Accueil‎ > ‎Jeux de rôle‎ > ‎Les oripeaux du roi‎ > ‎

Alexander Roby

36 ans  - Patient de l’asile St Agnes.

 

Résidence : Asile St Agnes, Weobley, Herefordshire

 

Apparence/Attitude

Taille moyenne, mince, cheveux blonds ébouriffés , yeux noisette. Malgré son apparence débraillée,  il a quelque chose d’attirant. Son humeur semble communicative.

Lors de la rencontre avec le Pr. Mc Cullough et le Capitaine O’Donell à l’asile, il est sous sédatif et ses capacités de communication sont amoindries.

 

Description / histoire

Le 14 octobre 1926 le père d’Alexander, Herbert Roby, et sa sœur Georgina ont été brutalement assassinés à la maison familiale de Curzon Street. Alexander était aussi présent à la maison et a initialement revendiqué le meurtre. Il a été arrêté, mais il a été disculpé puis a été interné à  l’asile St. Agnes.

Le Dr Highsmith croit qu’Alexander souffre de ' manie sympathique ' sous forme de terreurs nocturnes (scotophobie) qui commencent chaque année vers la date anniversaire du meurtre et continuent jusqu'au printemps. Ces crises sont maitrisées avec de fortes doses de Laudanum et le Dr Highsmith le croit apte à une sortie de l’asile, en le plaçant aux soins de sa famille ou dans une maison de repos. Highsmith croit aussi Alexander innocent des meurtres de sa famille.

Roby passe son temps à étudier la poésie. Il a rédigé des notes inhabituelles en marge de ses livres de poésie, qui se référent à divers éléments communs avec la pièce 'Carcosa' et le livre ' le Roi en Jaune ' de W. Chambers. L’infirmier Evans avait commis la faute professionnelle de lui fournir des crayons, ce qui formellement interdit par le règlement. Le Capitaine O’Donell a recopié ces notes lors de leur visite à l’asile.

 

Relations

Les patients de l’asile dont Lucius Harriwell

Le personnel de l’asile : dont le Dr Highsmith, et les infirmiers Price et Mark Evans

Le banquier Grahame Roby, son frère

Le Dr Lionel Trollope, médecin de famille des Roby.

 

Comments