Accueil



A ne pas manquer




...à apprendre !

Medley...A l'écoute

à l'écoute...

Le mot du curé

Noël. Et si c’était vrai ?

L’autorité du poète s’impose parce qu’elle exprime avec bonheur des sentiments que nous pouvons facilement faire nôtres. Une pensée claire, des mots simples, beaucoup de cœur pour agencer le tout et le tour est joué ! Nous nous laissons alors saisir par le rythme et séduire par le message.
C’est pourquoi j’ai choisi d’emprunter à Jacques Brel ce beau texte qui en dit plus long qu’un cours magistral. Ce que des livres, des sommes et des synthèses ont écrit sur le sujet nous est livré ici comme un pari si simple. “Et si c’était vrai ?”.

Dites, dites, si c’était vrai
S’il était né vraiment à Bethléem, dans une étable.
Dites, si c’était vrai
Si les rois Mages étaient vraiment venus de loin, de fort loin
Pour lui porter l’or, la myrrhe, l’encens.
Dites, si c’était vrai
Si c’était vrai tout ce qu’ils ont écrit Luc, Matthieu
Et les deux autres,
Dites, si c’était vrai
Si c’était vrai le coup des Noces de Cana
Et le coup de Lazare.
Dites, si c’était vrai.
Si c’était vrai ce qu’ils racontent, les petits enfants
Le soir avant d’aller dormir.
Vous savez bien, quand ils disent Notre Père, quand ils disent Notre Mère.
Si c’était vrai tout cela
Je dirais oui.
Oh, sûrement je dirais oui
Parce que c’est tellement beau tout cela
Quand on croit que c’est vrai.


Nous restons en suspens, comme en arrêt sur le seuil de ce sanctuaire intime où chacun est seul pour choisir et décider. Dépouillé de cette gangue qui n’a contribué qu’à l’affadir, le message de Noël s’offre dans sa simplicité originelle. Nul besoin de guirlandes pour l’éclairer ni de papier cadeau pour l’emballer. C’est l’essentiel qui demeure comme la seule réalité capable de combler le cœur insatiable de l’homme “parce que c’est tellement beau tout cela quand on croit que c’est vrai”, parce que c’est tellement vrai tout cela quand on en goûte la beauté.

                                                                 Père Patrick-Marie Févotte


Nouveau ! Retrouvez les homélies du dimanche sur Youtube : cliquez ici homélie du 8 décembre (2ème Avent)homélies précédentes

Vu sur l'Agenda...

  • jeudi 12  décembre : réunion de l’équipe d'animation paroissiale (EAP) , à 20h à la salle paroissiale de St Pierre.
  • Vendredi 13  décembre : repas pour les migrants , à 12h à la salle paroissiale de St Pierre.
    • Samedi 14  décembre : aumônerie , à 10h à la salle paroissiale de St Pierre.
  • Dimanche 15 décembre :  3ème dimanche de l'Avent, messe , à 11h , à  St Pierre : quête,  vente  de cartes et  d’icônes pour aider les bénédictines du  monastère de '(Emmanuel à Bethléem.

L'Avent 2019 à St Pierre

Pour nous accompagner sur notre chemin d’Avent, cette année avec le Conseil Pastoral et les équipes liturgiques, nous avons décidé de nous tourner tout naturellement vers Bethléem…

A Bethléem, a été fondée à la fin des années 50, un monastère de bénédictines de rite oriental, le monastère de l’Emmanuel, relevant de l’Eglise gréco-catholique Melchite. Elles sont une fondation de la congrégation bénédictine de la Reine des Apôtres.

Le charisme particulier de cette toute petite communauté est de témoigner par sa simple présence de la joie de l’Évangile, du rayonnement de la vocation monacale et de la présence chrétienne en Terre sainte.
Cela nous parle particulièrement en cette année où le Pape François nous a rappelé notre rôle d’apôtre et nous a envoyé en mission…

La vocation spirituelle de cette communauté est de prier inlassablement pour l’unité des chrétiens et pour la paix avec toutes les communautés avec lesquelles elles vivent…. L’accueil et l’ouverture dans la bienveillance et le respect mutuel tels que nous essayons de les vivre à St Pierre, notamment au travers des repas des migrants.

La très grande simplicité de leur vie quotidienne – elles ne vivent que de dons et d’un peu d’artisanat – nous rapproche également de la crèche et du dénuement dans lequel nous devons essayer de présenter devant l’enfant Jésus à Noël.

Chaque dimanche, nous vous donnerons quelques nouvelles de cette communauté, nous écouterons leur message, nous prierons pour elles et avec elles à l’une de leurs intentions particulières et nous vous proposerons de leur faire un don d’ici Noël enfin de les aider à continuer leur mission.

…Et bien sûr, en retour, la Communauté priera pour que notre communauté paroissiale puisse faire grandir sa vocation baptismale d’apôtre à travers chacun de ses membres.

Voici leur premier message :

Nous sommes dépourvues de tout moyen logistique d'envergure. Notre témoignage est donc essentiellement présence. Mais cette présence chrétienne est importante, parce qu'elle est à sa petite mesure, la garantie d'un Proche-Orient multicolore, dont la clef d'unité n'est pas la violence mais la convivialité.

La chrétienté en Orient est déjà en elle-même représentative de l'heureuse diversité des confessions chrétiennes (toutes sont rassemblées à Jérusalem : orthodoxes grecs, russes, syriens, coptes, arméniens, éthiopiens ; réformés; anglicans ; latins, etc).

Elle est donc un témoignage en soi que l'amour et l'acceptation de l'autre dans le respect de sa liberté religieuse ou sociale, est l'unique remède à la guerre et aux conflits qui secouent la région depuis des décennies. L'enracinement séculaire de la chrétienté en Occident, prédispose les chrétiens d'Orient, insérés dans des milieux à majorité musulmane, à être un pont de compréhension entre Occident et Orient, à combler le grand manque de confiance subsistant entre eux.

Si la présence chrétienne s'éteint en Orient, qui témoignera à leur place que la convivialité est possible avec nos frères musulmans ? Et qui témoignera en retour à nos frères musulmans d'Orient, l'ouverture de l'Occident et sa solidarité à leur égard ?

« La convivialité est l'avenir de l'humanité et du Proche-Orient. Cela signifie la rencontre de l'homme avec son frère et tout humain. C'est le dialogue des civilisations et des cultures, et de la foi entre tous les fils et toutes les filles de la foi » .

Par notre présence, nous voulons aider les chrétiens de Terre Sainte à prendre conscience de la beauté de leur propre vocation.

Priez pour nous et avec nous !

Ce que vous ferez au plus petit d'entre les miens...


Les repas proposés aux demandeurs d'asile et aux plus démunis sont organisés depuis plusieurs a
nnées de l'automne au début de l'été,  les vendredis de 11h à 14h à la salle paroissiale.
Cette action est également organisée par 5 autres paroisses les 5 autres jours de la semaine.
NOUS AVONS BESOIN DE VOS DONS ET DE VOUS !
contact : csvp-stpierre-dijon@netcourrier.com






Dernières actus

  • Entrée en Eglise des catéchumènes qui seront baptisés lors de la prochaine vigile pascale Durant la messe de rentrée du dimanche 22 septembre, la paroisse a célébré l’entrée en Église de 4 catéchumènes.
    Publié à 10 oct. 2019 à 12:13 par Saint Pierre
  • Vigile pascale et Jour de Pâques 2019
    Publié à 21 avr. 2019 à 13:43 par Saint Pierre
  • Dimanche du CCFD - 7 avril 2019
    Publié à 21 avr. 2019 à 13:40 par Saint Pierre
  • Appelés à la Sainteté... avec Patrick Richard Pour avancer en Carême, belle affluence et magnifique mise en musique de "l'appel à la sainteté" par Patrice Richard et son musicien Philippe , sur un scénario de notre curé
    Publié à 21 avr. 2019 à 13:36 par Saint Pierre
Affichage des messages 1 - 4 de 61 Afficher plus »

...à lire en passant

Petit guide pour se confesser-A l'école de sainte Élisabeth de la Trinité
, du Père Patrick-Marie Févotte , paru en mai 2018
Le sacrement de la Réconciliation est parfois vécu comme un moment difficile: s'ouvrir de sa misère à un homme répugne à notre nature, qui cherche instinctivement à couvrir son péché. Il peut arriver aussi qu'à force d'y avoir recours le pénitent s'assoupisse dans la routine. C'est le mérite du P.Févotte d'avoir replacé la célébration de la confession (car il s'agit bien d'une célébration) dans une perspective de foi qui lui donne une saveur nouvelle : la rencontre du fils prodigue et du Père plein de bonté, les retrouvailles de la brebis perdue et du Bon Pasteur qui, tout joyeux, la ramène au bercail. Sainte Élisabeth de la Trinité, carmélite dijonnaise (1880-1906), était un guide tout trouvé pour ce cheminement, elle qui avait fait de la foi son unique lumière, et du sentiment de sa misère une occasion sans cesse renouvelée de se jeter dans les bras de Jésus. Alors la confession n'est plus une épreuve ni un simple devoir, et elle peut produire tous ses fruits de paix et de joie.



Elisabeth de la Trinité, une clarté de cristal
du Père Patrick-Marie Févotte , paru en février 2016
La vocation d'Élisabeth Catez, fille d'officier et pianiste accomplie, a mûri dans une atmosphère familiale et religieuse qui donne une coloration toute particulière à son cheminement intérieur. C'est la loi de l'incarnation à laquelle notre humanité ne saurait se soustraire. Mais avec quelle audace elle a su sortir des chemins étroits, tout tracés devant elle ! C'est pour mieux nous la faire connaître que cette petite biographie se propose de présenter Élisabeth le plus fidèlement possible en la situant dans son cadre de vie. Croqués sur le vif, les événements les plus marquants de son parcours s'animent alors devant nous et prennent l'allure de tableaux magnifiques où il fait bon admirer le modèle tout autant que l'Artiste qui les a peints. Pour Mgr Minnerath, Élisabeth de la Trinité, dont le pape François a annoncé la canonisation en 2016, est le témoin d'une « vie lumineuse d'union avec le Seigneur, une sentinelle de l'éternité bienheureuse ». Patrick-Marie Févotte est prêtre de la fraternité de Sitio près de Dijon. Il a publié plusieurs livres sur Élisabeth de la Trinité. Il est également l'auteur de la trilogie jeunesse Le Royaume d'Hérigran.

"Religion, l'heure de vérité" : un nouveau livre de Mgr Roland MINNERATH

Notre époque rejette la religion alliée à la violence, à l’obscurantisme, à l’intolérance. Elle produit aussi des pseudo religions séculières, où l’homme et la société, privés de toute relation à la transcendance, sont rendus vulnérables à l’emprise des puissances technologiques, économiques et médiatiques. Seule la religion vraie ouvre le chemin vers l’infini de la vérité, qui n’appartient à personne. Le Christ est la vérité incarnée, infinie et proche. Si la vérité n’a pas de visage, elle est comme la toile de Pénélope que notre esprit tisse et défait chaque jour. En savoir plus  , présentation de la Procure


Lire la dernière encyclique du Pape François

Horaire des messes

Saint-Pierre
 mardi 09h15
 mercredi
 18h30
 jeudi      
 09h15
 vendredi
 18h30
 samedi  18h00
 dimanche  11h00

Saint-Louis
Dimanche
09h30

Accueil
11 place Wilson
21 000 Dijon
tel : 09 79 29 86 38

Permanences
Catéchisme :
 le mercredi
de 16h30 à 18h30
Père Patrick-Marie :
l
e vendredi
de 16h30 à 18h30

Secrétariat paroissial
les mardis
de 10h à 12h
les jeudis
de 16h à 18h

https://diocese-dijon-soutenir-eglise-fr.iraiser.eu/donner/~mon-don/

Réserver les salles de réunions de la paroisse

St Pierre'live

Pour suivre l'actualité du pape, c'est  ICI