♦ L'expérience du clown : découvrir la puissance de la joie


L’expérience du clown : découvrir la puissance de la joie

avec Philippe Rousseaux
enseignant, comédien, clown, théologien


Conférence 20 janvier 19h30
« La pratique du clown, expérience de libération, et ses enjeux anthropologiques »

Participation : 9€ (adhérents 6€)


Stage les samedi 18 mars 14h30-21h et dimanche 19 mars 9h-18h30

Participation : 120€ + adhésion

Contact Colette contact@terrae.asso.fr et 06 03 90 47 60

Le clown nous révèle qui est l’homme.
De manière ludique, époustouflante.
Venez en faire l’expérience par vous-même.


Qu'est-ce qu'un clown?

Le clown n’est pas le comique ni le bouffon. Il ne cherche pas à faire rire (la joie est bien autre chose !), et il ne se moque pas des autres. Ce qui le caractérise plutôt, c'est un très grand sérieux, un sérieux métaphysique même : la moindre chose l'émerveille, une mouche par exemple, et c'est pourquoi il rate la marche et tombe. 

À la différence du jeu de l'acteur, qui part d'un imaginaire pour lui donner réalité sur le plateau, le jeu du clown consiste à partir de ce qui est donné sur le plateau (les accidents, les imprévus, les réactions des spectateurs) pour ouvrir un imaginaire. C'est donc une école d'attention et de relation, et, par-là, une école de vie, puisque la vie est tout le contraire d'un programme : ouverture à ce à quoi on ne s'attend pas, rebondissement après la chute, et même « bonheur dans l'échec ».

C’est là que la vraie joie se niche. Car c'est là où l’on se laisse déséquilibrer, que l'on avance ; là où l'on accepte d'être dérouté de son projet, que l'on rencontre l'autre ; là où l'on paraît condamné, que commence la grâce.


Philippe Rousseaux

Philippe Rousseaux est formé en théâtre depuis 1988 et en clown depuis 1991 par d'anciens professeurs et élèves de l'Ecole Internationale Jacques Lecoq et de l'Ecole Marcel Marceau, ainsi que par Mario Gonzalez(issu de chez Ariane Mnouchkine) et enfin par le Bataclown. 

Il devient alors, grâce à son art, plus vivant, plus vibrant, plus en relation avec le monde et avec les personnes qu'il rencontre. Dès lors, il sent qu'il ne peut pas garder cet immense cadeau pour lui. Il consacrera donc sa nouvelle vie à témoigner de ce nouveau regard sur la vie et à transmettre son art dont le sens devient soudain évident à ses yeux.

D'abord fondateur, Directeur artistique et formateur de la Compagnie Nez à Nez dont les "stages clown" ont de plus en plus de succès, il fonde en 2006 l'association Clown par Foi au sein de laquelle il propose des sessions d'une durée moyenne de 5 jours autour du dialogue entre la pratique du clown contemporain et l'expérience spirituelle.

La réponse du "public" est fulgurante : alors qu'une seule session est proposée la première année, il est nécessaire d'en prévoir trois la deuxième année, sept la troisième année, une douzaine au moins depuis la troisième année...

Comments