Samedi 9 Octobre 2010

Yosemite

La longue route désertique qui mène de Los Angeles à Yosemite devient peu à peu de plus en plus sinueuse. Il fait nettement plus frais, l’air se raréfie, nous sommes en montagne. Voilà que mes vingt cinq ans surviennent glissés entre les étroites falaises blanches au cœur de cette nature sauvage. Augustin et Stéphanie, pour l’occasion ont préparé un gâteau surprise lors du pic-nic du déjeuner. Accompagnée de Samuel, je souffle les bougies si inattendues dans cette immensité. Nous restons trois jours dans le parc, où nous admirons les séquoias, craignons les lions des montagnes et les ours noirs, découvrons les décors sublimes de la Tioga Pass. Cette route permet de sortir du parc par le nord ouest. Ouverte qu’en été, elle offre à chaque virage un nouveau paysage : falaises blanches écharpées, roches lunaires, lacs, montagnes et prairies jaunies. A la chaleur des vallées cède la douceur de la neige. Voilà que nous troquons tongs contre chaussures de marche.