Sebastian Vincent Grevsmühl est chargé de recherche CNRS affecté au Groupe de recherche en histoire environnementale du Centre de Recherches Historiques (EHESS-CNRS). Il est spécialiste en histoire de l'environnement et en études visuelles. Depuis 2012, il est docteur en histoire des sciences (EHESS/Centre Alexandre Koyré).  Pendant son parcours postdoctoral, il a été postdoc à l'UPMC (Université Pierre-et-Marie-Curie) dans le cadre du projet financé par l'ERC HoNEST. Ces dernières années il a aussi enseigné dans la  spécialité mineure SHS Histoire et Philosophie des Sciences et des Techniques et il a également fait parti du projet ERC TEUS (The Earth Under Surveillance : Geophysics, Climate Change and the Cold War Legacy). Il est l'auteur de nombreux articles sur l'histoire des sciences géophysiques, l'histoire environnementale, l'histoire des explorations, ainsi que sur les cultures visuelles et le rôle des images en sciences. Il a aussi dirigé l'axe de recherche "Images environnementales globales" du projet ENVIGLOB (GIS Climat, Environnement, Sociétés et Centre Alexandre Koyré) qui a donné lieu à un numéro spécial dans la revue GEO: Geography and Environment. Actuellement, il co-dirige l'opération de recherche "Représenter l'environnement global, images de la Terre et esthétique de l'Anthropocène" du projet fédérateur PSL "Humanités environnementales à l'heure de l'anthropocène" animé par Christophe Bonneuil.

Contact e-mail: ici

Ouvrages, Recensions et Entretiens 


Ouvrage paru aux Editions du Seuil, collection Anthropocène, septembre 2014 :

http://www.seuil.com/livre-9782021111293.htm
Des images d’Apollo à celles du réchauffement climatique en passant par les photographies de Yann Arthus-Bertrand, la Terre est devenue objet de surveillance et de savoir global, de contemplation esthétique autant qu’une icône pop de l’écologie.

Héritière d’une technologie et d’un regard militaire, cette vision de la Terre vue du ciel est ambivalente : finitude et fragilité, mais aussi hybris de contrôle. Ainsi la reconnaissance du caractère fini de la planète, élément clé de la prise de conscience écologique mondiale, s'est-elle accompagnée d’une vision de la Terre comme un « vaisseau spatial » et de rêves ? douteux ? de domination technoscientifique de l’ensemble de la planète.

Le livre raconte cette invention occidentale de l’environnement global depuis le XIXe siècle. À l’heure de dérèglements écologiques majeurs, nous avons beaucoup à apprendre de cette tension récurrente entre finitude et domination.



Sebastian Vincent Grevsmühl, La Terre vue d’en haut. L’invention de l’environnement global, Seuil. 2014.

Recensions et essais sur La Terre vue d'en haut parus dans :


Entretiens autour du livre parus dans :



Interventions et entretiens autour La Terre vue d'en haut à la radio :

RFI Autour de la question    Sylvain Kahn, Planète Terre   France Culture La Grande Table, 2eme partie  Grande Traversée : L'invention du climat 5/5   Chronique littéreaire France Musique


Entretien à la radio autour les images environnementales globales :

Recherche en cours : Images environnementales globales
Radio Aligre : Recherche en cours


Entretiens filmés et interventions enregistrées sur différents thèmes de l'ouvrage :

Actes de la conférence internationale « Images environnementales globales, nouvelles perspectives » :

images environnementales globales
Cette publication rassemble les synthèses des présentations données au cours du colloque "Images environnementales globales : nouvelles perspectives" qui s'est tenu les 9 et 10 octobre 2014 dans le cadre du projet ENVIGLOB (Mise en débat de l'environnement global : controverses et images, coordonné par Christophe Bonneuil)

Cette conférence, organisée par Sebastian Grevsmühl et le GIS Climat, avec l'appui du Centre Alexandre Koyré, proposait de mobiliser une grande variété de perspectives venant d'un large spectre disciplinaire afin d'analyser les stratégies et les imaginaires liés à la production, la circulation et le pouvoir des images environnementales globales. Des icônes du mouvement environnementaliste en passant par les graphiques d'experts mobilisés par le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) jusqu'à l'imagerie satellitaire, les images environnementales globales forment la base sensorielle des processus planétaires qui gouvernent l'« Anthropocène ». Les images participent toutes activement, à des échelles très diverses, à notre interprétation et à notre compréhension aussi bien des changements du système Terre que des conséquences que l'on associe étroitement au changement climatique global. En tant que vrais médiateurs entre différents publics et cultures, entre des processus globaux et des impacts locaux, de nouvelles interrogations sur les images environnementales globales conduisent à une discussion hautement productive des relations complexes entre la science, la société, la politique et la nature.

Ce colloque a permis d'ouvrir des horizons de réflexion, de dévoiler les grandes tensions au sein desquelles les images environnementales globales sont prises et d'identifier des pistes de réflexions transversales qui vont permettre d'engager un vrai dialogue entre les sciences et les humanités, dialogue qui promet de produire des résultats à la fois surprenants et novateurs.

Versions en ligne : documents à télécharger en français et en anglais.

Tous les supports et enregistrements des présentations données au cours de cette conférence sont disponibles ici.

Le CR de la conférence internationale paru dans un numéro spécial de NSS sur la COP21 est à télécharger ici, la version HTML ici.

On peut également lire le court billet paru dans le blog du CNES Humanités spatiales.

Articles (ouvrages collectifs et revues)


Sebastian Grevsmühl, « La Terre vue de l'espace. Brève histoire d'une vue en permanente redéfinition », Artpress2, no.44, 2017, p.13-20.

Sebastian Grevsmühl, « 1965. Astérix dans les étoiles », dans: Histoire mondiale de la France, sous la direction de Patrick Boucheron, Paris : Editions du Seuil, 2017, p.705-708.

Sebastian Grevsmühl, « Laboratory Metaphors in Antarctic History : From the Laboratory of Nature to the Space Laboratory », dans : Ice and Snow, sous la direction de Christian Kehrt, Franziska Torma et Julia Herzberg, Oxford : Berghahn Books [à paraître en 2017].

Sebastian Grevsmühl, « Images, imagination and the global environment : towards an interdisciplinary research agenda on global environmental images », GEO: Geography and Environment, special issue on global environmental images edited by Sebastian Grevsmühl, vol.3, no.2, 2016, doi : 10.1002/geo2.20 (WEB ; PDF).

Sebastian Grevsmühl, « Mobile Nuclear Reactors in Polar Regions: The Controversial Case of PM-3A in Antarctica », dans : Electric Worlds / Mondes électriques : Creations, Circulations, Tensions, Transitions, sous la direction d'Alain Beltran, Léonard Laborie, Pierre Lanthier et Stéphanie Le Gallic, New York : Peter Lang, 2016 (voir ici).

Sebastian Grevsmühl (avec Néstor Herran), « La Terre sous surveillance : enjeux et lieux de recherche d'un projet transnational », Bulletin de l'Institut Pierre Renouvin, vol. 2, no. 44, 2016, p.131-142 (WEB ; PDF).

Sebastian Grevsmühl, « The Cultural Dimensions of Computer Simulation », IEEE Annals of the History of Computing, vol.38, no.1, 2016, p.90-93 (voir ici).

Sebastian Grevsmühl, « Serendipitous Outcomes in Space History : From Space Photography to Environmental Surveillance », dans : The Surveillance Imperative, sous la direction de Simone Turchetti et Peder Roberts, London, New York : Palgrave, 2014, p.171-191 (voir ici).

Sebastian Grevsmühl, « The Creation of Global Imaginaries : The Antarctic Ozone Hole and the Isoline Tradition in the Atmospheric Sciences », dans : Image Politics of Climate Change, sous la direction de Birgit Schneider et Thomas Nocke, Berlin : Transcript (en coopération avec Columbia Press), 2014, p.29-53 (voir ici).

Sebastian Grevsmühl, « Terre », dans : C’est l’espace, sous la direction de Gérard Azoulay et Dominique Pestre, Paris : Gallimard 2011, p.283-284 (voir ici).

Sebastian Grevsmühl, « Antarctique et Espace : fin et suite de la géographie », Information géographique, numéro spécial sur l’Espace sous la direction d’Isabelle Sourbès-Verger, vol.74, no.2, 2010, p.115-128 (WEB ; PDF). 

Sebastian Grevsmühl, « Das modellierte Antlitz der Erde. Zur Geschichte der Modellierungsstrategien der Kontinentalverschiebung », dans : Visuelle Modelle, sous la direction de Ingeborg Reichle, Steffen Siegel et Achim Spelten, München : Wilhelm Fink 2008, p.117-136 (PDF). 

Sebastian Grevsmühl, « Wissensbilder, Bilderwissen: Zur Epistemologie der bildgebenden Verfahren », dans : Iconic turn ?, Moderne, Kulturwissenschaftliches Jahrbuch, Jahrgang 2, sous la direction de Helga Mitterbauer et Ulrich Tragatschnig, Innsbruck, Wien : Studienverlag 2007, p.36-49 (PDF). 

Sebastian Grevsmühl, « Epistemische Topografien. Fotografische und radartechnische Wahrnehmungsräume », dans : Verwandte Bilder. Die Fragen der Bildwissenschaft, sous la direction de Ingeborg Reichle, Steffen Siegel et Achim Spelten, Berlin : Kadmos 2007, p.263-279 (PDF).


Doctorat


2007-2012
Docteur en Histoire (spécialité Histoire des Sciences), Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS).
Titre : A la Recherche de l'Environnement Global : De l'Antarctique à l'Espace et Retour. Instrumentations, Images, Discours et Métaphores.
Jury : Amy Dahan (directrice de thèse), Dominique Pestre (président du jury), David Aubin et Matthias Dörries (rapporteurs), Chunglin Kwa, James Rodger Fleming.
Mention : Très Honorable avec les félicitations du jury. 
Prix 2013 de la meilleure thèse en histoire des sciences de la Société française d'histoire des sciences et des techniques (SFHST).


Activités collectives et animation de la recherche


Co-organisateur de la journée d'étude « La coopération spatiale du global au national », Centre Alexandre Koyré, 20 avril 2016.

Co-organisateur de l’atelier de travail « The Making of Earth Imagery », KTH, Institut Royal de Technologie, Stockholm, 11 juin 2015.

Chercheur invité à la Division of Science, Technology and Environment au KTH, Institut Royal de Technologie, Stockholm, juin 2015.

Participation à la conférence grand public Blackmarket for Useful Knowledge and Non-Knowledge, « Une histoire politique du ‘vaisseau spatial Terre’ : de la guerre froide à la géo-ingénierie », Musée de l’Homme, Paris, 21/11/2015.

Participation au cycle de conférences Sciences à coeur à l'UPMC (Paris 6) : Regards croisés autour des climats du passé, Jussieu, 26 févrirer 2015.

Organisateur de la conférence internationale « New Perspectives on Global Environmental Images », en collaboration avec le GIS Climat et le Centre Koyré, Meudon, Campus du CNRS, 9-10 octobre 2014.

Co-organisateur du workshop international « Teaching History and Philosophy of Science in Higher Education : Challenges and Experiences at the Undergraduate Level », UPMC et ISCC, Paris, 19-20 juin 2014.

Enseignant à Paris VI en Licence et Master, notamment dans le cadre de la nouvelle Mineure HPST (Histoire et philosophie des sciences et des techniques). 

Co-organisateur (avec Volny Fages et Isabelle Sourbès-Verger) du séminaire « Cosmos, Histoires, Représentations, Politiques » pour le Master 1 et 2 en « Histoire des sciences, techniques et sociétés » à l’EHESS depuis 2011.

Co-organisateur (avec Christophe Bonneuil) de la journée d’étude « Images environnementales globales », Centre Alexandre Koyré, 23/05/2011.

Co-organisateur (avec Amy Dahan, Régis Briday) de la journée d’étude « Ozone stratosphérique et changement climatique – Mise en perspective historique et politique », Centre Alexandre Koyré, 08/06/2010.

Représentant des doctorants au conseil de laboratoire (UMR 8560) du Centre Alexandre Koyré, 2008-2010.

Co-organisateur du séminaire des doctorants avec Volny Fages à l’EHESS, Paris, depuis 10/2008.

Traducteur pour une production de ArteX:ENIUS : « De Cousteau à Jacques Rougerie », 16/04/2009, télévisée en juillet 2009.

Co-organisateur de la suite du workshop « Art and Mathematics » avec plusieurs artistes internationales, Queen’s College, Oxford (04/2005). 

Co-organisateur du workshop « Art and Mathematics » avec plusieurs artistes anglais et allemands (Richard Long, Peter Randall-Page, Garry Woodley et Michael Kidner), New Arts Centre, Roche Court, Salisbury (10/2004). 


Communications orales


« Images environnementales globales : perspectives historiques », dans le cadre du congrès annuel de la SFHST, Strasbourg, 21/04/2017.

« Images et imaginaires de l'environnement global. Quelles pistes de réflexion dans le domaine du changement climatique ? »dans le cadre du séminaire Changement climatique et biosphère organisé par Amy Dahan et Hélène Guillemot, Centre Alexandre Koyré, Paris, 07/02/2017.

« Historicising the view from above: scopic regimes during 19th and 20th centuries », workshop international From above: On a scientifically privileged position, Stockholm, Centre for History of Science, Royal Swedish Academy of Sciences, 12-13/01/2017.

Séminaire CSI autour du livre La Terre vue d'en haut, organisé par les doctorants du Centre de Sociologie de l'Innovation, Ecole des Mines, Paris, 13/10/2016.

(président de la session), journée d'étude « Terre 2.0 : Comment ne pas manger la Terre ? », organisée par F. Neyrat et Ch. Bonneuil, EHESS, Paris, 09/06/2016.

(avec Nestor Herran) « Les isotopes comme traceurs de la coopération internationale nucléaire », dans le cadre de l’atelier de travail La coopération spatiale du global au national : enjeux, échelles et éléments de comparaisons, Centre Alexandre Koyré, Paris, 21/04/2016.

« The Local in Global Environmental Images », dans le cadre de l’atelier de travail Experiencing the Global Environment, Max Planck Institut für Wissenschaftsgeschichte, Berlin, 04-07/02/2016.

« De la guerre froide aux sciences du système Terre », dans le cadre du séminaire Histoire de l’Anthropocène, EHESS, Paris, 13/01/2016.

« L’imagerie spatiale et l’émergence de l’environnement global », journée d’étude Coopérations spatiales internationales entre évidence scientifique, enjeux politiques, et aspects culturels, Université de Toulouse, 07/01/2016.

« Universelles Welten-design : Buckminster Fullers Antworten auf die globale Umweltkrise », dans le cadre de la conférence Making Global Minds : Globale Interdependenz zwischen Wissenschaft und Medialisierung, Westeuropa und Nordamerika, 1940er bis 1990er Jahre, Justus-Liebig-Universität Giessen, 04/12/2015.

« Quelle histoire pour les images environnementales globales », dans le cadre du séminaire La mise en économie de l’environnement, discutant : Dominique Pestre, EHESS/CAK, Paris, 01/12/2015.

« Challenging Global Environmental Images », dans le cadre de l’atelier de travail The Making of Earth Imagery, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm, 11/06/2015.

« The Space Perspective and the Invention of the Global Environment », dans le cadre du higher seminar de la Division of Science, Technology and Environment, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm, 08/06/2015.

« L’utilisation de l’énergie nucléaire en régions polaires », 11e journées scientifiques du CNFRA, Institut Océanographique, Paris, 28/05/2015.

« Images environnementales globales : méthodologies, techniques et histoire », dans le cadre du Master SPEAP, discutant : Bruno Latour, Théâtre des Amendiers, Nanterre, 07/05/2015.

« Les représentations de la Terre », dans le cadre du séminaire Pour une histoire politique des sciences, discutant : Jean-Luc Chappey, Centre Malher, Paris, 05/02/2015.

« Images spatiales et technologies de télédétection : enjeux historiques et théoriques », dans le cadre du séminaire PHITECO, L'Espace du numérique organisée par Sorbonne Universités, Université technique de Compiègne, 22/01/2015.

« Voir la Terre d'en haut, pourquoi ? », dans le cadre du séminaire Cosmos : histoire, représentations, politiques, Centre Alexandre Koyré, 19/01/2015.

« Réacteurs nucléaires mobiles en régions polaires : le cas controversé du PM-3A en Antarctique », dans le cadre de la conférence internationale Mondes électriques : créations, circulations, tensions, transitions organisé par le Comité d'histoire de l'électricité et de l'énergie, Espace Fondation EDF, Paris, 19/12/2014.

« Vassy’s contributions to atmospheric research during the early years of the Cold War », dans le cadre du workshop Science and Technology at NATO organisé par Simone Turchetti, Université de Manchester, 27/06/2014.

« La genèse d’un nouveau savoir-pouvoir du ‘système terre’ depuis 1945 », dans le cadre du séminaire Histoire de l’Anthropocène organisé par Jean-Baptiste Fressoz et Christophe Bonneuil, EHESS, Paris, 11/06/2014.

« A Cultural History of Buckminster Fuller’s Domes : Materialized Utopias and their Uses in Exhibitions », dans le cadre de l’atelier international L’inscription spatiale des sciences et ses enjeux : expositions, dispositifs, architectures, Musée Curie, Paris, 27/05/2014.

« Pour une histoire du planisphère : 1850-2000 », dans le cadre de l’atelier Culture visuelle et mutations des savoirs organisé par Charlotte Bigg et Jean-Luc Chappey, Université Paris-Sorbonne, Paris, 11/04/2014.

« L’invention de l’environnement global », dans le cadre du séminaire de l’ISCC Histoire des sciences, histoire de l’innovation, ISCC, Paris, 18/03/2014.

« Le patronage militaire des sciences environnementales en Antarctique pendant la guerre froide », dans le cadre du séminaire Guerre et environnement au XXe siècle organisé par Fabien Locher, EHESS, Paris, 08/01/2014.

« La télédétection environnementale pendant la guerre froide », dans le cadre du séminaire de l’ISCC sur La Terre sous surveillance, ISCC, Paris, 17/12/2013. 

« Pour une histoire de longue durée de l’environnement global », dans le cadre de la remise du prix 2013 de la meilleure thèse de la SFHST, ENS rue d’Ulm, Paris, 29/11/2013.

« Environmental Surveillance in the Context of the Cold War », (session 7D) dans le cadre de la conférence internationale Democracy and Technology. Europe in Tension from the 19th to the 21st Century, Final International Conference of Tensions of Europe (TOE) Network, Université Paris Sorbonne,  21/09/2013.

« Upper Atmosphere Research in Antarctica during the Cold War : Authority and (Non)cooperation », dans le cadre de la session Planet Earth, the Environment, and the Cold War, International Congress of History of Science, Technology and Medicine (ICHSTM), Université de Manchester, 27/07/2013. 

« Icônes de l’environnementalisme », dans le cadre du séminaire Sociologie des sciences de l’environnement organisé par Morgan Jouvent et Arnaud Saint-Martin, Université de Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines, 18/04/2013.

« Qu’est-ce que le ‘trou’ de la couche d’ozone nous apprend sur les sciences atmosphériques à l’ère spatiale ? », dans le cadre du séminaire Histoire du Cosmos, Centre Alexandre Koyré, Paris, 28/03/2013.

« Note critique sur la cartographie des controverses », dans le cadre de la conférence internationale Challenging the Climate Consensus organisée par Stefan Aykut, Campus CNRS, Meudon, 07/03/2013.

« Les études visuelles en Allemagne : concepts et applications possibles », dans le cadre du séminaire Voir/Savoir organisé par Charlotte Bigg, Centre Alexandre Koyré, Paris, 22/11/2012.

« Quelle méthodologie pour étudier la notion d’environnement global », dans le cadre du séminaire Changement climatique et biosphère organisé par Amy Dahan et Hélène Guillemot, Centre Alexandre Koyré, Paris, 16/10/2012.

« De l’Antarctique à l’Espace : découverte de nouveaux continents et la problématique de l’homme en milieu hostile », dans le cadre du séminaire Histoire du Cosmos organisé par Volny Fages, Sebastian Grevsmühl et Isabelle Sourbès-Verger, Centre Alexandre Koyré, Paris, 09/02/2012.

« A Hole in the Sky ? Metaphors, Scientific Imagery and Material Culture in Antarctic Research », conférence invitée à l’occasion de la conférence internationale Pictur(e)ing Climate organisée par Birgit Scheider, Université de Potsdam, 20/01/2012. 

« Visualising and Communicating Global Atmospheric Phenomena », dans le cadre du symposium international Visualising Science and Environment organisé par Julie Doyle et Anabela Carvalho, Université de Brighton (UK), 18/11/2011.

« The material culture of scientific images in Antarctic research », dans le cadre du workshop New Perspectives on Visuality in the History of Science, Maison française d’Oxford (UK), 15/06/2011.

« La Terre vue de l’Espace » et « Le trou dans la couche d’ozone », deux exposés dans le cadre du workshop Images environnementales globales, organisé par Sebastian Grevsmühl et Christophe Bonneuil, Centre Alexandre Koyré, Paris, 23/05/2011.

« Visualising Global Phenomena in the Earth Sciences », dans le cadre de la journée d’étude Visualising Climate du groupe de recherche Atmosphere and Algorithms, Einstein Forum, Université de Potsdam, 12/05/2011.

« Antarctique et espace : fin et suite de la géographie », dans le cadre du séminaire Histoire du Cosmos, organisé par Charlotte Bigg et Isabelle Sourbès-Verger, Centre Alexandre Koyré, Paris, 03/02/2011.

« Deconstructing Laboratory Visions of Antarctic Research since 1900 », dans le cadre de la conférence internationale Exploring Ice and Snow in the Cold War, organisée par le Rachel Carson Center, Kerschensteiner Kolleg, Deutsches Museum, Munich, 28/01/2011.

« Gouverner le monde en images : les photographies des rapports de la Banque mondiale », dans le cadre du séminaire de recherche GATSEG, organisé par Dominique Pestre, Centre Alexandre Koyré, Paris, 30/11/2010.

« Visual and Metaphorical Constructions of Global Environmental Threats in Antarctic Research », conférence internationale Environmental Change – Cultural Change, Université de Bath (UK), 01/09/2010.

« L'invention d'un ciel percé : Une histoire visuelle du ‘trou’ dans la couche d'ozone et l'émergence d'un imaginaire global », conférence internationale Climatologie de l’art, HEC Montréal, 06/05/2010.

« Antarctic Research and the Rise of an Environmental Regime », conférence internationale STGlobal : Science and Technology in Society, Washington (D.C.), 10/04/2010.

« A Hole in the Sky? A Visual History of Ozone Depletion », dans le cadre du symposium Visual Languages (and Representations) of the Sky : Frameworks and Focal Points in Social Context, organisé par Cornelia Lüdecke et James Fleming, International Congress of History of Science and Technology (ICHST) Budapest, 29/07/2009.            

« The Frozen Laboratory : Analogical Aspects of Antarctica’s Diverse Topographies », dans le cadre du workshop Globalization, Scales, Civic Epistemologies, International Governance, organisé par Amy Dahan et Clark Miller, Centre Alexandre Koyré, EHESS, Paris, 12/06/2009.

« Images, imaginaires et visions attachées à la naissance d'un régime environnemental en Antarctique pendant la deuxième moitié du XXème siècle », Ecole d’été International regulations of global risks, Fréjus, 03/04/2009.

« Une petite histoire des concepts qui traitent les images en histoire des sciences », dans le cadre du séminaire doctoral organisé par Sebastian Grevsmühl et Volny Fages, Centre Alexandre Koyré, 11/03/2009.

« Une histoire visuelle du 'trou' dans la couche d'ozone »dans le cadre du séminaire doctoral organisé par Sebastian Grevsmühl et Volny Fages, Centre Alexandre Koyré, 26/11/2008.

« La transformation de l’espace antarctique au cours du XXè siècle », dans le cadre du séminaire Changement climatique, expertise et fabrications du futur, organisé par Amy Dahan et Michel Armatte, Centre Alexandre Koyré, EHESS, Paris, 28/10/2008. 

« Die Antarktis als Weltenlaboratorium. Der antarktische Explorationsraum als postkolonialer Transitionsraum », 91. congrès de la DGGMNT à Darmstadt, Wissenschaft, Medizin und Technik in einer (post-)kolonialen Welt, 27/09/2008. 

« Cultures visuelles en sciences de la Terre : La modélisation de la face terrestre au XXè siècle », dans le cadre du congrès L’Homme et la nature, MNHN Paris, 09/01/2008. 

« Modèles visuels en sciences de la Terre. Le cas du drift continental », dans le cadre du séminaire Changement climatique, expertise et fabrications du futur, organisé par Amy Dahan et Michel Armatte, Centre Alexandre Koyré, EHESS, Paris, 09/10/2007. 

« Cultures visuelles en Sciences de la Terre. Le cas de l’océanographie au XXème siècle », dans le cadre de l’École d’été Pour une histoire des sciences du système-Terre, Lalonde-les-Maures, 19/07/2007. 

« La modélisation visuelle de la dérive des continents », Junges Forum für Bildwissenschaft II, Académie des Sciences Berlin (Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften), groupe de recherche « Die Welt als Bild », 23/03/2007. 

« Sur l’épistémologie des images scientifiques », Junges Forum für Bildwissenschaft, Académie des Sciences Berlin (Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften), groupe de recherche « Die Welt als Bild », 31/03/2006.

Écoles d’été


Atelier de travail « New perspectives on Visuality in the History of Science », organisé par le Centre Koyré, Oxford, Maison française, 15-17 juin 2011.

École d’été « International regulations of global risks », organisé par l'IFRIS, Fréjus, 01-03 avril 2009.

École d’été « Pour une histoire des sciences du système-Terre », organisé par le groupe de recherche « Nadirane », Lalonde-les-Maures, 15-21 juillet 2007.

École d’été « The cognitive foundations of scientific images », organisé par le CNRS, Station Biologique de Roscoff, 18-23 juin 2006.

Ċ
Sebastian Grevsmühl, Grevsmuehl, Grevsmuhl,
31 mars 2015 à 05:42
Ċ
Sebastian Grevsmühl, Grevsmuehl, Grevsmuhl,
31 mars 2015 à 05:43
Ċ
Sebastian Grevsmühl, Grevsmuehl, Grevsmuhl,
19 avr. 2016 à 05:45
Ċ
Sebastian Grevsmühl, Grevsmuehl, Grevsmuhl,
21 juil. 2015 à 02:33
Ċ
Sebastian Grevsmühl, Grevsmuehl, Grevsmuhl,
26 nov. 2014 à 03:34
Ċ
Sebastian Grevsmühl, Grevsmuehl, Grevsmuhl,
26 nov. 2014 à 03:35
Ċ
Sebastian Grevsmühl, Grevsmuehl, Grevsmuhl,
21 avr. 2016 à 08:40
Ċ
Sebastian Grevsmühl, Grevsmuehl, Grevsmuhl,
26 nov. 2014 à 03:36
Ċ
Sebastian Grevsmühl, Grevsmuehl, Grevsmuhl,
26 nov. 2014 à 03:33