Sabotier de St Jean d'Assé (72)





Bonjour,
je m'appelle Sylvain Delporte, j'ai commencé à travailler le bois à l'âge de 16 ans, en faisant
un CAP et BEP en menuiserie fabrication industriel (à l'ESAT de giel , 61). Après, un court passage chez les Compagnons du Devoir à Auxerre , où j'ai perfectionné mes connaissances du bois , de la sculpture , du dessin et de la menuiserie . A la fin de cette année, j'ai passé un CAP BEP menuiserie agencement à sablé sur sarthe (72). En suite je suis retourné à giel (61) faire un CAP d'ébéniste; j'y ai appris l'histoire de l'art qui m'a inspiré de suivre un métier d'art, dans lequel je suis libre de créer et en même temps de perpétuer les traditions de mes aîeux.

 
Suivant ces idées , je continue donc mon parcours à l'Aigle (61), pour passer un CAP de sculpteur . pendant cette année , mon prof (Benoit Beucher) nous a encouragé de participer au concours de la SEMA (Société d'Encouragement aux Métiers d'Art) ou j'ai été reçu premier de mon département , je finis deuxième au régionnale d'alençon (61). Je poursuis mes études dans la marqueterie , à Landerneau (29). Nous participons cette année au concours de la SEMA , ou je reçois un deuxième prix departementale .


Après toutes ces années d'études , je travailles chez différents ébénistes , et c'est en 2000 que je me retrouve au musée du bois de Jupilles , ou j'apprends , avec l'aide de mon maître sabotier Roger Marcellin à fabriquer les sabots traditionnels du pays Sarthois . Tombant amoureux du métier et des tours de mains , je décide donc d'en faire mon métier .¨Pour former un bon sabotier il faut 5 ans , je continue donc mon apprentissage au Grand Parc du Puy du Fou (saison 2003 ), avec l'aide de Jean Leroy (sabotier autodidacte). j'y travailles comme au 18ème siècle , donc tout à la main devant le public !  Puis ayant les bases , suivant les conseilles de roger , je continue le métier tout seul sur le tas de copeaux . VIVE LE BOIS !!!!