Documentation‎ > ‎

FAQ : la Foire Aux Questions

Les réponses aux questions les plus fréquentes (extrait de la traduction du le manuel utilisateur)

Suneido, c’est quoi ?

Suneido® est une plateforme d’application complète et intégrée qui inclut un langage orienté-objet , une base de données client-serveur, une interface utilisateur et des dispositifs d’édition pour vous permettre de créer, déployer, et maintenir des applications plus facilement et plus rapidement, avec plus d’outils et moins de code. Suneido est logiciel libre (Open Source) - il est fourni gratuitement, avec le code source complet, pour donner aux programmeurs le contrôle total de leurs projets de développement.

Pourquoi intégré ?

" La vraie complexité avec la programmation d’aujourd’hui - où vous essayez d’assembler un groupe de composants, qui devraient s’adapter ensemble - est de faire fonctionner ensemble des outils le plus harmonieusement possible. Regardez déjà rien que pour assembler une application Web ou Visual Basic avec de la colle Java, à une base de données... c’est deux ou trois, voire quatre choses combinées ensemble. C’est mauvais actuellement et ça ne pourra qu’empirer." - Jon Bentley, membre du personnel technique aux Laboratoires Bell et auteur du classique "Programmation en Pearls".

Sur quoi fonctionne-t il ?

Actuellement Suneido est disponible pour les versions 32 bit x86 de Microsoft Windows, y compris Windows 95, 98, ME, NT, 2000, et XP. Pour le serveur, NT, 2000, ou Xp sont recommandés.
La partie serveur de Suneido a été récrite en Java et fonctionnera partout où Java le peut. jSuneido est toujours en phase de test. Vous pouvez télécharger ou examiner le code du projet Suneido sur SourceForge.

A quoi sert-il ?

Suneido est conçu pour construire, déployer, et maintenir des systèmes d’information tels que des systèmes intégrés de gestion, des comptabilités, ou des applications verticales. Il convient à la plupart des applications qui exigent un mélange d’interface utilisateur, de base de données et d’états.

Combien coûte-t-il ?

Rien. Suneido est gratuit. C’est un produit complet comprenant tout le code source. Ce n’est pas une version d’essai ou un partagiciel (shareware).

Pourquoi un autre langage ?

Pour être le plus efficace possible pour un travail donné, le langage doit être conçu pour ce travail. Il est nécessaire d’avoir l’outil approprié pour le travail. Il nous fallait un langage puissant, simple, facile à apprendre, qui soit dynamique, comme le LISP ou Smalltalk, mais qui a une syntaxe familière comme C++ ou Java. Il fallait également une intégration poussée avec la base de données, et de bons accessoires pour créer des cadres d’application. Et il fallait aussi des dispositifs comme la récupération de mémoire et le traitement des exceptions.

Pourquoi une autre base de données ?

Nous n’aurions pas pu atteindre une intégration aussi pointue que nous aurions voulu, si nous avions employé une autre base de données. Nous voulions également que Suneido reste facile à apprendre et à déployer.

Pourquoi pas SQL ?

Suneido emploie un langage d’interrogation relationnel algébrique plus simple mais pourtant plus puissant que SQL. "... il ne peut pas être nié que SQL sous sa formule actuelle a besoin d’être amélioré ... le langage est rempli de nombreuses restrictions, de constructions spécifiques, et de règles spéciales gênantes. Ces facteurs rendent à leur tour le langage dur à définir, à décrire, à enseigner, à apprendre, à se rappeler, à appliquer et à utiliser." C.J.Date, auteur du classique "Introduction aux systèmes de base de données ".

Est-ce que je peux employer une base de données différente avec Suneido ?

Certainement. Nous n’avons écrit aucune interface pour d’autres bases de données, mais vous êtes les bienvenus pour le faire, et vos contributions dans ce secteur sont attendues avec intérêt. Cependant, à moins que vous ayez des besoins spécifiques, il est préférable pour vous d’employer la base de données de Suneido. Son intégration étroite avec le langage et les bibliothèques en font un choix évident.

Est-ce que je peux accéder à la base de données de Suneido avec d’autres langages ?

Le client et le serveur de Suneido communiquent en utilisant un protocole TCP/IP. Il serait relativement facile d’écrire une interface pour un autre langage en utilisant l’indicatif du client de Suneido comme base. Ou bien, un serveur simple de Suneido pourrait être écrit pour communiquer en utilisant un protocole différent, semblable aux serveurs de SMTP, de POP3, ou de HTTP de Suneido.

Pourquoi seulement Windows ?

Principalement parce que c’est la seule plateforme aussi répandue. Nous aimerions faire fonctionner Suneido sur d’autres plateformes, particulièrement sur Linux. La première étape sera de créer une interface serveur pour Linux. Ceci devrait être possible puisqu’il n’y a pas beaucoup de plateformes concernées. Mais ce sera un travail plus important de mettre en communication le client puisque notre interface utilisateur est actuellement complètement dépendante de Windows.

Que signifie le nom Suneido ?

"Suneido" vient du grec ancien signifiant grossièrement "la connaissance absolue " - la connaissance que vous savez que vous savez. Ce nom a été choisi parce qu’il sonnait bien et que personne d’autre ne l’avait employé. Sa "sonorité" orientale a inspiré une police de caractère de style karaté et les dragons.

Est-ce que je peux télécharger une copie du manuel en ligne ?

Le téléchargement de Suneido inclut la même documentation que le manuel en ligne. Vous pouvez y accéder dans la fenêtre de l’IDE par l’intermédiaire du menu Aide ou en appuyant sur F1. Si vous voulez une copie autonome de la documentation choisissez Editer un livre du menu IDE de l’Espace de travail, saisissez "suneidoc" comme nom du livre, choisissez Exporter plusieurs fichiers HTML du menu Fichier, et entrez le nom du répertoire à créer, qui accueillera le manuel composé de fichiers HTML individuels. (Créez plutôt ce répertoire dans l’explorateur, faites un copie du contenu de la barre de navigation et collez le dans la zone de saisie Répertoire.NdT).Vous pourrez alors accéder à ces fichiers en utilisant un navigateur tel que Amaya, Netscape, ou Internet Explorer. Si vous ne pouvez pas démarrer Suneido pour quelque raison que ce soit, contactez nous et nous serons heureux de vous fournir une copie des fichiers HTML.

Comment débuter avec Suneido ?

Vous commencerez probablement par le chapitre du manuel intitulé Débuter. Vous devriez également voir le chapitre Outils. Une fois que vous aurez parcouru les bases, vous pourrez découvrir des exemples d’applications dans Application Library. N’oubliez pas la bibliothèque standard (stdlib) comme source d’exemples - elle inclut le code source pour tout l’environnement de développement. Si vous avez des questions (probablement beaucoup !) essayez d’écrire sur le Forum. Bonne chance !

Est-ce que je peux vendre des applications écrites avec Suneido ?

Oui. Il n’y a que très peu de restrictions à ce que vous pouvez faire avec Suneido. Il n’y a aucun frais, ni aucune licence supplémentaire exigée pour employer ou distribuer Suneido. Le code source en C++ pour l’exécutable de Suneido est lui-même sous Licence Publique Gnu (GPL). Cela signifie que si vous incluez Suneido dans votre logiciel, vous devez inclure le code source ou le rendre consultable (par exemple, indiquez un lien vers le site internet de Suneido). Et si vous modifiez ou ajoutez du code C++, vous devez rendre vos modifications disponibles, toujours sous licence GPL. Cependant, tout code que vous écrirez dans Suneido, est à vous - vous pouvez faire ce que vous voulez avec et il n’a pas à être sous GPL. Pour des détails, lisez la Licence GPL.

Suneido peut-il produire des exécutables autonomes ?

La réponse courte est "Non". Cependant, ce n’est pas vraiment nécessaire puisqu’une application de Suneido exige seulement deux dossiers - suneido.exe et suneido.db - la base de données, qui inclut le code de l’application. Même si vous combiniez suneido.exe et votre code d’application dans un exécutable, vous auriez toujours besoin d’un fichier de base de données, et ainsi vous auriez toujours deux fichiers. Dans un usage multi-utilisateur, Suneido fonctionne en client-serveur, les clients ont juste besoin de suneido.exe (habituellement dans un répertoire partagé du réseau). Le serveur grace à suneido.exe est le seul à accèder à la base de données (suneido.db). Les clients emploient TCP/IP pour communiquer au serveur (pour accéder au code d’application et aux données).

Pourquoi Suneido se connecte-t-il à Internet quand je démarre ?

Quand l’IDE Espace de travail démarre, il déclenche vercheck.exe qui lit un fichier appelé version.txt du site web de Suneido et le compare à votre version en cours (si vous êtes connectés à Internet). S’il y a une version plus récente, il vous le fait savoir. Vercheck est un utilitaire générique - voir source/vercheck/vercheck.txt. La raison de cet ajout est que nous nous sommes aperçus qu’un bon nombre de gens utilisaient des versions anciennes de Suneido qu’ils avaient téléchargées sur d’autres sites. Si vous n’aimez pas cela, vous pouvez simplement effacer vercheck.exe ou travailler non connecté dans l’Espace de travail. NOTE : vercheck est en lecture simple, il n’envoie aucune information. La code source de vercheck est joint si vous voulez vérifier ce qu’il fait.

Quelles sont les limites de Suneido ?

  • approximativement 16 go pour la taille de la base de données 
  • aucune limite prévue pour le nombre de tables, d’enregistrements, de champs et d’index - mais la mémoire et la taille de la base de données imposeront des limites 
  • approximativement 100 connexions simultanées (utilisateurs) au serveur de base de données 
  • la taille maximum d’enregistrement/champ/chaîne de caractères sera limitée par les sorties de mémoire - un mégaoctet semble raisonnable, plus créera probablement des problèmes 
  • aucune limite fixe sur la taille de segment de mémoire, quelques centaines de mégaoctets semblent raisonnable 
  • les nombres utilisent une représentation de virgule décimale qui a au moins 13 chiffres de précision (souvent plus - les nombres entiers ont 16 chiffres) et un intervalle d’exposant +/- de 511 
  • les dates commencent à partir de l’année 1600, les temps ont une précision d’une milliseconde