Accueil‎ > ‎

Alexandre Dumas Fils

L'argent [..] est un bon serviteur et un mauvais maître

(Money is a good servant, but a poor master)


 
 
Alexandre Dumas Fils
( 1824 - 1895)
 
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/de/Bonnat16.jpg
(source : wikimedia)
 

Œuvres réunies

 

Théâtre complet

(avec préfaces inédites)

 

Première série :

 

La Dame aux Camélias

Diane de Lys

Le Bijou de la Reine

 

 

Au lecteur (extrait)

 

 

(...)


Ce ne serait pas la peine de te livrer une nouvelle édition de ce Théâtre, si elle n'offrait pas un petit attrait nouveau. Celle-ci a été soigneusement revue, corrigée, augmentée à la fois et diminuée, équilibrée enfin. Les premières brochures contenaient un grand nombre de fautes, les unes à porter au compte du copiste ou de l'imprimeur, les autres à porter à mon actif, car je n'ai jamais, hélas ! écrit purement cette difficile langue française, où le verbe Avoir, le verbe Faire et le verbe Être décourageraient les plus braves. Dans la préface que j'ai brûlée, je prouvais même assez victorieusement que ces incorrections sont nécessaires au théâtre. Le passage était excellent ; je le regrette un peu.


Allons, adieu ! lI ne me reste plus, en publiant ces Comédies, qu'à souhaiter, d'abord que tu les lises et désires les revoir quand on les rejouera, et ensuite que tu prennes autant de plaisir à les lire et à les revoir que j'en ai pris à les écrire. Puis, comme il ne faut pas quitter un ami qu'on ne reverra peut-être jamais sans lui faire quelques bonnes recommandations, accepte celles que je t'offre ici par-dessus le marché, et puisses-tu t'en trouver aussi bien que moi :


« Marche deux heures tous les jours, dors sept heures toutes les nuits ; couche-toi, toujours seul, dès que tu as envie de dormir ; lève-toi dès que tu t'éveilles ; travaille dès que tu es levé. Ne mange qu'à ta faim, ne bois qu'à ta soif, et toujours lentement. Ne parle que lorsqu'il le faut et ne dis que la moitié de ce que tu penses ; n'écris que ce que tu peux signer, ne fais que ce que tu peux dire. N'oublie jamais que les autres compteront sur toi, et que tu ne dois pas compter sur eux. N'estime l'argent ni plus ni moins qu'il ne vaut: c'est un bon serviteur et un mauvais maître. Garde-toi des femmes jusqu'à vingt ans, éloigne-toi d'elles après quarante ; ne crée pas sans bien savoir à quoi tu t'engages et détruis le moins possible. Pardonne d'avance à tout le monde, pour plus de sûreté ; ne méprise pas les hommes, ne les hais pas davantage et ne ris pas d'eux outre mesure, — plains-les. Songe à la mort, tous les matins en revoyant la lumière, et tous les soirs en rentrant dans l'ombre. Quand tu souffriras beaucoup, regarde ta douleur en face, elle te consolera elle-même et t'apprendra quelque chose. Efforce-toi d'être simple, de devenir utile, de rester libre et attends, pour nier Dieu, que l'on t'ait bien prouvé qu'il n'existe pas. »



                                                                                                                                                         

                                                                                                                                           A. Dumas Fils. ,

                 

               3 octobre 1867.



  



 



Riches are a good handmaid, but the worst mistress

Divitiæ bona ancilla pessima domina

L'argent est un bon serviteur, mais un mauvais maître 




N'estime l'argent ni plus ni moins qu'il ne vaut :

c'est un bon serviteur et un mauvais maître.



Do not value money for any more nor any less than its worth ;

it is a good servant but a bad master

  





 
 

 

 
Comments