Le projet de R&D Terra Mobilita s'inscrit dans la lignée et en complémentarité des projets Terra-X labellisés par les pôles de compétitivité Cap Digital et par Advancity. Il complète les modules de reconstruction 3D automatisée du projet Terra Numerica avec la modélisation 3D des voiries urbaines et introduit de nouvelles applications liées à l'accessibilité de l'espace public et aux circulations douces qui s'articulent avec les projets  Terra Magna sur les SIG 3D ou AccesSim, projet Movéo financé par la Région Ile-de-France sur les questions de simulation des dplacements des Personnes à Mobilité Réduite. Il peut alimenter le projet Terra Dynamica sur les bases de données 3D centimétriques des voiries.


Terra Numerica  est un projet de R&D coopératif, finalisé fin 2009, qui avait pour objectif de développer des technologies de modélisation automatisée et de représentation 3D de grandes bases de données urbaines, bâtiments et végétation. Trois années de recherche autour de la numérisation du patrimoine urbain ont donné lieu au développement de technologies relatives à l’acquisition et à la restructuration des données 3D via une plate-forme pilote de production (technologies d'acquisition aérienne et terrestre des données, technologies de recalage et filtrage, de reconstruction, d'intégration), puis à l’exploitation visuelle et à l’accès au contenu (technologies de rendu 3D temps-réel, de réalité virtuelle et augmentée, de compression des données, de rendu 3D déporté ou embarqué). 
Partenaires du projet Terra Numerica (2007-2009) labellisé par Cap Digital: Thales, Mensi-Trimble, Bionatics, Star-Apic, Archividéo, Hyptique, Mondeca, BeTomorrow, Tecdev, INRIA, Mines Paris Tech, IGN, CITU, LEDEN, Institut Télécom, Ecole Centrale Paris, Université Marne-la-Vallée.


© projet Terra Numerica

Le volet acquisition des données depuis des dispositifs terrestres et aériens, fixes et mobiles, a principalement porté sur la reconstruction automatisée des bâtiments en 3D (volumétrie du bâtiment, toiture, façade et modénature), ainsi que sur la représentation des végétaux. La modélisation en 3D des voiries n'a été traitée au cours de ce projet que de manière simplifiée, avec une précision des données 3D peu importante. Le projet Terra Mobilita s'inscrit en complémentarité du projet Terra Numerica, en centrant la r&d sur le relevé automatisé et la cartographie 3D des voiries urbaines avec une précision centimétrique.


Le projet Terra Magna  est un projet de R&D précompétitif engagé en 2008 et dont la fin est prévue courant 2010. Ce projet porte sur la recherche et le développement d'un Système d'Information Géographique en 3D pour les collectivités locales, intégrant des outils de simulation 3D d'urbanisme et d'aménagement du territoire, la modélisation 3D des phénomènes physiques environnementaux, des services 3D en ligne pour les professionnels et les citoyens. 

© projet Terra Magna

Le projet Terra Magna s’inscrit dans la continuité du projet Terra Data centré sur la modélisation des bases de données 3D urbaines. Terra Magna vise à développer les technologies pour la gestion et l'administration de ces bases de données 3D urbaines (entrepôts de données 3D géoréférencées, normes et standards, urbanisme réglementaire, automatisation de l’instruction des permis de construire, planification urbaine…), le développement d'outils de simulation 3D pour l’aide à la décision et la concertation concernant les opérations d'aménagement urbain (simulation de nouvelles opérations immobilières, simulation de règlement d’urbanisme, étude d’impact, visualisation interactive de projets d’aménagement, prospective 3D de la croissance urbaine…), et de modélisation 3D pour l’aide à la décision et la gestion des villes sur les questions de l'environnement (visualisation des flux et temporalités urbaines, modélisation 3D de phénomènes physiques complexes, de risques…), ainsi que la création de web services pour les professionnels (extraction de bases de données 3D, partage de données métiers, construction coopérative du modèle 3D urbain de type wiki), et les particuliers (simulation de la constructibilité de parcelles…).
Partenaires du projet Terra Magna (2008-2010) labellisé par Cap Digital et Advancity: Star-Apic, Thales, Bionatics, CSTB, IGN, Space-Eyes, CIRAD, INRETS, Dryade, Ecole Centrale Paris.

Un des résultats envisagés du projet Terra Mobilita est de développer un module SIG spécifique pour la gestion des voiries urbaines dans le SIG 3D résultant des travaux du projet Terra Magna.


Le projet Terra Dynamica  qui débute début 2010 est centré sur l'animation dynamique de la ville. Le projet vise à développer les technologies permettant d'animer une ville virtuelle réaliste en la peuplant d'habitants et de véhicules capables de réagir aux événements et de s'adapter aux évolutions de l'environnement urbain. Terra Dynamica vise des applications dans les domaines de la sécurité, du jeu vidéo, de l'urbanisme et des transports. Le projet Terra Mobilita intervient ici en amont, sur la modélisation 3D des voiries et de l'espace public, en complémentarité de Terra Numerica sur la modélisation 3D du bâti. Réciproquement, les technologies de modélisation de flux développées dans Terra Dynamica pourront être utilisées dans des applications à venir sur Terra Mobilita, autour de la simulation d'itinéraires ou d'accessibilité de l'espace public notamment.
Partenaires du projet Terra Dynamica (2010-2012) labellisé par Cap Digital et Advancity: Thales, As An Angel, BeTomorrow, CNAM, Dontnod, EPST, ESSEC, Navidis, Star-Apic, LIP6, Université de Paris 8.

© projet Terra Dynamica