Tournoi International 2004

Participants :

RSC ANDERLECHT   
LA FIORENTINA
F.C .MODENA               
C.F. VALENCIA
ADO LA HAYE                
F.C. SOCHAUX 
Olympique de MARSEILLE

Palmarès

Vainqueur : C.F. VALENCIA
Bat Olympique de MARSEILLE

½  Finalistes :
F.C. SOCHAUX         LA FIORENTINA

RSC ANDERLECHT    ADO LA HAYE 
F.C .MODENA           SFC F.C.

Meilleur joueur :
BELLAZZINI Tomasso (FIORENTINA)
Meilleur gardien :
DOS SANTOS (F.C. SOCHAUX)

Le mot du Député - Maire

Le Six-Fours le Brusc football club s’ ouvre sur l’europe cette année avec la quatrième édition de son tournoi international « catégorie 16 ans ». une compétition très attendue, ou s’ affronteront les jeunes des centres de formation de grands clubs européen de football. Pendant trois jours le public assistera sur la pelouse du stade Antoine Baptiste de la coudoulière aux évolutions des équipes prestigieuses telles que le Valence F.C pour l’ Espagne, la Fiorentina et Modene pour l’ Italie, Anderlecht pour la Belgique, Ado la Haye pour les Pays-Bas ou encore les tricolores de l'Olympique de Marseille et du FC Sochaux. Un week-end de Pentecôte placé sous, le signe de l' avenir, car certains des participants seront à ne pas douter les grands joueurs de la prochaine décennie. Gageons que les jeunes footbal­leurs locaux de Six-Fours Le Brusc sauront tirer leur épingle du jeu. Ils progresseront en tout cas au contact des meilleurs joueurs euro­péens. En attendant le plus grand rendez ­vous footbalistique de la saison, un grand bravo aux organisateurs.

Jean-Sébastien VIALATTE
Député-Maire de Six-Fours les Plages


Le mot du Conseiller Général

Quel honneur et quelle chance de recevoir à Six-Fours des équipes aussi prestigieuses venues de cinq pays européens. A l'heure de l'établisse­ment de l’ Europe, ce tournoi préfigure ce que pourrait être le monde sportif de demain, un monde d'échanges et de rencontres où les jeunes s' enrichiront des expériences des autres. Bravo aux organisateurs du « Six-Fours le Brusc football Club » et à son président André  Mercheyer toujours dévoué à la cause du sport et des jeunes. Bonne chance pour le tournoi des 16 ans de 2004 et que les meilleurs gagnent dans le respect des règles sportives.

Alain CAILLET
Conseiller Général Premier Adjoint de la Ville de Six-Fours les Plages

Le mot du Président

    Depuis plusieurs moi déjà sous l’ impulsion de Serge Sappino, tous les membres du Six-Fours le Brusc football club s’ active à l’ organisation du tournoi international de la ville de Six-Fours catégorie 16 ans. Pour sa quatrième édition ce tournoi sera composé de 8 équipes de grands clubs européens et pas moins de 5 nationalités seront représentées. lites seront représentées.
Chaque centre de formation de ces différents pays fera étalage au travers de son équipe, de sa qualité de formation. Nous pouvons déjà annoncer, que nous allons assister à des rencontres qui mettront en opposition dés écoles et des styles différents.
Qui va l'emporter ? La réponse sera donnée sur le terrain, au Stade Antoine Baptiste, le 31 mai aux alentours de 16H00.

Au travers de ce "mot du Président ", je voudrais remercier, bien évidemment, la munici­palité Six-Fournaise qui nous soutient tout au long de l'année, le Conseil Général. du Var ainsi que le Conseil Régional pour leurs aides précieuses.
Je voudrais rendre hommage à tous les sponsors, souvent amis ou parents, qui nous aident avec beaucoup de généro­sité. Il m' est agréable de décerner une men­tion spéciale au L.E.P de la Coudoulière pour son aide à la restauration. Et je conclurais en mettant en lumière les 70 bénévoles qui oeuvrent tout au long de l'an­née, et pour ce grand événement en parti­culier, sans qui rien ne serait.

Merci à tous.

André MERCHEYER, Président du SFB

Le mot du responsable du tournoi

En cette année 2004, Le Club de football de Six-­Fours le Brusc s' ouvre sur l'Europe, et se prépare à vivre une fois de plus de grands moments sportifs sur la pelou­se du Stade Antoine Baptiste à la Coudoulière. Le samedi 29, le dimanche 30 et lundi 31 mai, ce sont des joueurs pro­metteurs des centres de for­mation de cinq nationalités européennes qui s'affronteront pour le tournoi internatio­nal " 16 ans". Cette catégorie d'âge est une étape char­nière dans la formation, elle permet en outre d'inculquer les notions de fair-play et d' é­thique sportive. C'est donc un rendez-vous essentiel pour le président André Mercheyer et pour l' ensemble des diri­geants qui le seconde dans l' organisation de cette ambi­tieuse compétition. Cette année, l'organisation du tournoi vous présente un "plateau royal" avec les équipes des centres de for­mations du Royal SC ANDERLECHT pour la Belgique, ACF FIORENTINA et MODENA FC pour l' Italie, VALENCE CF pour l' Espagne, ADO LA HAYE pour les Pays Bas, l' Olympique de MARSEILLE, le FC SOCHAUX ainsi que le club local de SIX-FOURS LE BRUSC pour la France. Comme les années précédentes, on peut dire que les joueurs locaux affronteront certainement les grands joueurs de la prochaine décennie. Certains de ces joueurs ont foulé la pelouse du mag­nifique complexe de la Coudoulière et font déjà par­ler d'eux sur les stades et dans les rubriques sportives : ABATTE Ignazio (Milan AC) quelques apparitions dans le Calcio - MENEZ Jéremy (FC Sochaux) 1 ier contrat pro signé cette année 2004 à 17 ans - Samir NASRI et Ahmed HIAYAOUI (Olympique de Marseille) sont titulaires de l' équipe de France des 17 ans comme Franck/SAN GO'O (FC Barcelone), Jérémy MENEZ et Maxime JOSSE (FC Sochaux)... Ils ont participé au championnat d'Europe des 17 ans qui s'est déroulé en France du 2 au 15 mai. Les supporters six-fournais sont attendus nombreux pour ce long week-end de la Pentecôte. A ce jour on ne sait pas qui foulera la pelouse lors de la finale programmée lundi 31 à 16H30. Quoi qu'il en soit et quel que soit le résultat, la cérémonie de clôture de ce tournoi international promet de mar­quer les organisateurs et les spectateurs de cette quatrième édition.

Serge SAPPINO

Articles de presse

Le festival tient ses promesses

II court. Il court le succès du tournoi international du FC Six Fours/Le Brusc.    Depuis samedi, cette 4è édition rassemble des centres de formation aux noms aussi prestigieux les uns que les autres. En effet, les écoles belges, hollandaises, italiennes, espagnoles et françaises ont délégué leurs jeunes espoirs sur la pelouse du stade Antoine-Baptiste. Ces moins de seize ans peuvent ainsi démontrer tous leurs arguments dans ces rencontres de 2 x 25 minutes.  Des atouts offensifs certes, pour succéder au palmarès au non moins célèbre Barça. Mais, ces talents prometteurs ont également la possibilité d'étaler un bagage technique, comme l'avaient auparavant étayé neuf joueurs de la récente finale du championnat d'Europe (cinq Français et quatre Espagnols).   Et les Guillermo Pérez (Valence), Tommaso Bezzallini (Fiorentina), Mickaël Kone (Anderlecht), Elia Eljero (La Haye), Jean-Philippe Sabo (Marseille) et Adrien Baur (Sochaux) n'ont pas grand chose à envier à cette génération qui les a juste devancés. D'ailleurs, ils sont déjà douze des joueurs présents en ce week-end de Pentecôte, à porter régulièrement le maillot floqué de l'écusson national de leurs pays respectifs. Et donner ainsi une dimension supplémentaire au grandiose festival initié par le coordinateur Serge Sapino.

Tournoi des 16 ans : ouverture en fanfare

Tenue violine pour l Fiorentina, bordeaux pour Six-Fours.Drapeaux rouge-blanc-vert d'un côté, bleu-blanc-rouge de l'autre. Hymnes nationaux en présence de quelques centaines de spectateurs, coup d'envoi de l'épreuve par Claudio Merlo, ancien international italien, vainqueur d'un championnat et de deux Coupes d'Italie, le IVè tournoi international de 16 ans ne pouvait que commencer sous les meilleurs auspices. Au stade Antoine baptiste, huit formations issues des écoles de football ont rendez-vous avec la gloire l'Olympique de Marseille, A.C.F Fiorentina, R.S.C. Anderlecht et Six Fours le Brusc F.C. pour le compte du groupe A, le FC de Sochaux, le F.C.de Modene, l’ADO La Haye et le Valence F.C. pour le compte du groupe B. Parmi elles, quize internationaux Alessandra Ciulli (Italie), Aaron Niguez, Guillermo Perez (Espagne ), Tim Oosterheert, Erkan Oztutk (Pays-Bas), Akif Metin (Turquîe), Mickaël Kone, Nils Breur (Belgique). C'est dire le niveau. Qui succédera au FC.. Barcelone victorieux l'an passé de Valence FC. Les places seront  chères à l'issue des matches de poule (2 x 25') qui s'achèveront ce soir.

Valence accroche l'O.M

A Six-Fours(stade Baptiste), valence CF bat O.Marseille 1 – 0  (0 0).
Arbitrage de M. Bouchallaa assisté de MM. Janin et Ligonnet.
Exclusions Sabo (42') et Compagna (47') pour O.Marseille, Niguel (42') pour Valence Cf.
But Olcina (48') pour Valence Cf

O..Marseille : Messara, Montaubrie, Bodian, Bocaly, Mondejan, Compagna (cap), M'Dhaoma, Uras, Barkallah, Sagbo-Latte, Barillon, Akomo, Gbaguidl, Lao Thing, Pichet. Entraîneur Philippe Burgio.
Valence CF: Antonio, Villaescusa, Roméro, Suarez, Dasi, Jimenez, Vergara, Pallares, Pérez, Inglada, Daltell, Garcia, Olcina, Quintana, Niguel, Sévilla. Entraîneur Luis Mille.

L'affiche de la finale de ce 4iem tournoi international de Six Fours avait fière allure. Toutefois, les acteurs marseillais et valençians n'étaient pas animés, à l'entame des 50 minutes de temps réglementaire, d'un quelconque esprit de revanche en rapport de la récente finale de la coupe de l'UEFA. Mais comme à Goeteborg au soir d'un mémorable 19 mai, les Olympiens ont été victimes d'un arbitrage « collinesque » sur la pelouse du stade Baptiste. Un fait que les propos de Philippe Burgio ne sauraient démentir à l'issue de la défaite « Un arbitre qui exclut quatre personnes - trois joueurs et un dirigeant - est un arbitre qui n'a pas su anticiper les évènements. Et sur l'ultime match, il paraît bien difficile de ne pas donner raison au coach marseillais, tant les décisions de l'homme en jaune, une couleur de circonstance pour M. Bouchallaa ont fait basculer ce match. Exclusion fatale du capitaine. Aux rushs « blanc et ciel » de Landry Akomo (8") et de son capitaine Romain Compagna (19"), les jeunes joueurs de la Liga répliquaient par une maîtrise dans leur occupation du terrain. Le pied gauche du meneur de jeu espagnol, Guillermo Pérez, n'y étant certainement pas trop étranger. Tout comme l'intervention du gardien Antonio Gomez, dans les pieds de Samy Barkallah (40"). Mais on connaît la suite qui n'aura pas été sans conséquence. Dans la minute qui a suivi l'exclusion du capitaine phocéen, les « Orange » par l'intermédiaire de Daniel Olcina ont usé de l'avantage numérique pour confirmer ainsi la victoire de leurs aînés.

Valence - Marseille : bis répétita

Il est 16 h 30, un doux vent du Nord souffle sur le stade Antoine­Baptiste. On se croirait revenu à Goteborg, le mercredi 19 mai lors de la finale de la Coupe de l'UEFA. Les cadets de l'Olympique de Marseille vont-ils venger leurs aînés ? Ils en étaient à deux doigts lorsque la rencontre a dérapé. Il ne reste que dix minutes. Suffisamment pour que M. Bouchallaa, arbitre du match, sorte trois cartons rouges (2 pour Marseille, 1 pour Valence) et quatre cartons jaunes.
Sur le coup-franc qui suit, les Espagnols ouvrent le score. Dans les tribunes ça dégénère. Insultes et bousculades. Une jeune femme est blessée (sans gravité). Dommage! La fête avait bien commencé. Victorieux 1-0, les Espagnols n'ont pas volé leur succès. Les Olympiens l'auraient mérité tout autant. Malgré cette péripétie, ce beau week-end de Pentecôte aura été un merveilleux succès populaire. En effet, environ 3.500 personnes ont fréquenté le stade six fournais, ce qui a satisfait André Mercheyer, président du S.FB. et tout le staff organisateur. Pour la troisième place, après un match nul 0-0, les Sochaliens se sont imposé 7 tirs au but à 6 face aux Italiens de la Fiorentina. Les Belges dAnderlecht l'ont emporté 2-1 face au F.C. de Modène pour le compte de la cinquième place, les Hollandais de La Haye atomisant Six-Fours 6-0 pour la septième place.
Deux joueurs ont été honorés : l'iItalien Tomaso Bellazzini (Fiorentina) et Adrien Dos Santos (Sochaux), respectivement meilleur joueur et meilleur gardien du tournoi. C'est Yves Draveton, adjoint délégué aux sports et Mâryon, représentante de la principauté de Monaco au grand prix Eurovision de la chanson, qui ont récompensé l'ensemble des sportifs.

Supporters à vélo

De tous les supporteurs qui claironnait pour leur préféré dans les travées du stade Baptiste, un quarté s'est dégagé. Sans toutefois que nous soyons dans la possibilité d'en défini run quelconque ordre d'arrivée. Tant les efforts consentis par Wwin Riefbrock, Peter Schrama, Piet Van der Meer et Johan Rodewijk sont à saluer.Quand on aime, on ne compte pas. Quatre parents de joueurs hollandais n'ont pas hésité à faire le déplacement à vélo, pour encourager "leurs petits" à cette quatrième édition. Au total, 1450 kilomètres en deux semaines. Les organisateurs, en leur permettant de parcourir un dernier tour de stade, leur ont donné l'occasion de recevoir les applaudissements du public.

Six-Fours magasine - Valence FC devant l'OM

Le président André Mercheyer, le responsable du tournoi Serge Sappino et tous les organisateurs ne peuvent qu'être satisfaits du déroulement du 4ème Tournoi International "16 ans", qui s'est déroulé pendant les trois jours du week-end de Pentecôte sur la pelouse du Stade Antoine Baptiste à la Coudoulière. Une finale ayant fière allure entre l'Olympique de Marseille et les Espagnols du Valence FC, et qui n'était pas sans rappeler Gotebord (la finale de l'UEFA) avec un déroulement presque identique. Des félicitations sont à formuler à toutes les délégations étrangères et françaises pour le sérieux, la compé­tence et la convivialité de cette manifestation. Mais aussi des remerciements à tous ceux qui ont contribué à la réussite de ce grand événement de l'agglomération six-fournaise : mairie, Conseils Général et Régional, sponsors, sans oublier le Service des Sports pour la magnifique pelouse qui a impressionné les délégations et permis à tous d'admirer les exploits techniques des grands joueurs de demain. Le succès du tournoi du Six­Fours/Le Brusc Football Club va grandissant, il suffit de consta­ter que la finale du dernier championnat d'Europe "17 ans", qui confrontait la France et l'Espagne en Mai dernier, comportait neuf joueurs ayant foulé le gazon six-fournais, et que les centres de formations de cette quatrième édition ont présenté aux nom­breux publics douze internationaux ou pré-sélectionnés.

Comments