Bienvenue





Bonjour à tous, reprise des cours enfants sur les mêmes horaires.
Nous restons joignable pour tout renseignements.
. Restez optimistes et confiants. Prenez soin de vous. 
Le bureau du Shotokan Karaté Marsac















Le site officiel du club de Karaté Shotokan de Marsac-sur-l'Isle (24430)

Notre club est tout jeune : né en janvier 2018 d'un ambitieux projet d'amis karatékas : créer un club de karaté où se mêleraient convivialité, esprit sportif, combativité, amitié, goût de l'effort et respect des valeurs des arts martiaux.
La commune de Marsac a accueilli ce projet à bras ouverts. Ils avaient les locaux, nous avions l'art martial !






 

Pourquoi faire du karaté ?
 Le karaté est un art martial, ou technique de combat, impliquant une variété de techniques incluant les blocages, coups, parades, jetés et manipulation des articulations. Le mot karaté est une combinaison de deux caratères Japonais : kara, «vide», et te, «main» ; ainsi karaté signifie «main vide». En y ajoutant le suffixe «-do» , «voie», karaté-do, implique que le karaté est un véritable mode de vie qui va bien au-delà de la simple notion d’auto-défense. Dans le karaté-do traditionnel, on garde toujours à l’esprit d’être soi-même le véritable adversaire.


Principaux avantages physiques : 
L’amélioration de la condition physique générale ; Le développement de la souplesse et de la coordination ; L’augmentation du tonus musculaire ; L’amélioration de la capacité cardiovasculaire; La canalisation du surplus d’énergie.


Aspects psychologiques :

 Une augmentation de la capacité de concentration; Une amélioration du rendement scolaire; Un accroissement de la confiance en soi; Une plus grande facilité à gérer le stress de la vie quotidienne; Augmenter le respect envers les autres; Créer de nouvelles amitiés. Peu coûteuse cette activité peut se pratiquer tout au long de l’année. Bien que l’on puisse s’entraîner individuellement, la plupart des karatékas choisissent l’entraînement en groupe pour la stimulation qu’il procure.



Le code d’honneur du karaté Le karaté reprend le code du bushido  (La voie des techniques du guerrier). 

Le karaté devient alors bien plus qu’un simple sport de combat, mais également un art de vivre. Ce code tend vers la maîtrise du corps et de l’esprit. Ce code suivi par les samouraïs est imprégné d’influences taoïstes et bouddhistes. dont les axes sont les suivants :

L’HONNEUR : MEIYO

C’est la qualité essentielle. Nul ne peut se prétendre Budoka (Guerrier au sens noble du terme) s’il n’a pas une conduite honorable. Du sens de l’honneur découlent toutes les autres vertus.

Il exige le respect du code moral et la poursuite d’un idéal, de manière à toujours avoir un comportement digne et respectable. Il conditionne notre attitude et manière d’être vis à vis des autres.


LA FIDELITE : CHUJITSU

Il n’y a pas d’honneur sans fidélité et loyauté à l’égard de certains idéaux et de ceux qui les partagent. La fidélité symbolise la nécessité incontournable de tenir ses promesses et remplir ses engagements.


LA SINCERITE : SEIJITSU ou MAKOTO

La fidélité nécessite la sincérité dans les paroles et dans les actes. Le mensonge et l’équivoque engendrent la suspicion qui est la source de toutes les désunions.

En karaté – do, le salut est l’expression de cette sincérité, c’est le signe de celui qui ne déguise ni ses sentiments, ni ses pensées, de celui qui se sait authentique.


LE COURAGE : YUUKI ou YUUKAN

La force d’âme qui fait braver le danger et la souffrance s’appelle le courage. Ce courage qui nous pousse à faire respecter, en toutes circonstances, ce qui nous paraît juste, et qui nous permet, malgré nos peurs et nos craintes, d’affronter toutes les épreuves. La bravoure, l’ardeur et surtout la volonté sont les supports de ce courage.


LA BONTE et LA BIENVEILLANCE : SHINSETSU

La bonté et la bienveillance sont les marques de ce courage qui dénotent une haute humanité. Elles nous poussent à l’entraide, à être attentif à notre prochain et à notre environnement, à être respectueux de la vie.


LA MODESTIE et L’HUMILITE : KEN

La bonté et la bienveillance ne peuvent s’exprimer sincèrement sans modération dans l’appréciation de soi – même. Savoir être humble, exempt d’orgueil et de vanité, sans faux-semblant est le seul garant de la modestie.


LA DROITURE : TADASHI ou SEI

C’est suivre la ligne du devoir et ne jamais s’en écarter. Loyauté, honnêteté et sincérité sont les piliers de cette droiture. Elle nous permet de prendre sans aucune faiblesse une décision juste et raisonnable.


LE RESPECT : SONCHOO

La droiture engendre le respect à l’égard des autres et de la part des autres. La politesse est l’expression de ce respect dû à autrui quelles que soient ses qualités, ses faiblesses ou sa position sociale.

Savoir traiter les personnes et les choses avec déférence et respecter le sacré est le premier devoir d’un Budoka car cela permet d’éviter de nombreuses querelles et conflits.


LE CONTRÔLE DE SOI : SEIGYO

Cela doit être la qualité essentielle de toute ceinture noire. Il représente la possibilité de maîtriser nos sentiments, nos pulsions et de contrôler notre instinct.

C’est l’un des principaux objectifs de le pratique du Karaté – Do, car il conditionne toute notre efficacité. Le code d’honneur et de la morale traditionnelle enseignée dans le Karaté – Do est basé sur l’acquisition de cette maîtrise.