PARIS, 21 MARS 2019

Représentativité des syndicats: l'Unsa demande un nouveau mode de calcul

Par AFP ,publié le 21/03/2019 à 13:03 , mis à jour à 13:03

 

Paris, 21 mars 2019 - L'Unsa va réclamer lors de son prochain congrès un nouveau mode de calcul de la représentativité nationale des syndicats, ont annoncé jeudi son secrétaire général Luc Bérille et son secrétaire national Laurent Escure.

"Nous revendiquons que la représentativité interprofessionnelle nationale soit calculée en intégrant aussi la représentativité fonction publique dans tous les cas où un mandat concerne l'ensemble des travailleurs, qu'ils soient salariés ou agents publics", a dit M. Bérille devant l'Association des journalistes de l'information sociale (Ajis).


Actuellement, seules la CGT, la CFDT, FO, la CFTC et la CFE-CGC sont représentatives au niveau national, ayant dépassé la barre des 8% des votants, ce qui n'est pas le cas de l'Unsa (5,35%). En revanche, cette dernière, qui revendique d'être la quatrième dans le public, siège dans de nombreuses branches, où elle a obtenu plus de 8% des suffrages aux élections professionnelles.

"Cette revendication d'une nouvelle représentation intégrant tous les votants du privé comme du public, permettrait, pour chaque cas où les questions concernent tous les travailleurs, d'avoir une entrée plus juste et légitime qu'aujourd'hui", a ajouté M. Bérille, soulignant que son syndicat est désormais le quatrième dans la fonction publique.


De son côté, M. Escure a estimé que si on portait "le seuil à 7%", l'Unsa "y serait".


Lors du congrès de l'union des syndicats autonomes, qui aura lieu à Rennes du 2 au 4 avril, M. Escure sera candidat à la succession de M. Bérille. Il est par ailleurs le rapporteur de la motion qui devrait y être adoptée.

Ce congrès sera aussi l'occasion de "réfléchir" à la manière dont l'Unsa "peut contribuer à la recomposition du paysage syndical français", a dit M. Bérille. "La crise actuelle (des gilets jaunes) nous interpelle, c'est plutôt une chance", a-t-il ajouté. "On va pouvoir tout mettre sur la table".