1.07 Isabelle Taillefer, comtesse d’Angoulême‎‎‎‎‎‎, reine d’Angleterre &1 Jean Sans Terre &2 Hugues X de Lusignan


1.07 VII)... Isabelle Taillefer ‎( YZABEL TAILLE-FER )‎ , comtesse

Zone de texte



introduction JPB

Isabelle est un des personnages qui a probablement fait le plus rêver dans les chaumières de la Saintonge médiévale avec ces légendaires seigneurs que furent Hugues de Lusignan et Richard Coeur de Lion et Henri II  .et Aliénor; 15 ans peisonnière dans les châteaux de son dear Henri (cf fairy chess Aliénor...) . Les voici justement réunis à Fontevraut, qui " gisent là sans voix sans gestes et sans ouie et de leurs yeux de pierre ils regardent sans voir la rose du vitrail encore épanouie" comme le dit le poète.. On trouvera en fin d’article une belle page de l’immense Pierre Senillou, (récemment décédé), « le barde de Pons », honoré en 2004 de la distinction de Chevalier des Arts et des Lettres. Sa plume alerte nous entraîne  dans  le XIIIè bien mieux que l'hyppogriffe d'Harrypotter (10 % du CA de Gallimard tout de même !)

Enfin en ce qui concerne « l’enlèvement d’Isabelle », Pierre Collenot l’archiviste troquera (pour un instant) son ordinateur/propulseur/pointeur vers la bnf et autres archives pour une plume d’historien : il nous rappelle qu’il faut replacer le romantisme de l’enlèvement dans son contexte géo-politique comme on dit maintenant. Imaginez le polar ... enlevée sur le parvis de la cathédrale d’Angoulême  tout juste s’ils n’ont pas consommé l’union sur l’autel de la cathédrale !!! ...ceci dit on tuait assez peu dans les cathédrales charentaises, si on compare avec d’autres cathédrales de l’époque que je ne nommerai pas ici . Il faut en effet  resituer l'ambition de cette union (y compris pour  une Isabelle qui n'en manqua pas)  dans son contexte politique, comme d’ailleurs la plupart des unions féodales politiques des princes,  arrangées  au biberon pour conclure souvent une guerre précédente par un mariage et engendrer une nouvelle guerre. La valse des châteaux dans les bras de fer entre princes  sont monnaie courante  De ce côté généalogique stricto sensu, pas de problème : Isabelle et Aliénor ont eu à elles deux beaucoup d’enfants ; c'est Alienor qui a coiffé  Isabelle sur le fil, d'une courte layette ! Catherine de Médicis, Blanche de Castille, Isabelle et Alienor furent des Ventres (il y avait un officier royal chargé du Ventre de la Reine ... comme dans les ruches de mon grand-père !). Isabelle et Alliénor ont été  célébrées dans un beau spectacle  auquel j'ai assisté, les Imaginaires de Fontevraut

Angoulême de ma jeunesse ...Voici donc  un petit coucou d'un merle blanc nostalgique  aux paons du Jardin Vert de sa jeunesse (je fus interne au lycée d'Angoulême), au pied des remparts de la noble ville d'Isabelle. Je salue donc ici Angoulême, sa comtesse-reine, son Ecole Saint Paul.. Angoulême, dont j'ai appris la fière devise  sur les buis du jardin de l'Hôtel de ville : FORTITUDO MEA CIVIUM FIDES (même devise qu'à Périgueux)  Je tire ma force de la loyauté de mes citoyens .C’est peut-être la source du célèbre lapsus d’une célèbre présidente de Potou Charente et fille d’officiers !… vive la fortitudede la bravitude.  

Lors de mes belles années au lycée d'Angoulême,  à l'époque j'étais loin d'imaginer  que je rencontrerais un jour. de tels personnages  Vive  la retraite. 


forcément perso, une “génialogie “!!

---------

école Saint Paul où j'ai passé mes années collège ...fréquentée aussi par un certain Mitterand qui donna la légion d'honneur  au chanoine Coudraut,  supérieur de  Saint Paul en délicatesse également avec sa généalogie (asinus asinum fricat !), Mitterand n'eut pas le prix d'honneur de la terminale car c'est mon père André Blanc qui l'eut !

cf  http://www.mitterrand.org/Francois-Mitterrand-et-l-ecole.html.

le meunier de Carabas (moi-soi-même ... en toute immodestie !)












Le vitrail" de José-Maria de Hérédia

"Cette verrière a vu dames et hauts barons
Étincelants d’azur, d’or, de flamme et de nacre
Incliner, sous la dextre auguste qui consacre,
L’orgueil de leurs cimiers et de leurs chaperons

Lorsqu’ils allaient, au bruit du cor ou des clairons,
Ayant le glaive au poing, le gerfaut ou le sacre,
Vers la plaine ou le bois, Byzance ou Saint-Jean d’Acre,
Partir pour la croisade ou le vol des hérons.

Aujourd’hui, les seigneurs auprès des châtelaines,
Avec le lévrier à leurs longues poulaines,
S’allongent aux carreaux de marbre blanc et noir ;

Ils gisent là sans voix, sans geste et sans ouïe,
Et de leurs yeux de pierre ils regardent sans voir
La rose du vitrail toujours épanouie."

visite à Fontevraud en 2011 diaporama JPB

Fontevraud 2011

source : http://racineshistoire.free.fr/LGN/PDF/Angouleme.pdf, p.6
Isabelle d'ANGOULÊME
Sosa : 122 632 363
  • Née vers 1187 julien
  • Décédée le 31 mai 1246 julien (jeudi) - , FONTEVRAUD, F49, PDL, FRA , à l’âge de peut-être 59 ans
  • Inhumée - , FONTEVRAUD, F49, PDL, FRA
  • Comtesse d'Angoulême (16), dame de Jarnac (16)reine douairière d'Angleterre.

 Parents

 Union(s) et enfant(s)

 Notes

Notes individuelles

  • Fille unique du comte d'Angoulême.
  • C'est âgée seulement d'environ douze ans que la jeune Isabelle d'Angoulême devient reine d'Angleterre, et c'est à la suite de ce rapt que Jean sans Terre est condamné pour forfaiture et que la commise est prononcée sur ses biens du royaume de France, biens qui reviennent au roi de France, Philippe Auguste.
  • À la mort de Jean sans Terre en 1216, tandis que son fils ainé devient roi d'Angleterre sous le nom d'Henri III, elle rentre en France et épouse son ancien fiancé Hugues X de Lusignan en 1220.
  • Dame d'une rare beauté et d'une humeur altière.

 Sources

  • Personne, famille 1: Detlev Schwennicke: Europäische Stammtafeln III 818 les Comtes d'Angoulême 1120-1202.
  • Famille 2: Detlev Schwennicke: Europäische Stammtafeln III 816 les Sires de Lusignan II, 1199-1308 Comtes de La Marche et d'Angoulême, 1307-1324 Earl of Pembroke.

 Aperçu de l'arbre

portrait
Guillaume VI "Taillefer" d'ANGOULÊME ca 1110-1179
 portrait
Marguerite de TURENNE ca 1120-1173
 portrait
Pierre de FRANCE 1126-1187
 portrait
Elisabeth de COURTENAY 1139-1205/
||||






||
portrait
Aimar Ier "Taillefer" d'ANGOULÊME 1157-1202
 portrait
Alix de COURTENAY 1162-1218
||



|
portrait
Isabelle d'ANGOULÊME ca 1187-1246



Auteur de cet arbre : Patrick DÉRET (deret)

http://svowebmaster.free.fr/drapeaux_Angoumois.htm

http://svowebmaster.free.fr/Histoire_Poitou.htm

THE STORY BEHIND THE MONUMENT -- THE 'ANGEVIN EMPIRE' ‎(1154-1214)‎.


Vidéo YouTube

Vidéo YouTube


Inhalt

Buchbeitrag  

Le comté d'Angoulême au début du XIIIe siècle
Favreau, Robert. • S. 9-16

Buchbeitrag  

Les possessions poitevines des Lusignans
Dubuc, Christophe. • S. 17-26

Buchbeitrag  

Le Comté de la Marche: une pièce originale de l'héritage Lusignan
Barrière, Bernadette. • S. 27-35

Buchbeitrag  

Les Lusignans entre Plantagenêts et Capétiens: 1200-1246
Carpentier, Elisabeth. • S. 37-45

Buchbeitrag  

Les mariages des enfants d'Isabelle d'Angoulême et d'Hugues X de Lusignan
Kerignard, Nathalie. • S. 47-55

Buchbeitrag  

Blanche de Castille, dominatrice et maternelle
Le Goff, Jacques. • S. 57-69

Buchbeitrag  

Deux princesses douairières en Lorraine au XIIe siècle
Parisse, Michel. • S. 71-79

Buchbeitrag  

Marie de Montpellier (vers 1180-1213) ou la détérioration de la condition féminine
Aurell, Martin. • S. 81-95

Buchbeitrag  

L'abbaye de Valence et le style gothique des cisterciens
Andrault-Schmitt, Claude. • S. 97-111

Buchbeitrag  

L'abbaye de La Couronne au temps d'Isabelle d'Angoulême (1186-1246) à travers un document inédit
Ortiz, Marylise. • S. 113-127

Buchbeitrag  

Le gisant d'Isabelle d'Angoulême
Erlande-Brandenburg, Alain. • S. 129-133

Buchbeitrag  

Les châteaux des Lusignans en Poitou: 1154-1242
Baudry, Marie-Pierre. • S. 135-147

Buchbeitrag  

Le château des Lusignans à Crozant (Creuse)
Remy, Christian. • S. 149-160

Buchbeitrag  

Le Châtelet d'Angoulême: aspect archéologique et hypothèse de datation
Durand, Philippe. • S. 161-171

Buchbeitrag  

Les vestiges du Châtelet d'Angoulême
Nibodeau, Jean-Paul. • S. 173-176

Buchbeitrag  

Le Château d'Angoulême et les donjons polygonaux des Lusignans
Dubourg-Noves, Pierre. • S. 177-183

Buchbeitrag  

Synthèse du colloque
Favreau, Robert. • S. 185-191


partie d'Isabelle la comtesse reine







 
Affichage de 9 élément(s)
urlnote
Trier 
 
Trier 
 
urlnote
Gisants des Plantagenêt à Fontevraud belles images 
http://racineshistoire.free.fr/LGN/PDF/Angouleme.pdf page 5 du pdf d Etienne Pattou 
http://gw.geneanet.org/roxy26?lang=fr&p=isabelle&n=d+angouleme arbre généalogique ascendant d'Isabelle 
http://gw.geneanet.org/roxy26?lang=fr&m=D&p=isabelle&n=d+angouleme&siblings=on&notes=on&t=T&v=6&image=on&marriage=on&full=on arbre descendant (énorme !) 
http://fmg.ac/Projects/MedLands/ANGOULEME.htm#_Toc275947132 AYMAR TALAFER d’Angoulême ([1160]-Limoges 16 Jun 1202). "Vuillelmus Talafers comes Engolismensis Vulgrini filius et Margarita uxor mea et filii nostri Vulgrinus scilicet primogenitus noster, Vuillelmus Talafers, <Ademarus> (Aymar, père d'Isabelle) ) , Grisetus, Fulco et Almodis filia nostra uxor Amanei de Lebret" transferred rights to Saint-Amant-de-Boixe by charter dated 1171[645]. .../... The Continuator of Florence of Worcester records the marriage "IX Kal Sep" [1200] of King John and "Isabellam filiam Engolisimi comitis" and their coronation together "VIII Id Oct" in London[656]. Matthew Paris records that the king "consilio regis Francorum" married “Isabel filiam comitis Engolismi...Hugo cognomento Brunus comes Marchiæ” in 1200 and her consecration as queen “dominica proxima ante festum Sancti Dionisii apud Westmonasterium” [8 Oct], in a later passage specifying that King John arrived at Dover from France “VIII Id Oct” before their joint coronation at Westminster[657]. She succeeded her father in 1202 as Ctss d’Angoulême, but was not formally recognised as such until Nov 1206. Her origin and second marriage are confirmed in the charter dated 1224 under which "Ugo de Leziniaco comes Marchiæ et Engolismæ et Ysabella uxor eius…regina Angliæ" 
http://svowebmaster.free.fr/drapeaux_Angoumois.htm  
http://svowebmaster.free.fr/Histoire_Poitou.htm  
Edith Piaf - Le prisonnier de la tour si le roi savait ça, Isabelle  
Les Inconnus - Isabelle a les yeux bleus  
Affichage de 9 élément(s)
Comments