Poésie‎ > ‎

Sans Titre

Poésie
Sélection de poèmes de Stéphane Berrebi, artiste peintre

     Accueil      Peintures 2007-11      Peintures/Californie 2005-06      Dessins  Gravures

      Œuvres 1997-2005      Œuvres 1987-1996        Dessins d'Enfant

      Biographie      Réflexions      Poésie
     English

      Contact


Sans Titre

1979

L'haleine blême et vaguement opalescente du bétail
Aux étables de vieille pierre
Le pâle meuglement des animaux bousculés dans leur sommeil
Accueillent sa venue et son installation
Rapide et silencieuse aux limites de la ferme
À la lisière même de la forêt

La ronde de la lune rouge toute proche
L’heure entre chien et loup
Le froissement des feuilles sous les pas
Témoignent du basculement du monde

La forêt de marbre comme déjà fossile à ses yeux se démarque
D'une nature mouvante et mystérieuse
Confinée dans l'espace où son regard s'effondre
Nature enrobée d'astres indifférents
Sans cesse réévaluée Nature vacante ?

Il sent les sombres gémissements d'amour qui partent de la terre
Qui gênent le déploiement des arbres crucifiés
Il pense laissez place à la procession des forêts
Il pense respectez l'adoration des chênes et des châtaigniers
Des petits animaux des villes et des champs

Nature théâtrale certes et cruelle
Qui se rit de ses cris de ses larmes et de ses pas
Trois vers luisants dans l'herbe noire furent pour lui comme un signal
Pauvre exilé au cœur même de sa terre
Couché dans la nuit froide il ne respire pas
Pour lui point de recours
Pour toute nostalgie les flammes
Pour tout rêve incertain la morsure du fer
Et pour tout tombeau cette herbe froide
Oh comme je voudrais que j'aime
Et oublier enfin le baiser des fusils
La caresse déchiquetée des pojecteurs la nuit

Comments