Poésie‎ > ‎

Arménie du Soir

Poésie
Sélection de poèmes de Stéphane Berrebi, artiste peintre

     Accueil      Peintures 2007-11      Peintures/Californie 2005-06      Dessins  Gravures

      Œuvres 1997-2005      Œuvres 1987-1996        Dessins d'Enfant

      Biographie      Réflexions      Poésie
     English

      Contact


Arménie du Soir

1973

Tout rime et tout chamboule en une ronde impie
Les vents que sautent haut tous les coca colas
Et sur l'arbre en colère ou sur le réséda
Sapristi c'est la guerre et coupe la charpie !

Les vents que sautent haut tous les coca colas
Explosent à ses yeux pourtant la vieille épie
Sapristi c'est la guerre et coupe la charpie !
Et celui qui voit trop un jour explosera

Dans la ville déserte un soldat qui toupie
Soudain en son miroir se voit en scélérat
Et celui qui voit trop un jour explosera
Car ce soldat explose aussi mort que sa vie

Au loin du feu sur les hauteurs où rien ne bouge
Une étincelle a fui lentement sublimée 
Seule reste abîmée
Son ombre silencieuse et qui fut jadis rouge

Comments