FIAPA

 


 

1. Agir auprès des seniors en les réunissant au sein de clubs locaux, d'associations régionales ou nationales, afin de rompre leur isolement et de leur faire reprendre leur place dans la vie sociale et familiale.

Leur rôle est indispensable à l'équilibre des sociétés, ils représentent l'expérience, la sagesse et la mémoire collective.

La FIAPA doit son prestige International à son originalité : Elle n'est composée que d'associations de Personnes Agées qui prennent ainsi directement leur destin entre leurs mains.

Créée avec 4 pays européens, elle couvre sur l'échiquier mondial une cinquantaine de pays tels que: Belgique, Cameroun, Canada, Chine, Equateur, Espagne, France, Ile Maurice, Italie, Mexique, Roumanie, Russie, Sénégal, Tunisie...sur 4 continents, regroupant plus de 250 millions d'adhérents.

 

MOYENS
Par son Conseil Scientifique pluridisciplinaire et International, la FIAPA

  • Réalise des études et recherches dans le domaine social, économique et médico-social auprès des associations adhérentes sur 4 continents ;
  • Fait des conférences, organiser des campagnes de sensibilisation, participer aux grandes réunions scientifiques internationales ,
  • Etablit des projets d'actions concrètes sur le terrain dans différents domaines : santé, social, économique, etc.
Ainsi, par sa structure internationale et décentralisée, la FIAPA est en mesure d'agir sur le terrain par des actions adaptées aux différentes régions du monde.

 

Relayer les Instances Internationales auprès des associations pour :

Procéder aux ajustements nécessaires au cours de la vie professionnelle afin de mieux saisir les nouvelles opportunités.

Préparer la retraite (dans les pays qui en bénéficient).
Promouvoir le bénévolat.
S’acheminer vers une vieillesse saine et heureuse par une préparation individuelle appropriée.
Lutter contre la dépendance.
Participer à la vie sociale de la cité par :

  • le bénévolat
  • les relations inter générations et la famille
  • les actions pour promouvoir la Protection Sociale et lutter contre l'analphabétisme,
  • la sensibilisation des décideurs sur la place que doivent occuper les aînés dans une « société pour tous les âges »
  • la conservation de la mémoire collective
  • le maintien du noyau familial y compris l’intimité à distance
  • le développement des échanges internationaux entre les associations adhérentes afin de comparer leurs expériences pour en tirer des conclusions positives et des exemples de meilleure pratique.