66 Juin 2010

 

BULLETIN N°66 du 1er Juin 2010

 

Editorial

Chers amis rotariens,

Voici mon dernier éditorial, déjà ai-je envie de dire !

Une année de président est à la fois courte et longue. Courte car en une seule année il est difficile de lancer de nouvelles actions ou de fond. Mais longue aussi car la responsabilité du bon déroulement des réunions, des conférences, les actions à réussir, la convivialité à préserver, etc. génère un peu de stress tout au long de l’année. Et tout cela oblige à un présentéisme pas toujours compatible avec une activité professionnelle comportant beaucoup de déplacements.

Un petit clin d’œil, mon année a commencé par l’intronisation d’Etienne de Montarnal et se termine par l’accueil de Laurence et Pascal Dirand. L’intronisation officielle sera effective à la rentrée, après les repas d’été. Mais vous êtes tous les deux les bienvenus à nos réunions et repas à venir.

Je vous rappelle que la passation de pouvoir aura lieu à Sainte Maure, à l’Auberge éponyme. Merci de vous inscrire sur le site afin de pouvoir réserver le plus exactement possible.

Patrick se prépare, le collier l’attend. Bon courage à toi mon cher ami.

Je profite de cet éditorial pour vous remercier sincèrement de votre soutien, votre participation, votre amitié tout au long de cette année. Merci.

 

Michel ARRAGON

   

 

Editorial  

 

Les Amicales du Rotary sont des regroupements indépendants de membres rassemblés par un centre d’intérêt commun. Les Amicales comportent les Amicales professionnelles ou de loisirs et les Amicales d’action. Ces groupes doivent respecter les règles établies par le ROTARY.

Actuellement, les Amicales actives sont par exemple :

Amicale française des Rotariens Camping Caristes Caravaniers – Amicale rotarienne pour l’Esperanto - Amicale des pilotes - Amicale des Rotariens motocyclistes – Association Française des Rotariens golfeurs - Amicale des Plaisanciers – Amicale Art et communication – Amicale rotarienne « Armée

Défense Nation » - Club de philatélie.

 

C’est l’Espéranto qui est à l’origine de l’idée d’amicale au Rotary. Des rotariens partageant un intérêt pour ce langage se sont regroupés de façon informelle. La suite logique conduisit à la création d’une centaine d’amicales reconnues par le Rotary International. Partager le même plaisir, le même passe-temps est aussi la possibilité d’ouvrir la porte vers de nouvelles opportunités de servir. C’est aussi une manière de maintenir des rotariens actifs, de rassembler des hommes et des femmes de pays et de

cultures différents.

Gérard Boutten

 

 

Réunion du Jeudi 6 Mai

 

Nous étions 34 avec nos épouses pour suivre l’exposé de Monsieur Dupré Latour sur les blocages du développement africain, exposé très intéressant chez un conférencier connaissant très bien l’Afrique pour y avoir passé presque toute sa carrière professionnelle.

 

Je ne peux revenir sur les détails de toute cette conférence où, Monsieur Dupré Latour a abordé toute l’histoire, les violences, la corruption, la recherche d’immigration également de très nombreux africains se faisant exploiter par des passeurs peu scrupuleux. Il a insisté sur la notion de violence d’état, sur une corruption généralisée « tout le monde vole sauf Air-Zaïre », sur le problème d’une scolarisation de moins en moins efficace. Les campagnes sont désertées, les villes deviennent d’immenses bidonvilles, l’économie s’effondre avec les élites qui eux n’ont pas de trop de difficultés au gré de leurs études et de leur installation à fuir leur pays.

 

Cet exposé nous a paru à tous très pessimiste mais pessimiste venant de la part de quelqu’un connaissant parfaitement ce pays, loin de la conférence que nous avions eu sur le commerce équitable.

 

Il a particulièrement insisté sur la colonisation qui a eu certainement des côtés néfastes mais qui a été une aide au développement pour certains pays avec un éternel cercle vicieux de la santé et de l’hygiène : cela a permis un meilleur suivi des enfants et une chute de la mortalité, mais à l’inverse, cela favorise la surpopulation.

 

Petit espoir tout de même dans cette surpopulation avec le nombre de jeunes et surtout l’importance des femmes dans la culture africaine ce qui permettra à ces pays de petit à petit, peut être, de se développer en préservant leur culture.

 

 

 

Réunion du jeudi 20 Mai,

 

Monsieur Campredon n’ayant pu venir, nous avons eu une réunion statutaire au cours de laquelle les épouses n’étaient pas invitées mais nous avons eu le plaisir d’avoir avec nous Françoise, Jean-Louis n’ayant pas lu à temps sa messagerie.

 

Cette réunion nous a permis de reprendre nos différents projets, particulièrement le projet de Bertrand avec le local de 117 m² qui sera livré fin juin, avec l’inauguration à l’hôpital, notre club a permis d’apporter tout le système vidéo, de câblage et d’appareil photo

Ce local sera destiné à l’accueil des enfants, également à l’accueil des femmes dans le cadre des violences faites aux femmes, il regroupera une assistante sociale, une infirmière et une psychologue et travaillera avec l’association d’aide aux victimes qui a été fondé par Elisabeth Grandpierre.

 

Nous avons abordé le tour du Bouchon de Champagne et une prochaine réunion en juin sera uniquement destinée à réfléchir à cette rencontre annuelle pour essayer de faire au mieux et surtout d’avoir un peu plus de sponsors.

 

Jeudi 27 mai

 

  Nous nous sommes retrouvés réuni à la mission locale, invités par Elisabeth Grandpierre pour un exposé et une présentation tout à fait passionnante de son travail. Monsieur Galley nous a fait une présentation très précise de son action dans le cadre de la mission locale et nous a rappelé que la ville de Troyes a été un élément moteur pour cette mission locale dont il s’est occupé de 1982 à 2009.

    Il y a 3 réseaux de la mission locale dans le département, le réseau de Troyes étant le plus important avec 25 salariés, celui de Bar Sur Seine ayant 3 salariés, celui de Romilly également 3 salariés. 33000 jeunes de 1982 à 2009 sont passés par la mission locale. Il s’agit de jeunes en difficultés, le but étant jusqu’à leur 25 ans de les préparer à entrer dans le milieu de l’entreprise, prise en charge on s’en doute bien complexe, source de joie, mais aussi de désillusion.

   Nous étions près de 40 avec nos épouses pour écouter Elisabeth, qui avait organisé après l’exposé   un repas très convivial et très agréable et vous retrouverez très certainement les photos de cette réunion prise par Cyril.

 

 

 

   Je profite de ce bulletin à la demande de Sabine, pour vous convier tous à leur soirée de remise de charte du « Kiwanis Féminin Plurielles ». Cette réunion aura lieu à l’Hôtel de ville de Troyes, sous la présidence de M.François Baroin, à 19h30.

   La remise de charte sera suivie d’un buffet avec animation tout au long de la soirée. La participation est de 55 euros par personne.  Merci si vous pouvez nous rejoindre d’envoyer le plus rapidement possible votre confirmation et participation à Frédérique Carbonnelle ; 2 rue Raymond Poincaré. Troyes.

 

 

 

 

Dates à retenir

·         12/06/2010                Assemblée de district à Beaune

·         24/06/2010                Passation de pouvoir, à l’auberge de Sainte Maure

·         26/06/2010                Tenue du stand Rotary pour les 20 ans de l’IUMP

·         02/07/2010                Dîner-rencontre au Golf de la Cordelière avec les rotariens de Nuenen.

  

 

Anniversaires du mois de juin:

 

Danielle de Montarnal    le 2

Bernard Gillier                le 14

Brigitte Hodin                 le 16

Evelyne Contant              le 28

 

Comments