Menaces écologiques

 

    Actuellement, la Réserve Biologique de la Rivière Bigal 
et ses alentours doivent affronter de sérieuses menaces
 engendrées par les activités humaines.
 

                    

  
 

Constructions de voies d´accès:

Le projets de route financés donnent accès à certains secteurs qui jusqu´à aujourd’hui n´ont jamais été habités. Ainsi, la RBRB constitue une alternative à la tendance des paysans de la région qui, pour la plus grande part, exercent une forte pression pour se consacrer à l´agriculture et à l´exploitation du bétail aussitôt qu´ils pénètrent dans de nouvelles zones de forêt primaire. 

 

 

 

Extension des zones d´agriculture et d´élevage de bétail à l´origine de la destruction de la forêt : 

La zone sud du Parc National Sumaco, qui possède un taux d´endémisme très important, subit une intense et constante pression non seulement de la part des éleveurs-cultivateurs, mais aussi des compagnies pétrolières, minières et  d´abattage, qui cherchent à exploiter les richesses naturelles du Parc. De telles activités engendrent la pollution des rivières, ainsi que l´érosion des sols due à l’usage erroné de ces derniers, et à l´utilisation de substances chimiques pour le contrôle sanitaire et la fertilisation des cultures agricoles. 

 

 

Abattage intense de certaines zones forestières:

Á l´intérieur des forêts protégées de la limite nord du Parc National existe l´évidence de la présence d´une extraction de bois à outrance. Sans contrôle, ni moyens de protection efficaces, de telles pratiques destructives pourraient bel et bien s´étendre jusqu´aux limites sud du Parc National, où se trouve la RBRB.

 

 

 

 

Impact des communautés locales :

 

La chasse et la pêche, le trafic d´animaux sauvages, l´usage de produits toxiques lors des activités de pêche, le massacre de certaines espèces sans raisons apparentes, sont certaines des activités propres aux communautés voisines et qui mettent en danger la faune et  la flore locales.

 

 

   

 
                     
 

                

 

    

Comments