Travail à l'eau‎ > ‎

Terre-Neuve

Originaire de l’île de Terre-Neuve, sa généalogie exacte demeure néanmoins controversée.  Tout ce que nous pouvons affirmer c’est qu’il aurait pour descendants des chiens indigènes et des grands chiens d’ours noir introduit par les viking après 1100. Avec l’arrivée des pêcheurs européens, diverses races ont participé au modelage du Terre Neuve.

A cette époque, leur rôle était d’aider les pêcheurs ainsi qu’à tracter des charrettes pour transporter le produit de la pêche. Son physique lui a permis de résister à la rudesse du climat  et à l’hostilité de la mer. Ces capacités ont intéressé les anglais qui ont emmené avec eux plusieurs sujets en Angleterre.

Le Terre Neuve est très dévoué et n’hésite pas à se jeter à l’eau pour porter secours. Un Terre-Neuve aurait même sauvé Napoléon de la noyade.  Très à l’aise dans l’eau, il est capable de nager des heures dans les eaux les plus froides.  Doux et docile, ce gros nounours apprécie beaucoup la présence des enfants. Il ne faut pas oublier que ses ancêtres ont été sélectionnés pour leur courage et leur résistance physique mais aussi pour leur fidélité.

 

Source : Franck HAYMANN, Le Terre-Neuve, Artémis editions, 2004, pages 10 à 12 et page 32


Terre Neuve


Comments