Qu'est-ce que la réadaptation?

« Tous les systèmes sont vrais dans ce qu’ils affirment ; il ne sont faux que dans ce qu’ils nient. » Leibnitz

"La « médicalisation » de la société, avec l’avènement d’une cléricature de la thérapeutique et la volatilisation de la maladie dans un milieu corrigé, organisé et sans cesse surveillé, constitue, depuis l’avènement des États modernes, les deux modèles extrêmes entre lesquels schématiquement s’organise le débat public sur les politiques de soins (de santé)." Marc Bremond (peut-on parler d'une politique de soins?)

« 
Le débat n’est pas : ou la protection ou l’opportunité, mais l’intégration des deux modèles en France. 
Ce qui suppose une réflexion sur leurs limites réciproques.
 
» 
Alain Erhenberg en réponse à Robert Castel
(il fait référence au 
2 modèles d'autonomie présentés dans cette page).

 Mise à jour le 11 septembre 2016

Protocol for a scoping review with thematic analysis towards framing the concept and practice of person-centred rehabilitation


La segmentation en 3"R" voire 4 ou 5 "R" a favorisé, par la confusion des concepts, la réingénierie des SSR qui a eu lieu en 2008 et qui a évaporé la dimension de la "santé fonctionnelle".

Le présent rapport définit la réadaptation comme « un ensemble de mesures qui aident des personnes présentant ou susceptibles de présenter un handicap à atteindre et maintenir un fonctionnement optimal en interaction avec leur environnement .»





Qu'est-ce que la réadaptation?
International Encyclopedia of Rehabilitation 
(Incapacités et réadaptation)



(Handicap international, juin 2013)

Déclaration de Madrid 2002
"Non-discrimination plus action positive font l'inclusion sociale"


« Que sais-je ? », numéro 2556 (PUF)

Définition de la réadaptation

Il existe de nombreuses définitions de la réadaptation. C'est d'abord une partie intégrante du droit à la santé. C'est aussi une fonction structurante des système de santé promue par les organisation internationales et qui relève de stratégies nationales, régionales et territoriales des politique publiques de santé. Cette fonction de production de biens et de services doit être organisée et structurante. Elle est identifiée de façon variable par les différents pays au regard des recommandations internationales. Elle peut être définie comme ensemble de mesures, un ensemble d'interventions, un ensemble de moyens, un processus ou un domaine d'activités du champ des soins de santé ou plus largement du système socio-sanitaire. 

Les différents pays relient de façon très variable politiques de réadaptation et politiques en faveur des personnes handicapées (article de Gerben Dejong). La santé et le handicap sont associés de façon variable et cela a un impact sur les politiques publiques. (Pour un survol rapide en France: diaporama Hervé Douceron). Voir aussi:
Pour sortir de ces tensions, la réadaptation ne peut que s'appuyer sur une vision systémique de la santé (Fougeyrollas), ni purement médicale, ni purement sociale. La connexion de la réadaptation et des politiques publiques du handicap, dont dépend la disponibilité, l'accessibilité , l’acceptabilité et la qualité des interventions et services de réadaptation,  est d'autant plus urgente que de nombreuses personnes menacées de situations de handicap en sont privées, même dans les pays développés.


La réadaptation ne peut se confondre ni avec une spécialité médicale, ni avec une profession. Non spécialisée dans ses interventions de premier recours (réadaptation communautaire) , elle est d'autant plus spécialisée, médicalisée et pluri-disciplinaire que les problèmes cliniques à résoudre sont complexes (gradation des niveaux de soins). Les ressources à mobiliser en termes de connaissances critiques, d'installations et d'équipements nécessitent alors des unités intégrées au sein des organisations de soins et de services sociaux.

Il est donc très difficile de définir de façon cohérente et simultanée les termes de réadaptation, une discipline médicale comme la Médecine Physique et de Réadaptation et une discipline administrative de soins comme  les Soins de Suite et de Réadaptation en France qui ne situent pas au même niveau de langage et dont certains dépendent du cadre normatif du pays considéré.

 

1. Rapport mondial sur la handicap 2011 - OMS Banque mondiale Cliquer ici

Le rapport en français - Le chapitre 4 est consacré à la réadaptation il en propose la définition suivante (encadré sous ce lien):

« Le présent rapport définit la réadaptation comme « un ensemble de mesures qui aident des personnes présentant ou susceptibles de présenter un handicap à atteindre et maintenir un fonctionnement optimal en interaction avec leur environnement »

2. Définition australienne: un domaine d'activités spécialisées de soins de santé. Cliquer ici
Traduction en français
« La réadaptation est un domaine spécialisé des soins de santé qui vise à «améliorer la fonction ...... et / ou prévenir la détérioration de la fonction, à apporter le plus haut niveau possible d'autonomie, physique, psychologique, sociale et économique, afin de maximiser la qualité de vie, et de minimiser les besoins à long terme des soins de santé et le soutien communautaire aux besoins de ces personnes. »*

(Australasian Faculty of Rehabilitation Medicine (Victorian Branch) 1997, p2).
»


3. En 1982, le Programme mondial d'action relatif aux personnes handicapées des Nations Unies a proposé cette définition de la réadaptation : http://www.who.int/topics/rehabilitation/en/

« processus permettant aux personnes handicapées d'atteindre et de conserver le maximum d'autonomie, de réaliser pleinement leur potentiel physique, mental, social et professionnel, et de parvenir à la pleine intégration et à la pleine participation à tous les aspects de la vie »**

Voir aussi: http://cirrie.buffalo.edu/encyclopedia/fr/article/304/ et définition en français


4. Définition de la réadaptation de Créteil http://www.aqis-iqdi.qc.ca/tdimodule1ccofemer.pdf

"C'est l'ensemble des moyens médicaux, psychologiques et sociaux qui permettent à une personne en situation de handicap, ou menacée de l'être, du fait d'une ou plusieurs limitations fonctionnelles de mener une existence aussi autonome que possible." (Définition de Créteil. CHU Henri Mondor, Université Paris 12 Val-de-Marne)


5. Définition de l'intervention (Patrick Fougeyrollas) "L’intervention d’adaptation ou de réadaptation est le regroupement, sous forme d’un processus personnalisé, coordonné et limité dans le temps, des différents moyens mis en oeuvre pour permettre à une personne handicapée de développer ses capacités physiques et mentales et son potentiel d’autonomie sociale".



* 
« 
Rehabilitation is a specialist area of health care that aims to “……improve function and/or prevent deterioration of function to bring about the highest possible level of independence, physically, psychologically,  socially and economically, to maximise quality of life, and to minimise the long-term health care needs and community support needs of these people. “ (Australasian Faculty of Rehabilitation Medicine (Victorian Branch) 1997, p2). »

**« 

Rehabilitation of people with disabilities is a process aimed at enabling them to reach and maintain their optimal physical, sensory, intellectual, psychological and social functional levels. Rehabilitation provides disabled people with the tools they need to attain independence and self-determination

»

Autres définitions
Medline plus: 
Rehabilitation - Also called: Rehab 
"After a serious injury, illness or surgery, you may recover slowly. You may need to regain your strength, relearn skills or find new ways of doing things you did before. This process is rehabilitation. " Cliquer ici

Définition OMS de la réadaptation médicale:
« La réadaptation médicale est définie comme l’application coordonnée et combinée de mesures dans les domaines médical, social, psychique, technique et pédagogique, qui peuvent aider à remettre le patient à la place qui lui convient le mieux dans la société ou/et à lui conserver cette place. » (Organisation mondiale de la santé)
 
Prenons l'exemple de la MPR, mais l'analyse peut en être faite pour l'ensemble des disciplines de réadaptation. Cette discipline spécialisée centre ses processus clés sur l'optimisation des aptitudes fonctionnelles en ayant pour objectif la meilleure inclusion sociale. Elle a historiquement construit les compétences clés et les programmes de soins fondamentaux qui structurent ses activités sur le regroupement de profils homogènes de patients au regard de leurs limitations fonctionnelles. La pathologie est loin d'être systématiquement un élément marqueur et discriminant de ces groupes homogènes. de patients, des procédures de soins et des ressources engagés: cérébrolésions, lésions médullaires, polytraumatismes, affections évolutives et/ou dégénératives, affections musculo-squelettiques, amputations. Le statut fonctionnel est plus prédictif des ressource consommées que le diagnostic, ce qui concerne les compétences fondamentales en quantité et qualité, les installations, les équipements et le cadre organisationnel qui les intègre. Cette vision clinique doit impérativement précéder la construction de classifications visant à l’allocation des ressources financières. Ainsi la MPR ne couvre bien entendu pas l'ensemble de limitations fonctionnelles d'ordre physique et psychique. Pour autant, si elle ne s'occupe que peu de certains limitations sensorielles, en dehors de celles qui affectent les groupes homogènes habituellement pris en charge (ex des AVC et traumatisés crâniens), elle ne peut se réduire aux affections du "système nerveux" et de "l'appareil locomoteur".

Le domaine de la réadaptation médicale, domaine qui correspond aux soins de santé (au sens international de "healthcare", non réduit au seul champ sanitaire français), peut lui-même être organisé et financé par branches ou champs d'activités découpées par l'organisation sanitaire: par exemple en Belgique, les activités développées en MPR ont été rattachées dans l'organisation sanitaire du secteur post-aigu à un niveau de soins complexe pluridisciplinaire et spécifique en réadaptation locomotrice et neurologique.

Définition belge du champ de la réadaptation locomotrice et neurologique:

Une définition pour la réadaptation a été formulée dans le cadre de la Classification CIF proposée par l’OMS. 

La réadaptation y est définie comme un processus ciblé offrant la possibilité pour des personnes ayant des limitations dans les activités et/ou dans la participation sociale 
d’atteindre un niveau optimal de fonctionnement, d’acquérir et de conserver une autonomie (tenant compte des facteurs personnels et de l’environnement) ; et ce, quand il 
y a un espoir raisonnable d’obtenir un gain fonctionnel ou d’améliorer la qualité de vie de ces personnes. 
La réadaptation comprend 4 étapes: l’évaluation, la formulation des objectifs, la proposition d’une prise en charge qui apporte une plus-value démontrée, l’évaluation. La 
réadaptation est proposée dans un centre multidisciplinaire appartenant à un réseau

Catégorisations: on peut distinguer avec Patrick Fougeyrollas la réadaptation médicale, la réadaptation sociale, la réadaptation communautaire, chaque pays ayant une organisation socio-sanitaire différente. On peut aussi distinguer une réadaptation clinique ou médicale dans une acception large du terme (approche centrée sur la personne et clinique de la fonction) et une réadaptation sociale (centrée sur l'action systémique), les deux approches devant être étroitement intriquées et complémentaires.

Le processus de production du handicap Cliquer ici ; diapos ; RIPPH ; handicap international
 
Cadre de réadaptation psychosociale


Peut-on parler d'une politique de réadaptation?

De la nécessaire intégration de la prévention, des soins curatifs, de la réadaptation, de l'accompagnement social et des politiques publiques du handicap.
Trois articles et un commentaire:

Politics, policy and payment - Facilitators or barriers to person-centred rehabilitation? Lynne Turner-Stokes 
Disability and Rehabilitation  Volume 29, 2007


réadaptation (MPR). Jean-Michel Wirotius
Journal de Réadaptation Médicale Pratique et Formation en Médecine Physique et de Réadaptation 29(4) · December 2009

La Classification Internationale du Fonctionnement du Handicap et de la Santé n'est pas exempte de défauts et d'une inconsistance conceptuelle qui ont été subtilement analysés par des auteurs comme Patrick Fougeyrollas. C'est un modèle qui occulte les limitations fonctionnelles et limite de ce fait l'identification des dimensions de la réadaptation. Il nous faut cependant "habiter" ce modèle officiel et imposé par les réglementations avec les pratiques réelles de prévention, du soin curatif, de la réadaptation et les politiques sociales. Les enjeux sont multiples: cliniques, organisationnels et financiers, relatifs à la recherche, économiques et de santé publique. Si elle ignore les limitations fonctionnelles, la CIF met l'accent en revanche sur la différence entre le répertoire des capacités de la personne et le fonctionnement réel, à l'instar de l'approche par les capacités de l'économiste Amartya Sen.

Il est important, en contexte de ressources de plus en plus rares pour la réadaptation et de mise en oeuvre de classifications des patients à visée tarifaire, de sortir du superbe isolement français qui va à rebours de toutes les recommandations et classifications internationales relatives aux systèmes de santé (ONU, OMS, banque mondiale, OCDE...). Il s'agit aujourd'hui de reconnecter les politiques de réadaptation et du handicap. Cela rend nécessaire un modèle de fonctionnement et du développement humain qui ne fasse pas l'impasse sur la fonction de réadaptation et sur son rôle essentiel dans l'amélioration du "statut fonctionnel".

Voici une représentation graphique cohérente avec les modèles de fonctionnement qui n'occultent pas le niveau de la "fonction/action" de la personne mobilisées pour de multiples "activités sociales contextualisées" de Nagi / Verbrugge et Jette , PPH (Fougeyrollas et al.) et SIMH (Hamonet et Magalhaes). Elle comporte une tentative d'intégration du modèle du développement humain avec notamment l'approche par les capacités d'Amartya Sen, le fonctionnement réel dépendant alors d'un choix de la personne dans un répertoire d'opportunités.

La production administrative du handicap liée à l'absence de fonction structurante de réadaptation dans le système de santé est évidente sur ce schéma:


Adapté et traduit de Verbrugge et Jette

Nations Unies et OMS: La lutte contre le handicap inclut la prévention, l'organisation et la réadaptation

La réadaptation reliée à la santé est partie intégrante du droit à la santé. Les états ont l'obligation de déployer respecter protéger et mettre en oeuvre les droits de l'homme, dont le droit à la santé en développent des stratégies nationales de réadaptation adaptées aux besoins des personnes handicapées ou menacées de l'être. Les liens suivants montrent l'importance de connecter programmes et stratégies nationales de réadaptation aux politiques du handicap.


Convention des Nations Unies relatives aux droits des personnes handicapées et le rapport mondial sur le handicap. Il suppose que les états signataires développent des stratégies spécifiques de réadaptation pour respecter, protéger et remplir ces droits. Cela suppose disponibilité, accessibilité, acceptabilité et qualité 
Disabilities and rehabilitation: http://www.who.int/disabilities/en/

WHO Guidelines on Health-Related Rehabilitation

WHO concept paper (Rehabilitation Guidelines)

Matrice des dimensions de la réadaptation

Health-Related Rehabilitation and Human Rights: Analyzing States' Obligations Under the United Nations Convention on the Rights of Persons With Disabilities D Skempes et al.
 
Plan d'action de l'OMS: handicap et réadaptation 2006-2011


Le handicap comme enjeu de santé publique


Faire de la réadaptation et de la prévention du handicap de nouveaux enjeux de santé publique

"La loi de santé publique de 2004 a préconisé de réduire les restrictions d’activité induites par des limitations fonctionnelles. L’un des objectifs essentiels est de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de déficiences, que celle-ci soient liées au vieillissement, à des maladies chroniques ou à des lésions d’origine périnatale ou traumatique."
 
Les exclus de la réadaptation. Claude HAMONET
http://claude.hamonet.free.fr/fr/art_exclus.htm
Lien vers les textes de Claude hamonet (handicap, réadaptation, éthique..)
http://claude.hamonet.free.fr/fr/home.htm
 
A social explanation for the rise and fall of global health issues Jeremy Shiffman
http://www.who.int/bulletin/volumes/87/8/08-060749.pdf

La déconnexion française de la réadaptation et des politiques du handicap

Filières de soins
 et injonction paradoxale d'autonomie ("Sois autonome!")

La réadaptation comme catégorie de l'action publique - Réadaptation et vie autonome
"La lecture médicale s’est peu à peu effacée au profit d’une lecture situationnelle. Le secteur de l’accompagnement privilégie particulièrement cette approche, la personne handicapée est présentée comme une personne ordinaire confrontée à une situation de handicap, c’est-à-dire une situation qui l’invalide. Cette différence de perception de la personne handicapée n’est pas sans répercussions quant aux modalités d’intervention proposées par les professionnels du secteur du handicap. Le modèle du traitement du handicap conçu dans les années 60 autour de l’idée maîtresse de la réadaptation/rééducation de l’individu est aujourd’hui contesté par un nouveau modèle du handicap, construit autour d’un idéal de participation sociale de l'individu/citoyen. Les modalités d’intervention inhérentes à ce nouveau modèle du handicap se rapprocheraient fortement de celles du travail social ordinaire."

http://bictel.ulg.ac.be/ETD-db/collection/available/ULgetd-04302007-102412/

Faut-il réhabiliter la réadaptation?
http://www.em-consulte.com/article/273718

Deux diaporamas incoutournables!
Le secteur médico-social - Hervé Douceron

http://www.cofemer.fr/UserFiles/File/ROUEN09004MedSoc.pdf

Le « projet de vie » et son accompagnement - Jean-Marie André
http://www.cofemer.fr/UserFiles/ProjVie1MPR08.pdf
 
Handicap médecine et société sur le site COFEMER
http://www.cofemer.fr/article.php?id_article=357
 
Textes de Guy Bailon
Intervention de Guy Bailon: analyse du  livre de JF Bauduret et M Jaeger. « Rénover l’action sociale et médicosociale. Histoire d’une refondation ». et des lois de 1970, 1975, 2002 et 2005
http://espoir.foreitic.net/files/Colloque/versions%20site/Intervention%20de%20G%20Baillon.pdf

Psychiatrie de secteur

Histoire récente de la psychitrie et les patients au long cours 
http://antonin.blog.lemonde.fr/category/guy-baillon/
 
 
Le nouveau Moyen Âge psychiatrique - The new psychiatric Middle Ages T. Haustgen © Springer-Verlag 2009 
http://www.springerlink.com/content/4v758152657021x7/
http://www.springerlink.com/content/4v758152657021x7/fulltext.pdfOMS, handicap et réadaptation - A la recherche d'un modèle partagé
 
Personnes âgées: la filière gériatrique, un dispositif de soins intégré pour les personnes âgées, à organiser dans le cadre d'un dispositif plus global de réadaptation médicale de lutte contre le handicap quel que soit l'âge.
 

 Le handicap enjeu de pouvoirs?

"Définir c'est élever un mur de mots autour d'un terrain vague d'idées." (Mark Twain)

Des divers usages de la notion de handicap - enjeux politiques, économiques, corporatistes

La notion de handicap: métaphore politique et point de ralliement des corporatismes
 
Joëlle Canton, “La « Classification québécoise » dite « Processus de production du handicap » peut-elle contribuer à la production de connaissances et aider à la prise de décisions ?.”

Editorial Impairments, Dysfunctions and Handicaps:  For an Operational Terminology and Concepts
http://www.revue-interactions.fr/revue/pagint_en/revue/article.php?cidarticle=69

THE FRENCH CONCEPT OF “HANDICAP”:  Political metaphor and rallying point of professional protectionisms.  Christian Rossignol 


Mettre en lien avec:
L’évolution conceptuelle internationale dans le champ du handicap : Enjeux socio-politiques et contributions québécoises - Patrick Fougeyrollas
http://www.pistes.uqam.ca/v4n2/pdf/v4n2a12.pdf


Politiques du handicap


Le handicap comme cible mouvante de l'action publique 


Politiques sociales concernant le handicap

Boucher Normand. La régulation sociopolitique du handicap au Québec. In: Santé, Société et Solidarité, n°2, 2005. Handicaps et personnes handicapées. pp. 145-154.

L’accompagnement des personnes handicapées en Belgique Un concept au coeur des nouvelles politiques sociales. Didier Vrancken & Christophe Bartholomé Département de sciences sociales Université de Liège. Volume 17, numéro 1, Automne 2004, p. 98-111 La participation publique et démocratique

Cet article tente de démontrer l’émergence de nouvelles politiques sociales concernant les personnes handicapées en Belgique. Nous nous attarderons sur des pratiques spécifiques appelées « accompagnement de personnes handicapées ». Il vise principalement à démontrer la présence de trois modèles de politiques du handicap. Ces trois modèles sont : le « modèle aliéniste », le « modèle protectionnel » et le « modèle de l’activation ». Nous expliquerons pourquoi le modèle de l’activation est important pour comprendre la redéfinition des politiques sociales du handicap.

Développement de l'auto-contrôle et injonction à l'autonomie  - un horizon normatif porté par un imaginaire "connexionniste"
"Contrairement à la strate précédente qui valorisait un idéal adaptatif (adapter la personne aux structures offertes), cette nouvelle configuration valorise un idéal actif. Un effort particulier est exigé de la part du bénéficiaire afin qu’il se prenne progressivement en main et développe son propre réseau relationnel. La personne handicapée est donc investie de la responsabilité de ses choix et de ses actes."
"L’injonction à l’autonomie est nécessairement paradoxale : S’il te plaît, ne m’aide pas !, écrivaient Hardy et ses collaborateurs (2001). On ne peut contraindre quelqu’un à devenir autonome, on peut, par contre, veiller à mettre les conditions en place afin de lui faciliter l’accès à cette autonomie." ...
"Il semble annoncer, à tout le moins dans le secteur de l’aide sociale spécialisée, l'émergence d’une nouvelle strate socio-éducative au sein de l’État, cette strate qui viendrait s’ajouter à celles de l’éducation classique et de la formation professionnelle. Elle se distinguerait par l’exercice de réflexivité..."

Pourquoi penser le renouvellement démocratique des pratiques d’intervention sociale ? Michel Parazelli Nouvelles pratiques sociales, vol. 17, n° 1, 2004, p. 1-8.

"Dans le même esprit, on peut douter de la viabilité démocratique d’une « codification démocratique » de la vie sociale qui viendrait « d’en haut » (de l’État ou de militants avertis), où les citoyens devraient obéir aveuglément à l’injonction de participation citoyenne au nom de la démocratie. Le piège : le désir de totaliser la compréhension du réel non seulement dans les représentations que nous nous en faisons, mais dans l’espoir de contrôler les actes humains : « À y voir des explications prétendument complètes et sans reste, on rabat le travail social sur le tout-psychique ou sur le tout-politique : or, dès qu’on croit accéder au “ tout ”, penser devient superflu. Danger mortifère qui guette toute problématique, si subversive soit-elle » (Karsz, 2004 : 4-5)."


Rapport Fardeau: personnes handicapées analyses comparatives et prospectives du système de prise en charge
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/014000546/index.shtml

Politiques publiques et handicap

L'évaluation du handicap dans la perspective de la nouvelle prestation de compensation
http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/054000098/0000.pdf

Site COFEMER
Principes d'évaluation et de compensation du handicap
http://www.cofemer.fr/article.php?id_article=651

Tensions entre modèle médical et social

Voir la page "Les paradoxes de l'autonomie

De la multiplicité des modèles de "l'autonomie", et la multiplicité des modèles de "l'activation" des personnes handicapées

1. Etre handicapé: une question de point de vue - Laure Gayraud - Pages 35 à 44
http://www.cereq.fr/index.php/content/download/596/9095/file/relief17.pdf

2. Mettre en lien avec le rapport de la cour des comptes de 2003 La vie avec un handicap (extrait en fichier joint)
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/034000382/index.shtml

3. Et le rapport Fardeau http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/014000546/0000.pdf


Extrait rapport Fardeau
"L’objectif de permettre aux Personnes Handicapées de s’adapter et de pallier leurs déficiences et incapacités par la réadaptation, par des aides technologiques, humaines ou financières, est remplacé, ou tend à être remplacé, par celui d’une inclusion sans discrimination dans le milieu social pour toutes les personnes frappées de déficiences ou dont les capacités fonctionnelles sont réduites. Une telle inclusion implique la mise en place de systèmes compensatoires dont il convient d’apprécier le caractère “ justifié ” et “ raisonnable ".

Bibliographie octobre 2009 - CIF et participation
http://www.ccoms-fci-cif.fr/ccoms/pagint/PDF/CIF_Participation_octobre_09.pdf

JF Bauduret: Rénover l'action sociale et médico-sociale Histoires d'une refondation.
Mettre en lien avec Histoire d'une refondation
http://www.dunod.com/pages/ouvrages/ficheouvrage.asp?id=9782100485635

Réadaptation et vie autonome: opposition dialogique de deux paradigmes?
http://www.cfph.org/L%27organisme/L%27%C3%A9thique.html

La notion de projet de vie: du projet de vie à sa réalisation
http://www.cofemer.fr/UserFiles/b.pps

Le champ du handicap, ses enjeux et ses mutations: Du désavantage à la participation sociale. Serge Ebersold
http://www.scielo.oces.mctes.pt/pdf/aps/v20n3/v20n3a02.pdf

L'ambition participative ou la managérialisation des problèmes sociaux Ambitious participation or social problems management In : Le SESSAD et l'environnement de l'enfant et de l'adolescent. Serge Ebersold
http://194.199.119.233/saphir/Scripts/Show.bs?bqRef=22067

L'injonction paradoxale: "sois autonome": le problème de l’autonomie comme objectif thérapeutique
http://pierrehenri.castel.free.fr/S%E9minaires%20PHS2M/Pycho-2%20Notes%20ST%20et%20LF.htm

Voir aussi: >> autonomie soleil trompeur <<

Réadaptation à base communautaire: un modèle à comprendre en lien avec ce qui précède
RBC Handicap et réadaptation
http://www.ilo.org/public/english/employment/skills/disability/download/cbrfr.pdf

Trousse de promotion de la vie autonome: pour mieux comprendre (télécharger le document trousse de promotion)
http://www.crvamm.org/crvamm/index.php?option=com_content&task=view&id=42&Itemid=39
http://www.crvamm.org/crvamm/docs/trousse_de_promotion_accva.pdf
http://www.ilcanada.ca/article/home-125.asp

Une approche de B. Paratte
http://www.besancon.fr/gallery_files/site_1/346/9074/13829/fia10bparatte.pdf

Un modèle de réadaptation centré sur la personne?


Du bon usage des concepts


Politics, policy and payment - Facilitators or barriers to person-centred rehabilitation? Lynne Turner-Stokes
Disability and Rehabilitation Volume 29, 2007


Partie à réorganiser...


Vieillissement, dépendance, handicap : du bon usage des concepts Alain Colvez



4. Volume 17, numéro 1, Automne 2004, p. 98-111 La participation publique et démocratique
L’accompagnement des personnes handicapées en Belgique Un concept au cœur des nouvelles politiques sociales Didier Vrancken Département de sciences sociales Université de Liège Christophe Bartholomé Département de sciences sociales Université de Liège
http://www.erudit.org/revue/NPS/2004/v17/n1/010576ar.html

Cet article tente de démontrer l’émergence de nouvelles politiques sociales concernant les personnes handicapées en Belgique. Nous nous attarderons sur des pratiques spécifiques appelées « accompagnement de personnes handicapées ». Il vise principalement à démontrer la présence de trois modèles de politiques du handicap. Ces trois modèles sont : le « modèle aliéniste », le « modèle protectionnel » et le « modèle de l’activation ». Nous expliquerons pourquoi le modèle de l’activation est important pour comprendre la redéfinition des politiques sociales de nos jours.

La réduction progressive des politiques sociales à la lutte contre l'exclusion et la discrimination
http://sans-abri.typepad.fr/conference_de_consensus/files/10_30_ans_dintervention_publique.pdf

L’exercice des droits humains, les politiques sociales et le Processus de Production du Handicap (PPH)
http://www.ripph.qc.ca/?rub2=12&rub=40&lang=fr

Cadre de référence
http://www.aerdpq.org/Docs/Cadre_de_reference_travail_d%E9cembre_2009_VF.pdf



Complexité bio-psychosociologique

Des modèles qui n'en sont pas?

Cliquer sur le lien, remonter deux pages plus haut pour le début du chapitre: Modèle bio-psychosociologique des maladies - Bernard Fouquet
 
Brève présentation à la Sofmer
http://www.sofmer.com/download/sofmer/Abstracts_SOFMER_2008.pdf
 
Le "modèle" dit "bio-psycho-social" est attribué au psychiatre américain G.L. Engel :
Engel GF. The need for a new medical model: a challenge for biomedicine. Science. 1977;196:129-36.
http://www.healtorture.org/files/files/englearticle.pdf
A unified concept of health and disease. Perspectives in Biology and Medicine 1960; 3:459-485. 
The care of the patient: art or science? Johns Hopkins Medical Journal 1977; 140:222-232. 
The biopsychosocial model and the education of health professionals. Annals of the New York Academy of Sciences 1978; 310: 169-181. 
The clinical application of the biopychosocial model. American Journal of Psychiatry 1980; 137:535-544
VULNÉRABILITÉ PSYCHIQUE ET RÉINSERTION PROFESSIONNELLE ==> diaporama:
http://www.aivd.ch/doc/pr.grasset.ppt

Modèle bio-médical et modèle bio-psycho-social M. Vannotti; Un paradigme systémique en médecine : le modèle biopsychosocial - Marco Vannoti
Une vision systémique?
 
 
The challenge of complexity in healthcare
 
The biopsychosocial model 25 years later
http://www.annfammed.org/cgi/content/full/2/6/576
 
"The rise and fall of the BPS model"
Mc Laren N. A critical reiew of the BPS model : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9565189
Reconciling art and science in psychiatry: http://ajp.psychiatryonline.org/cgi/content/full/167/8/999
 
Erklären et verstehen dans l'oeuvre de Jaspers 
 
Mettre en lien avec la notion de modèle dans l'article suivant:
Joëlle Canton, “La « Classification québécoise » dite « Processus de production du handicap » peut-elle contribuer à la production de connaissances et aider à la prise de décisions ?.”

Editorial Impairments, Dysfunctions and Handicaps:  For an Operational Terminology and Concepts
http://www.revue-interactions.fr/revue/pagint_en/revue/article.php?cidarticle=69

THE FRENCH CONCEPT OF “HANDICAP”:  Political metaphor and rallying point of professional protectionisms.  Christian Rossignol 

 Anthropologie de la santé au Québec. Raymond Massé  sous ce lien
Voir constructivisme, déconstructivisme et catégories diagnostiques

Peut-on l'opérationnaliser?

Modèle bio-psycho-social et maladie chronique
http://titan.medhyg.ch/mh/formation/article.php3?sid=20882
 
 
Le "modèle" dit "bio-psycho-social" est attribué au psychiatre américain G.L. Engel :
Engel GF. The need for a new medical model: a challenge for biomedicine. Science. 1977;196:129-36.
http://www.healtorture.org/files/files/englearticle.pdf
A unified concept of health and disease. Perspectives in Biology and Medicine 1960; 3:459-485.
The care of the patient: art or science? Johns Hopkins Medical Journal 1977; 140:222-232.
The biopsychosocial model and the education of health professionals. Annals of the New York Academy of Sciences 1978; 310: 169-181.
The clinical application of the biopychosocial model. American Journal of Psychiatry 1980; 137:535-544
 
VULNÉRABILITÉ PSYCHIQUE ET RÉINSERTION PROFESSIONNELLE ==> diaporama
 

Trop ou trop peu?

 
Opposition au modèle bio-psycho-social
 
La dimension spirituelle en plus?

Réadaptation médicale et Médecine Physique et de Réadaptation

Difficile articulation entre catégorie de l'action publique et pratiques professionnelles
La confusion est souvent faite entre une "catégorie de l'action publique", la réadaptation des personnes handicapées, qui entre en tension avec la participation, une "catégorie organisationnelle" définie par la réglementation comme les Soins de Suite et de Réadaptation, et une discipline médicale comme la Médecine Physique et de Réadaptation. Celle-ci est à la fois "branche de la connaissance" officiellement reconnue et une "catégorie des pratiques professionnelles" (distinction entre disciplines d'exercice, professions et disciplines académiques).
 
Un document essentiel et à lire de toute urgence: 
Mémoire de mastère 2: Santé, Populations,  Politiques sociales EHESS Marie-Odile Frattini
Dynamique de constitution d'une spécialité médicale fragile: la médecine de rééducation et Réadaptation Fonctionnelles en France entre médecine et politiqueA lire absolument, passionnant et éclairant (pp 89 à 1OO: des freins au sein du CNOM et de la MPR)

La réadaptation, origine et devenir. Claude Hamonet
 
La médecine physique et de réadaptation. Doù vient-elle ? Où va-t-elle ? (O Dizien JN Heuleu) (pas accessible pour le moment)
 
 
 


Réadaptation et vie autonome (Gerben DeJong)

Item
Rehabilitation paradigm
Independent living paradigm
Definition of problem
Physical impairment/ lack of vocational skill
Dependence on professionals, relatives, etc.
Locus of problem
In individual
In environment: in the rehab process
Solution to problem
Professional intervention by physician, physical therapist, occupational therapist, voc rehab counselor, etc.Peer counseling, advocacy self-help, consumer control, removal of barriers
Social rolePatient/clientConsumer
Who controlsProfessionalConsumer
Desired outcomes
Maximum ADL
Gainful employment
Independent living




Rehabilitation 2030: un appel à l'action - Note conceptuelle Version française - Version anglaise

Convention on the Rights of Persons with Disabilities (CRPD) - Version française - Version anglaise

Archives de la page: liens brisés


GTA rehab Network

Rehab definitions: what is rehabilitation?
http://www.gtarehabnetwork.ca/rehabdefinition.asp

"What is Rehabilitation?

The World Health Organization (WHO) defines health as a state of complete physical, mental and social well-being and not merely the absence of disease or infirmity. In the past, WHO defined rehabilitation as:

"A progressive, dynamic, goal-oriented and often time-limited process, which enables an individual with an impairment to identify and reach his/her optimal mental, physical, cognitive and/or social functional level. Rehabilitation provides opportunities for the individual, the family and the community to accommodate a limitation or loss of function and aims to facilitate social integration and independence."

More recently, the WHO's definition of rehabilitation was revised:

"Rehabilitation of people with disabilities is a process aimed at enabling them to reach and maintain their optimal physical, sensory, intellectual, psychological and social functional levels. Rehabilitation provides disabled people with the tools they need to attain independence and self-determination." (2007)

The WHO website provides a description of activities, reports, news and events, as well as contacts and cooperating partners in the various WHO programs and offices working on this topic. The site also includes links to related web sites and topics."

ċ
Histoire_medecine_de_reeducation_Bardot.doc
(56k)
Jean-Pascal Devailly,
11 déc. 2009 à 18:59
Ċ
Jean-Pascal Devailly,
15 sept. 2013 à 00:35
Comments