Travail à l'eau‎ > ‎

Landseer et Leonberg


Lors de la découverte de l’île de Terre-Neuve, quatre types de chiens peuplaient l’île dont le landseer, qui doit son nom au peintre Edwin Landseer qui représenta cette race vers 1837. Cependant, il a longtemps été considéré comme une variété du Terre-Neuve.  Or ces deux races sont différentes, par exemple,  le landseer étant plus grand, certains mâles pouvant dépasser 0,80m au garrot. Race à part entière il émerge enfin au grand jour à travers ses capacités de travail et sa fidélité.

D’un tempérament très doux et affectueux, le landseer aime la compagnie des enfants

 

Source : Franck HAYMANN, Le Terre-Neuve, Artémis editions, 2004, pages 39 à 47

                Dr ROUSSELET-BLANC, Le chien, Conseils pratiques pour nourrir, soigner et élever son chien, Larousse, 1996, page 288







Ce grand chien de montagne descendrait du Dogue du Tibet. L’existence en Autriche d’un élevage confirmerait cette théorie.  Une légende raconte que le premier leonberg serait né en 1846 grâce aux efforts d’un éleveur réputé de la petite ville de Leonberg, en Allemagne. Cet éleveur souhaitait créer un chien au pelage fauve (leon signifiant lion et berg, montagne) afin d’honorer les armes de la ville. Il y serait parvenu en croisant un Terre-Neuve et un Saint-Bernard.

Traditionnellement utilisé comme chien de ferme, il avait de bonnes qualités de gardien et de chien de trait.

Le leonberg est un compagnon agréable et est très attaché à chaque membre de la famille.

 

Source :               Dr ROUSSELET-BLANC, Le chien, Conseils pratiques pour nourrir, soigner et élever son chien, Larousse, 1996, page 288

                               www.club-leonberg.fr



LandseerLeonberg



Comments