Philosophie en entreprise

« Depuis une vingtaine d’années, il y a eu deux irruptions violentes : l’actionnaire et le client.
L’un et l’autre ont changé le temps de l’entreprise.
Les cadres sont surexploités, ils ne s’intéressent plus qu’à leur business.
Il leur manque cette chose élémentaire, le temps de réfléchir.
»

 (Roger Fauroux)


Partout où il y a des hommes, se posent des problèmes philosophiques.
L'utilité de la philosophie dans l'entreprise est la même que celle qu'elle peut avoir en dehors. On peut la tenir pour rien.
On peut considérer qu'il ne sert à rien de stimuler l'esprit critique et d'encourager les débats, que les certitudes et l'obéissance aveugle permettent un meilleur rendement.
Mais on peut aussi penser qu'il n'est pas d'innovation possible sans indépendance d'esprit, pas de management efficace sans remises en question, pas de motivation durable sans liberté à l'oeuvre.







































Comments