Sho Shin Dojo

 
  

 
" Sho Shin, c'est le comportement d'un Budoka sincère, du début à la fin de sa pratique.
 Prêt à toujours apprendre, à toujours aller plus loin,
à ne jamais se satisfaire de l'état présent, de soi.
 
Et ce, quelles que soient les tentations du temps, de l'âge, du grade, de l'attitude des autres, si souvent confortables alibis pour se laisser aller au mirage de l'illusion...."   "C'est ne jamais se croire arrivé. "
 
 
 
 
 
 
Présentation de Sho Shin Dojo :
 
                       Depuis 1997, date de création du Club, Sho Shin Dojo à Lyon adhère au CRB - Institut Tengu, (association fondée et dirigée par Hanshi Roland Habersetzer : http://www.tengu.fr ) .
                       Le responsable du Dojo, Roland Barret, suit Sensei Habersetzer depuis 1990 et pratique le Karaté-do depuis 35 ans . 
       
  
                          
 
 
                                                        
                 Cours :  les mardis et jeudis, de 20h30 à 22h15
 
 
             Adresse :  Club IMAGYM
                                 29 avenue Henri Barbusse
                                 69100 Villeurbanne.
 
       
              Contact :   Roland Barret
                                   rolandbarret@gmail.com
                
                                   Tél : 06 61 56 69 42         
                                                                                                                    
           
 
 
     

    

  
 
 
CRB - Institut Tengu  : son but
 

                    Loin de toute problématique liée à la compétition, le CRB - Institut Tengu a choisi une autre voie sous la direction de Sensei R. Habersetzer.

             
L’objectif du CRB - IT est la pratique de l’Art Martial dans sa globalité: en s’appuyant sur la tradition (le Karaté-do Shotokan), le but est l’application guerrière (ou dans un langage plus politiquement correct, l’application en défense personnelle), dans un contexte complètement intégré dans la vie moderne.
                 Le Tengu-Ryu n’est donc pas un sport, il se situe ailleurs, sans préoccupation de compétition et de courses aux médailles.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sous-pages (1) : REFLEXIONS SUR LE BUDO
Comments