La Faune et la Flore 


Profitez d' une diversité sans limite... 

 

 

 

 

 
 
 
 

 

 
   

 

 

 

 
 

 

Colobura dirce by Bigal River Conservation Project.

 

 Unidentified Net-winged Beetle I by Bigal River Conservation Project
 
 
 
Unidentified Rove Beetle by Bigal River Conservation Project
 
 

Unidentified Long Horn Beettle VI by Bigal River Conservation Project.

 

Unidentified Snail VI by Bigal River Conservation Project

Unidentified Caterpillar 47 by Bigal River Conservation Project 

 

Philaethria dido by Bigal River Conservation Project
 
La Flore

  La zone se caractérise par une des biodiversités végétales la plus élevée d´Equateur et possède une forte proportion d´endémisme.

 
                                               
 
 
On y trouve des forêts toujours vertes avec des arbres de 40 â 50 mètres de hauteur, et un sous-bois relativement dense d´une hauteur de 10 à 15 mètres. De nombreuses familles de plantes y sont représentées et la végétation y est toujours luxuriante et sans cesse en évolution. Selon certaines études réalisées dans ce type de forêt de basse altitude (entre 400 et 600 mètres), on a pu recenser jusqu´à 225 espèces d´arbres dans seulement 1 hectare de forêt, ce qui implique une immense richesse botanique. Le « Copal »  (Dacryodes capularis) par exemple, est une espèce commune dans la zone de la Rivière Bigal. On y trouve par ailleurs différentes espèces de palmes en grande quantité, comme la « Chonta » et la « Chambira » qui sont utilisées pour l´alimentation, la construction, et l´artisanat.

 

  

La Faune
 
 
La faune est très riche à l´intérieur de la RBRB et dans la partie occidentale basse du Parc National Sumaco.   La proximité du volcan Sumaco (3732 mètres), véritable île écologique, augmente considérablement la probabilité de la présence d´espèces endémiques.
 
Les études scientifiques dans le Parc National Sumaco et ses alentours sont rares et limités, et les évaluations concernant la diversité de la zone sont incomplètes. Cependant, dans certaines zones de forêt proches du Parc National, et près de la RBRB, les espèces suivantes ont pu être observées:
 
 

                  

 

  • Mammifères: 101 espèces de mammifères parmi lesquelles 35 appartiennent à la famille des chauves-souris, et 18 à celles des rongeurs. De plus, a été confirmée la présence de certaines grandes espèces menacées comme jaguar (Panthera onca), puma (Puma concolor), tigrillo chico (Leopardus tigrinus), tapir (Tapirus terrestris), tigrillo (Leopardus pardalis), yaguarundí (Puma yagouaroundi),  pecarí (Pecari tajacu), long tailed tigrillo (Leopardus wiedii), parmi beaucoup d’autres.

 

  • Amphibiens: aux alentours du Centre de Recherche San José de Payamino, à quelques kilomètres seulement de la RBRB, ont été reportés 22 espèces d´amphibiens parmi lesquels sapo (Rhinella margaritifer), grenouille de cristal  (Cochranella midas), grenouille vénéneuse (Ameerega bilinguis), grenouille arboricole (Dendropsophus sarayacuensis), grenouille amazonienne (Eleutherodactylus altamazonicus), grenouille néo tropicale verte (Lithobates palmipes).

 

  • Oiseaux: une étude de 1999 dans le secteur de San José de Payamino a enregistré le nombre le plus élevé d´espèces d´oiseaux dans le Monde, avec 840 espèces pour une superficie de 110 x 110 km2.       
 

 

  • Reptiles: dans cette zone basse du Parc National Sumaco ont été recensées plus de 36 espèces de reptiles incluant serpents et tortues.

 

 

                                   

  • Arthropodes: les invertébrés, particulièrement les insectes qui possèdent un cycle de reproduction très court, offrent de très grandes possibilités d´endémisme, et une variété sans limites.

 

 

  • Poissons: la population des poissons dans la région de Napo est la plus diversifiée du Monde et compte plus de 470 espèces.

 

 
 
Page Principale
 
Comments