mise à jour

demande d'information

I Devenir femme - homme


I : DEVENIR FEMME OU HOMME

Les gonades et ainsi que les voies génitales diffèrent suivant l’équipement génétique de l’individu.
Comment le génotype sexuel détermine-t-il le phénotype sexuel ?

 

A.  le sexe est indifférencié dans l’embryon

Mêmes gonades embryonnaires, qui dérivent des reins primitifs. Mêmes voies génitales, 2 canaux de Müller et 2 canaux de Wolff débouchant dans le sinus uro-génital. Mêmes organes externes (tubercules génital et labio-scrotaux)  


B.  LE SEXE EST DETERMINÉ PAR LES CHROMOSOMES

· Les caryotypes anormaux XO ou XXX sont portés par des individus féminins.

· Les caryotypes anormaux XXY, XYY, XXXY sont portés par des individus masculins.

La présence du chromosome Y est associée au sexe masculin ; l’absence d’Y associée au sexe féminin.

C.  LA DIFFÉRENCIATION DES APPAREILS GENITAUX EST DETERMINÉE PAR UN GÈNE

La partie spécifique du chromosome Y porte un gène masculinisant : SRY, Sex – Région – Y :

Le gène S-R-Y stimule la sécrétion  testostérone et d' A-M-H, hormone Anti Müllérienne Hormone, par la gonade embryonnaire lors la 7° semaine.  La testostérone transforme la gonade en testicule, les canaux de Wolff en épididyme et canal déférent, les organes génitaux externes en pénis et en bourses. L' A-M-H provoque la régression des canaux de Muller.


En absence de S-R-Y, la testostérone et A-M-H ne sont pas sécrétées : spontanément la gonade devient un ovaire, les canaux de Müller se développent en vagin, utérus et trompes utérinesles canaux de Wolff régressent et les organes génitaux externes se transforment en clitoris et lèvres.

 

 

D.  PUBERTE : La puberté (8/13 ans chez les filles, 10/14 ans chez les garçons) est l’apparition des caractères sexuels II° et la mise en fonctionnement des organes génitaux, grâce à la hausse des taux sanguin d’hormone sexuelle : La hausse des taux d’œstrogènes et de progestérone provoque l’ovulation, l’apparition des règles (Cycle sexuel de 28 jours) et des caractères sexuels féminins : pilosité et augmentation des seins. La hausse du taux de testostérone provoque la spermatogénèse et l’apparition des caractères sexuels masculins : pilosité, augmentation de la verge, des testicules, des muscles.

 

Bilan : La différenciation du sexe s’effectue par étapes : gonades et voies embryonnaires ; différenciation du sexe gonadique suite à l’expression du sexe génétique (gène SRY) ; différenciation des voies génitales et des organes externes grâce à la testostérone et l’AMH ; fonctionnalité sexuelle et développement des caractères sexuels secondaires résultant de l’augmentation des taux d’œstrogènes ou de testostérone à la puberté.

Č
Ċ
ď
gautier.jeanrene@gmail.com,
3 mars 2012 07:17