Brevet des Collèges
Bar of light Animation 
Bar of light Animation

MathsPhysiC

Article :

Le brevet des collèges

 

Le brevet : conseils pour bien réussir !

En plus des trois épreuves écrites déjà en place (mathématiques, français, et histoire, géographie et éducation civique), chacune notée coefficient 2, sont pris en compte :

  • les notes obtenues en contrôle continu dans l’ensemble des disciplines,
  • la note de vie scolaire,
  • les points au-dessus de la moyenne pour les disciplines optionnelles,
  • éventuellement les points au-dessus de la moyenne obtenus à l'oral d'histoire des arts (disicpline optionnelle en 2010),
  • l'obtention du niveau A2 dans une langue vivante étrangère ainsi que celle du brevet informatique et internet (b2i).

Pour toutes les précisions sur les modalités du brevet, n'hésitez pas à vous reporter à la rubrique "Comment fonctionne la notation pour le brevet ?" sur notre site.
 
Quelques rappels

  • Le travail débute en classe : écoutez le cours, prenez des notes, participez pour comprendre, rattrapez au plus vite vos absences. 
  • Chaque jour, mettez-vous au travail dès le retour à la maison.
  • Anticipez les contrôles et les semaines de compositions : révisez chaque soir, et prenez de l’avance dans le travail à la maison.
  • Rédigez des fiches pour assimiler vos leçons ou travaillez avec des livres de révisions (n'hésitez pas à vous reporter auCahier du Jour/Cahier du Soir correspondant à la matière que vous souhaitez réviser et à vous entraîner à l'aide des rubriques "S'entraîner au brevet" et aux sujets en fin d'ouvrage).
  • Faites et refaites les exercices d'application, jusqu’à en comprendre parfaitement le raisonnement et pouvoir le refaire sans problème.
  • Attention : il faut connaître, mais également savoir mobiliser et utiliser ses connaissances dans le cadre d’un contrôle.

 
À prévoir
Le jour du brevet, les copies, feuilles de brouillon et, si nécessaire, feuilles de papier millimétré vous seront fournies. Par conséquent, pas d’inquiétude de ce point de vue. En revanche, il vous appartient de venir avec votre matériel de rédaction et de mathématiques. Veillez donc à préparer correctement votre trousse la veille de l’épreuve : crayons taillés, gomme, effaceur, blanc correcteur, cartouches d’encre, crayons de couleur, stabilos pour mettre en avant les mots importants du sujet.
N’oubliez pas votre matériel de géométrie : compas correctement serré, équerre, rapporteur, règle, calculatrice.
Vérifiez le bon état de marche de vos instruments, et notamment de la calculatrice : piles, affichage, mode « degré ».
 Pour la partie administrative, mettez bien dans votre sac les éléments suivants :

  • votre convocation
  • une pièce d’identité

Si, par hasard, vous oubliiez l’un de ces papiers, allez voir le chef de centre d'examens : il peut éventuellement vous accorder l'accès à l'épreuve. Vous présenterez votre pièce d'identité le lendemain, ou s'il s'agit de votre convocation, vous pourrez justifier de votre inscription grâce à votre pièce d’identité avec photo.
Enfin, pour votre confort personnel pendant les épreuves, prévoyez ce dont vous pourriez avoir besoin : mouchoirs, en-cas, bouteille d’eau, boules quies, une montre (même si, a priori, le surveillant vous indiquera toutes les demi-heures le temps qu’il vous reste), etc.
Sachez que dès que l’épreuve aura commencé, vous n’aurez plus accès à vos sacs, aussi, n’oubliez pas de sortir tout ce dont vous aurez besoin.
Le jour « J »

  • La convocation arrive normalement 20 jours avant le début des épreuves. Si elle n'est toujours pas là huit jours avant l’examen, demandez conseil à votre directeur d’établissement, il saura quoi faire.
  • Le jour « J », arrivez 30 minutes avant l’épreuve. On ne peut pas toujours tout prévoir : panne, accidents, grèves… vous aurez au préalable repéré l’itinéraire.
  • Si vous êtes en retard : adressez-vous au chef du centre d’examens. Vous pouvez être admis à entrer dans la salle d’examens si aucun autre candidat n’a quitté la salle antérieurement. Attention : cette autorisation ne pourra pas être accordée au-delà d’une heure après le début des épreuves.
  • Veillez à lire correctement, et avec attention, l’intégralité des sujets et documents joints au(x) sujet(s). Une lecture hâtive sous l’effet du stress peut vous amener à faire des erreurs. Or, notamment en français et en maths, les questions s’enchaînent et une erreur au début peut vous faire rater l’ensemble d’un exercice.
  • Au cours de la deuxième relecture du sujet, soulignez ou surlignez au stabilo les éléments qui vous semblent importants, et/ou répondez aux questions dont vous avez pris connaissance lors de la première lecture.
  • Vous disposez de feuilles de brouillon. Utilisez-les pour tester vos calculs, vérifier l’orthographe d’un mot, essayer différentes hypothèses. Mais il n’est pas judicieux de rédiger toutes vos réponses au brouillon, pour les reporter ensuite sur votre copie : vous perdriez trop de temps. Si jamais vous vous retrouvez dans la situation où vous n’avez pas eu le temps de récrire au propre votre brouillon à la fin de l’épreuve, demandez au surveillant si vous pouvez glisser votre brouillon dans la copie.
  • Essayez de respecter, autant que faire se peut, l’ordre des questions. Il a souvent une logique, et est destiné à vous aider dans votre argumentation et votre raisonnement.cependant, si vous butez sur une question, ne vous y attardez pas. La suivante vous donnera peut-être des clés pour y revenir plus tard.
  • Surveillez votre temps.
  • Relisez-vous ! chaque épreuve attribue des points à la présentation et à la qualité de votre copie. Ces quatre points peuvent être facilement acquis. Ne vous en privez pas !

Fraude au brevet
En cas de fraude le jour du brevet, vous pouvez être frappé d’une des sanctions suivantes :

  • annulation de l'épreuve ;
  • annulation de l'examen ;
  • interdiction de repasser l'examen dans un délai de 1 à 5 ans ;
  • interdiction de passer tout examen pendant 5 ans.

Qu’est-ce qu’une fraude ?
Est considéré comme une fraude :

  • toute forme de communication entre les candidats pendant les épreuves (antisèches, téléphone portable, bavardages) ;
  • l’utilisation d'informations ou de documents non autorisés ou documents falsifiés (liste de textes) ;
  • une quelconque substitution d’identité.

Que se passe-t-il en cas de fraude ?
Le surveillant devra dresser un procès verbal, mais vous pourrez vos épreuves, sauf cas exceptionnel (substitution d’identité, comportement visant à troubler le calme, etc.).
Vous présenterez ensuite votre défense devant le jury départemental présidé par l’Inspecteur d'Académie. 

Informations d'ordre général
L'absence à une épreuve écrite du brevet national des collèges n'est pas éliminatoire. Vous aurez tout simplement la note de 0 sur 20. A vous ensuite de vous démener pour compenser ce zéro avec d'autres notes, meilleurs !
Si vous êtes absent pour raisons graves (maladie, décès, etc.) à la session de brevet national des collèges, vous pourrez, sous réserve de présenter les justificatifs adéquats, passer les épreuves en septembre. Ces justificatifs devront être envoyés en recommandé, avec accusé de réception dans les 48 heures suivant l'absence.
Vous pourrez vous renseigner au service des examens et concours de l'inspection académique dont vous dépendez.

 

Source :

 
SelectionFile type iconFile nameDescriptionSizeRevisionTimeUser