Ma plus belle récolte

« Ma plus belle Récolte »
"ceux poussés à Rome et à Athènes ... car ils sont Ma plus belle Récolte. "
 Jésus en 1974 dans l'évangile d'Arès (14/02-03)


En effet, les Chrétiens partis d'Athènes ou de Rome ont fait connaître au monde le Message évangélique. Il est devenu la charte de l'humanisme universel.
Quel progrès sur le plan des principes !
Que ces épis sont devenus beaux en quantité et en qualité !
Magnifiques, ils n'ont pu s'arracher au sol où ils ont été semés !
Ils sont restés improductifs, statiques.
Mais les graines semées par Dieu n'avait pas vocation à former une belle Récolte dans un beau champ, mais une belle Moisson, c'est à dire des grains engrangés comme dans un cycle accompli.
Les Granges divines que l'on appelle aussi Paradis, Jour de Dieu ou Royaume est le lieu de rencontre de l'Homme avec Dieu, le lieu où l'amour divin se donne à l'Homme en le parant de sa dimension divine à condition qu'il l'ait voulue.
C'est à cette Moisson que Dieu nous demande de participer, c'est à dire faire passer l'épi à son stade final ou autrement dit, faire passer le Message évangélique du stade de la plus belle Récolte au stade de la Récolte accomplie.

Nous devons donc nous convaincre et les autres avec nous que le Message n'est non seulement pas accompli, mais que notre destin se joue dans cet accomplissement. Car le Jour de Dieu dépend de cet accomplissement. Le fameux Royaume que Jésus entrevoyait déjà mais que le monde a laissé s'enkyster sous la haine, la violence, le mensonge, l'injustice.

Finalement peu importe que telle ou telle religion soit sur une meilleure voie qu'une autre, il importe que chacune se délivre de ce qui entrave à la Moisson finale.
Or, Dieu les réduit toutes au bruit d'homme, alors qu'il voudrait qu'elles prennent leur source à sa Salive, à son Vent, à son Souffle...
Et c'est ce qui leur manque à toutes même si certaines ont produit de droit changeurs, ou la plus belle Récolte.
On se rend bien compte qu'une Parole dont on prend prétexte pour se tuer ou pour se haïr est une parole qui ne peut s'accomplir
sans de profond bouleversement.
Les épis même les plus beaux n'ont qu'un destin possible s'ils restent en terre, celui d'y pourrir.
Comments