25 Mai 2011


Hué

L’arrivée d’Arthur et d’Elodie nous plonge dans une ambiance de vacances au doux parfum de fêtes et d’alcool. Après un bon petit weekend passé tous les quatre à Hoian, Arthur retrouve sa semaine de travail à Hanoi, tandis que nous continuons notre route vers Hué.

Visite de Hué, ancienne cité impériale bordée de temples et de tombeaux impériaux.

La fraicheur de Hué nous apaise. Il y a comme un climat propre à la ville. Une bruine constante qui rafraichit notre corps moite. Nous supportons nos pantalons. Les portes de la cité sont des œuvres d’art dont les somptueuses sculptures colorées sont faites de vaisselles brisées. De la belle porcelaine de chine, du verre de bouteilles de vin. La citadelle protégeant le beau palais royal, enveloppée dans cette ambiance grisâtre et parfumée est un lieu de mystère dont les murs résonnent encore les gracieux pas des concubines. Le temps s’est arrêté. Chaque faïence témoin du passé impérial donne à voir comme à travers les portes d’un rêve quelques fragments d’histoire, de soierie, de pas menus, de peaux blanches et délicates, de lèvres rouges sang.