Activités récentes sur le site

Autres sites "Web"

Google+ Posts - About

Accueil‎ > ‎

Edgar Allan Poe

Vous qui me lisez, vous êtes encore parmi les vivants
(YE who read are still among the living) 

 

Edgar Allan Poe

(1809-1849)
 
 
(source : wikimedia)
 

Nouvelles Histoires extraordinaires

 

Ombre

Shadow

 

Traduction de Charles Baudelaire
 

En vérité, quoique je marche à travers la vallée de l’Ombre

Yea, though I walk through the valley of the Shadow
 
Ps. David
 

 

YE who read are still among the living; but I who write shall have long since gone my way into the region of shadows. For indeed strange things shall happen, and secret things be known, and many centuries shall pass away, ere these memorials be seen of men. And, when seen, there will be some to disbelieve, and some to doubt, and yet a few who will find much to ponder upon in the characters here graven with a stylus of iron.

The year had been a year of terror, and of feelings more intense than terror for which there is no name upon the earth. For many prodigies and signs had taken place, and far and wide, over sea and land, the black wings of the Pestilence were spread abroad.

../...

Vous qui me lisez, vous êtes encore parmi les vivants ; mais moi qui écris, je serai depuis longtemps parti pour la région des ombres. Car, en vérité, d’étranges choses arriveront, bien des choses secrètes seront révélées, et bien des siècles passeront avant que ces notes soient vues par les hommes. Et quand ils les auront vues, les uns ne croiront pas, les autres douteront, et bien peu d’entre eux trouveront matière à méditation dans les caractères que je grave sur ces tablettes avec un stylus de fer.

L’année avait été une année de terreur, pleine de sentiments plus intenses que la terreur, pour lesquels il n’y a pas de nom sur la terre. Car beaucoup de prodiges et de signes avaient eu lieu, et de tous côtés, sur la terre et sur la mer, les ailes noires de la Peste s’étaient largement déployées.

../...

 

  


 

Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi :

ta houlette et ton bâton me rassurent.
                                                   Le Livre des Psaumes - David Ps. 23.4


  

                                        

 Edgar Allan Poe sur Wikipedia
 

Retour au sommaire des textes choisis

 
 
 
Comments