Qu'est ce qu'un S.E.L. ?

Les origines du S.E.L.

Les S.E.L. sont nés dans les pays anglo-saxons sous le nom de LETS (Local Exchange and Trade System). Ils sont arrivés en france en 1994.
Les SEL sont très divers, actuellement il y en a plus de 400.

L’esprit du S.E.L.

Le principe du SEL est basé sur le simple constat que tout individu possède des moyens, des compétences ou du temps qu’il peut échanger ou partager avec les autres. Dans notre culture  où beaucoup est régit par l’argent, les SEL permettent de retrouver d’autres valeurs, de créer d’autres liens avec des personnes différentes mais ouvertes à des contacts plus humains.

Les échanges...
Tout le monde peut échanger !


Tout le monde peu échanger...

On peut tout imaginer

Pour ceux et celles qui aiment comptabiliser...

Pour assurer l’équité du système, le temps passé peut être comptabilisé. Une heure donnée pour un service peut être compensée par une heure d’un autre service ou par un objet équivalent. 

Chaque échange réalisé est, pour ceux qui le souhaitent, noté sur une « feuille d’échange ». Ensuite, les échanges sont regroupés par un/e 'comptable' du SEL, ou le système informatique 'pysel' (en bas du menu, à gauche!) qui enregistre et vérifie les échanges sur les comptes des adhérents. 

L’avantage du SEL et que l'on peut partager directement ou encore on peut comptabiliser et 'compenser' l’échange plus tard, avec des quantités différentes et avec une autre personne du groupe : Paul aide Anna à réorganiser sa chambre pendant 3 heures, Anna va faire les courses (1/2 heure) de Marthe qui gardera sa fille (2 heures) quand elle voudra aller au cinéma. Avec les unités, pas besoin d’égalité des services, les unités sont ajoutées ou enlevées du compte.

Evaluer les échanges

Dans les SEL, les échanges sont évalués en se référant au TEMPS grâce à une unité au nom choisi localement.
Gouttes, bouchons, piafs, grains,… Chaque SEL choisit la sienne !
Au S.E.L. de 3 ce sont les "Bulles" !!! 

et surtout...

la devise locale.. de ce sel qui propose beaucoup d'ateliers ouverts et sans contraintes de comptabilisation...
 "le lien, plus important que le bien"!


115
116