Accueil‎ > ‎Tutorials‎ > ‎

sloop

Construire un sloop pirate en 25mm

Qu’ils sont beaux vos pirates ! Vous en êtes fiers !
Vous ne regrettez pas les longues soirées passées à les peindre minutieusement, les yeux rougis de fatigue . Ils sont fins prêts à semer la terreur sur les tables de jeux et vont faire votre fierté lors de mémorables batailles navales, et…
…Navales ? vous avez dit « Navales » ?
Mais… c’est qu’ils sont à pied, vos jolis pirates ! Z’ont pas de bateau les gars !
Peut-être qu’en collant bord à bord quelques cures-dents ou des allumettes, vous pourriez leur fabriquer un radeau… Mais un vulgaire radeau pour de si beaux pirates, quelle honte !
Voici donc de quoi bricoler vite et pas cher un premier bateau pour vos fiers matelots. Il s’agit d’un sloop (ou côtre), petit navire de guerre à un mât, rapide, maniable, et convenant parfaitement aux flibustiers et contrebandiers pour des raids côtiers.


Le matériel nécessaire :

  • planchette de balsa de 6mm d’épaisseur (disponibles dans les magasins de modélisme ou d’arts créatifs)
  • tourillon de bois de 6 mm de diamètre (même remarque que le balsa)
  • carton fin (type boite de céréales)
  • de la ficelle de cuisine
  • du papier
  • (option) tube d’aluminium d’un diamètre intérieur de 6mm
  • Cutter
  • colle (je recommande la colle blanche écolier Scotch)
  • crayon à papier et règle
  • peinture , pinceaux
  • papier de verre
  • scie de modélisme

Découpe des pièces :

Imprimez le plan et découpez en les divers gabarits . Reportez les gabarits du pont , du pont arrière et de la proue (étrave) (attendez  encore pour le pont avant) sur la planche de balsa. Veillez que les fibres du bois soient dans le sens de la longueur du bateau pour les ponts.

Découper soigneusement le pont, le pont arrière et la proue dans la planche à l’aide du cutter.
A l’aide du crayon à papier et de la règle, marquez les planches du pont en faisant des traits parallèles tous les 5 mm.
Percer délicatement dans le pont principal le trou de 6mm destiné à recevoir le mât. Reportez deux fois le gabarit du bord sur le carton et découper les au cutter. Coupez selon votre choix des trappes carrées de 8mm dans les bords pour accueillir les canons. Reportez et découpez de même la poupe (tablier arrière).


Montage :

Collez l'étrave dans l’encoche à l’avant du pont. Découpez deux entretoises de 5mm de haut et longues de la largeur du pont arrière à son avant et à son arrière. Collez les entretoises en place sur le pont  principal puis collez le pont arrière dessus. Pour repérer l’emplacement exact de l’assemblage, présentez un flanc en place sans le coller afin de vous faire une idée.
Vous devriez obtenir quelque chose ressemblant à ça :

La phase la plus délicate consiste à coller les bords en place. Faites plusieurs essais de positionnement des bords à blanc pour corriger au cutter les imperfections.Enduisez les côtés des ponts de colle et lissez délicatement avec le doigt.
Positionnez votre bord en commençant par la proue puis en lui donnant sa forme vers l’arrière. Fixer temporairement avec des épingles en attendant que la colle ait séché.
Placer à blanc votre gabarit de pont avant. Vous constaterez certainement qu’il n’a pas exactement la forme requise. Corrigez votre gabarit afin qu’il coïncide au plus près à la forme de votre coque. Une fois satisfait, découpez le pont avant dans la planchette de balsa ainsi qu’une entretoise de 5mm.N’oubliez pas de strier le pont pour représenter le plancher avant de coller le tout en place.Vous pouvez donner à votre pont avant une légère inclinaison.
Découpez de longues languettes de 2 à 3mm de large dans le carton et collez les sur les bords en logeant le sommet en commençant par la proue et en allant vers la poupe. Coupez à la longueur après que la colle soit sèche.Vous pouvez refaire la même opération le long de la coque légèrement au dessus de la ligne de flottaison.

Collez la poupe (tablier arrière) en place. Façonnez un support pour le beaupré (mât horizontal en proue) dans une barrette de balsa. Vous pouvez ajoutez quelques éléments de cartons pour la finition, tels qu’un rebord sur le tablier arrière, des trappes de pont, une dérive, etc…Ou bien en balsa (support de drapeau, bastingage, etc…) Inspirez vous des photos.

Coupez le mât et le beaupré dans le tourillon.Les longueurs préconisées sont :
- hauteur de mât 20cm.
- longueur du beaupré 12cm.
A l’aide de papier de verre, affinez les extrémités du mât et du beaupré. Collez quelques tours de ficelle de cuisine autour du beaupré avant de le coller en place sur son support. (inspirez vous des photos).

Découpez des voiles et focs dans du papier, tracez les lignes de couture, coller les voiles sur les bômes. Pour le foc, je vous conseille de le coller sur du fil de fleuriste plutôt que la ficelle de cuisine. Collez les mâts et voiles en place.


Astuce :

A cette étape de la construction, il peut-être judicieux, au lieu de coller directement le mât en place , de coller un manchon en tube d’aluminium qui servira de support au mât. Ceci permettra de retirer le mât pour le transport ou pour simuler la perte de celui-ci en combat.


Finition :

Il ne reste plus qu’à peindre votre embarcation à vos couleurs. Et vogue la galère… Hisse et Hô !


Un sloop, c’est bien ! Mais une Goélette, c’est mieux !

Pour ceux qui se sentent à l’étroit sur un sloop, vous pouvez réaliser une goélette à deux mats selon la même technique. Il suffit d’agrandir les plans d’environ 10 à 20% (l’ideal est une largeur de pont de l’ordre de 8cm) et de rallonger la partie centrale de l’ordre de 3 cm environ. Pour une telle embarcation, prévoyez de faire un pont arrière joliment décoré.

En guise d’astuce, les moulures du bastingage sont des perles que j’ai piqué à ma fille. Il suffit d’enfiler et de coller les perles (deux rondes et une en olive) sur une aiguille, de couper le tout et de coller en place avec une main courante en balsa.

Bon courage à tous les charpentiers de marine en herbe et gaffe aux doigts avec le cutter !
 
TUFOO
Comments