Le 15 décembre 2015 Scène(s) d'enfance et d'ailleurs et l'ASSITEJ France
ont réuni leurs sensibilités, valeurs et missions pour créer 
Scènes d'enfance - ASSITEJ France.
Sur les territoires de métropole et d'outre-mer comme à l'international,
la nouvelle association poursuit le travail de soutien, de mise en réseau
et d'accompagnement du secteur jeune public.

Le site internet de Scène(s) d'enfance et d'ailleurs reste en ligne. 
Vous pouvez retrouver l'historique, les ressources, les liens vers les projets.
Pour suivre l'actualité, rendez-vous désormais sur 
Et/ou contactez nous par 
ou téléphone : 06 50 24 08 07.




          COMMUNICATIONS          


Pour les rendez-vous : UN AGENDA


     
     
    Téléchargements











    Communications Scènes d'enfance et d'ailleurs


    05/02/16. La nouvelle association recrute !




    Dans le cadre de la structuration et de la mise en oeuvre du nouveau projet associatif, 
    Scènes d’enfance – ASSITEJ France recrute une/e Coordinateur/trice à temps complet, 
    en CDD du 01/04/16 au 31/12/16... 





    04/01/2016. Génération Belle Saison



    La Belle Saison s'est achevée, la génération Belle Saison est née !

     


    Le 8 décembre, Fleur Pellerin annonçait 23 mesures pour structurer et développer la culture et les arts vivants à destination de l'enfance et la jeunesse, des mesures qui puisent leur ambition dans un vaste mouvement collectif, à découvrir sur notre site. Un événement historique rassemblant la profession rue de Valois pour clôturer les 18 mois de la Belle Saison.

     

     

    18 mois pour nous connaître, nous reconnaître, ne cessant d'élargir nos cercles professionnels, sociologiques, géographiques pour inventer ensemble de nouveaux partenariats, de nouvelles façons de travailler, pour mettre en lumière notre foisonnement, nos étonnantes diversités, pour ouvrir de nouveaux chantiers : création, médiation, formation, recherche, production, diffusion...

     

    18 mois durant, nous nous sommes retrouvéEs dans des colloques, séminaires, festivals, plateformes..., élaborant de nouveaux projets, mettant en lumière notre vitalité, celle de nos professions ouvertes au champ social, artistique, culturel, éducatif.

     

    18 mois durant, nous avons construit la Belle Saison avec l'enfance et la jeunesse, dans la générosité, dans un désir de collaboration, de mobilisation solidaire, dans un souci de nous adresser à tous les âges, de partager ce qui nous habite, les arts vivants.

     

    18 mois traversés par les moments tragiques et douloureux d'une année 2015 qui a commencé le 7 janvier et s'est achevée le 13 novembre, traversés par des mouvements sociaux, notamment ceux de l'intermittence, traversés par les élections municipales, départementales, régionales dans un contexte de fractures sociales, traversés par des signes de régression idéologique et des manifestations de censure...

     

    18 mois pour enfanter douloureusement ET JOYEUSEMENT la Belle Saison qui s'achève. La génération Belle Saison est née !

    Et la vie continue...

     

     

    ActeurTRICEs de cette Belle Saison portée et coordonnée par le ministère, nous avons eu comme objectif de passer d'une dynamique fragile à une dynamique durable. A travers plus de 1000 projets, la dynamique n'a fait que s'accentuer, elle est devenue visible. Nous nous sommes appuyéEs les unEs sur les autres, affirmant notre solidarité. Nous l'avions désirée coopérative, visible, cohérente, durable, c'est cet "esprit de co-construction et de mobilisation des acteurs de terrain qui a fait le succès de la Belle Saison" (F. Pellerin). Certes la Belle Saison est encore trop proche pour en faire le bilan, mais l'engagement attendu du ministère vient de se révéler à travers l'annonce de 23 mesures. 23 mesures en réponse aux 40 propositions du Manifeste, aux Dix priorités définies parles Dits de Nantes, à la myriade de propositions qui se sont inscrites dans la Belle Saison, à l'intense mobilisation d'une profession qui ne cesse d'affirmer son engagement. Nous sommes heureuxSES, fierEs de cette page d'histoire écrite ensemble !

     

    Outre l'adhésion aux principes fondateurs de la Belle Saison, ces 23 mesures se répartissent en sept grands objectifs qui définissent une feuille de route : "mobiliser tous les acteurs, conforter les artistes qui font le choix de la jeunesse, placer la rencontre avec les œuvres au cœur de l'éducation artistique et culturelle, développer les compétences professionnelles, agir au plus près des territoires, accroître la visibilité des actions, observer et évaluer". Une feuille de route dont la mise en action appartient pour un premier tiers au ministère seul, pour un second tiers au ministère et à la profession et pour le dernier tiers à la profession seule, comme le précisait Alain Brunsvick, invité à la réunion de constitution de l'association Scènes d'enfance-Assitej France. Nous en serons des acteurTRICEs vigilantEs.


    Oui, comme annoncé, le 15 décembre une nouvelle association a vu le jour à Quimper, une nouvelle dynamique, un nouvel élan, une nouvelle présidence, un nouveau bureau, un nouveau CA fort de l'union de nos deux CA, une nouvelle association "qui réunit les sensibilités, valeurs et missions de Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs et d'Assitej-France". A quoi s'ajouteront de nouvelles missions que la nouvelle association vous présentera d'ici peu. Adhérez !

     

     

    Avec la génération Belle Saison, puissions-nous réenchanter le monde, notre utopie joyeuse ! Un vœu pour 2016 !

     

    Belle année !

     

    Geneviève Lefaure, présidente de Scène(s) d’enfance et d’ailleurs

    (L'association est en veille active le temps de la transition, de la transmission)

     

     

     

     

    Les projets engagés en 2015 se poursuivent : 

     

    Avignon 2016 Enfants à l’honneur : pour la seconde fois des centaines d'enfants venus de toute la France et d'ailleurs, s'apprêtent à se réunir du 10 au 13 juillet 2016 pour un parcours de 3 jours au coeur du festival d'Avignon. Déjà près de 280 pré-inscritEs ! Informations sur le projet et pré-réservations (avant le 15 janvier 2016).

     

    Le 1er juin des écritures théâtrales jeunesse :la deuxième édition de cette manifestation, destinée à faire (re)découvrir la richesse des écritures dramatiques jeunesse, est en marche : un comité de pilotage a commencé à se réunir et un prochain RDV est fixé le jeudi 4 février 2016 à Paris (lieu à préciser) pour continuer à préparer ensemble cette journée. Vous pouvez d'ores et déjà nous faire partager votre envie de participation et votre projet ici.

     

    Le site internet de Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs est régulièrement actualisé en attendant celui de la nouvelle association et il restera une ressource ; n'hésitez pas à nous transmettre toute information sur la mise en place de réseaux, plateformes, rencontres et réflexions sur vos territoires, ils seront relayés et mis en partage dans l'onglet Territoires.

     

     

     

     

     

     

     


    23/11/2015. Invitation à poursuivre




    Bonjour à touTEs,


    Les visages s'affichent dans la presse, portraits de ceux/celles à qui la vie a été enlevée par une violence innommable.


    Enfants que nous avons désiréEs, vous êtes dans un monde qui n'est pas celui que nous avons rêvé. Vous êtes bien au-delà de ce que nous avions espéré, vous qui êtes capables de chanter "Imagine un monde heureux" dans la lucidité, la souffrance, le deuil, d'en appeler à l'art de la joie. Vous êtes amoureuxSES des arts, de ceux de la scène et d'ailleurs, vous en avez fait profession, vous en êtes amateurEs. Génération généreuse rencontrée et engagée tout au long de la Belle Saison et même bien avant, merci d'être ceux/celles que vous êtes.


    Ma génération est avide de transmission, nous ne sommes que des "maîtres ignorants", un beau rôle. Au pied de La Belle Equipe, je lisais des messages que vous avez signés, que vous pourriez signer... Il y a sur les réseaux sociaux un aller et retour permanent de citations, d'extraits d'oeuvres littéraires, de lettres... Toutes générations confondues, c'est notre désir de poursuivre, c'est la foi dans nos missions de passeurEUSEs, d'artistes, d'éducateurRICEs qui s'affirment.


    Un 16 novembre de deuil a remplacé un 16 novembre tant attendu dans la tension et l'espoir de voir une nouvelle page d'histoire s'écrire pour le jeune public. L'invitation du Ministère de la Culture pour communiquer le bilan de la Belle Saison a été reportée. Comment aurait-on pu crier ce jour-là que la saison était belle ?


    Cependant notre désir de nous retrouver est immense. Plus que jamais aussi, la profession a besoin de l'engagement du ministère, d'entendre les mesures qui, dès maintenant et pour les années à venir, permettront l'indispensable rencontre des enfants et des adolescentEs avec les arts vivants. Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs et l'Assitej-France, ensemble, ont sollicité la ministre pour que la rencontre reportée puisse se tenir très vite, pour donner suite à la Belle Saison dans laquelle, professionnelLEs, vous vous êtes investiEs nombreuxSES, sans compter.


    Dans un contexte de plus en plus marqué par les résonances géopolitiques qui parcourent le monde et nous forcent à voir au-delà de nos territoires proches, le rapprochement de Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs et de l'Assitej-France apparaît d'autant plus nécessaire. Tel est l'enjeu de la réunion du 15 décembre à Quimper dont vous trouverez l'invitation ci-dessous.



    Création de la nouvelle association professionnelle


    Le rapprochement d'Assitej France et de Scène(s) d'enfance et d'ailleurs, engagé depuis plusieurs mois, verra sa concrétisation par la création d'une nouvelle association professionnelle, œuvrant en France comme à l'international. Sa constitution sera rendue effective et présentée à tous le mardi 15 décembre à 16h à Quimper, dans le cadre des journées professionnelles du Festival Théâtre à ​Tout ​Âge. Ce temps fort offrira aussi l'occasion d'une première analyse des perspectives données pour l'après Belle-Saison.


    Merci de confirmer votre présence en cliquant ici.

     


    Gardons la force d'inventer de nouvelles fraternités de résistance.

     

    Geneviève Lefaure, présidente​






    16/11/2015. 



    Un 16 novembre de deuil remplace un 16 novembre tant attendu, dans la tension et l'espoir de voir une nouvelle page d'histoire s'écrire pour la jeunesse... La manifestation prévue au Ministère de la Culture et de la Communication pour la Belle Saison a été annulée. Comment aurions-nous pu crier aujourd’hui que la saison est belle ?

    Pourtant, notre désir de nous retrouver est immense pour faire face à l'innommable et partager la souffrance de cette jeunesse devenue la "génération Bataclan", et bien au-delà. Ensemble gardons la force de porter les valeurs de la République. Nos missions y contribuent. Vous êtes très nombreux à l'exprimer via les médias, les messageries, les réseaux sociaux... Continuons à nous réunir et agir dans une fraternité de résistance sans cesse élargie.




    21/09/2015 Assemblée générale, la dernière



    Bonjour à touTEs,

    Une convocation à l'assemblée générale comme chaque année, rituel incontournable de la vie associative.

    Une assemblée générale formelle et pourtant chaque fois nouvelle.

    Alors, que sera celle à laquelle nous vous convions le 8 octobre, vous, adhérentEs, proches de Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs, vous qui, depuis maintenant plus de 10 ans, ou tout juste quelques mois, partagez notre aventure et la force de nos convictions, à travers des projets rêvés et réalisés ensemble ?

    Une assemblée générale faite de rapports d'activité et financier, de bilans, mais aussi de perspectives sur tous ces projets que nous allons poursuivre, entre autres:

      • le 1er juin des écritures dramatiques pour la jeunesse
      • Avignon 2016 enfants à l'honneur

    Une convocation particulière, la dernière, oui, pour Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs. Non pas une cessation d'activité, bien au contraire le début d'un nouveau souffle, puisque notre rapprochement avec l'Assitej nous conduit à créer ensemble une nouvelle, grande et belle association.

    Une convocation à continuer d'avancer ! Avec cette volonté tenace qui a fondé la BELLE SAISON, le Manifeste et ses 40 propositions réactualisées parles Dits de Nantes. La Belle Saison n'est pas achevée mais l'heure des bilans déjà s'annonce, dans les plateformes avec les DRAC et dans certains territoires. De l'injonction à la réalisation, prenons la mesure de nos avancées, tous ces signes d'espoir dans un climat si morose - nous le savons et nous l'avons exprimé, la saison n'est pas belle partout. Prenons en compte le chemin parcouru et celui qui reste à parcourir pour concrétiser les dix urgences énoncées à Nantes. La BELLE SAISON nous a donné d'innombrables occasions de nous retrouver, de conforter et d'approfondir entre nous un dialogue qu'il nous faut élargir aux éluEs et aux services de l'Etat et des collectivités.

    En dialogue avec la DGCA nous avons bâti la Belle Saison dans une confiance réciproque. Aujourd'hui nous attendons avec impatience les annonces du ministère concernant les orientations nouvelles, de "nouveaux horizons pour la décennie de l'après Belle Saison" (Discours de Fleur Pellerin au lancement de la Belle Saison, Chaillot, octobre 2014). Le temps est venu d'enclencher une dynamique pérenne.

    Une convocation dans un théâtre, ce lieu du rassemblement qui permet le partage du sens et de l'émotion. Une invitation à écrire ensemble cette histoire en mouvement du jeune public, cahoteuse, parfois cruelle et pourtant belle, avec ce mot sans cesse répété​ solidarité.

    Nous vous attendons nombreuxSES

    Amitiés,

    Geneviève Lefaure, présidente.


    PS : Soutenons l'initiative de l'ONDA qui met en 
    ​place ​
    une plateforme de soutien aux artistes réfugié
    ​E​
    s, nous invitant à proposer des mesures concrètes. Relayons 
    à travers nos réseaux cette information à paraître dans la newsletter de l'ONDA.



    Pour confirmer votre participation à l'assemblée générale, merci de remplir CE FORMULAIRE.



    03/08/2015 A suivre...



    Bonjour à touTEs,


    Au risque de ne recevoir que des réponses automatiques de vos ordinateurs, voilà quand même un petit mot pour vous dire :


    Que d'Avignon 2015 enfants à l'honneur nous recevons des messages de retour enthousiastes, tant des enfants que des accompagnateurs. "Le théâtre, mon bonheur !" écrit un enfant. "La plus belle expérience de ma vie !" écrit un autre. Puissent-ils en vivre encore beaucoup, nous y veillerons.


    Que le film réalisé à partir des interviewes des jeunes est disponible. Vous êtes déjà plusieurs à avoir manifesté le désir de le projeter. Contactez-nous. Voici le lien pour le voir en ligne : https://vimeo.com/133012877


    Que nous adressons un immense merci à tous ceux et celles qui se sont engagés avec nous dans cette aventure qui a mobilisé tant d'énergie et de générosité, cette utopie joyeusement réalisée.
    Que Ulule n'a pas abouti. Vous pouvez toujours soutenir Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs en adhérant !


    Que vous pouvez déjà noter la date de l'assemblée générale de Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs qui se tiendra le 8 octobre à 16h au Théâtre Dunois (Paris).


    Que le rapprochement de Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs et de l'Assitej France est plus que jamais d'actualité. Nous travaillons à l'avènement de la Belle Association...


    Que la Belle Saison continue. Faisons connaître nos projets pour ouvrir "les chemins d'un nouveau chapitre de la belle histoire de la rencontre entre l'art et la jeunesse dans ce pays" (programme de la Belle Saison), dans l'attente des signes annoncés du ministère de la Culture et de la Communication.


    Que votre été soit beau !



    Amitiés.


    Geneviève LEFAURE, présidente






    24/06/2015 Les rendez-vous de Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs - Avignon 2015



    ​Bonjour à touTEs,

     

    Avignon 2015 Enfants à l’honneur dans si peu de jours ! Une période intense d'organisation, de précipitation, d'émotion. Ils arrivent, ces 500 enfants et adultes qui les accompagnent, venus de toute la France. Pour les accueillir, retrouvons-nous dès le 7 juillet en soirée au Jardin du Rocher des Doms, artistes, professionnelLes, éluEs, bénévoles,... nous touTEs qui avons rêvé ce projet.

     

    Nous avons encore besoin de bénévoles (un peu - contactez-nous) et de contributions solidaires (beaucoup - très simple et très rapide à faire : rendez-vous sur la page ULULE).


     

    Un premier rendez-vous donc :

    Avignon 2015 Enfants à l’honneur – parcours-séjour

    Du 7 au 10 juillet - Avignon

     

    Plusieurs temps collectifs ponctuent le séjour : grands pique-nique, bal dans la cour de la Maison du Théâtre pour Enfants / Monclar par la compagnie Pernette, temps fort dans la Cour d’honneur du Palais des papes. Ces événements sont ouverts dans la limite des places disponibles et sur réservation, à vous touTEs qui vous engagez à nos côtés : bénévoles, accompagnateurTRICEs, partenaires professionnels, financiers et opérationnels, financeurEUSEs ULULE.

     

    Vous pouvez retrouver dès maintenant sur notre site le programme général du séjour et des temps forts collectifs. Très prochainement, nous diffuserons également la liste des spectacles et ateliers du parcours. N’hésitez pas à suivre les actualités du séjour sur le site et notre page facebook.

     


    Mais aussi :

    Projection d'Avignon 2015 Enfants à l'honneur - le film

    Jeudi 16 juillet - 10h-11h30 - Cinéma Utopia

    Une récolte nationale de paroles d'enfants et d'adolescentEs, interrogéEs sur leur relation au spectacle vivant, a eu lieu tout au long de la saison sur l'ensemble du territoire dans le cadre du projet Avignon 2015 Enfants à l'honneur. Pour donner la parole même, et surtout à ceux et celles qui ne seront pas à Avignon, pour rendre perceptible l'extrême diversité des regards qu’ilsELLES​ portent sur les arts vivants, sur le monde qu’ilsELLES​ habitent et construisent en citoyenNEs d’aujourd'hui...​

    Monté par la Maison du Geste et de l'Image à Paris, ce film est destiné à être diffusé à partir de la saison 2015/2016 dans les lieux partenaires et tous ceux qui en feront la demande : si vous souhaitez diffuser ce film dans votre structure, n’hésitez pas à nous le faire savoir !

    La projection sera suivie d'un temps d'échange avec la salle. Le film sera également diffusé en boucle dans plusieurs lieux de passage de la ville pendant toute la durée du festival (liste en cours).


    Et encore :

    Rendez-vous au cœur de la Belle Saison avec Scène(s) d’Enfance et d’Ailleurs et l’Assitej France

    Vendredi 17 juillet de 9h30 à 13h00  – Auditorium Mozart du Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Avignon

     

    Poursuivons les réflexions et partages d’expériences amorcés aux Dits de Nantes et aux journées d’études à la Chartreuse, retrouvons-nous et continuons à construire ensemble une politique ambitieuse et pérenne des arts vivants à l’égard de la jeunesse, tant au niveau national qu’international ! Le jeune public, l’affaire de touTEs ! Oui, mais comment ?

     

     

     

    Si vous souhaitez participer à un de ces rendez-vous, merci de nous confirmer votre présence à partir de ce FORMULAIRE.

     

    Dans l’attente de vous retrouver sous le soleil avignonnais,

     

    Geneviève Lefaure

    Présidente de Scène(s) d’Enfance et d’Ailleurs.

     



    01/06/2015   Du 1er juin au 17 juillet


    Bonjour à touTEs,

     

    Nous déclarons OUVERT le 1er juin des écritures théâtrales jeunesse !

    Qu'ils s'envolent ces mots, de théâtre en appartement, de librairie en bibliothèque, du musée à la plage, de l'école au conservatoire, de l'hôpital pour enfants à la résidence des personnes âgées... Qu'ils pénètrent au plus profond de chacunE d'entre nous, on n'a pas fini de grandir. Plus de 100 projets se répandent de lieu en lieu. Elargissons nos territoires, petits et grands, on n'a pas fini de s'agrandir. Merci à touTEs, auteurTRICEs, lecteurTRICEs, participantEs qui donnent vie à cette belle journée !

    Nous vous appelons à nous retrouver le 18 juin de 10h30 à 12h00 (Paris - lieu à venir), pour un temps de partage, de bilan, pour que de nombreux 1er juin continuent à exister dans les années à venir. Merci de confirmer votre présence ICI.

     

    Et très vite arrivera Avignon 2015 enfants à l'honneur, c'est très proche.

     

    Bientôt des centaines d'enfants vont arriver, près de 500 avec leurs accompagnateurTRICEs. Une lettre leur a été adressée, elle dit le sens de leur présence en Avignon : "Nous désirons partager avec vous ce qui dans notre vie est très important : le théâtre pour certainEs, la danse, le cirque, l’écriture, la musique pour d’autres, ce que nous appelons les arts vivants. Ce qui nous permet d’être bien vivantEs, d’être ensemble, de partager les paroles qui font vivre, parce que ce sont des paroles qui se gravent en nous, des images qui nous accompagnent. Nous allons crier ensemble la vie…". Le programme de ce grand rassemblement se construit bien, entre ateliers, spectacles, rencontres et manifestations. Vous pouvez en suivre régulièrement les nouvelles sur le site.

     

    Un projet fou pour lequel notre enthousiasme ne faiblit pas, intensifié par celui des enfants et de leurs accompagnateurTRICEs, dans leur grande diversité sociale et géographique. Un projet pour lequel nous avons besoin de vous ! 

     

    Vous désirez vous joindre à nous et partager cette utopie joyeuse?


    •   Vous pouvez participer comme bénévoles (cf. lettre), merci à ceux et celles qui se sont déjà inscritEs. Merci aussi à ceux et celles qui vont le faire.

    •   Nous avons aussi besoin de contributions financières pour donner toute son ampleur à cet événement et lever quelques difficultés actuelles. La démarche est très simple, il suffit de se laisser guider : http://fr.ulule.com/avignon-2015


     

    AVEC l'enfance et la jeunesse

                                      La Belle Saison


    A mi-parcours de la Belle Saison, le 2 avril à Nantes, une centaine de professionnelLEs se sont retrouvéEs à l'appel de Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs et de l'Assitej France pour "mesurer les avancées et les effets de la Belle Saison, requestionner le Manifeste au regard de la situation actuelle, redéfinir les urgences, passer de la proposition à l'exigence". Nous avons élaboré et publié les Dits de Nantes "dix urgences nationales à partager, dix priorités qui ne peuvent exister que si elles sont réalisées dans le dialogue avec touTEs les professionnelLEs du secteur de la culture, de l'éducation, de l'enfance, avec les éluEs, les parents et bien d'autres encore".

     

    Dialogue, un mot au coeur de nos rencontres, un désir, une nécessité.

     

    Pour faire le lien entre ce qui s'était exprimé à Nantes et ce qui allait s'exprimer à la Chartreuse de Villeneuve-lès-​Avignon, les Dits de Nantes ont été présentés à l'ouverture des Journées d'études du ministère par les deux présidents que nous sommes, Cyrille Planson et moi.

     

    Des Journées d'études qui, elles aussi, ont fait une grande place au dialogue entre les participantEs, dans la très grandediversité de leur expérience, de leur âge, de leurs responsabilités dans les domaines artistique, culturel, éducatif, politique. Une jonction qui s'affirme aussi entre les disciplines artistiques et leurs approches de l'enfance et de la jeunesse. Un dialogue pour envisager l'après-Belle Saison, nourri par des interventions engagées. La restitution des échanges en ateliers (prochainement sur le site de la Belle Saison) a permis de mettre en évidence les questions en débat - nos réalités sont différentes (par exemple celles des plateformes, une clé pour l'avenir) - et de mesurer notre avancée collective.

     

    En conclusion, Laurence Tison-Vuillaume, directrice adjointe de la DGCA, a rappelé son attachement à la Belle Saison et souligné aussi l'importance du dialogue. Reprenant ce qui émergeait des Journées et, plus largement, de la mise en route de la Belle Saison, elle a esquissé des pistes pour l'avenir. Du projet de loi sur la liberté de création et de programmation artistique aux plateformes régionales impliquant les professionelLEs, l'Etat et les collectivités territoriales, en passant par le développement de l'observation et la valorisation du jeune public dans les structures labellisées, les parcours de formation et l'éducation artistique...

     

    Des propos qui font écho à ceux de la ministre de la Culture et de la Communication qui, dans un courrier de réponse à nos deux associations, vient de "réaffirmer l'engagement du ministère en faveur de l'accès à l'art et à la culture dès le plus jeune âge". Elle souligne l'intérêt des "regroupements de professionnels qui, accompagnés par les DRAC, se sont formés dans chaque région à l'appui de la Belle Saison avec l'enfance et la jeunesse [et] constituent des formes exemplaires d'organisation solidaire à l'échelle des territoires". Elle souhaite "encourager ces dynamiques et les aider à se pérenniser".

     

    Tel est aussi notre souhait : passer d'une dynamique fragile à une dynamique pérenne. Nous l'avons gravé en lettres d'or dans le Manifeste et nous ne cessons d'agir pour le réaliser.

    Puissent les encouragements du ministère se traduire par de véritables engagements ! Nous ne lâcherons pas.

     

    Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs et Assitej France vous donnent rendez-vous en Avignon, à l'auditorium Mozart du Conservatoire (3 Rue du Général Leclerc, Avignon), vendredi 17 juillet à 9h30. Il y sera question de "l'Après-Belle Saison", car "la Belle Saison, ce n'est qu'un début!". Continuons à avancer !

     

     

    Vous pouvez compter sur nous, nous comptons sur vous!

     

    Amitiés,

     

    Geneviève Lefaure, présidente.   


    04/05/2015 Les Dits de Nantes

    10 priorités pour une politique artistique et culturelle ambitieuse pour l'enfance et la jeunesse, rédigées et co-éditées par Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs et Assitej France suite à la journée de réflexion du 2 avril 2015 à Nantes sur l'après Belle Saison.

    Télécharger LES DITS DE NANTES 





    30/03/2015 Lettre à la Ministre de la Culture et de la Communication






    20/01/2015, Osons des voeux



    Bonne année ! Qu'ils sont difficiles à prononcer, ces deux mots. Oui, bonne année malgré tout...


    Hier...

    Soir de tragédie. Scène(s) d'Enfance interrompant son CA rejoignait les milliers de citoyenNEs rassembléEs sur la bien-nommée Place de la République pour affirmer dans le silence la nécessité de faire face à l'intolérable, éprouvant le besoin vital d'un être-ensemble.

     

    Aujourd'hui...

    Après le temps du silence, voici le temps de la parole, et nous voilà à la recherche de "rayons de soleil qui bannissent la nuit" (La Flûte enchantée). ÉbranléEs, en plein questionnement, accueillons ces paroles qui nourrissent notre réflexion : celles des philosophes du dix-huitième siècle et des penseurSEs d'aujourd'hui, de Voltaire à Cyrulnik ; les vôtres, vos courriers, vos prises de position, engagées, rappelant notre responsabilité, réaffirmant notre mission vis-à-vis de la jeunesse ; celles des auteurRICEs, des artistes qui inventent les mots et les gestes de la lucidité.

     

    Puisse cet immense réseau se mettre en place de façon durable. Nous avons à mener ensemble une bataille pour lutter contre l'obscurantisme, les crimes contre l'esprit, les images standardisées, les pensées formatées, les slogans qui emprisonnent les mots. Brandissons notre "crayon magique" ! Que les enfants et les adolescentEs s'en emparent. Offrons-leur les mots qui maintiennent en vie, qui les mettent debouttouTEs. Ouvrons-leur le théâtre - espace symbolique de leur reconnaissance - au centre de la cité.

     

    ​​

    Puisse l'expérience innovante des acteurRICEs de terrain se faire entendre ! Celle qui se partage, ​qui se débat, s'échange lors des chantiers, des commissions, des colloques, des plateformes, accumulée depuis tant d'années par ceuxLLES qui jamais ne décrochent, médiateurRICEs, artistes, éducateurRICEs, enseignantEs, animateurRICEs, structures culturelles toujours à la périphérie, trop invisibles. Qu'ils soient au-devant de la scène et pas uniquement à la une de la presse ! Eux-ELLES qui s'adressent à l'intelligence sensible de l'enfance et de la jeunesse, ouverts à leur diversité, et leur apprennent à se décaler de leurs émotions premières.

     

    L'air du temps n'est plus seulement lourd, il est depuis quelques jours irrespirable. Puisse la Belle Saison, ce temps fort dédié à la jeunesse, être cette bouffée d'air, ce vent qui donnera du souffle à la création, la pédagogie, la pensée. Puisse la Belle Saison ne laisser personne, enfants, adolescentEs, adultes, sur le bord du chemin. Puisse la Belle Saison renforcer ​ses valeurs fondatrices que sont l'ouverture, la coopération, la visibilité, la pérennité, la cohérence.

     

    Puisse advenir un autre temps où l'espoir est permis, ayons confiance !

     

    Alors soyons des Scène(s) d'Enfance, ici et ailleurs, pour que touTEs puissent être des enfants de la République.

     

    Parlons aussi des deux projets portés par Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs, construits autour de la parole et du vivre-ensemble, "Le 1er juin des écritures théâtrales pour la jeunesse" et "Avignon 2015 enfants à l'honneur" avec ses deux volets : "parcours - séjour" et "projet audiovisuel". L'actualité les rend d'autant plus nécessaires. Vous trouverez en lien ici les toutes les informations pratiques. Si vous êtes intéresséEs ou que vous connaissez d'autres groupes et personnes susceptibles de l'être, faites-nous le savoir, vous recevrez des informations complémentaires.​

    Pour poursuivre notre dynamique, nous avons besoin de vous, engagez-vous avec nous, adhérez en ce début d’année !

     

    Puisse l'année 2015 être à la hauteur de nos vœux !






    22/12/2014, Il était une fois






    17 décembre 2014, Lettre à la Ministre de la Culture et de la Communication


    Lettre à la Ministre






    22/09/2014, où en sommes-nous ?



    Bonjour à touTEs,
     



    Alors, Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs, où en sommes-nous ?

     

    HeureuxSES d'une ouverture officielle de la Belle Saison - enfin! -

    InvestiEs dans les lancements en régions,

    Toujours inquietEs du contexte qui fragilise la profession,

    PréoccupéEs par certaines situations politiques locales,

    AttentifVEs aux orientations des nouveaux ministres,

    Nous marchons sur des sables mouvants en continuant à nous réjouir de ce mouvement associatif, notre ancrage, qui a entraîné une volonté politique.

    Ni Quichotte, ni Cassandre, nous avançons.

     

     

    Alors, la Belle Saison, qu'en faisons-nous ?

     

    Des centaines de projets sont arrivés, d'autres les rejoindront. Quel enthousiasme ! Quelle belle réponse de la profession ! C'est la vie annoncée.

     

    Des projets qui croisent les disciplines artistiques et leurs esthétiques : là une chorégraphe travaille avec un auteur, là se mettent en conversation les paroles de quatre créateurs, là des compagnies s'associent pour proposer des ateliers, là c'est la danse et la magie, là des cartes postales s'écrivent aux artistes, là s'annonce l'édition d'un festival "bouillonnante, remuante, vive, ardente, chaleureuse"...

     

    Ici et là, ce sont les lancements de la Belle Saison, tous différents (chantiers, bals, réflexions, déambulations,...), mais - souhaitons-le - tous à la recherche d'un vrai maillage territorial et d'une ouverture la plus large possible - au-delà de ceuxLLES qui sont déjà très engagéEs - pour que la Belle Saison soit vraiment l'affaire de touTEs. Nous en serons !

     

    Une Belle Saison véritablement avec l'enfance et la jeunesse, où l'on voit les enfants et les adolescentEs acteurEs de nombreux projets, associéEs aux processus de création et aux démarches de recherches, "collaborateurEs artistiques". C'est dans cette perspective que s'inscrivent les deux projets proposés par Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs : l'un concerne leur relation à l'écriture dramatique, l'autre leur présence au Festival d'Avignon :

    • Rendez-vous avec les écritures le 1er juin 2015 : une journée pour donner à lire et entendre la richesse des écritures dramatiques pour la jeunesse, à la même date à travers les territoires de métropole et d'outremer.

    • Avignon 2015 enfants à l'honneur : l'entrée au Festival de quelques centaines d'enfants pour un parcours fait de spectacles, d'échanges, d’ateliers et de manifestations. Un voyage initiatique dans un lieu emblématique. Mais aussi des films réalisés à partir d'interviews d'enfants et d'adolescentEs sur leur rapport au spectacle vivant, diffusés au cours du Festival. Une autre présence.

    Dès aujourd'hui, faites connaître votre intérêt pour l'un ou l'autre projet en vous inscrivant sur les pages correspondantes du site www.scenesdenfance.com ou en retournant avant le 30 octobre les fiches ci-jointes.

    Pour ces deux temps forts qui se préparent dès maintenant, tout au long de la saison, et pour au-delà, Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs accompagne les démarches entreprises. Deux groupes de travail se sont constitués, vous pouvez les rejoindre. Il y aura aussi des rendez-vous par région. N'hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement.

     

    Faisons (nous) confiance, ce qui se met en place modifie durablement notre profession, notre relation aux enfants et aux adolescents, notre être-ensemble.

     

    Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs lance une grande campagne d'adhésion. Nous avons besoin de votre engagement. Merci de nous rejoindre !

     

      

    Alors, touTEs sur le Pont avec l'enfance et la jeunesse !

     


    Genev​iève Lefaure, présidente






    01/08/2014, A lire avant de partir


    Bonjour à touTEs,


    Juillet 2013 en Avignon: dans une joyeuse impatience, nous recevions la lettre d'Aurélie Filippetti annonçant que, pour le ministère, le temps était venu de mettre enfin en lumière la vitalité de la création jeune public, prenant ainsi en compte la 39ème proposition du Manifeste: "Appelons à une/des Saison(s) jeune public soutenue(s) par les pouvoirs publics, à toutes les échelles et rendons-la/les visible(s) dans tous les lieux de culture et d'éducation."

    Un an après, jour pour jour, en Avignon, la ministre a ouvert la Belle Saison ! Certes le contexte était tendu, grave, en plein mouvement des intermittents, nous l'avons exprimé dans un communiqué de presse que le CA de Scène(s) d'Enfance a pu lire à la ministre (cf. ci-dessous). Mais osons nous réjouir d'une telle reconnaissance. Quel chemin parcouru ! Nous avons vécu ensemble une année intense et relevé le double défi d'agir au plus près des territoires et de la profession tout en travaillant avec le ministère. Avec un grand nombre de partenaires et de réseaux professionnels et associatifs, appuyés par la DGCA, nous avons avancé, élargissant sans cesse le dispositif initial des commissions, des réseaux, des plateformes...

    "Impressionnée par l'adhésion très rapide d'un nombre croissant d'acteurs d'une rare diversité, qui se sont assemblés autour des objectifs partagés", Aurélie Filippetti a salué dans son discours un "projet fondé sur le volontarisme et la conviction" (voir le site du ministère de la Culture et de la Communication). Un discours entendu à la fois par les professionnelLEs présentEs, les collectivités territoriales, les DRAC et les services du ministère, ce qui ne manquera pas d'amplifier le mouvement et de donner à la Belle Saison une véritable résonnance nationale, en métropole et outremer, voire à l'international.

    Que vive la Belle Saison ! Que continue à s'écrire ce grand récit de la rencontre de l'enfance et de la jeunesse avec le spectacle vivant commencé bien avant nous, prometteur pour les générations à venir !

    Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs propose et porte pour la Belle Saison deux projets qui vont rejoindre les centaines de fiches déjà parvenues à la coordination:

    • Rendez-vous avec les écritures: le 1er juin 2015, une journée pour donner à lire et à entendre la richesse des écritures dramatiques pour la jeunesse, à la même date à travers les territoires de métropole et d'outremer.
    • Avignon 2015 enfants à l'honneur: l'entrée au Festival de quelques centaines d'enfants pour un parcours fait de spectacles, de rencontres, d'échanges et de manifestations. Un voyage initiatique dans un lieu emblématique.

    Dès aujourd'hui, vous pouvez faire connaître votre intérêt pour l'un ou l'autre projet en vous inscrivant sur les pages correspondantes du site www.scenesdenfance.com ou en retournant une des fiches de présentation que vous trouverez sur les pages de présentation des projets.

    Au-delà de ces deux temps forts qui se prépareront dès septembre et tout au long de la saison, Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs accompagnera les démarches entreprises afin de leur garantir une dimension pérenne. Deux groupes de travail se sont constitués, vous pouvez les rejoindre.

    Nous voici à nouveau dans une joyeuse impatience, celle de voir la Belle Saison lancée dès septembre de région en région. Une (future) cartographie enthousiasmante! Restons vigilantEs: le manifeste comporte 39 autres propositions, que la Belle Saison en entraîne la réalisation!

    Goûtons notre plaisir, voire notre bonheur, soyons gourmandEs.

    Bel été!

    Geneviève Lefaure, présidente






    18/07/2014, COMMUNIQUE DE PRESSE


    Ce jeudi 17 juillet 2014, Aurélie Filippetti ouvrait
    la Belle Saison avec l’enfance et la 
    jeunesse, 
    ce temps fort initié par Scène(s) d'enfance et d'ailleurs,
    porté aujourd'hui 
    par le Ministère de la Culture et de la Communication.

    A cette occasion, l’association Scène(s) d'enfance et d'ailleurs a transmis
    à la Ministre 
    de la Culture et de la Communication le message suivant :

    « Cette Belle Saison nous l’avons désirée ardemment. Comment ne pas se réjouir
    d’un mouvement associatif qui a provoqué une volonté politique ?
    Nous avons l’espoir que son ouverture aujourd'hui initie une politique innovante et audacieuse,
    tant attendue par l’ensemble de ses acteurs 
    artistiques, culturels, éducatifs.
      
    Mais comment ne pas s’inquiéter de cette 
    ouverture qui se fait dans un contexte
    qui fragilise inévitablement la 
    réalisation de cette belle saison ?

    Nous affirmons notre solidarité avec le
    mouvement des intermittents. »




    18/06/2014, Scène(s) d'enfance en Avignon et ailleurs


    Bonjour à touTEs,


    Dans quelques semaines nous devrions nous retrouver en Avignon avec fierté et émotion pour fêter l'ouverture de la Belle Saison. Deux ans après la sortie du Manifeste et un an après l'annonce par le Ministère d'un temps fort pour le jeune public : quel chemin parcouru !

    Pourtant, comment ne pas se sentir envahis d'inquiétude et de colère face à la précarisation des intermittentEs et à la diminution annoncée du budget de la Culture ? Alors même qu'un certain nombre d'entre nous sont déjà mis à mal par les changements politiques dans les municipalités. Quelle fragilité ! Quelle précarité !

    Comment notre "utopie joyeuse" peut-elle résister ?

    Certes, l'immense engagement des unEs et des autres dans les commissions et dans les réseaux - et la recherche tenace d'un "comment travailler autrement" - renforcent la dynamique de la profession pour faire bouger les lignes et asseoir une nouvelle politique culturelle pour l'enfance et la jeunesse. Une ambition partagée, affirmée par le ministère, qui ne pourra réellement s'épanouir que dans un contexte général de renforcement - et non de fragilisation - de l'ensemble de la culture.


    Vous êtes des centaines de professionnelLEs à vous mobiliser dans toutes les régions maintenant, constituant ces réseaux qui permettent de mieux se connaître, de découvrir les projets des unEs et des autres, de nourrir la Belle Saison. Des centaines de propositions sont déjà arrivées à la coordination et il y a urgence à faire remonter les fiches décrivant vos projets pour constituer un premier programme. Ces fiches ne sont pas qu'une formalité, elles sont le signe de notre vitalité. Cependant, il ne sera jamais trop tard pour participer (demandez également les outils de communication de La belle saison pour vos plaquettes). Sur le site de la Belle Saison, les propositions s'inscriront au fur et à mesure : nous avons dix-huit mois.

    Ce qui est en jeu et se met progressivement en place sera durable. Aussi, partageons avec nos partenaires, les DRAC et les collectivités territoriales, ce qui n'est pas toujours visible et reconnu : nos bonnes pratiques, notre capacité à innover,... N'oublions pas ces partenaires, mais ne nous laissons pas oublier non plus. Ces mots sans cesse rappelés et écrits "au plus près des territoires, au plus près de la profession" restent un incontournable de la Belle Saison telle qu'ensemble nous l'avons désirée.

    C'est toujours dans le même état d'esprit porteur des valeurs de solidarité, coopération, mutualisation, que Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs élabore avec d'autres des temps forts nationaux qui font la part belle aux enfants, aux artistes, aux structures, au public, pour permettre à touTEs de s'investir et de trouver leur place dans la Belle Saison.


    Des projets 

       en Avignon...

    - la part belle à "Notre part d'enfance" : une table-ronde en partenariat avec le Festival d'Avignon, le 17 juillet à 15h, site Louis Pasteur de l'Université, pour interroger cette part d'enfance source de création, de transmission, d'engagement. 

    - la part belle à l'enfance et à la jeunesse : "Avignon 2015 enfants à l'honneur", en relation avec le Festival. Des enfants venus de toute la France, des périphéries, du rural, des centres-villes, s'étant préparés tout au long de l'année, investissent le Festival et affirment leur place dans l'espace public, révélant une belle jeunesse.

       Et ailleurs...

    - la part belle aux écritures dramatiques pour la jeunesse : le 1er juin 2015 "un rendez-vous avec les écritures", un hommage à leur grande vitalité et à leur richesse le même jour partout, sur tous les territoires. Enfants, auteurTRICEs, artistes, enseignantEs, éducateurTRICEs... s'emparent des textes et les proclament dans des lieux publics.

    - d'autres propositions s'élaboreront au fur et à mesure.

     
    Retrouvons-nous pour l'ouverture officielle de la Belle Saison, pour tous ses lancements, tant à Paris qu'en régions. 
    Fêtons tout le travail effectué par les unEs et les autres, les nombreuses heures passées à la construction de cette Belle Saison - et celles à venir.

    Rendons-nous visibles !

    Laissons-nous le temps d'écouter les bruits d'un monde que nous aimerions - ça aussi, affirmons-le encore une fois - poétique et politique.


    Notre utopie joyeuse est une conquête !

     

    ​Geneviève Lefaure, présidente​


     www.scenesdenfance.com
    pour suivre l’actualité des projets et manifester votre désir de vous impliquer, 
    pour retrouver les rendez-vous d’Avignon et d’ailleurs, de Scène(s) d’enfance 
    et de ses partenaires (ANRAT, ASSITEJ,...).



    Vous adhérez à la démarche, aux actions, 
    nous avons besoin de vous !
    Adhésion 2014









    04/03/2014, Lundi 24


    INVITATION

    A touTEs !
    AdhérentEs, non adhérentEs, 
    engagéEs avec l’enfance et la jeunesse,


    Nous vous attendons ce lundi 24 mars à 14h au Théâtre Dunois
    ( 7 Rue Louise Weiss, 75013 Paris) 
    pour l’Assemblée Générale de Scène(s) d'enfance et d'ailleurs.

     

    Comme lors de toute Assemblée Générale, nous présenterons le rapport d’activité de l’association et ses projets.


    Nous mettrons également à l’ordre du jour une préoccupation alarmante : chaque jour plus nombreux, artistes, structures, sont touchés, voire attaqués du fait de réactions traditionalistes ou intégristes sur des sujets qui deviennent tabous. En cette période de préparation de LA BELLE SAISON, il est d'autant plus évident que nous ne pouvons rester sans réagir. Nous chercherons quelle démarche et réponse collectives mettre en place. 


    Merci pour votre engagement à nos côtés.

    Nous comptons sur vous.


    A lundi,

    Geneviève Lefaure, présidente



    Nous vous remercions de confirmer votre présence.

    En cas d’indisponibilité, les adhérentEs peuvent se faire représenter par un autre membre de l'association muni du pouvoir que voici :

     

    POUVOIR

    Je, soussigné(e) (nom, prénom) 
    demeurant (adresse)
    donne pouvoir à M / Mme (nom, prénom) 
    demeurant (adresse) 
    pour me représenter à l’assemblée générale de l’association qui se tiendra
    le lundi 24 mars 2014 à 14h au théâtre Dunois, en prenant par aux délibérations et aux votes prévus à l’ordre du jour.

     

    Signature

    Retrouvez également le bulletin d'adhésion ici.



    04/03/2014, Nouvelles de mars


    Bonjour à touTEs,


    A l'occasion de son assemblée générale - un temps incontournable pour une association - Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs vous invite à échanger, discuter, réfléchir, à parler ensemble, bien sûr de LA BELLE SAISON, mais aussi de ce qui fait notre actualité et de nos projets à venir.


    Ardemment souhaitée par Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs et ses partenaires et, plus largement, par la profession, LA BELLE SAISON se prépare, aujourd hui portée par l'Etat.


    Une Belle Saison avec l'enfance et la jeunesse qui a été officialisée par un communiqué de presse du ministère de la Culture et de la Communication.


    Une Belle Saison qui se structure: le premier comité de pilotage s'est tenu le 20 février, composé de représentants très divers de la profession, des associations et des institutions:artistes, conseillers DRAC, programmateurs, représentants du ministère, responsables culturels, associations, scènes nationales... Comment l'art vient aux enfants? Comment les enfants vont à l'art? Ces questions ont été affirmées comme un sujet d'intérêt général qui nous oblige touTEs. 



    Oui, LA BELLE SAISON est l'affaire de touTEs. Comme le ManifesteLa belle saison appartient à touTEs. Soyons vigilants quant à son rayonnement, veillons à ne laisser personne au bord de chemin, c'est une occasion de sortir de l'isolement, de se rencontrer, c'est la richesse incontestable de cette Belle Saison affirmée par vous. Que la Belle Saison soit pour tous, jusqu'aux plus lointains, géographiquement et culturellement, artistes, enfants, adolescents...Que cette Belle Saison amorce les belles saisons à venir, durablement. Nous y veillons, nous y travaillons.


    Des réseaux territoriaux se forment, s'affirment, appelés à devenir des plateformes régionales au delà la Belle Saison. Nous vous invitons à les rejoindre et/ou à en susciter. Trop de territoires sont encore absents de cette dynamique. Un appel à se réunir dans la grande diversité et la richesse de nos territoires, professions, générations, disciplines artistiques...Nous continuons à être présents et attentifs, prêts à vous accompagner dans vos démarches, à répondre à vos sollicitations. Transmettez-nous vos informations et faites-nous connaître la matière de vos échanges et de vos initiatives, consultez et enrichissez le site www.scenesdenfance.com

     

    La Belle Saison a maintenant son site (www.bellesaison.fr) où vous trouverez toutes les informations sur les commissions et les réseaux. Faites remonter vos initiatives à la coordination (Gwénola David: contact@bellesaison.fr). Le programme de LA BELLE SAISON se construira à partir de vos propositions, celles qui sont en train de se partager dans les réseaux, celles qui répondent aux cinq critères de la Belle Saison: innovation, coopération, engagement durable, ouverture et visibilité, cohérence. Elle se fera aussi à partir d’événements structurants issus de toutes les régions ainsi que d’échanges entre artistes et professionnels réunis en groupes de travail thématiques à l’échelle nationale.

     

    Parlons de LA BELLE SAISON, parlons aussi de l'actualité qui la traverse forcément. Si mars est le "Mois des Mots" (Printemps des Poètes, etc.), nous voyons bien que, depuis quelques semaines, nous entrons dans la période des mots empêchés. Ces mots qu'il ne faudrait plus dire aux enfants, aux adolescents, ne plus parler de mort, d'amour, de sexe, de genre... Ce n'est pas pour les enfants! Certains d'entre nous sont réellement touchés, voire attaqués, dans leurs expressions artistiques et culturelles, du fait de réactions traditionalistes ou intégristes qui témoignent de mouvements alarmants de la société. Passeurs de mots, créateurs et auteurs, soyons attentifs, solidaires, forts ensemble de la liberté que donne la parole. Nous la devons à la jeunesse.

     

    La Belle Saison se construit dans un contexte social, économique, culturel souvent peu réjouissant. Et pourtant nous avançons, forts de cette "utopie réaliste" que nous voudrions joyeuse. Elle s'appuie sur notre capacité à élaborer ensemble des projets sérieux et fous.

     

    Rendez-vous lundi 24 mars à 14h au Théâtre Dunois (Paris)
    pour l'assemblée générale de Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs
    .


    Amitiés,


    Geneviève Lefaure, présidente

     




    05/02/2014, communiqué de presse


    Bonjour à touTEs,

    Ici le communiqué de presse du Ministère de la Culture et de la Communication annonçant 

    LA BELLE SAISON
    avec l'enfance et la jeunesse.

    A diffuser largement !

    Geneviève Lefaure, présidente

    communique presse ministere






    31/01/2014, encore un vœu !


    Bonjour à touTEs,

    Dernier jour des vœux, intensifions les nôtres : que LA BELLE SAISON devienne cette grande clameur de la profession relayée officiellement haut et fort au niveau national !

    Certes les quelques mots d'Aurélie Filippetti à l'occasion des BIS de Nantes ont pu décevoir car ils n'étaient pas à la hauteur de notre investissement à touTEs. Alors retenons ceux qu'elle a prononcés lors de la conférence de presse où elle confirme vouloir "ouvrir plus grand encore les portes du théâtre aux jeunes concitoyens."

    Ni Cassandre, ni pour autant Don Quichotte, continuons à porter l'énergie positive et constructive.
    Une "utopie réaliste" pour reprendre cette expression d'Edgar Morin. Garants avec vous de la grandeur de cette BELLE SAISON, nous restons en permanence vigilants à sa construction tant au niveau des territoires (réseaux, plateformes) qu'au niveau de sa coordination et des institutions: DGCA, cabinet de la ministre.... 
    Cette BELLE SAISON qu'avec vous nous avons sollicitée, nous en inventons aujourd'hui le chemin dans une démarche qui se veut elle aussi durable, coopérative, innovante et cohérente, dans la grande liberté de la vie associative mais aussi les contraintes de la vie administrative. C'est grâce à l'engagement de ceux-celles qui travaillent dans les services du Ministère (notamment le département des publics et de la diffusion) et grâce à la présence de la coordination que la BELLE SAISON se structure. Nous ne sommes pas les seuls à vivre l'enthousiasme de sa construction.

    En ce début d'année, les commissions ont débuté, les réseaux se mettent en place, les DRAC ont été mobilisées. Sollicitez vos conseillers, tenez-nous au courant des plateformes et des projets qui émergent. Du site de 
    Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs à celui de LA BELLE SAISON bientôt en ligne, faisons circuler les informations qui, des territoires au national, permettront de nous rassembler et guideront la construction de LA BELLE SAISON avec l'enfance et la jeunesse.

    Nous nous retrouvons très prochainement à Momix, Sartrouville, Angoulême, Dijon,... Et à la mi juillet en Avignon, dans un festival où l'enfance et la jeunesse auront leur place et la BELLE SAISON aussi, tout à fait officiellement sans aucun doute.

    En toute confiance,

    Geneviève Lefaure, Présidente





    08/01/2014, 
    Lettre de voeux


    Bonjour à touTEs,

    Vive la Belle Saison et l'année 2014 qui la lancera !
    Vive la Belle Saison et son ouverture en juillet 2014 en Avignon !

    La Belle Saison nous donne l'occasion d'avancer ensemble dans l'innovation, la coopération, l'ouverture et l'engagement durable. Loin d'un catalogue qui enfilerait propositions, projets, actions, bonnes et belles idées, écrivons le grand récit qui mettra en relief notre vitalité, donnera la visibilité et le sens de ce que nous faisons, de ce que nous sommes. Poursuivons une histoire commencée avant nous, inventons, imaginons pour les générations d'enfants et d'adolescents d'aujourd'hui et de demain.


    La Belle Saison se met en place, l'effervescence des propositions que vous élaborez en témoigne.


    Ce jeudi 9 janvier va avoir lieu au ministère de la Culture et de la Communication (DGCA) la première rencontre des représentantEs des commissions. Ils/elles formeront le coeur du comité de pilotage que renforceront des personnalités qualifiées, des représentants du ministère et de l'ONDA. Là sera officiellement précisée, discutée, approfondie la démarche de la Belle Saison.


    Petit rappel: depuis septembre nous élaborons avec la DGCA "un montage au plus près des territoires et un pilotage au plus près de la profession".


    Huit thématiques vont guider les propositions qui feront la Belle Saison, traversant les enjeux du secteur: s’adresser à chaque âge, corréler art et éducation, mobiliser tutelles et territoires, circuler à l’international, innover de la production à la diffusion, former les acteurs de la profession, révéler et encourager la richesse des écritures textuelles et scéniques. Huit thématiques portées par autant de commissions composées de huit à dix professionnels: artistes, responsables associatifs, chercheurs, formateurs, responsables d'équipements culturels, de scènes nationales ou territoriales... Dans le souci de la diversité des disciplines artistiques et des points de vue, de la parité et de l'intergénérationnel. Chaque commission sera représentée par deux de ses membres au comité de pilotage. La liste des membres des commissions sera publiée prochainement.


    A travers les territoires, un indispensable travail de réseau se met en place à l'initiative d'équipements, d'associations, de compagnies... Préfigurateur de nouveaux modes de travail durables (pôles, plateformes...), il favorise aujourd’hui l'émergence des propositions qui feront la richesse de la Belle Saison. N'hésitez pas à faire connaître vos initiatives. Des rendez-vous sont déjà programmés aux BIS de Nantes, au festival Momix, aux Odyssées à Sartrouville... Cf. page Agenda.


    La Belle Saison est notre vœu, mais nous savons qu'elle ne se fera pas sans "les politiques". Or l'heure est politique, les élections municipales et européennes sont à venir. Sachons convaincre les unEs et les autres de participer à ce rendez-vous artistique avec l'enfance et la jeunesse.


    J'emprunte à Ariane Mnouchkine un passage de sa très belle lettre de voeux qui résonne particulièrement: "Quel plus riche héritage pouvons-nous léguer à nos enfants que la joie de savoir que la genèse n'est pas encore terminée et qu'elle leur appartient."


    Aux éclats d'obus d'une guerre d'il y a cent ans (et de celles d'aujourd'hui), opposons les éclats de rire d'une jeunesse que nous serons capables d'enthousiasmer.


    Pour touTEs, une belle année 2014, qui ira bien au-delà de 18 ! Voilà le souhait du conseil d'administration de Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs. Une Belle Saison durable !


    Geneviève Lefaure, présidente




    31/10/2013, 
    Des nouvelles

    Bonjour à touTEs,

     

    La Belle Saison, tel devrait être le nom de la saison jeune public, trente-neuvième proposition du Manifeste. Une Belle Saison appelée par notre désir collectif de "partage, d'échange, de mise en commun, de compagnonnage, de mutualisation, de coopération", notre désir d'implication tel qu'il s'est à nouveau manifesté en Avignon, symbolisé par les post-it collés sur une carte par les unEs et les autres.

     

    Depuis la rentrée nous avons travaillé de façon suivie avec le ministère pour préciser les contours d'une méthode qui se dessine et se décide. A chacun son rythme ! Tout n'est pas achevé, mais nous tenons à vous faire partager ce qui est déjà acquis, en attendant la note d'information du ministère adressée tant aux services de l'État qu'aux collectivités territoriales et aux professionnels, opérateurs de La Belle Saison.

     

    La Belle Saison se déroulera de juillet 2014 à décembre 2015.

     

    La Belle Saison sera ce que nous en ferons. Nous avons demandé - et obtenu - une impulsion nationale. Réjouissons-nous et continuons à être les acteurs d'une nouvelle politique artistique et culturelle du spectacle vivant en direction de la jeunesse. Au-delà du "coup de projecteur", l'enjeu est important pour aujourd'hui et pour demain. A nous association(s) de trouver notre juste place dans l'action et dans le travail avec les institutions (et vice-versa).

     

    La Belle Saison visera à:

      • rendre visible la création en direction de l’enfance et la jeunesse dans toute son exigence et permettre son rayonnement au niveau national et international,
      • stimuler la prise d’engagements forts et durables,
      • mettre en valeur les forces de la coopération et de la mutualisation à travers projets et territoires,
      • soutenir l’innovation à travers pratiques et créations.

    Elle prolongera et élargira la dynamique enclenchée dans la profession lors des chantiers qui ont abouti au Manifeste et au Colloque. Des critères seront garants de la philosophie générale de La Belle Saison. Des thématiques seront là pour aider à la construction de son programme.


    Les projets qui feront La Belle Saison répondront aux critères suivants : innovation,coopérationengagement durableouverture et visibilité.

      • Innovation : La Belle Saison vise à révéler l'existant en mettant un coup de projecteur sur ce qui sera proposé de façon inhabituelle et inventive.
      • Coopération : chaque projet de La Belle Saison mettra en jeu de nouveaux partenariats, la coopération peut être territoriale, nationale ou internationale.
      • Engagement durable : les projets de La Belle Saison sont appelés à être répétés, pérennisés, à laisser une trace pour l'avenir.
      • Ouverture et visibilité : La Belle Saison valorisera la recherche scientifique, la création d'outils d'information et de communication et la médiation vers de nouveaux publics pour œuvrer à la visibilité et à la (re)connaissance du secteur. 

     

    Les projets qui feront La Belle Saison s'empareront d'une ou plusieurs des thématiques, dont l'enjeu fondamental est de soutenir la création et sa rencontre avec tous les publics sur tous les territoires : il s'agit des conditions de la création (production, diffusion) ; du public, de la toute petite enfance à l'adolescence et au-delà ; de la richesse de l'écriture dramatique et des écritures scéniques dans leur diversité ; de la dimension internationale ; de la formation et de la médiation pour tous ceux qui travaillent avec le public jeune ; de l'art et l’éducation dès le plus jeune âge; de la responsabilité publique partagée au service de la création et de la jeunesse sur tous les territoires, dans un souci d'équité et de visibilité.

     

    Pour que La Belle Saison prenne toute son ampleur, soit riche des propositions de tous, s’étoffe de mille projets, chacun est invité à diffuser et s’emparer des pistes ouvertes par ces objectifs, critères et thématiques.

     

    Afin d’échanger et de se rassembler pour construire La Belle Saison, des plateformes se mettront en place à travers les territoires, réunissant des relais, des artistes, des professionnels, des représentants des associations, des représentants des instances territoriales et nationales, des chercheurs.

     

    A l’échelle nationale, des commissions thématiques composées d’artistes, experts, chercheurs, représentants des associations, opérateurs, représentants des instances publiques, s’empareront des enjeux et projets liés à chaque thématique afin de les faire résonner à travers les réseaux professionnels et les publics.

     

    Des représentants de chacune de ces commissions thématiques formeront un comité de pilotage garant de l’esprit de La Belle Saison et de sa construction.

     

    Une personne chargée de la coordination générale œuvrera au bon fonctionnement et au développement de la Belle Saison.

     

    Oui, il y a du travail. CertainEs d'entre vous ont déjà commencé à se retrouver, des projets se développent, il n'y aura jamais trop de propositions artistiques. Toutes feront La Belle Saison. Certaines, plus emblématiques ou transversales, feront l'objet de "lectures choisies", comme autant de temps forts artistiques ou réflexifs.

     

    Nous avançons dans l'enthousiasme du lancement de ce vaste projet, tout en ayant conscience de ce qu'une nouvelle politique s'appuie nécessairement sur la volonté des responsables politiques de l'État et des collectivités. La coopération est le moteur d'engagements durables.

     

    Comptez sur nous. Nous comptons sur vous.

     

    Amitiés,

     

    Geneviève Lefaure, présidente




    12/09/2013, 
    C'est parti !

    Bonjour,

    Bon début de saison à touTEs !

    Une saison qui va préparer 2014/2015, ce temps fort pour le jeune public confirmé par le Ministère de la Culture et de la Communication en juillet en Avignon.

    Nous allons donc réaliser la 39e proposition du Manifeste pour une politique artistique et culturelle du spectacle vivant en direction de la jeunesse / 40 propositions pour le jeune public : "Appelons à une/des Saison(s) Jeune Public, soutenue(s) par les pouvoirs publics, à toutes les échelles ; rendons la/les visible(s) dans tous les lieux de culture et d’éducation" et, avec elle, concrétiser d’autres articles du Manifeste. Faisons vivre l’utopie joyeuse du Manifeste, passons maintenant d’une dynamique fragile à une dynamique pérenne, rayonnante et stimulante !

    Un chantier vaste et enthousiasmant nous attend.

    Dès que nous aurons repris contact avec la DGCA nous vous ferons part des actualités mais, d’ores et déjà, retrouvons-nous. Préparons ce temps fort pensé pour innover, rayonner, construire. Profitons pour cela du Festival mondial des théâtres de marionnettes à Charleville-Mézières et de l’expérience des arts de la marionnette qui ont connu eux-aussi "leurs saisons".

    Afin d’imaginer la démarche à mettre en place au niveau local, régional, national, voire "mondial", Scène(s) d’enfance et d’ailleurs et le Festival mondial des théâtres de marionnettes vous invitent :

    À Charleville-Mézières
    Jeudi 26 septembre, à 16h30
    Sous le chapiteau Nomade (espace festival)

    Au plaisir de vous retrouver,

    Geneviève Lefaure,
    Présidente




    01/08/2013, 
    L'an 1

    Bonjour à touTEs,

    "L'an 1 du Manifeste: où en sommes-nous?"
    Sur cette question, le rendez-vous donné en Avignon le 16 juillet par Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs restera un moment marquant pour beaucoup d'entre nous, une étape décisive: une scène où le CA proclamait en chœur le fruit de son travail, une parole collective pour un avenir qui ne cesse de se rapprocher, une salle tout en écoute, forte de propositions, prête à se mettre en mouvement. La parole qui agit.

    Oui la Saison va exister, elle a commencé.

    La lettre d'Aurélie Filippetti parvenue au cours de la réunion du 16 juillet donne l'impulsion nationale sollicitée: "Le temps est donc bien venu, comme vous le proposez, de mettre en lumière tout ce que cinq décennies de politiques culturelles menées par l’État et les collectivités territoriales ont généré en matière d’offre artistique destinée à la jeunesse et d’en révéler l’importance quantitative et qualitative comme la diversité". Les mots d'Alain Brunsvick, représentant du Ministère, sont pleins de la confiance qui nous est faite, de la crédibilité acquise.
    Cet article 39 du Manifeste - "Appelons à une-des Saison(s) Jeune Public..." - permettra à bien d'autres propositions de se réaliser.

    La saison donnera - c'est nécessaire - un "coup de projecteur" à l'existant, mais elle devra aussi - c'est essentiel - mettre en place une politique affirmée en faveur des publics d'enfants et de jeunes, pour passer ensemble "d'une dynamique fragile à une dynamique pérenne, rayonnante et généreuse", en s'appuyant sur l'Etat, mais aussi les collectivités territoriales, les associations et les professionnels...

    Je vous invite à parcourir le site où vous trouverez le compte-rendu détaillé de ce rendez-vous du 16 juillet, les propositions des 200 participantEs, le communiqué de presse et le projet que nous avons écrit suite aux réunions de la DGCA (page Saison(s)), projet que nous porterons enrichi par les uns et les autres, ouvriers indispensables d'une Saison ouverte localement, régionalement, nationalement et internationalement... Vous trouverez également les actes du colloque "Le jeune public a/à l'âge de la maturité" (page Colloque et Ressources). De tous ces documents emparez-vous et faites-en usage !

    Il y a un énorme "chantier" devant nous. Dès septembre nous reprendrons le chemin du Ministère. Là aussi, inventons de nouvelles façons de travailler ensemble pour construire la Saison. Là aussi, innovons!

    Bel été à touTEs.

    Geneviève Lefaure, 
    Présidente




    05/06/2013, 
    Nous construisons,...

    Bonjour à touTEs,

    Nous poursuivons, nous construisons, nous sollicitons, nous vous invitons...

    Nous poursuivons !

    • La diffusion du Manifeste réédité, téléchargeable sur ce site, cité dans de nombreux projets, tables-rondes, séminaires et colloques, remis par les unEs et les autres aux éluEs, aux structures, aux associations... Ce Manifeste poursuit grâce à vous son tour de France et d'ailleurs, de plus en plus référent pour des projets actuels et à venir. De ce Manifeste emparez-vous touTEs, "faisons connaître partout ce Manifeste" (cf. article 40)...

    • Notre engagement pour une "éducation par l'art" à travers des prises de position publiques et des interventions écrites ou orales (voir entre autres le site http://pourleducationartistique.overblog.com/)

    • Nos rendez-vous à la DGCA avec les autres associations invitées. Une dernière réunion aura lieu le 21 juin, un temps de synthèse des groupes de travail (création/production/diffusion, connaissance/reconnaissance, formation ) qui devrait déboucher sur des propositions concrètes.D'ores et déjà un projet émerge: une saison nationale jeune public pour 2014-2015 (cf. article 39 du Manifeste). Il faudra trouver une appellation plus innovante. A vos plumes!

    Nous construisons !

    Ce projet, un temps fort qui aura pour socle les valeurs affirmées lors des chantiers des deux dernières années et réaffirmées lors de l'assemblée générale et de la concert'action de Nantes, durant le festival Petits & Grands: partage, transversalité, mutualisation, coopération.

    Un temps fort pour donner de la visibilité aux projets existants, mais surtout pour dessiner ensemble la cartographie d'initiatives innovantes appelées à se poursuivre. Déjà, de Dijon à Reims en passant par la Dordogne, apparaissent des "pôles structurants", prémices dans leur diversité d'une nouvelle politique culturelle sur les territoires.

    Il s'agit bien de passer d'une dynamique fragile à une dynamique pérenne (cf. quatrième de couverture...)

    Nous sollicitons !

    • Une impulsion de l'Etat, nationale et concertée (cf. article 31), et les moyens indispensables à la réussite de cette "démarche qui doit tout à la fois prendre en compte l’enfance et la jeunesse dans leur diversité géographique et sociale, reconnaître les artistes dans la singularité de leur création et renforcer l’égalité et la démocratie culturelle." (lettre à Aurélie Filipetti).

    • L'engagement des collectivités territoriales pour prendre leur part, essentielle aujourd'hui, dans ce mouvement en faveur des arts vivants pour l'enfance et la jeunesse.

    • Votre mobilisation active et inventive. Tout ceci se réalisera avec vous et nos partenaires. 
      Aussi, pour en parler :

    Nous vous invitons (retrouvez l'Agenda) :

    • Aux journées professionnelles de Très-Tôt Théâtre sur "Economie du jeune public et territoires" les 25 et 26 juin à Quimper (http://www.tres-tot-theatre.com/)

    • Au congrès mondial IDEA "8e Congrès Arts de la scène-éducation" du 8 au 13 juillet à Paris. Scène(s) d'enfance et d'ailleurs mènera une table-ronde le 11 juillet, "Création et écriture dramatique" (http://www.idea-paris-2013.org/)

    • A notre rendez-vous annuel en Avignon le 16 juillet à 18h, au Conservatoire.

    Dans l'attente de vous retrouver très vite.

    Geneviève Lefaure, Présidente



    14/05/2013, 
    Concert'actions


            La mise en œuvre d’une « saison nationale[1]  » ou « année » du jeune public est la 39ème proposition du Manifeste pour une politique artistique et culturelle du spectacle vivant en direction de la jeunesse. Suite à la parution de celui-ci, le Ministère de la Culture et de la Communication a invité – entre autres – Scène(s) d’Enfance et d’ailleurs à rejoindre trois groupes de travail, ayant pour objectif la mise en application de certaines propositions du Manifeste. Dans un des trois groupes de travail à la DGCA, intitulé "Connaissance / reconnaissance", nous travaillons à ce projet, à sa possible mise en place. Aucune décision du Ministère n’interviendra avant le mois de juin à ce propos, et il n’y a encore eu aucun d’effet d’annonce à ce jour, mais il nous parait essentiel que l’impulsion soit nationale.


     Une « saison nationale » ou « année » du jeune public… De quoi s’agit-il ?


    D’un coup de projecteur sur la vitalité du jeune public. Mais ce n’est pas que ça, cela ne doit pas être que ça. 

    D’un état des lieux de l’existant pour faire apparaître et objectiver ce que nous savons : richesse et fragilité de ce secteur, déséquilibre entre les territoires. Pourquoi pas, mais ce n’est pas que ça.

    Pour nous aujourd’hui il s’agit de répondre à la question posée par l’un d’entre nous lors du Colloque au Monfort : « comment sommes-nous en capacité de travailler les uns avec les autres ? ».

    Il s’agit de faire la cartographie des projets vivants qu’ensemble, à tous les niveaux, des CDN aux MJC, sur tout le territoire, dans les domaines du Manifeste – création, production, diffusion, formation, éducation artistique – nous allons inventer dans le désir de mettre en place des projets appelés à se poursuivre, à se pérenniser.

     A nouveau, comme dans les chantiers, il s’agit de partage, de transversalité, de mutualisation, de coopération…


    La profession se mobilise à travers les commissions de travail au ministère et les "concert'actions". Les comptes-rendus des deux premières Consult’actions à Quimper et Nantes sont en ligne, consultez-les !

    [1] L’expression « Saison jeune public » est utilisée dans l’attente d’une nouvelle terminologie propre à ce projet.
    La dénomination reste à trouver, et ce dès que possible.






    21/03/2013, 
    Invitation AG

    Bonjour à toutes et à tous,

    Nous vous invitons à l'Assemblée Générale annuelle de l'association Scène(s) d'enfance et d'ailleurs: Samedi 13 avril 2013 à Nantes au Lieu Unique à 11h. Ordre du jour:  Rapport moral, Rapport d'activité, Rapport financier, Projets de l'association, Élection du Conseil d'administration.

    Dans le cadre du Festival Petits et Grands, l'Assemblée Générale sera précédée d'un Echange sur la préfiguration de la saison nationale jeune public 2014-2015 dès 10h.

    Vous adhérez à la démarche, aux actions, nous avons besoin de votre votre adhésion à l'association !

    A très bientôt,
    Geneviève Lefaure, Présidente
     


    11/03/2013, 
    Actualités

     
    Bonjour à toutEs,

     
    Suites du Manifeste et du colloque: quelques nouvelles et nos avancées.
     
    A l'heure de la refondation de l'école de la République lancée par le Ministre de l'Education nationale, de l'annonce renouvelée de la priorité donnée à la jeunesse par le Président de la République, de l'importance de l'éducation artistique "pour tous et partout" affirmée par la Ministre de la Culture, du rapport de la commission sur le même thème présidée par Marie Desplechin, Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs apporte sa contribution au débat et à la réflexion:
    • en participant à un collectif d'artistes, de chercheurs et d'acteurs militants "Pour l'éducation, par l'art" qui vient de publier sur le site du Huffington Post une tribune intitulée "Education artistique: l'échec n'est pas permis". "Après les consultations et les rapports, voici venu le temps des actes", dans l'esprit du Manifeste (III-19: "conduisons les enfants et les adolescents vers une pratique autonome de fréquentation des spectacles vivants...").
      Télécharger ici.
    • en s'associant au Théâtre Dunois et à la RIDA Île de France pour vous inviter à une réunion d'information sur la réforme des rythmes scolaires et ses incidences sur le spectacle Jeune Public (mardi 26 mars de 14h à 17h au Théâtre Dunois). Cette réforme - rappelons-le - doit s'appuyer sur la richesse des valeurs fondatrices de l'éducation artistique depuis plusieurs décennies. Vous trouverez ici en lien des documents à lire et à signer ainsi que l'invitation au Dunois.
    Petit rappel

    Suite au colloque, nous participons aux groupes de travail du Ministère de la Culture et de la Communication
    - Création/production/diffusion;
    - Connaissance/reconnaissance;
    - Formation.
    Là aussi dans l'esprit du Manifeste (I.1: "ancrons toute la création en direction des enfants et des jeunes sur l'ensemble des territoires de notre pays (...) dans des cadres favorables et pérennes").
    Le Jeune Public résonne dans les murs de la DGCA, très présente dans les groupes de travail. On ne peut que s'en réjouir. Il est encore trop tôt pour savoir ce qui sortira de ce travail collectif (avec d'autres associations), mais déjà on voit apparaître entre autres une très probable saison nationale Jeune Public en 2014-2015, un début de consensus sur des "Pôles" structurants, fédérateurs, coopératifs... sur un large territoire et une vraie préoccupation pour la formation.
     
     
    Nous vous invitons
     
            à un temps de concert'action suivi de notre assemblée générale le samedi 13 avril à 10h à Nantes
            dans le cadre du festival Petits et Grands, pour dessiner ensemble la cartographie des projets vivants
            sur lesquels nous nous appuierons pour bâtir la saison nationale Jeune Public,
            préfiguration/confortation/confirmation de la pertinence artistique de la création jeune public enfin reconnue.
     
    Des rendez-vous d'été à prévoir:
     
    • le congrès international d'IDEA, "Arts de la scène/Education", du 8 au 13 juillet à Paris: Scènes d'enfance a été sollicitée pour mettre en place une table-ronde sur "la création Jeune Public et les écritures théâtrales pour la jeunesse en France". Un partenariat qui se poursuit avec l'ANRAT, une ambition partagée, celle de "porter haut la cause d'une enfance et d'une jeunesse grandies par les arts de la scène". Voir le site d'IDEA: http://www.idea-paris-2013.org/
    •  une rencontre nationale de Scène(s) d'enfance et d'ailleurs en Avignon durant le festival. Date à préciser.
     
    Nous comptons sur votre participation aux différents rendez-vous proposés
    et sur votre adhésion - la vôtre mais aussi celle de votre structure -
    adhésion indispensable au projet et à la vie de l'association SEA.
     
    Amitiés.
     
    Pour le CA, Geneviève Lefaure, présidente
     
     
     


    20/01/2013,
    Bonne année à toutEs
     

    Bonne année à toutEs,
     
    Bonne année à nous, continuons avec patience et rêvesimpatience et réalisme à donner vie à nos projets, que les 40 propositions deviennent LE programme, LA proposition d'une nouvelle politique! On y contribue ensemble! 

    Des réunions ont d'ores et déjà commencé au Ministère de la Culture pour avancer sur les propositions. Nous vous tiendrons au courant des avancées.

    Des consult'actions ont également déjà commencé, hier à Quimper, demain à Reims, Nantes ...pour construire ensemble une saison du jeune public (2014-2015). Un vaste projet pour une "ambition partagée"!

    A très bientôt, 

    Geneviève Lefaure





    16/12/2012, 
    Suites du colloque 


        Bonjour à touTEs,


        L'année 2012 s'achève, pour Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs une année riche des chantiers, du Manifeste, du colloque, d'un ensemble de manifestations menées avec de nombreux partenaires, avec vous. Nous en sommes fierEs et heureux/ses.

        Un mois de décembre fait de rencontres et de consultations au Ministère de la Culture et de la Communication. Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs a été invitée à présenter son point de vue dans le cadre de la "Consultation nationale sur l'éducation artistique et culturelle pour un accès de tous les jeunes à l'art et à la culture". Notre intervention - une demi-heure - a consisté essentiellement à reprendre les propositions du Manifeste, à réaffirmer donc que la rencontre des enfants et des adolescents avec les arts de la scène ne peut exister que si la création elle-même existe, si elle a les moyens d'exister, si les arts sont vraiment vivants.

    Vous trouverez sur notre site (téléchargement ci-contre) la contribution que par la suite nous avons fait parvenir au Ministère dans le cadre des thèmes demandés, dont voici la conclusion: "Dans l’histoire de l’éducation artistique et culturelle, une nouvelle étape voit le jour. Forte des expériences des trois dernières décennies, elle a aujourd’hui pour ambition la généralisation de l’accès des jeunes à l’art et à la culture. Nous nous en réjouissons. La diversité culturelle de notre société est une richesse à partager avec et entre les enfants et adolescents d’aujourd’hui. Il n’en reste pas moins que, face à cet enjeu, l’exigence artistique et l’excellence éducative restent de notre responsabilité".

        Le groupe de travail annoncé lors du colloque par Christine Milleret, représentante du Ministère de la Culture et de la Communication, s'est réuni mercredi 12 décembre en présence des responsables des différentes disciplines artistiques de la DGCA et des représentants d'associations (JMF, Enfance & Musique, Hors les murs, Themaa, Cipac, Théâtre de Chaillot, Scènes d'enfance et d'ailleurs). Nous avions, autour de la table, bien des points communs et, osons le dire, l'espoir que nous allions avancer. Le Ministère nous a rappelé que le jeune public est un véritable sujet d’actualité qu'il s’agit de travailler dans la continuité des actions menées par tous, symboliques et fortes. Les questions soulevées ont été nombreuses. Le Ministère a proposé en conclusion de mettre en place à partir de ce groupe trois commissions en veillant à ce que tous les arts soient représentés:

    1. Création, production et diffusion des œuvres
    2. Connaissance et re-connaissance
    3. Formation des artistes, des professionnels, des publics
    La question des territoires sera prise en considération dans chaque commission. Il ne s’agit pas d’établir des diagnostics mais de parler d’opérationnel, d'outils à mettre en œuvre, y compris entre les ministères (Education/Culture/...). Nous nous réjouissons de voir que les grandes questions portées dans le Manifeste sont inscrites dans le travail des commissions. Il est prévu trois réunions dans les six mois qui viennent.

     

        Dans l'impatience où nous sommes aujourd'hui, nous lançons la préparation de la/les saison(s) Jeune Public, à travers des concert'actions. Il s'agira d'impulser des engagements pérennes des pouvoirs publics, des structures culturelles, des équipements de territoires, des structures sociales, des établissements scolaires et éducatifs. Que serai(en)t une/des saison(s) Jeune Public? Comment mettre en cohérence et rendre visible l'ensemble des composantes du secteur jeune public? Comment faire rayonner la diversité des formes et des langages ouverts au jeune public / tout public?

    Une première rencontre a lieu le 19 décembre à 17h30 à Quimper, dans le cadre du festival Théâtre à Tout Age. D'autres suivront à Nantes, Reims...

        Du travail pour Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs !
        Petit rappel, nous sommes une association composée uniquement de militantEs, de bénévoles. Venez nous rejoindre,
     pensez à adhérer ! (RDV sur la page Adhésion du site).

     

        En cette période de fin d'année, de déferlement d'images publicitaires, d'appels à la consommation jusqu'à satiété, le tout en rose et bleu, à l'heure où l'on apprend que sur trois personnes vivant sous le seuil de la pauvreté, l'une est un enfant, comment ne pas faire nôtre, là où nous sommes, la cause des enfants et des adolescentEs ?
    Alice et Salvador, Jojo, Yaël et Molène, frères et soeurs, petits poucets représentés sur scène et que nous croisons si souvent dans la rue, mais trop peu dans l'espace par excellence où ils entendraient des mots tendres et poétiques et oniriques, tels des Miche & Drate interrogeant le monde, qui leur permettraient de grandir, d'être debout sur une terre qui ne peut tourner qu'avec eux/elles et pour eux/elles. Un voeu pour 2013.

     

    Amitiés.

    Geneviève Lefaure,
    Présidente







    30/10/2012, 
    Remerciements 


        Bonjour à touTEs,


     

        Belle présence que la vôtre au colloque, vous dans votre grande diversité : 

    ProfessionnelLEs de la culture, de l’éducation, de l’animation, artistes, éducateurs-trices, enseignantEs, responsables de collectivités territoriales ou de services de l’Etat, formateurs-trices, étudiantEs, inspecteurs-trices, chorégraphes, journalistes, programmateurs-trices, musicienNEs, responsables de festivals, marionnettistes, professionnelLEs de scènes conventionnées, de théâtres de ville, de lieux associatifs, de conservatoires, de centres dramatiques, de compagnies, auteurEs, parents, spectateurs-trices, militantEs, venuEs de tout le territoire français, mais aussi de la Belgique et même du Québec. 

    Premier objectif atteint: nous étions près de 400.

     Présence aussi, à distance, de ceux-celles qui nous ont fait parvenir des messages.

     


        Belles et riches interventions aux tables-rondes et dans la salle, même si elles ont été trop brèves, même si nous n'avons pas pu aborder tous les sujets qui concernent le jeune public. Un beau colloque qualifié d'excellent, on accepte!

    Un beau colloque qui, aux dires des uns et des autres, a donné espoir et enthousiasme, qui "a fait un bien fou", qui a montré la nécessité de "mailler"... 

    Autre objectif atteint: l'envie de poursuivre.


     

        Donc, les suites: nous y réfléchirons plus précisément lors de notre prochain CA mi novembre en prenant en compte ce qui s'est dit lors du colloque, ce que vous avez exprimé aussi dans des échanges informels.
    Mais déjà, nous pouvons dire, 

    Qu'il y aura des actes (un peu de patience, en attendant voici en pièce jointe le discours d'introduction),
    Que nous participerons à un groupe de travail sur le jeune public au Ministère

    Que les chantiers pourraient se poursuivre sous forme de commissions réunissant acteurs de terrain, élus et services des collectivités territoriales

    Que de nombreuses demandes de travail en partenariat nous sont arrivées dès le lendemain du colloque 

    Et qu'il y aura une saison/année du jeune public...

     


    Il y a du travail ! 

    Confortés par cette journée nous continuons à avancer pour que les 40 propositions deviennent réalités ! 



    Nous entrons dans une période d'exécution. 

    Nous devons continuer à affirmer nos convictions, mais aussi réussir à entraîner ceux qui font les politiques. C'est un objectif à atteindre.

     


    DES MAINTENANT, nous lançons une grande campagne d'adhésions : adhérez 

    au Manifeste : OUI

    aux 40 propositions OUI, 

    aux projets à venir OUI, 

    adhérez aussi à l'association OUI


    Pour poursuivre, Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs a besoin de vous.

     



    Amitiés,

    Geneviève Lefaure
    Présidente




    17/09/2012, 
    Colloque 


    Bonjour à touTEs,

    Ce qui nous mobilise depuis des années, depuis des mois, fait la rentrée.
    La rentrée politique, la rentrée des politiques culturelles, la rentrée de l'Education nationale.
    Enfin, on le voudrait bien.

    La jeunesse est à l'ordre du jour.
    C'est le moment ou jamais de faire entendre notre parole, notre expérience et
    nos 40 propositions, celles du Manifeste.

    C'est l'objectif du COLLOQUE que nous organisons.

       Une Manifest-Action à réussir !  


    Geneviève Lefaure,
    Présidente




    29/07/2012, 
    Le manifeste est sorti!

    Bonjour à touTEs,

            Nous étions plus de 200 en Avignon, pour accueillir, recevoir, fêter la sortie du Manifeste: 40 propositions pour une politique artistique et culturelle du spectacle vivant en direction de la jeunesse. 

    40 propositions qui ont été lues, proclamées sur la péniche Rhône-Alpes. Nous avons levé nos verres, pleins d'espoirs pour cette nouvelle politique.


    Ce n'est pas fini,
    Retrouvons-nous le SAMEDI 20 OCTOBRE 
    au MONFORT THEATRE
    * - Paris 15e pour le colloque:
    "Le jeune public a / à l'âge de la maturité".

    Un colloque qui reprendra les points forts du Manifeste et les mettra en perspective
    sous le regard de sociologues, philosophes, politiques.
    Un colloque Manifest-action.
    Un colloque pour une nouvelle politique.
    Pour plus d'infos sur le colloque, pour s'inscrire, RDV sur la page du site : "Colloque"


    De plus, à la suite des chantiers, d'autres RDV s'annoncent : (retrouvez le détail de ces RDV en cliquant ICI : "RDV et chantiers à venir")
    • Les arts de la scène à l'école: résidences en question, le mercredi 19 septembre au Théâtre Dunois, proposé par le Théâtre de la marionnette à Paris. contact et réservations : actionculturelle@theatredelamarionnette.com
    • Une formation: jeune public et médiation, pour une approche commune, les 17, 18 octobre 2012 et 11, 12 avril 2013, proposée à Angers et Nantes par la chantier médiation.  contact et réservations : fraslin-echevin@legrandt.fr
    • Du Manifeste au Pôle Jeune Public à Dijon, en février 2013 dans le cadre du Festival A Pas Contés, proposé par la Cie l'Artifice et Terrain de jeu.

    Emparons nous du Manifeste, suscitons des Manifestations !
    La synthèse des chantiers et le Manifeste sont accessibles en téléchargement.
    Le manifeste est à signer sur ci-contre.


    Bonne lecture, bel été, et à très bientôt,
    Geneviève Lefaure
    Présidente

    Documents à télécharger :




    16/07/2012, 17h, 
    Avignon


    Le manifeste est rendu public ! 




    Dès aujourd'hui, chacun peut s'en emparer et le signer* sur ce site, à la suite du collectif d'associations qui le porte.

    Fruit d’une démarche participative sans précédent, le manifeste appelle à construire et pérenniser une politique en faveur du jeune public. Pour passer d’une dynamique “fragile” à une dynamique pérenne, rayonnante et généreuse.


    Merci à ceux-celles qui en sont les auteurEs.

    A travers une cinquantaine de chantiers thématiques menés sur tout le territoire français, plus de 500 professionnelLEs du spectacle vivant pour le jeune public ont débattu ensemble d’enjeux artistiques et esthétiques, de politique d’aménagement culturel du territoire et d’égalité des chances

    Une synthèse a été réalisée pour rendre compte de la richesse des échanges. C'est un document de travail, à consulter, à utiliser et à enrichir.

    Ce sera l'objet du colloque de Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs qui se tiendra à Paris à l'automne: Le Jeune Public a l'âge de la maturité. Le manifeste est là pour le montrer. Continuons à l'affirmer !


    Bonne lecture.

    Geneviève Lefaure,
    présidente de Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs.


    Documents à télécharger : 






    20/06/2012, 
    Sortie du manifeste

    Le Manifeste pour une politique artistique et culturelle 
    du spectacle vivant en direction de la jeunesse 
    est sur le point de sortir !

    Merci encore pour votre participation, à l'occasion des chantiers, débats, rencontres, 
    le Manifeste existe grâce à vous touTEs.


    Deux rendez-vous à noter pour vous en emparer, le diffuser, le faire connaitre:
    • Lundi 16 juillet, 17h-19h, sur la Péniche Rhône-Alpes en Avignon (Quai de la ligne): nous fêterons sa sortie officielle.  A partir de ce même 16 juillet, vous trouverez sur le site internet la synthèse des chantiers menés sur l'ensemble du territoire.  

    • A l'automne, à Paris, un colloque "Le jeune public à/a l'âge de la maturité", un nouveau regard sur la création, l’enfance et la jeunesse pour une politique artistique et culturelle ambitieuse en direction des publics jeunes.
    A très bientôt...




    04/03/2012, 
    Dernier chantier 

    Les réflexions pour un manifeste de propositions pour une politique culturelle et artistique du spectacle vivant en direction de la jeunesse progressent tandis que le dernier chantier qui nourrira le manifeste est annoncé:

    Chantier "pour un théâtre intergénérationnel"

    "J'ai tenté d'écrire le genre de romans que j'aurais aimé lire quand j'étais jeune, mais qui continueraient encore à m'intéresser à l'âge de vingt-trois ans, quarante ou même quatre-vingt-trois ans"  écrit l’auteur espagnol Carlos Ruiz Zafon en ouverture du prince de la brume.

    Dans le cadre des chantiers de Scène(s) d’enfance et d’ailleurs, l’occasion est donnée de se retrouver pour échanger sur la question de l’intergénérationnel aujourd’hui, en prenant appui sur la réflexion menée au TNG/CDN de Lyon par Nino D'Introna et un groupe d'artistes, journalistes et programmateurs, il y a environ 2 ans : quelles créations, quelles esthétiques, quels langages pour s’adresser au jeune public sans exclure les adultes (ou s’adresser aux adultes sans exclure les plus jeunes) ?

    RDV le 24 AVRIL 2012 de 14h30 à 17h, au Théâtre Nouvelle Génération / Centre Dramatique National Lyon, 23 rue de Bourgogne - 69009 Lyon.
    Réservations : 04 72 53 15 10. 
    En présence de Nino D'Introna, directeur du TNG, et Geneviève Lefaure, présidente de Scène(s) d'Enfance et d'Ailleurs.


    APPEL A CONTRIBUTIONS : il est encore temps de contribuer au manifeste ! Envoyez vos réflexions sur tel ou tel thème, à scenesdenfance@gmail.com




    10/02/2012, 
    Suite aux BIS

    Scènes d'enfance et d'ailleurs 
    aux BIS, le 18 janvier


    Assemblée lors des BIS
        A l'occasion des Biennales Internationales du Spectacle à Nantes
    les 18 et 19 janvier derniers, Scène(s) d'enfance et d'ailleurs a été
    heureuse de présenter, devant un public nombreux, l'état des réflexions,
    les premières propositions et la démarche suivie dans le cadre de
    l'élaboration du Manifeste* pour une politique culturelle et artistique du spectacle vivant en direction de la jeunesse.
     
    Vous pouvez télécharger ici l'ensemble de l'intervention ainsi que les
    réactions de François Deschamps,
     Président de la FNADAC
    (Fédération Nationale des Associations de Directeurs des Affaires Culturelles des collectivités territoriales) présent sur le plateau, et du public: 
    Télécharger BIS.pdf (1180k)
     
    *Manifeste élaboré par le collectif d’associations réunissant L’Association nationale de Recherche et d’Action théâtrale (ANRAT)L’Association du Théâtre pour l’Enfance et la Jeunesse (ATEJ), le Festival mondial des Théâtres de marionnettes de Charleville Méziéres, La Ligue de l’enseignement, L’Office Central de la Coopération à l'Ecole (OCCE), Scènes d'enfance et d'ailleurs, theatre–enfants.com, le Théâtre de la Marionnette à Paris




    10/10/2012, 
    RDV aux BIS


    Scènes d'enfance et d'ailleurs sera présente 
    aux BIS – Biennales Internationales du Spectacle,
    à la Cité des Congrès de Nantes,
    les 18 et 19 janvier prochains.


    C’est avec plaisir que nous vous accueillerons sur notre stand et que nous vous donnons RDV, 
    en ouverture du "PARCOURS JEUNE PUBLIC*" pour :


    Manifeste du jeune public : premières propositions
    mercredi 18 janvier à 15h 


    Scènes d'enfance et d'ailleurs présentera l'état des réflexions, les premières propositions et la démarche suivie dans le cadre de l'élaboration du Manifeste pour une politique culturelle et artistique du spectacle vivant en direction de la jeunesse (Manifeste élaboré par le collectif d’associations réunissant L’Association nationale de Recherche et d’Action théâtrale (ANRAT), L’Association du Théâtre pour l’Enfance et la Jeunesse (ATEJ), le Festival mondial des Théâtres de marionnettes de Charleville Méziéres, La Ligue de l’enseignement, L’Office Central de la Coopération à l'Ecole (OCCE), Scènes d'enfance et d'ailleurs, theatre–enfants.com, le Théâtre de la Marionnette à Paris).

    Attention : s’inscrire sur www.bis2012.com pour recevoir le badge d’accès gratuit au Bis.





    02/01/2012, 
    Meilleurs voeux

    "Alors que tout le monde lui dit que ça n'a pas de sens, 
    le brave Jeannot tchèque se tape sans relâche la tête contre le mur
    jusqu'à ce que celui ci s'écroule"
    Václav Havel




    En 2012, rêvons et construisons 
    sur la Scène de l'enfance et de l'adolescence
    un monde de citoyens et citoyennes.

    Bonne Année à tous !




    Geneviève LEFAURE
    Présidente





    01/12/2011, 
    Ouverture du site



    L'ouverture d'un site pour Scène(s) d'enfance et d'Ailleurs, enfin !

    Certes inachevé, à améliorer, à faire évoluer,
    mais il s'ouvre aujourd'hui pour, à sa façon :

    Redire d'où vient Scène(s) d'enfance et d'ailleurs, ses objectifs associatifs, ses fondamentaux mais surtout vers quoi, et vers où nous partons avec les associations partenaires, avec vous.

    Ecrire un Manifeste* de propositions pour une politique artistique et culturelle du spectacle vivant pour la jeunesse.

    Faire entendre la  polyphonie de nos voix / voies.

    Repenser dans une perspective collective ce que les unEs et les autres, nous vivons, ce qui se discute, s'exprime, s'invente dans les Chantiers* et ailleurs.

    Traverser les territoires d'enfance et d'adolescence, ceux de l'éducation et de la création.

    Permettre par notre engagement collectif que nos idées deviennent des forces poétiques et politiques capables de faire exploser cette République des "egos".

    Donner "la possibilité effective à tous les enfants de bénéficier de l'instruction et d'accéder à la culture", comme l'exprimait le programme français du conseil national de la Résistance, et aux artistes celle de créer en toute liberté des oeuvres destinées aux scènes d'enfance et... d'ailleurs !


    Un site à lire et à écrire !
    (à lire au fil des pages, à écrire avec vous... RDV dans la rubrique "Contributions")



    Geneviève LEFAURE
    Présidente de Scène(s) d'enfance et d'ailleurs





    Ċ
    ScènesEnfance Ailleurs,
    22 nov. 2013 à 05:35
    Ċ
    ScènesEnfance Ailleurs,
    28 sept. 2015 à 01:31
    Ċ
    ScènesEnfance Ailleurs,
    5 mai 2015 à 02:23
    Ċ
    ScènesEnfance Ailleurs,
    19 sept. 2012 à 11:43
    Ċ
    ScènesEnfance Ailleurs,
    22 nov. 2013 à 05:33