XP Recuperation donnees apres formatage accidentel
 

Ce Didacticiel a été rédigé après avoir été été victime d'un formatage accidentel de deux partitions (20 G + 30 G) sur un disque amovible de 60 Giga qui en comportait trois. Cet accident ne m'était jamais arrivé en 26 ans de pratique informatique... Comme quoi, cela peut vous tomber dessus au moment où on s'y attend le moins !
Il existe évidemment des sociétés spécialisées dans la récupération des données après accident sur un disque dur, mais les tarifs sont très élevés et les délais souvent longs. C'est pourquoi j'ai souhaité me débrouiller tout seul.
Ayant travaillé trois jours pleins pour récupérer au final environ 90 % de mes données, j'ai pensé utile pour les autres forumeurs de les faire profiter d'une description des méthodes employées.

Il faut savoir d'emblée:
- que les chances d'un bon pourcentage de récupération dépendent de ce que vous avez fait sur votre partition formatée depuis l'accident: vos chances sont maxima si vous n'avez rien fait sur cette partition, elles sont diminuées si vous avez entré des données après l'accident,
- que le fait que cette partition ait été défragmentée peu avant l'accident augmente vos chances, et inversement,
- que, dans tous les cas, l'ensemble des opérations de récupération est très long et nécessite de nombreuses heures et
une attention soutenue: il n'est pas question de se lancer dans une telle opération si on ne dispose pas, au minimum, d'une journée entière et sans autres soucis ou activités prenantes en cours.
- que la marche à suivre exposée ci-dessous vous permettra de récupérer d'une manière automatique entre 60 et 80 % de vos données. Parmi les 40 à 20 % restant, à peu pres la moitié sera irrécupérable (pour un non professionnel), l'autre moitié pourra être récupérée, mais cette récupération nécessitera plusieurs heures, car chaque fichier (et il peut y en avoir plusieurs centaines...) imposera une identification plus ou moins difficile.
- qu'il n'existe pas de logiciel gratuit (à ma connaissance) permettant une récupération efficace. Il faut donc payer (mais le moins possible..) et les quelques produits disponibles proposent tous de telecharger une version d'essai qui vous permet de voir l'efficacité et ce que vous pouvez espérer récupérer avec le logiciel acheté.

Conditions préalables.

1 - Il faut télécharger sur Internet le logiciel Zero Assumption Recovery (RAR) que vous trouverez :
ICI.
Je remercie notre ami "Einstein Zero" qui m'a indiqué ce lien salvateur !!!
Ce logiciel RAR est le moins cher, et de loin, de ceux disponibles sur le Net. De plus, pendant quelques semaines en Juillet, il bénéficie d'un tarif bradé car le support technique est fermé pendant 15 jours (et oui, aux USA, les congés payés sont de deux semaines par an...). Je ne saurais trop vous conseiller de vous l'offrir pour 6 (six) euros !!!

Le logiciel s'accompagne d'un très bon didacticiel illustré de nombreuses copies d'écran, mais il faut savoir que cela n'est utile que si vous avez l'extrême chance que votre partition formatée ait gardé sa lettre identifiante d'origine et soit parfaitement reconnue par XP (comme une partition normale, mais vide..). Dans ce cas là, leur didacticiel illustré vous permettra facilement de vous en sortir.
Malheureusement, dans la plupart des cas (et dans le mien...), la partition n'est plus reconnue comme telle et sa lettre a disparu. Généralement, elle est désignée comme "espace non alloué", "espace libre" ou "partition défectueuse", etc.. Dans ce contexte, le didacticiel du site reste sans utilité car les choses sont beaucoup plus compliquées..

Une fois que RAR est téléchargé, ne le lancez pas tout de suite.

2 – Il faut ensuite (et avant de lancer RAR) ouvrir le Panneau de Configuration de XP, puis aller sur Option d'Administration, Gestion de l'ordinateur, Gestion des disques durs.
Dans cette fenêtre s'affichent tous les disques et toutes les partitions de votre système (y compris les disques amovibles reliés), C'est ici que vous pourrez voir comment votre partition – ou votre disque dur – formatée est reconnue et étiquetée par Windows.
Ce qui est très important, et indispensable pour la suite des événements, c'est de relever avec grand soin le chiffre exact en Mo de la taille de chacune des partitions pour chacun des disques de votre système. Il faut évidemment additionner les partitions pour obtenir la taille globale et exacte de chaque disque de votre système.
En effet, c'est le seul moyen de vous y retrouver par la suite, car les noms des disques durs et des partitions ne seront plus ceux auxquels vous étiez habitués..!

3 – Il faut enfin vous assurer que vous disposez sur votre système d'un espace vide suffisamment vaste pour y accueillir la récupération de vos données. Si votre partition accidentée mesurait 25 Giga, il vous faut, au moins, 30 à 35 Giga de libre (le logiciel demande plus que le chiffre initial).


Lancement de RAR.

Vous installez d'abord le logiciel à partir du fichier téléchargé (et payé par carte bancaire).
Vous cochez à la fin de l'installation l'option d'une "icône sur le bureau" et vous double cliquez sur cette icône pour lancer le logiciel.
Vous devrez en premier lieu entrer sur la page d'accueil le code qui vous aura été envoyé par e-mail dés réception de votre paiement. Vous l'entrez dans la case "Enter unlock code" ornée d'un cadenas. Puis vous cliquez sur Next (en bas à droite). Ces premières étapes sont bien illustrées dans le didacticiel du site.

Il faut savoir que, hélas, il n'existe pas de moyens prévus pour sauvegarder une étape en cours de travail (du moins je ne l'ai pas trouvé...): si on commet une fausse manoeuvre, il faut tout recommencer !!

Dans la deuxième fenêtre, vous cocher la première option "Recover data from a simple volume" puis Next.

C'est dans la troisième fenêtre que se situe "la croisée des chemins", si j'ose dire..
Si vous avez la chance que votre partition formatée soit toujours parfaitement identifiée avec un statut "normal", vous pouvez continuer à suivre le didacticiel illustré du site qui vous mènera jusqu'à la fin de la procédure.

Si, malheureusement et comme c'est le plus souvent le cas, votre partition apparaît sans nom et marquée "unknown" ou quelque chose comme ça (et je ne traiterai que du cas le plus difficile dans la suite de cet exposé), il faut suivre alors une procédure différente: après avoir sélectionné le disque ou la partition formatée et Next, apparaît la mention "define volume".
Clic DROIT sur cette ligne "define volume", puis click gauche sur l'option "scan for missing partition",
Le scan peut durer plus de une heure (une barre de progression apparaît au bout de la première minute environ).

A la fin du scan, vous avez le volume récupéré qui s'affiche et que vous sélectionnez, puis Next.
Nouvelle fenêtre "Volume analysis in progress". Le logiciel procède à l'analyse complète des données trouvées sur le volume récupéré.
Cette analyse dure environ une heure pour 50 Giga.

A la fin de l'analyse, s'affiche un listing de tous les fichiers récupérés et vous cochez la case de la totalité (en haut) puis Next.
Il vous est alors demandé de désigner l'emplacement où le logiciel doit ranger les fichiers récupérés. Comme expliqué au début, il faut que cet espace soit plus grand que la partition formatée.
Ensuite vous cliquez sur "start copying" et le logiciel commence à diriger les fichiers récupérés sur la partition formatée vers l'emplacement que vous lui avez désigné.
Cette étape est elle aussi longue mais vous ne devez pas trop vous éloigner car il arrive qu'un fichier trop altéré bloque le processus de transfert.. Cela se manifeste par le fait qu'un fichier reste stagnant (plus rien ne bouge) dans la petite fenêtre où s'affiche le transfert. Dans ce cas, il n'y a rien d'autre à faire que de cliquer sur "skip current file" ce qui, en "sautant" le fichier bloqueur, fait repartir le transfert.

Savoir aussi que la barre de défilement peut paraître pleine (= terminée) alors que, en fait, la petite fenêtre vous montre que tous les fichiers n'ont pas été transférés, donc ne pas tenir trop compte de cette barre de défilement.

Voilà, à la fin de tout ça, vous vous retrouverez avec des centaines (voire des milliers) de fichiers dans l'espace que vous avez prévu pour..
Heureusement, une majorité, voire une grande majorité, seront clairement identifiables puisqu'ils porteront de nouveau le nom qu'ils avaient avant l'accident et vous pourrez donc procéder à leur classement en fonction de vos habitudes.
Un certain nombre, malheureusement, ne porteront aucun nom, aucune extension, ni aucune mention permettant de les identifier et il vous faudra, alors, commencer le très fastidieux travail de les identifier un à un !!!
Pour ce faire, j'ai soumis chacun des "inconnus" à une lecture par "Windows Media Player" qui détecte les fichiers audio et vidéo, et par "IrfanView" qui détecte les fichiers images et photos,,, du moins ceux qui sont lisibles !!! (je savais que je n'avais pas de fichiers textes sur ces volumes).
Mais peut-étre existe-t-il une méthode plus rapide et plus simple d'identification...