Session 2018 des ECE


Dans l’étape 1 figure une forme de « guidage » évitant que le candidat ne s’éloigne trop de ce que le protocole propose pour l’étape 2. Cela répond à la recherche de davantage de cohérence pour l’épreuve. L’étape 1 est aussi simplifiée en termes d’organisation par rapport aux sessions précédentes puisque le matériel sera présent sur la table du candidat ce qui évite de changer de salle ou de dissimuler le matériel expérimental. On peut aussi envisager qu’un enseignant suive 3 candidats au lieu de 4 afin de faciliter l’expression orale de
chaque candidat.

Pour l’étape 2, les protocoles proposés aux candidats sont plus « ouverts », à la fois pour limiter le bachotage, mais aussi pour favoriser les échanges avec l’enseignant examinateur et l’esprit d’initiative du candidat dans l’expérimentation. La possibilité d’une interaction entre candidats et examinateurs explique aussi pourquoi l’on indique « 10 minutes conseillées » pour la durée de l’étape 1. Un candidat qui aurait terminé avant les 10 minutes pourra recevoir le reste du sujet, alors qu’un autre qui n’a pas terminé peut commencer l’étape 2 et affiner sa
stratégie lors de celle-ci. La durée des échanges candidat-examinateur est laissée à l’appréciation de l’examinateur : celle-ci doit permettre à chaque candidat d’avoir validé sa stratégie, terminé la manipulation imposée et obtenu (avec document de secours ou non) des résultats exploitables au plus tard 20 minutes avant la fin de l’épreuve.

La grille d’évaluation 2018 ne diffère pas de celle de la session précédente. Elle laisse néanmoins la possibilité d’évaluer la compétence « concevoir » à la fin de l’étape 2, étape dans laquelle le candidat améliore son projet, avec ou sans aide fournie par l’examinateur. La fiche laboratoire donne des propositions d’aides mineures que peut apporter l’enseignant à l’oral au candidat. L’évaluation de la compétence « concevoir », implique alors que l’équipe d’examinateurs se mette d’accord sur ce qui déterminera que l’on valide 1, 2 ou 3 critères, en fonction des aides apportées lors de l’élaboration de la stratégie.

Christine JACQUEMYN
SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser
ċ

Afficher
  5 févr. 2018 à 07:52 Erwan Le Fol
ċ

Afficher
  5 févr. 2018 à 07:52 Erwan Le Fol
ċ

Afficher
  5 févr. 2018 à 07:52 Erwan Le Fol
ċ

Afficher
  5 févr. 2018 à 07:52 Erwan Le Fol
Comments