Remettre l'humain au centre

 
 
     La tarte à la crème ! Mais non moins révélatrice. Face à la "déshumanisation" des organisations, l'exigence s'est donc faite jour de "remettre l'humain au centre".
 
     Les causes de cette déshumanisation rampante, entraînant mal-être et souffrance au travail, sont multiples:
  1/ Financiarisation excessive du capitalisme entraînant un culte du seul résultat ;
  2/ Appréhension purement technique de tous les problèmes, y compris humains  (comme le disait Abraham Maslow, "il est tentant, si le seul outil dont vous disposez est un clou, de tout traiter comme si c'était un clou"), en matière de management comme de développement personnel ;
  3/ Dématérialisation des rapports humains, sous l'effet des nouvelles technologies. Etc.
 
     On ne sait plus ce qu'être humain veut dire. On ne sait plus que faire pour cultiver l'humain en entreprise, pour humaniser des relations de travail en voie de désincarnation accélérée sous le poids des structures, des procédures et de l'abstraction chiffrée.

     Comment faire, concrètement, pour "remettre l'humain au centre" ? Quelles actions mener ? Une première réponse est que c'est à la culture d'entreprise de cultiver - ou non - l'humain. Aussi convient-il de se concentrer sur elle pour en améliorer la qualité, la faire vivre efficacement et la traduire en changements organisationnels et managériaux.

 
 

Comments