citations & pensées

Voici quelques citations ou pensées en relation avec notre thème.

  L'art du combat  

Comme l'eau, un combat ne devrait pas avoir de formes définies. (Bruce Lee)

Quand le courage empiète sur la raison, il ronge le glaive avec lequel il combat. (W. Shakespeare)

Si tu ne peux combattre, embrasse ton ennemi.  (Tibet)

La neige ne brise jamais la branche du saule.
(japon)

Agneau en peau de tigre, craint encore le loup.
(Chine)

Lorsqu'on se trouve face à un tigre, inutile de raisonner trop longtemps, il faut vite choisir entre le combat et la fuite.
(Lao She)

Si vous courbez l'échine, vous trouverez toujours quelqu'un pour monter dessus. (Bruce Lee)


  Philosophie pratique  


Si vis pacem, para bellum. "Si tu veux la paix, prépare la guerre"

La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. (A. Einstein)

La violence verbale est la première étape de la violence générale contre les femmes.
(I. Alonso)

Celui qui a levé la main, c'est comme s'il avait frappé.
(berbère)

La violence n'est pas le but. La violence est le moyen.
(Georges Franju)

 La violence est juste où la douceur est vaine.
(Pierre Corneille)

Pour apprendre sur la violence, demande à la tourterelle. Pour apprendre sur la douceur, demande au tigre.
(?)

Aimez votre voisin mais ne supprimez pas votre clôture.
(chine)

Qui livre un plus rude combat que celui qui s'efforce de se vaincre soi-même ?
(Gérard de Groote)


   Etat d'âme   

Dans un pays pas si lointain que ça, une femme a été torturée, puis violée, puis encore torturée. Ses tortionnaires l’ont mutilée pour qu’elle se souvienne de leur haine. Son mari fut assassiné ainsi que le reste de sa famille. Seule sa petite fille survécut. C’est pour elle que cette femme ne quitta pas ce monde. Aujourd’hui, elle accepte les tâches les plus ingrates pour un maigre repas et vivre dans une cabane. Cette femme a beaucoup pleuré ; cette femme existe vraiment. Et toi, pourquoi pleures-tu ?

(S. VIAL)


   Indifférence  

Texte de Martin Niemoller, pasteur allemand, déporté à Dachau de 1941 à 1945.

« Lorsque les nazis vinrent chercher les communistes, je me suis tu : je n'étais pas communiste.

Lorsqu'il ont enfermé les sociaux-démocrates, je me suis tu : je n'étais pas social-démocrate.

Lorsqu'ils sont venus chercher les juifs, je me suis tu : je n'étais pas juif.

Lorsqu'ils sont venus chercher les catholiques, je me suis tu : je n'étais pas catholique.

Lorsqu'ils sont venus me chercher, il n'y avait plus personne pour protester. »