Accueil‎ > ‎Jeux de rôle‎ > ‎Les oripeaux du roi‎ > ‎

Professor Andrew Mac Cullough

Le Professeur Andrew Mc Cullough est un éminent chercheur en psychanalyse.

Il a obtenu un “first class degree in Moral Sciences” à l’université de Cambridge en 1914 à l’age de 28 ans.

La même année, la guerre fût déclarée et tous ses professeurs et pairs furent enrôlés. Mac Cullough fut exempté en raison de faiblesses cardiaques malgré trois  tentatives pour s’engager. Il fût alors nommé comme directeur temporaire de son service à l’Université.  Il devint ainsi par les hasards de l'existence le plus jeune doyen à la tête du département de psychologie et psychanalyse de Cambridge.
 

 

A la fin de la guerre en 1918, il quitta Cambridge pour la clinique Tavistock de Londres.

 

Passionné de psychanalyse, une science encore naissante, il écrivit plusieurs ouvrages et articles sur ses recherches, ce qui fit accroitre encore sa notoriété dans le monde médical et paramédical.

Son cabinet ne désemplit pas.

 

L’un de ses jeux favoris est de tenter de définir la personnalité d’inconnus en observant leur comportement. Grâce à son sens aigue de l’observation, il parvient à surprendre ses interlocuteurs en révélant des informations sur eux avant qu’ils n’aient eu même l’occasion de s’exprimer.

 

Son attention fût attirée par un article publié en 1926 par un Medecin du Royal Army Medical Corps, un certain Capitaine Kilian O’Donell, qui relatait ses nombreuses observations et expériences sur les soldats et civils soumis au stress par faits de guerre.

Le Pr. Andrew Mc Cullough, vivement intéressé par les travaux d’O’Donell, sollicita une entrevue en 1926. Depuis les deux hommes devinrent de grands amis, passionnés de psychanalyse. Ils aiment à se lancer des défis sur l’analyse d’un comportement, ou d’un profil de personnes qu’ils rencontrent. Le professeur sollicite très souvent l’avis de son ami pour conforter un diagnostic, mais aussi par jeu. Il est aussi parfois sollicité par la justice pour justifier de l’état de santé mentale de certains criminels.
 
 L'université de Cambridge
 
Prologue : 

En octobre 1928, un certain Michael Gillen a contacté le professeur pour Mc Cullough, car il s’inquiète de la santé mentale de son compagnon et colocataire, le dramaturge Talbot Estus. Hélas, celui-ci refuse catégoriquement de consulter quelque médecin que ce soit et ne s’estime aucunement atteint d’une quelconque manie ou folie. Michael Gillen invite donc le professeur Mc Cullough  à assister à la première de la pièce Carcosa, ou « la Reine et l'Étranger » au Théâtre Scala sur Charlotte Street, dont T. Estus est l’auteur, pour y faire une évaluation informelle de l'état mental du dramaturge sans que celui-ci ne s’en doute. Le cocktail prévu à l’issue de la pièce sera une occasion de faire se rencontrer le professeur et T. Estus.

Amusé par l’originalité de la situation, Mc Cullough accepte et sollicite le soutien de son ami, le Capitaine O’Donell.

Gillen remet donc deux entrées au professeur.

En ce 17 octobre 1928, il semble que l’hiver soit déjà là, tant le froid est vif. Et le professeur se rend au théâtre où il retrouvera son ami pour un de ces petits défis intellectuels qu’il affectionne tant.
Comments