12 Juillet 2011


Datong.

Datong est la première ville que nous visitons depuis notre passage de la frontière sino-mongole.  C'est une ville impersonnelle où nous sommes les seuls blancs. Impossible de trouver du café ni de quoi faire un petit déjeuner digne de ce nom. Il n'y a rien, et rien à faire. Pourtant à 30 km de là, sommeillent une multitude de bouddhas sculptés dans des grottes. C'est un site vieux de 1500 ans dont les couleurs rappellent le bouddhisme tibétain. Bon cela fait, nous partons pour Pingyao, petite ville chinoise de 50 000 habitants (Pékin: 18 millions)! 


16 Juillet 2011

Pingyao

Nous sommes l'exotisme parmi les touristes chinois qui se retournent, s'arrêtent, rient et nous pointent du doigt quand ils ne nous demandent pas de poser avec eux sur la photo! Les enfants ont même de petits questionnaires tous prêts pour nous, c'est certes un bon moyen d'apprendre l'anglais, mais sauf qui peut quand on les voit arriver par dizaines! Pingyao est une de ces rares villes chinoises qui n'a pas faibli sous la mâchoire puissante et insatiable de l'immobilier style stalinien. On se repose, on flâne dans les petites rues bordées de marchands en tout genre.