Mon sac 2008

retour accueuil                                                                                                                                                                                                                                     Page suivante

Le départ se fait plus proche que jamais


le sac se prépare et je vais œuvrer pour le faire plus léger que l'an dernier tout en ayant un équipement aussi performant, voire  mieux

 

MON SAC

type

Qté

poids


papiers

Qté

sac à dos 60l

1

2300


journal + stylo

1

T-teeshirts résistants

3

0


carte SS européenne

1

slips

3

120


CB Visa

1

pantalon léger microfibre

1

 


carte identité

1

Bermuda et Short(*)

1

1400


carte groupe sanguin

1

Chapeau

1

 


carte et guide

1

Un pull en laine polaire

1

300


 

 

coupe vent Kway

1

285


Pharmacie / trousse

 

poncho

1

320


crème solaire

1

chaussettes anti ampoules

3 paires

360


crème pieds
Akileine « NOK » anti-frottement

2

Chaussures

1

690


crème biafine

1

semelle de rechange

1

30


anti douleurs

1

pyjama court/ caleçon

0

0


anti-diarrhétique

1

Vêtement à manches longues

1

200


compresses désinfectantes

et Hémostatiques

1

sandale ou tong

1

850


elastoplast

1

chapeau

1

250


double peau compeed

1 bt

lunette soleil +etui

1

115


Traitement habituel (s’il y a lieu)

qsp

sac couchage léger

1

650


aspirine ph8

1

lampe de poche

1

98


ciseaux

1

couteau Lagiole

1

180


 bande extensible.

1

cuillère et fourchette

1

100


coupe ongles

1

tel portable + chargeur

1

150



 

appareil photo/chargeur

1

1000


Un petit sac en tulle pour garder hors du sac les vêtements à laver

1

Assiette et gobelet

1

20


 

 

bidon 1l

1

225


 

 

Bâton

1

200


 

 

trousse à toilette avec

 

 



 

fil aiguille

1

 



 

épingles à nourrice

4

 



 

Serviette microfibre (grande)

1

200



 

épingles à linge (mini)

10

 


 

 

dentifrice et brosse à dents

1

100


 

 

savon marseille /linge

1

100


 

 

sachets plastique pour linge

8

 


 

 

mouchoirs papier

1P

15


 

 

papier toilette

1r

25


 

 

credencial

 

 


 

 

En comptant toutes les bricoles de dernière minute (café soluble, sucre, barres de céréales, journal de bord...), le sac pèse un peu moins de 11 kg – c’est un bien, c'est mieux que l'an dernier de presque de 2kg. Se souvenir que  le sac contiendra aussi de la nourriture : fruits sec, pain, sandwich et ou conserves, fruits...

Les vêtements sont roulés dans de petits sacs (type congélation zippés en plastique, ils resteront secs et faciles à ranger - çà c'est super, on ne change surtout pas

Compte tenu du temps seul la crème solaire avait été inutile - vu les prévisions météo, cette année elle risque fort de ne mas être indispensable non plus mais on garde un petit tube malgré tout

Le tee-shirt et le caleçon « pour la nuit » sont inutiles aussi – en fait le soir je me changeait. Les sous-vêtements propres servaient pour la nuit et le journée du lendemain. (je plus souvent j’ai dormi torse nu et j’ai eu souvent trop chaud) - donc cette année un slip et un tee shirt en moins

Chapeau ou  casquette : le chapeau à l’usage est plus pratique. En toile, à bords larges, il protège efficacement la nuque, les oreilles et le nez des morsures du soleil. Il absorbe aussi la transpiration. Je  compte  son poids car il n’est jamais dans le sac sauf quand il pleut et qu'on porte alors poncho et autre vêtement de pluie, donc presque  toujours sur la tête pour ce qui m’a concerné (je ne portai en principe jamais de chapeau – je suis conquis par cet accessoire indispensable pour marcher confortablement). - cette année j'abandonne le chapeau acheté en Gambie, tout en coton et un peu lourd, pour un chapeau acheté en Inde, un peu plus léger avec les bords plus rigides

Le rouleau de papier hygiénique est indispensable : souvent le matin il n’y en a plus dans l’auberge. Pour plus de commodité retirer le tube central en carton (inutile et volumineux)

Pour qui veut s’alléger un peu : presque toutes les auberges ont de la vaisselle. Si on accepte le risque de ne pas en avoir une ou deux fois on peut éviter l’assiette et le gobelet - mais , par précaution je garde assiette et gobelet : le chemin n'est pas le"Frances "et les hébergement risquent de s'en ressentir.

Recharger les batteries est possible , mais pas partout. Prévoir des batteries pour l’appareil photo pour tenir au moins 3 jours en autonomie (1+2 jeux pour moi qui photographie beaucoup) et un chargeur rapide – le mien rechargeai un jeux en moins de 20 minutes – c’est pas très bon pour les batteries,  - mais cette fois je pars avec un appareil Canon compact, bien plus léger et n'utilisant que 2 batteries - le gain de poids est de plus de 300g

Le choix du sac est important : mais comme c'est un investissement assez couteux, on ne se pose pas de question, on garde le même. Le couvre sac s'est révélé bien utile – en fait c’est une bonne garantie pour garder son matériel bien sec et tout laisse à penser que ce sera encore le cas cette fois

Le Poncho changé cette année pour un poncho à ouverture de face plutôt qu’à ouvertures latérales : c’est plus simple à mettre. Et parfois pour éviter l'averse, les secondes comptent - il convient aussi de pouvoir s'en défaire simplement sur le sac à la fin des averses - sans devoir faire de gymnastique acrobatique pour écarter cette peau encombrante et mouillée.

Le k-way est un coupe vent efficace mais une piètre protection contre la pluie. Il s’est avéré utile, surtout en dehors des périodes de marche véritable (circuler en ville pour aller faire des courses ou aller au restaurant, avec un poncho çà fait bizarre et c'est pas hyper pratique..

Le pantalon type k-way : je ne l’ai pas utilisé. Donc on le laisse à la maison cette fois. Des guêtres sembles plus adaptées, celles que j'ai trouvé sont facile à mettre - indispensable pour ne pas se tremper jusqu'aux os dans les herbes mouillées - reste que mes chaussures ne sont pas vraiment imperméables, mais il est trop tard pour en changer. - changées tout de même pour un modèle type course nordique, gortex - le tout 100g de moins que celles de l'an passé - et la garantie de pieds au sec

Un vêtement à manche longue, soit genre tricot léger, soit chemise ( toujours favoriser des matériaux légers et séchant vite). Indispensable en cas de froid , mais aussi , le cas échéant en cas de coups de soleil sur les bras - je remplace le pull léger de l'an dernier par un maillot en fibres modernes (semblable aux t-shirts) à manches longues -  : gain :près de 100g.

Ajouté aussi un antivol pour le sac( quelques récits de vols m'ont été rapportés sur le chemin du Nord, moins fréquenté, mais aussi un peu moins esprit pelegrinos quand on doit être hébergé en camping ou en auberge de jeunesse,  et quelques mousquetons qui peuvent servir à suspendre des "trucs mouillés" 

 

Résultat final, après avoir un peu amélioré les équipements de base, avec un plus aussi coté pharmacie, un autre plus avec une documentation plus riche mais indispensable, je me retrouve avec 2 kg de moins que l'an dernier (11kg au lieu d 13 - ce n'est pas du tout négligeable