Antoinette MUFRAGGI.
Volontaire dans Royal-Corse le 04/02/1788 - Passé au  3° Bataillon de Chasseurs, puis 3° Bataillon d'infanterie  - Sergent-Major au 2° Bataillon de Volontaires Nationaux le 15/01/1792 - Sous-lieutenant au 17° Bataillon d'Infanterie Légère le 04/06/1793 - Capitaine le 22/02/1794 - Capitaine de Compagnie Franche  Corse - Capitaine à la suite au 2° Bataillon de la 16/12 Brigade d'Infanterie Légère le 10/06/1795 - Capitaine de Gendarmerie Nationale le 26/11/1797 - Chef de Bataillon, Adjoint à l’État-Major Général de l'Armée d'Italie le 05/12/1799 - A l’État-Major de la 23° Division le 31/01/1801 - Chef de Bataillon au 65° Régiment d'infanterie qu'il na pas rejoint  - Chef de Bataillon  à la suite de la 23° Légère le 19/08/1802 - Chef de Bataillon titulaire du 3° Bataillon d'Infanterie Légère Corse le 24/02/1805 - Chef d'escadron au service de Naples le 10/03/1806 - Colonel de Gendarmerie Royale à Naples le 15/02/1813 - Licencié le 20/03/1805 - Réadmis Lieutenant-colonel au service de France le 18/12/1816 - En retraite provisoire le 01/07/1818 - Retraité le 20/09/1820 - Chef d'une Légion de la Garde Nationale en 1830.

- Vincent ROCCASERRA, né à Quenza le 10/01/1773. Fils d'Antoine & Marie-Anne.
Volontaire au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Caporal le 01/05/1793 - Caporal-fourrier le 15/06/1793 - Capitaine au 17° Bataillon d'Infanterie Légère le 21/03/1794 - Bataillon licencié - Volontaire à la 15° 1/2 Brigade d'Infanterie Légère le 10/07/1794 - Lieutenant le 06/04/1795 - Incorporé à la 27° Légère le 03/06/1796 - Capitaine le 02/02/1808 - Retraité le 03/01/1812.
Fait prisonnier à Salo le 29/07/1796 - Rendu peu de temps après. Présent à Austerlitz - Blessé à Wagram le 06/07/1809 & Almeida le 05/03/1811.
Chevalier de la légion d'Honneur le 07/04/1809. 

- Louis COTTI, né à Zevaco en 1740 - Ex-Abbé & Ex-Procureur Syndic du District d'Ajaccio.
Capitaine de Volontaires Nationaux Corses - Capitaine à l'Armée de CARTEAUX le 30/08/1793 - Capitaine au 17° Bataillon d'Infanterie Légère en 1794 - Adjudant-Major de la citadelle de Milan le 22/08/1797.

LIEUTENANTS

SANTONILieutenant au 17° Bataillon d'Infanterie Légère en 1794. 
Pas d'autres renseignements.

Jean François COTTI, né à Zevaco le 15/07/1777
Lieutenant au 17° Bataillon d'Infanterie Légère le 20/12/1793 - Passé à la 104° 1/2 Brigade d'Infanterie de Ligne le 01/08/1795 - Passé à la 83° 1/2 Brigade le 10/01/1796 - Lieutenant de la Gendarmerie du Liamone le 26/11/1796 - Adjudant-Major de la Place d'Alexandrie en Égypte le 07/07/1798 - Lieutenant à la Compagnie de dépôt de la Gendarmerie de la Roër (25° Légion) le 16/05/1802 - Capitaine Adjudant-Major de la Garde Royale de Hollande le 01/07/1807 - Adjudant du Palais de S. M. le Roi de Hollande le 05/11/1807 - Capitaine au 3° Hussards le 30/11/1807 - Lieutenant-colonel le 02/03/1810 - Chef d'Escadron au 2° Régiment de Chevau-Légers Lanciers de la Garde Impériale le 01/07/1810 - Confirmé le 14/10/1815.

SOUS-LIEUTENANTS

- Antoine LANFRANCHISous-lieutenant au 17° Bataillon d'Infanterie Légère en 1794. 
Pas d'autres renseignements.

La compagnie du capitaine BONELLI est chargée de la garde des communications. Le bataillon est affecté à la défense de Farinole où il est connu sous le nom de Bataillon de Giovan Carlo, certainement en raison de son chef de corps. 
Il est compris dans la capitulation de Bastia. Il est transporté à Nice en juin 1794, où il compte moins de 100 hommes. Il y est dissout et en raison de son faible effectif, les hommes sont ventilés dans plusieurs unités.

-=-=-=-=-=-=-

LE 18ème BATAILLON

Drapeau du 18° Bon de Chasseurs - 
Ludovic LETRUN - Les Drapeaux de la Révolution & de l'Empire

Ce bataillon est levé le 19 avril 1793. Il tient garnison au Cap Corse entre Calvi et Bastia. En août 1793, son état-major est installé à Barbaggio, et ses compagnies réparties entre Patrimonio, Barbaggio et la Tour de la Mortella. 
Il participe aux combats de Fornali et de Saint Florent (7 au 18 février 1794).
Compris dans la capitulation de Bastia, il est rapatrié à Toulon. Il y est amalgamé avec le 3ème bataillon du Vaucluse, le 3ème Bataillon du Mont-Blanc pour former la 18ème 1/2 Brigade Légère.
La 18 1/2 Brigade Légère est amalgamée avec les 2° et 3° bataillons de la 6ème 1/2 Brigade Légère le 15 mars 1796 à Fiesole pour former la 29ème 1/2 Brigade Légère en 1796. Le numéro est vacant en 1803.

ETAT-MAJOR

Il est commandé par 

- Lieutenant-colonel Commandant : Jean Charles CATTONI-SALICETTI qui vient du 17ème bataillon. 

-Lieutenant-colonel en second se nomme Jules ROCCASERRA, qui partira au 15ème bataillon.

Il est en fait commandé par : 

Barthélémy ARRIGHI de CASANOVA, né à Corté le 23/09/1752 - Décédé après 1825- Fils de François & Julia Mattéa - Marié à Marie Angélique GAFFORI.
Chef de Bataillon au 15° Bataillon d'Infanterie Légère le 26/02/1793 - Passé avec son grade au 18° Bataillon d'Infanterie Légère 15/04/1793 puis  Chef de Bataillon de la 18° 1/2 Brigade Légère - Chef de Bataillon surnuméraire à la 29° 1/2 Brigade Légère en 1798, puis Chef de Bataillon Commandant par amalgame - Chef de Bataillon Commandant la Place d'Ajaccio le 01/11/1796 ; de la Place de Côme le 16/06/1797 ; de la Place de Savone le 26/01/1800 ; de la Place de Saint Venant le 24/12/1801 ; de la Place de Middlebourg le 18/10/1804 - Passé Colonel au service de Naples, Commandant la Place d'Otrante le 25/10/1807 - Prisonnier des Autrichiens le 22/05/1815 - Rentré en France et mis en demi-solde en 1816 - Réadmis au service de France comme Colonel Commandant d'Armes le 07/08/1817 - Retraité le 24/08/1825. 

Adjudant-major : Sébastien VALERI, né à Rostino en 1758 - Avocat d'août 1783 à 1790 - Juge de District en 1790.
Lieutenant-colonel des Gardes Nationales du Rostino en 1791 - Adjudant-Major du 18° Bataillon d'Infanterie Légère le 01/04/1793 - Capitaine le 01/06/1793 - Parti en France pour y chercher des secours en 1793 - Capitaine Adjoint à l’État-Major  - Adjudant Général le 01/02/1794 - Passé à l'Armée d'Italie - réformé en juin 1795.

Lequel sera remplacé par : 
Jean Toussaint PANZANI, né à Appietto le 28/10/1749 - Tué au Pont de Lodi le 11 mai 1796. Marié à Marie Antoinette Fortunée MORGANTINI, née à Bastia le 07/06/1777, dont une fille.
Soldat au Royal-Corse le 01/04/1771 - Caporal le 07/08/1773 - Sergent le 15/06/1776 - Sergent-fourrier le 01/05/1778 - Adjudant au 18° Bataillon d'Infanterie légère le 01/05/1793 - Adjudant-Major le 02/08/1793 - Passé avec son grade à la 18° 1/2 Brigade Légère le 26/11/1794 - Vétéran par brevet du 07/08/1794

Quartier-maître : Ange Pierre MORONI, né à Ortiporio le 29/03/1763 - Décédé le 27/11/835. Fils de Blaise & Maria GRIFFONI. Marié à Claire VITTORI, née le 07/04/1771 à Lento, dont 2 enfants.
Étudiant en humanités - Capitaine Quartier-Maître au 18° Bataillon d'Infanterie Légère le 01/03/1793 - Capitaine, Commandant la 1° Compagnie de la 18° 1/2 Brigade d'Infanterie Légère le 10/07/1793, devenue 29° 1/2 Brigade Légère - Capitaine à la 4° Légion Cisalpine le 20/05/1797 - Chef de Bataillon le 04/06/1798 - Major au 1° Régiment de Ligne Italien le 02/02/1807 - Colonel du Régiment Dalmate le 26/06/1808 - Commandant le Régiment des Conscrits de la Garde Royale italienne le 29/10/1810 - Général de brigade le 11/01/1813 - Prisonnier le 31/10/1813 - Rentré le 15/06/1813 - Maréchal de Camp à titre français et retraité le 04/01/1815 - Remis en activité Chef d’État-Major de la 23° Division Militaire le 24/06/1815.
Ses états de service sont indiqués dans la rubrique des Généraux.

CAPITAINES 

Charles GRIMALDI, né à Castifao en 1757.
Capitaine au 18° Bataillon d'Infanterie Légère le 12/05/1793 - Prisonnier des rebelles le 19/05/1793 - Capitaine de Colonne Mobile le 05/11/1797 - Réformé le 23/05/1800.

Pierre EMMANUELLI, né à Piazzola d'Orezza le 27/03/1747 - Décédé le 24/09/1805.
Soldat au Royal-Corse  le 13/10/1774 - Grenadier le 02/08/1775 - Sergent le 04/10/1775 - Sergent-fourrier le 06/11/1776 - Capitaine à la création du 18° Bataillon d'Infanterie Légère le 06/02/1793 - Embarqué avec un détachement d'infanterie sur le vaisseau "Le Généreux" pendant 10 mois en 1795-1796 - Capitaine à la 18 ° 1/2 Brigade Légère, devenue 22° Légère en Italie - En Corse pour en chasser les Anglais - Commandant d'un détachement de 50 Corses le 20/10/1796 - Commandant de Place de Capraja & Calvi le 26/11/1796 - Commandant de Place de Scotola le 31/07/1798 - Chef de bataillon le le 16/01/1800 - Chef du 3° Bataillon d'Infanterie Légère Corse le 01/06/1803.
Est blessé dans une rencontre avec les Anglais.

GIANINELLI ou GANENELLICapitaine au 18° Bataillon d'Infanterie Légère en 1794. 
Pas d'autres renseignements.

Jean BENEDETTICapitaine au 18° Bataillon d'Infanterie Légère en 1793. 
Pas d'autres renseignements.

- ANTOMARCHI. Aucun renseignement 

- POLI. Aucun renseignement

LIEUTENANTS 

François Antoine Ignace ARRIGHI de CASANOVA, né à Corté le 22/02/1776 - Décédé le 19/04/1840. Fils de Barthélémy & Marie-Angélique GAFFORI - Marié le 09/07/1824 avec Angéla MARTINA. Devait être marié antérieurement car en 1815, il avait déjà un fils âgé de 9 ans.
Lieutenant au 18° Bataillon d'Infanterie Légère le 01/05/1793 - Aide de camp du Général GENTILI le 05/05/1794 - Lieutenant à la 18° 1/2 Brigade Légère le 26/11/1794, devenue 29° Légère le 26/06/1796 - Adjoint à l'Adjudant-Général DEGIOVANNI le 11/03/1800 - Lieutenant au 10° Hussards le 20/07/1800 - Capitaine le 24/08/1801 - Aide de Camp du Général SERIZIAT le 02/11/1801 - Capitaine au 3° Bataillon d'Infanterie Légère Corse le 24/09/1803 - Arrêté pour malversations le 22/11/1804 - Capitaine à la légion Corse le 01/04/1805 - Passé au service de Naples le 01/07/1806 - Chef de Bataillon, Commandant d'Armes à Castellamare le 11/07/1806 - Demissionnaire - Rentre en France le 01/09/1814 - Réadmis au service de France le 20/05/1818 - Retraité le 20/03/1828.
Blessé le 23/11/1795 à Loano - A pris un canon à Salo en 1796 - Blessé le 30/03/1797 à Vérone.
Chevalier de saint Louis le 16/08/1820.

- Ferdinand NATALI, né à Lano le 07/0/1772
Lieutenant au 18° Bataillon d'Infanterie Légère le 15/04/1793 - Lieutenant de Gendarmerie du Golo le 10/12/1796 - Capitaine de la Compagnie de dépôt du 3° Bataillon de la 3° Légère (futur bataillon des Tirailleurs Corses(NDR)) le 01/01/1803 - Destitué pour négligence - Capitaine au 3° Bataillon du 67° Régiment d'Infanterie le 15/05/1807. 
Blessé à Barbaggio en 1793.

Joseph Antoine CERVONI, né à Corté le (?) - Décédé à Toulon en juin 1794. 
Lieutenant au 18° Bataillon d'Infanterie Légère en 1793.

Antoine GUELFUCCI, né à Omessa le 15/10/1769 - Mort en février 1816. Fils de Cruciano & Rose Marie.
Lieutenant au 18° Bataillon d'Infanterie légère le 01/05/1793 - Passe au service de la république Cisalpine le 17/06/1799 - Capitaine au 1° Régiment de Ligne Italien le 06/10/1803 - En demi-solde en 1814 - Adjudant de place de Bonifacio le 15/06/1815 - Licencié le 01/08/1815.
Chevalier de la Couronne de fer le 24/03/1812.

- CATONILieutenant au 18° Bataillon d'Infanterie légère. 
Pas d'autres renseignements.

- Jean Joseph GRIMALDI, né à Castiria le 03/08/1769 - Décédé à Corté le 06/07/1822 - Fils de Dominique & Marie Madeleine.
Lieutenant au 18° Bataillon d'Infanterie légère le 01/05/1793 - Lieutenant à la 29° 1/2 Brigade d'Infanterie Légère en 1796 - Capitaine au 16° Régiment d'Infanterie légère le 15/10/1805 - Capitaine à la 2° Légion de Réserve  le 08/03/1808 - Fait prisonnier en Espagne le 03/08/1808 - Rentré en France le 05/07/1814 - Capitaine au 121° de ligne (n'a pas rejoint) - Passé au 27° de ligne le 01/08/1814 -En non activité le le 11/02/1816 - Mis en congé illimité le 23/10/1820.
Blessé à Vérone le 05/04/1799 & Eylau le 08/02/1807. 
Membre de la légion d'Honneur le 17/01/1815.

SOUS-LIEUTENANTS 

Antoine ROBAGLIA, né à Nice le 30/11/1773.
Quartier-Maître Trésorier au 2° Bataillon des Volontaires nationaux Corses à Ajaccio en 1792 - Lieutenant au 18° Bataillon d'Infanterie Légère le 28/08/1794.

Dominique VENTURINI, né à Nocario le 08/09/1771. Fils de jean Michel & Bartoloméa BALLESTI.
Sous-lieutenant au 18° Bataillon de Chasseurs Corses le 31/03/1793 - Devenu 22° 1/2 Brigade en 1795 - Sous-lieutenant au 16° Régiment d'Infanterie légère  le 27/10/1802 - Lieutenant le 31/12/1804 - Capitaine le 03/03/1807. Retraité le 13/10/1810.
Aide de camp en Espagne du Général HARISPE.
Fait prisonnier 30/03/1799.
Blessé à Iéna le 14/10/1806, à Eylau le 08/02/1807 &  Valence le 28/06/1808. 

- Jean CARBUCCIA, né à la Penta le 21/09/1754.
Sous-lieutenant an 18° Bataillon d'Infanterie Légère Corse le 01/03/1793 - Lieutenant le 30/12/1793 - Lieutenant au 2° Bataillon de la (?) 1/2 Brigade légère en 1801.


Officier Corse de l'Expédition Maritime - Contribution de Didier DAVIN.

Il s'agit certainement d'un volontaire Corse pour l'expédition avortée de reconquête de la Corse en 1795.
Cette expédition partie de Toulon le 3 mars 1795 sous les ordres du contre-amiral MARTIN, et la flotte de la Méditerranée reconstituée rencontre la flotte anglo-napolitaine le 14 mars au large du Cap Noli (près de Gênes), et y livre combat. 
Après la perte de deux vaisseaux, la flotte rentre à Toulon, où les troupes et le matériel sont débarqués.
On avait réuni au début de l'année 1795 à Toulon une armée forte de 7 500 hommes de troupes et 2 700 marins. 
On avait du y joindre les restes des bataillons Corses restés fidèles à la République, et évacués de l'île.
La tenue se rapproche de la Garde Nationale ou de la Gendarmerie.
BONAPARTE était chargé d'organiser l'artillerie de l'expédition, DESGENETTES le service de santé.



Horatio Nelson
C'est au cours du siège de Calvi, du 19 juin au 12 août 1794, qu'il perd son oeil droit le 12 juillet.
Crédit photo wikipedia






















-=-=-=-=-=-

LE CONSULAT

En janvier 1794, il existe 22 Demi-Brigades d’Infanterie Légère. 

En septembre 1798, il en existe 26, chacune à 4 bataillons de 9 compagnies, soit une de carabiniers et huit de chasseurs, totalisant pour chacune :
1 capitaine, 1 lieutenant, 1 sous-lieutenant, 1 sergent-major, 4 sergents, 1 fourrier, 8 caporaux, 2 tambours et 84 carabiniers ou chasseurs.
Les Chasseurs abandonnent le casque de cuir pour le remplacer par un chapeau, voire pour certains le shako de la cavalerie légère. 

En 1802, les forces militaires en Corse sont composées de :
- 23ème Légère à 3 bataillons,
- 2ème bataillon complémentaire de la 4ème Légère,
- 6 bataillons de chasseurs Corses,
- 3ème demi-brigade helvétique, 
- 2ème Bataillon étranger. 
Le 24 septembre 1803, l'infanterie française est forte de 386 259 hommes, répartis en 507 bataillons, dont 12 tiennent garnison en Corse. 
La présence des Corses au sein de cette infanterie est constituée par 5 bataillons d'infanterie légère et 2 compagnies franches Corses totalisant 3 575 hommes, et du Bataillon de Chasseurs à l'Armée des Côtes de l'Océan qui deviendra le Bataillon de Tirailleurs Corses.

Un décret du 15 février 1805 porte les compagnies des 5 bataillons de chasseurs Corses à 110 hommes. 
Dans chaque bataillon une compagnie de chasseurs est transformée en carabiniers. 

Le 10 avril suivant les cinq bataillons sont dirigés sur Livourne.  Les compagnies de carabiniers reçoivent  un uniforme de drap bleu de ciel distingué de drap jonquille, rappelant celui du régiment Royal-Corse avec le shako.
Les compagnies de chasseurs vont percevoir un nouvel uniforme de drap bleu foncé distingué de drap vert au collet et aux pattes de parements. 

Le 18 avril, un décret réunit les cinq bataillons en un seul corps qui prend l'appellation de Légion Corse. 
Chaque bataillon comprend 5 compagnies à 120 hommes, dont 1 de carabiniers. 
Cette Légion envoyée en Italie en 1805, passe au service de Naples l'année suivante. 
Elle est désignée REAL CORSO NAPOLETANO.


Chasseur d'Infanterie légère vers 1800 (Coll. part.)











SOURCES
 
Remerciements à MM Jacques PINCHON, Jean-Christophe ORTICONI de MASSA, Didier DAVIN, Jean-François GIFFON-SCAPULA, Mme Isabelle MASSE.


- L'infanterie légère Corse sous la Révolution, le Consulat et l'Empire. Chapitre II - Les Bataillons de Chasseurs de 1793 - Pascal Pierre SANTINI - In Etudes Corses n° 27 & 28 - 1960.
- Le costume militaire des troupes Corses - Jean PIERI - Cahiers CORSICA - FAGEC - Bastia 1975
- Bataillons Corses d’infanterie Légère 1788-1794. Par le Col. Mac CARTHY. La Sabretache n° 20, Les Troupes Corses 1973. Coll. de l’auteur. 
- L’Infanterie Légère sous le Consulat & l’Empire, 1800-1815. Par RIGO dans TRADITION MAGAZINE n° 90/91. Juillet-Août 1994. Coll. de l’auteur. 
- La Patrie en danger 1792-1793, les Campagnes de la Révolution, par J. TRANIE & JC CARMIGNIANI. Éditions Lavauzelle, Oct. 1987. Coll. de l’auteur. 
- Les Corses au Combat sous trois drapeaux. Par D. BURESI. DCL Éditions 2003. Coll. de l’auteur.
- Histoire de l'Infanterie en France - Lieutenant-colonel BELHOMME - Editions LAVAUZELLE.
- Quand les enfants parlaient de gloire - Jean-Paul BERTAUD - Le Club - 2006
- Articles divers du Bivouac.
- TRADITION MAGAZINE n° 270 - La campagne militaire de Corse 1794 - Natalia Griffon de Pleineville. Nov. Déc. 2013
- TRADITION MAGAZINE n° 271 - Le siège de Calvi 1794 - Natalia GRIFFON de PLEINEVILLE - Janv. Fev. 2014.


JN POIRON - 07/05/2015

mis à jour le 20/06/2017
Comments