La neutralité suisse et la guerre du Vietnam


Français / English

Commander l'ouvrage

Actualités 

La guerre du Viêt Nam

La neutralité suisse

Le livre

L'auteur

Bibliographie

Contact

Page d'accueil

De nombreux ouvrages et études historiques ont révélé il y a quelques années les limites de la neutralité suisse pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais qu'en était-il pendant la guerre du Viêtnam? En pleine guerre froide, la Suisse a-t-elle su rester neutre?

Grâce à l'ouverture récente des archives concernées, un jeune historien suisse, David Gaffino, s'est penché sur l'attitude des autorités et des entreprises suisses pendant la guerre du Viêtnam, de 1960 à la chute de Saigon en 1975. Le fruit de ses recherches a été publié aux éditions Alphil, dans un ouvrage intitulé "Autorités et entreprises suisses face à la guerre du Viêt Nam, 1960-1975".

NOUVEAU: Documents diplomatiques suisses, vol. 22

Le volume 22 (1961-1963) des Documents diplomatiques suisses (DDS) vient de paraître. Un ouvrage de référence précieux pour comprendre la politique étrangère de la Suisse en ces années qui marquent le renforcement de l'engagement américain au Viêt-nam. Plus d'informations sur www.dodis.ch

Déséquilibre Nord-Sud

Il ressort de cette étude que la Suisse a eu beaucoup de peine à préserver sa neutralité pendant ce conflit. Très proche du régime pro-américain de Saigon (Sud-Viêtnam) pour des raisons historiques, la Suisse n'a longtemps entretenu aucune relation diplomatique avec Hanoi (Nord-Viêtnam, communiste).

Ce déséquilibre diplomatique s'observe plus clairement encore sur le plan commercial: alors que les échanges suisses avec le Nord Viêtnam sont pour ainsi dire inexistants jusqu'aux dernières années de la guerre, plusieurs entreprises suisses sont implantées à Saigon ou font du commerce avec le Sud.

Exportation de matériel de guerre

L'ouvrage de David Gaffino met en lumière de sérieuses entorses à la neutralité suisse, notamment dans l'exportation de matériel de guerre à destination des Etats-Unis. C'est pendant la guerre du Viêt nam qu'a éclaté pour la première fois la polémique sur l'utilisation militaire des avions civils Pilatus Porter, de fabrication suisse; une polémique qui a ressurgi tout récemment encore, entre la Suisse et le Tchad. L'industrie horlogère helvétique a alimenté la machine de guerre américaine, livrant au plus fort du conflit de précieux mécanismes de précision destinés à la fabrication de bombes. Le gouvernement fédéral suisse a laissé faire, voire soutenu, d'importantes livraisons de matériel de guerre pour soutenir l'effort de guerre américain au Viêtnam, tout en respectant l'embargo américain contre le Nord Viêtnam communiste.

Que devient la neutralité suisse?

La neutralité est un concept en perpétuelle évolution, sans cesse remis en question. Ce site propose également un suivi de l'évolution récente de la neutralité suisse: la section actualités répertorie diverses décisions politiques et autres débats d'opinion dans la Suisse d'aujourd'hui, en dressant autant que possible des parallèles avec la situation qui prévalait pendant la guerre du Viêt-nam.


Liens externes

Les éditions Alphil

Université de Neuchâtel


Archives fédérales suisses


Relations CH-VN

Comité Suisse-Vietnam

Base de données Dodis


Dictionnaire historique de la Suisse


Dernière mise à jour:
24 août 2009

referencement