Vie de l'association


Assemblée Générale 2017

Chers amis,

Karos aderantes, keridos amigos

Es un plazer grande para mi de aresivirvos oy aki !

Venida buena i klara para todos !

Si votre Présidente en était capable, elle devrait sans doute faire toute son intervention en Judeo-espanol, n’est-ce pas ?

En attendant de parfaire nos leçons grâce à Marie Christine Varol, nous allons rester au Français…et pourtant..

Et pourtant, parmi les mots que je voudrais vous dire aujourd’hui deux s’expriment très bien en judéo-espagnol

Le premier, c’est :  «Vos rengrasiamos a todos » c’est-à-dire merci à tous, je veux dire à tout ceux qui soutiennent l’action de notre association ;

Le second : c’est tenemos menester de  ayudo… Nous avons besoin d’aide »  pour faire mieux encore !

Vos rengrasiamos a todos

Merci tout d’abord à vous tous d’être fidèles à ce rendez- vous et d’y arriver avec le sourire, ce qui est très encourageant pour nous.

Merci aux Institutions qui nous soutiennent  à la fois pour leur contribution et pour la confiance qu’ils nous accordent, ce qui bien sûr  renforce  notre énergie. Je veux citer la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, la Fondation du Judaïsme Français, la Fondation Rothschild-Institut Alain de Rothschild, le Fonds Social Juif Unifié, la Délégation aux Langues de France du Ministère de la Culture, sans oublier notre partenaire la Fédération des Associations Sépharades de France et son président André Dérhy. Tous répondent toujours « Présent ! ».

Merci à celles et ceux, membres élus ou bénévoles, qui agissent au sein de l’association et ne comptent ni leur temps ni leurs efforts.

Merci à François Azar, notre vice-président à qui nous devons la grande qualité de notre revue Kaminando i Avlando et celle de notre programmation musicale. Merci à Irène Béhar notre vaillante trésorière dont la rigueur n’a d’égal que son dévouement. Merci aussi à Ariane Ego-Chevassu qui aura été une Secrétaire générale attentive et efficace pendant deux ans. Elle s’apprête à passer la main, à notre grand regret, mais s’est assurée d’une relève en la personne de  Monique Héritier qui accepte d’être candidate à ce poste, ce dont nous réjouissons.  Merci aussi à Annette, Bella, Denise, Esther, Françoise, Gilda, Jean, Sylvie, René, Sam et quelques autres encore qui sont à nos côtés, pour la plupart, depuis l’origine de l’association.

Nous avons une petite équipe très fidèle que je tiens à remercier ici très chaleureusement pour le travail accompli. Mais l’association s’est développée, la tâche s’est alourdie et aujourd’hui plus que jamais nous avons besoin de renfort…

Et c’est ici qu’arrive la seconde expression dont je vous ai parlé : Tenemos menester de  ayudo… Nous avons besoin d’aide !

« Tenemos menester mas de ayudo » « Nous avons besoin de davantage d’aide ».

De multiples actions sont en projet pour l’année 2017. François vous en parlera. De multiples actions…dont une belle Fête de Djoha qui se tiendra aux Trois Baudets…mais pas d’Université d’été en 2017. Les forces nous ont un peu manqué pour cela cette année mais le projet n’est pas abandonné, il est seulement remis à l’an prochain et pour cela aussi, tenemos menester de  ayudo… Nous avons besoin d’aide ! Nous avons besoin de votre aide !

Quelques uns d’entre vous ont déjà répondu présent aux sollicitations de la petite équipe réunie autour de Jean Covo que je remercie ici pour cette action et pour son retour attendu au sein de notre Comité directeur. Il faut que d’autres encore nous rejoignent ! Retenez que vous serez toujours les bienvenus si vous pouvez consacrer un peu de temps et d’énergie à cette association qui est la vôtre et qui a besoin de vous pour mettre en œuvre des projets qui ne demandent qu’à éclore.

Ces projets, comme tout ce que nous avons fait et ferons, sont dans la droite ligne du chemin tracé par Jean Carasso fondateur de la Lettre Sépharade, qui a été à l’origine de notre association. Comme vous le savez, il nous a quittés l’été dernier en ayant marqué jusqu’au bout, et je peux en témoigner, un intérêt affectueux pour Aki Estamos. Et nous le lui rendions bien.

Une autre de nos amies nous a fait la grande peine de nous quitter, c’est Arlette Bules. Et nous pensons souvent à elle qui choisissait avec grand soin tous les spectacles auxquels elle nous conviait.

Et puis, plus récemment, Monique Covo… Notre Monique et sa voix qui lui ressemblait : à la fois douce et claire, pleine de cette joie de vivre qui lui a été enlevée il y a quelques mois et qui nous manque tant…

Ainsi, comme une famille, notre Association connaît des joies et des peines et les ressent intimement. Cette capacité à nous émouvoir nous tenons à la transmettre tout comme nos traditions, les parfums de notre cuisine, les sons de notre musique et notre belle langue Judeo-espagnole. Cela mérite tout notre attention et toute notre énergie…

Et les propos de François, puis d’Ariane et d’Irène à qui je vais passer la parole vous confirmeront qu’ils sont véritablement porteurs de cette énergie.

Mon souhait le plus sincère est qu’elle soit transmise, tout particulièrement auprès de la jeune génération…Et nous comptons sur vous pour cela aussi.

Mersi muncho. Sanos i rezios ke estesh todos. 

Jenny Laneurie Fresco



    Le comité directeur 2017 est composé des membres suivants :

    Jenny Laneurie-Fresco, présidente
    François Azar, vice-président

    Monique Héritier, secrétaire générale
    Bella Clougher, secrétaire générale adjointe,
    Irène Behar, trésorière,
    Izo Abram,
    Françoise Apiou-Pardo,
    Gilda Arav-Benador,

    Guy Albala,
    Jean Covo,
    Ariane Ego-Chevassu,
    Sylvie-Charlotte Eisenberg,
    Annette Loeb,
    Henri Nahum,
    Elisabeth Navarro.


    Fête de Djoha 2016 au théâtre de l'Epée de Bois
    Le Sefaradi circus avec Sabrina Llanos Tarragona et Roco Sedano