Vous pourriez avoir des difficultés à payer en chèques-vacances cet été

Des changements dans la réglementation rendent les chèques-vacances moins rentables pour les commerçants.

Photo AFP et repro La Voix

Photo AFP et repro La Vo   

C’est une mauvaise nouvelle pour les utilisateurs des chèques-vacances. L’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) a relevé le taux de commission appliqué au remboursement des Chèques-Vacances le 1er janvier 2019. Il est passé de 1 % à 2,5 % conformément à l’arrêté du Ministre de l’Économie et des Finances publié le 1er août 2018, soit une hausse de 150 %. Autrement dit, l’État augmente sa rémunération assure l’Union.

Quelles conséquences auront ces hausses ?

Outre cette mesure, le gouvernement a raccourci le délai de remboursement pour les commerçants. Il passe de 21 à 5 jours.

La Confédération des Acteurs du Tourisme (CAT) dénonce ces fortes augmentations pour laquelle elle affirme ne jamais avoir été concertée. En moyenne 25 % de la clientèle des professionnels du tourisme utilisent des chèques-vacances. Ils accusent l’État de prendre leurs marges. L’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances réplique qu’elle n’avait pas augmenté ses tarifs « depuis 36 ans ». Le directeur commercial de l’agence estime qu’une « centaine de commerçant (...) a arrêté de les accepter ».

10 millions d’utilisateurs pour 1,6 milliard d’euros

Les enseignes préfèrent donc désormais ne plus les accepter, afin de ne pas perdre d’argent, ou au moins conserver leurs revenus. De plus en plus de commerçants risquent donc les refuser. Autre solution imaginée, que seul un quart de la somme totale puisse être réglé à l’aide des chèques. En France, 10 millions de personnes possèdent des chèques-vacances, ce qui représente une masse financière de 1,6 milliard d’euros. Ces titres nominatifs spéciaux de paiement sont utilisables dans l’Union européenne et destinés à régler des dépenses, à savoir des transports en commun, des frais d’hébergement, des frais de repas, ainsi que des « frais de culture » et « de loisirs » de vacances.