Le Clos des Cèdres

                                                                                                                                                                                                                        Marité & Gérard Thévenot

Saint-Cyr-sur-Loire, 27 juin 2015

Le Clos des Cèdres est un jardin de ville…qui fait oublier la ville…

Pour réaliser ce jardin, totalement atypique et bâti sur une ancienne closerie, les propriétaires ont dû intégrer trois contraintes : la pente, l’ombre des grands arbres et la terre argileuse. Le résultat est étonnant.

La propriétaire a mis ses talents d’artiste graphiste pour créer un tableau naturel, tout en nuances douces, émaillé çà et là de fleurs aux teintes plus vives. L’eau accompagne la pente, se frayant tout d’abord un chemin en une cascade vive et rafraîchissante entre une profusion de plantes vivaces pour terminer sagement sa course dans le bassin de la terrasse zen d’inspiration japonaise.

Des pavillons à différents niveaux du jardin invitent au repos et à la contemplation.

L’œil veut tout embrasser, la vigueur insolente des feuilles d’hostas, le graphisme des fougères, le velouté des corolles d’hémérocalles, la légèreté des astilbes, la délicatesse d’une orchidée, et ne se rassasie pas de cette ambiance picturale. 

La richesse botanique, la palette de couleurs, le chant cristallin de l’eau, la conversation des oiseaux, les effluves ici et là, les objets d’art et mobiliers qui habillent ce jardin, tout est mis en œuvre pour créer un décor exceptionnel qui ravit tous nos sens.

Ce jardin a été conçu pour le repos et la sérénité, pour communier avec la nature et en célébrer la beauté. Mais si la patte de la propriétaire artiste se reconnaît partout dans ce jardin, il ne faut pas oublier l’autre partie du binôme, son mari, jardinier discret.

Nous avons apprécié l’accueil des propriétaires qui ont su si bien raconter ce jardin et le quittons à regret, avec, dans la tête, un morceau d’enchantement…

Nous y avons aussi puisé un peu de fraîcheur avant d’affronter la chaleur qui s’annonçait pour le reste de la journée .