Nos publications‎ > ‎Ouvrages‎ > ‎

Erasme dans le XXIè siècle

Sous la direction de Cécilia SUZZONI

"C’est dans le cadre des activités de l’ALLE, Association le latin dans les littératures européennes qu’a été organisée cette journée Érasme dans le XXIème siècle , séductions d’une écriture, qui a connu une très belle affluence, dans la salle des conférences du lycée Henri IV. En effet, cette association, créée à l’initiative de professeurs des Classes Préparatoires littéraires des lycées Henri IV et Louis le Grand, peut-être parce qu’elle promeut un latin débarrassé de tout « patriotisme » disciplinaire, de tout complexe frileux ou obsidional, un latin au service de toutes les disciplines de la mémoire et du langage (comme l’indique la composition plurielle de son bureau, qui réunit lettres classiques, modernes, philosophie, etc.), connaît depuis sa création en 2008, inaugurée par le poète Yves Bonnefoy, un succès que l’on pourrait dire proprement intempestif, par les temps qui courent, et qui ne cesse de grandir, avec désormais une vingtaine de conférences à son actif (En page d’accueil de son site, www.sitealle.com, la liste des conférences de l’année 2011/2012, et menu principal , gauche, tous les renseignements qui la concernent, dont sa Charte, son comité d’honneur, et la liste de ses soutiens et conférenciers). D’où l’idée de cette journée consacrée à celui dont le nom (un nom qui « numquam peribit » – avait prédit son ami anglais John Colet –) reste associé à celui d’une Europe, en pleine effervescence intellectuelle, et qui a mis le latin, un latin vivant, tout à la fois élégant et familier, décomplexé, au service de tous les grands combats modernes de son époque.

Érasme aura œuvré sans relâche, soucieux de transcender tous les clivages, dans un esprit tout à la fois tolérant et exigeant, et dans une écriture qui allie subtilement savoir et saveur. Cet Érasme, auquel doivent leur nom ces programmes Erasmus qui fleurissent dans l’Europe d’aujourd’hui, méritait d’autant plus cet hommage que deux événements venaient en appuyer l’idée : la parution pour la première fois en France , dans la version bilingue, latin-français, des Adages, cette œuvre immense, au foudroyant succès, sous la direction de Jean-Christophe Saladin, Directeur de la Collection Le miroir des Humanistes , aux Belles Lettres, et le cinquième centenaire de la première publication de l’Éloge de la folie, cette œuvre qui devait devenir en Europe un véritable laboratoire de la littérature moderne (cette journée fait bien sûr sa part, entre autres, à chacun de ces événements). Elle donne la parole à d’éminents spécialistes de cet auteur qui ont eu à cœur de faire valoir tour à tour l’intérêt à ne pas laisser « embaumé de poussière » ce « Prince de l’humanisme », ce « Précepteur de l’Europe », dont il est raisonnable et légitime, on oserait dire aujourd’hui urgent, de réactiver la belle mémoire."


Érasme dans le XXIè siècle. Séductions d’une écriture. Actes de la Journée Érasme du 28 mai 2011

Éditions Kimé, octobre 2012