Servir‎ > ‎

Action des chrétiens pour l'abolition de la torture

Le combat de l’ACAT

Bouleversé

es par la révélation des tortures pratiquées au Vietnam, Edith du Tertre et Hélène Engel, deux protestantes, décidaient en juin 1974 de sensibiliser tous les chrétiens à ce scandale et de les amener à agir ensemble.

Organisation non gouvernementale et œcuménique, l’ACAT poursuit ce combat partout dans le monde, sans distinction ethnique, idéologique ou religieuse.

L’ACAT-France est la première du réseau international FIACAT-Fédération internationale de l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture, ayant statut consultatif auprès des Nations Unies.

Son action s’est élargie en 1982 à l’abolition universelle de la peine de mort, et au début des années quatre-vingt au respect effectif du droit d’asile en France.

Elle exerce également une action de vigilance dans les lieux privatifs de liberté en France.