1er JUIN 2016‎ > ‎

Lettre des auteur/trice/s


Un texte écrit à 4 mains par Laurent Contamin, Dominique Paquet, Luc Tartar et Catherine Verlaguet,  
en pensées complices avec tous ceux et celles qui écrivent du théâtre pour le jeune public, 
Un texte destiné à être lu, déclamé, diffusé autant que vous le souhaitez lors de cette journée ! 


Chères lectrices, chers lecteurs,


Nous écrivons.

Vous lisez.
Nous sommes faits pour nous entendre.
Vous avez beaucoup à dire, nous aussi.
Partout en France, dans les théâtres, les bibliothèques, à l’école, chez le voisin, les grands, les petits, à la ville comme à la campagne, au bord de la mer, à nous tous la parole !
 
Toi qui habites ici, toi qui habites ailleurs,
Toi qui écris parfois, dans un cahier, sur des petits bouts de papier,
Toi qui dessines tes pensées,
Toi qui préfères jouer à la console ou courir dans les bois plutôt que lire des livres,
Toi de passage,
Toi l’oiseau migrateur,
Toi qui nourris les mésanges bleues,
Toi qui ne veux ni frère, ni sœur,
Toi qui parles cinq langues et demie,
Toi qui  chuchotes à l’oreille des chevaux en Mongolie,
Toi qui t’ennuies à longueur de journée,
Toi qui crois qu’on peut mieux comprendre la vie en allant au théâtre,
Toi qui sais que le chemin que tu prendras sera plus grand que celui qu’on te propose,
Toi le gourmand des mots, qui peux plonger dans un livre comme on plonge dans la mer,
Toi qui te piques les doigts à pêcher les oursins à Collioure,
Toi qui décroches la lune,
Toi qui scrutes le ciel pour apercevoir, une nuit, la neuvième planète du système solaire,
Toi qui sauves les grenouilles sur la D987, entre Craponne-sur-Arzon et Usson-en-Forez,
Toi qui shootes dans les pigeons du square de la mairie,
Toi qui rates toutes tes potions magiques,
Toi qui braves les frontières,
Toi qui sais compter jusqu’à 17 sans les doigts,
Toi qui te fais voler ton argent de poche par ton presque-frère,
Toi qui rêves de marcher sur Mars,
Toi qui as déjà un amoureux, une amoureuse,
Toi qui hésites entre « il » et « elle »,
Toi qui veux devenir footballeur, le plus grand, la meilleure,
Toi qui tapes le ballon, le carton, l’incruste, l’affiche,
Toi qui veux te transformer en patate de canapé,
Toi le casse-cou, l’exploratrice,
Toi qui décides que la vie, c’est fait pour faire la fête,
Toi qui es venu avec ton jumeau imaginaire,
Toi qui ne sais pas si tu préfères les rêves ou les cauchemars,
Toi qui viens de perdre une dent et qui attends le passage de la petite souris,
Toi qui as peur des piqûres mais seras chirurgienne quand tu seras grande,
Toi qui te goinfres de bonbons bleus pour avoir une langue de schtroumpf,
Toi qui fais des fautes d’orthographe, qui salis tes cahiers, qui tippexes tes eastpack,
Toi le petit Poucet,
Toi la Belle à tous les bois dormant
Toi qui te dis l’enfant du vent, des animaux ou du soleil,
Toi qui collectionnes les secrets comme on collectionne les papillons,
Toi que ton meilleur ami a trahi avant-hier,
Toi qui tires la langue dès qu’on te prend en photo,
Toi qui ne tiens pas en place, toi le premier de la classe,
Toi qui cours, nages, peins, chantes, construis, rêves, siffles, ulules, rugis, soupires, exprimes, doutes, t’émerveilles, t’ensauvages à tout-va,

Cette journée est la tienne. Nous déclarons ouvert le deuxième « premier juin » des écritures théâtrales jeunesse !!!

Laurent Contamin, Dominique Paquet, Luc Tartar, Catherine Verlaguet

 






Ċ
ScènesEnfance Ailleurs,
11 mai 2016 à 01:47