1. Pons ancien‎ > ‎

1.02 Geoffroi de Pons, Ier du nom


http://gw.geneanet.org/zardoz?lang=fr&p=pons&n=de+pons

Pillages et guerres privées, Pierre Sénillou


1107 ‎(c)‎ - Ordalie, ou jugement par l’eau bouillante en faveur de l’abbesse de Saintes par Pierre Collenot

Sans chercher, j'ai trouvé cette relation d une ordalie  dans 

L' Art De Vérifier Les Dates Des Faits Historiques, Des Chartes, Des ...

 Par François Clément

L'an 101.6, Guillaumc-Taillefer entreprit le voyage de la Terre-Sainte, accompagné d'une nombreuse cavalcade, & prh sa route par la Bavière, la Hongrie & l'Esclavonie. De retour Tannée suivante, au mois de Juin, il tomba dans une maladie de langueur qu'on attribua aux maléfices d'une femme, laquelle, disoit-on, avoit fait de certaines figures de cire pour l'envoûter.Arrêtée pour ce sujet par les enfans du Comte, elle  nia le fait. On prit le patti de s'en rapporter au jugement de Dieu. Le Champion qu'elle fournit fut battu. Cependant elle persista à se dire innocente, & la question qu'on lui fit subir ensuite ne put lui arracher aucun aveu. Le Comte, à l'insu de qui cela s'étoit fait, ordonna, aussitôt qu'il cn fût informé, de la renvoyer, & lui pardonna. Mais son successeur l'ayant depuis fait reprendre, la fit brûler vive avec d'autres pertonnes qu'on regardoit comme ses complices. Guillaume cependant tout occupé de l'affairc de son salut, reçut de la main de Rohon, son Evêque, les derniers Sacremens & mourut la veille des Rameaux, Avril 1018, laissant de Gerberge, son épouse fille de Geofroi Grisegonelle, Comte d'Anjou, deux fils, Alduin, & Gcofroi. Lc Comte Guillaume fut enterré à l'Abbay de S. Cybar, lieu de la sépulture de sa famille.

Guillaume V Taillefer, neuvième comte héréditaire d'Angoumois (né en ? - † 1120)
 était un seigneur du Moyen Âge, qui fut comte d’Angoulême de 1087 à 1120.

Biographie

Guillaume V d'Angoulême était le fils aîné de Foulques Taillefer, huitième comte héréditaire d'Angoumois1. Il épousa Vitapoy, fille d'Amanieu, seigneur de Benauges et de Saint-Macaire, en Gascogne.
Ils eurent trois fils, Vulgrin (qui lui succéda au comté d'Angoumois), Raymond et Foulques, ainsi qu'une fille, Graule d'Angoulême, qui fut mariée à Adémard III, vicomte de Limoges.
Il accompagna Godefroy de Bouillon à la croisade en Terre-Sainte qui se termina par la prise de Jérusalem2. À son retour, traversant, l'Allemagne, il mourut dans une abbaye appelée Ducense, où il fut enterré magnifiquement, l'an 11203.

Notes et références

  1.  FMG pour Foulques d'Angoulême ANGOULEME, LA MARCHE, PERIGORD [archive]
  2.  P; Lacroix, Le château de Jarnac, ses barons et ses comtes, Aux Librairies Historiques, Paris, 1875
  3.  Vigier de la Pile et François CorlieuHistoire de l'Angoumois, Paris, Derache (1846, Laffite reprint 2002),‎ 1576, 1760, 160 p.(ISBN 2-86276-384-5lire en ligne [archive]), xx
 

http://racineshistoire.free.fr/LGN/PDF/Angouleme.pdf, p.4
  •  Guillaume V «Taillefer» d’Angoulême + 1120 (près Deutz) comte d’Angoulême (1087) (don à Saint-Amant de Boixe 1076/87 ; confirmation d’un acte de son oncle, Evêque, à Saint-Pierre d’Angoulême 1089/1101) ép. ~1096 Vitapoi de Bézaume (ou de Bénauge) + ~1120 (fille de Guillaume Amanieu II, vicomte de Bézaume et de Bénauge (Albret, Renung, 40) postérité qui suit (p.5)

ndlr : comme Etienne Pattou est très bien renseigné   on notera  que la femme dangereuse et envoutante ne porte pas le même nom que la femme légitime et on subodore une vilaine façon de la part des héritiers pour  régler un héritage compromis par des langueurs orientales  et un alzheimer  comtal galopant ....es pratiques  fondées sur l'aveuet non la preuve par 9 furent considérées comme un progrès sur l'ordalie (si on ne considère pas l'Inquisition, plus tardive il est vrai. La visite du musée des horreurs de Cordoue est quand même explicite à ce sujet...  
 
(Sources complémentaires : sites euweb.cz et base Roglo, Héraldique et Généalogie, South France Nobility dont : Settipani, Imbart de la Tour, Richard, Runciman, Chronicon sancti Maxentii Pictavensis (Chroniques des Eglises d'Anjou), Actes de Saint-Benoît-sur-Loire, de Charroux, de Saint-Amandde-Boixe, de Saint-Maixent, d’Angoulême, de Savigny, de SaintJean d'Angély, de Baigne Saint-Etienne, de Tulle Saint-Martin, Annales Engolismenses, Manuel de Dhuoda (Introduction), Ademari Historiarum (III), Cartulaire de l'abbaye de Saint-Cybard, Historia pontificum et comitum Engolismensiium, Cartulaire de La Réole, Historia Pontificum et comitum Engolismensis, Chronique de Guitres, Art de vérifier les dates, Obituaires de Lyon (I, Abbaye de Savigny), Chartes Vendômoises, Obituaires de Sens (Hôtel-Dieu de Provins), Chronica Albrici Monachi Trium Fontium, etc., Héraldique & Généalogie (alliances Limoges, Benauge), Contribution de Michel Lecamp (06/2013) à propos d’Hilduin / Alduin)

mioralité ? aucune .. si .... une petite . attachez la ceintue,nous décollons au XII ème .....Partir  pour la Croisade  ? .. pas de problème sauf   en revient à cheval sur un tigre,  où comme comme le dit le proverbe chinois il n'y a pas de problème non plus, le seul étant d'en descendre ! Vous  êtes sur un site généalogique , donc forcément perso à un moment ou l'autre, et vous éties prévenus ! Je reviendrais en temps et heure sur le message subliminal de certains chapiteaux romans saintongeais du XII ème..
 Mortecouilles !
Affichage de 1 élément(s)
urlnote
Trier 
 
Trier 
 
urlnote
à cheval sur un tigre quel tigre ? 
Affichage de 1 élément(s)
Comments