Objectif 2012.

 

 

 

Qui n'a pas entendu parler de cette année 2012 qui serait - selon les spécialistes et autres initiés de la science ésotérique - une année fatidique et décisive pour l'évolution de notre planète et de l'humanité ?

 

L'année 2012 est mise à toutes les sauces et fait l'objet d'élucubrations qui peuvent laisser sceptique. Quoi qu'il en soit, le 21 décembre 2012 correspondrait à la fin du calendrier maya, et marquerait par conséquent la fin d'un cycle, une étape importante et incontournable de notre humanité. Certains initiés l'appellent : ascension. D'autres : fin d'un monde. Quant aux plus audacieux, ils la considèrent comme la fin pure et simple du monde. Ce qui veut dire pour le commun des mortels que la planète et ses habitants cesseraient définitivement de vivre, et que la Terre ressemblerait aux planètes sans vie qui l’entourent.

 

 

 

Calendrier maya

 

 

Force est de constater qu'il n'est pas facile de s'y retrouver dans cet imbroglio de nouvelles plus ou moins réjouissantes et pour le moins alarmistes. Que faut-il croire ? Chacun y va de sa conviction, de son intuition, de son message, de ses recherches...  Bref, l'échéance se rapproche à grands pas et nous restons toujours, pour la plupart, les deux pieds dans le même sabot, considérant à tort ou à raison que toutes ces fables relèvent de la plus pure fantaisie, voire même de la folie. En fait, nous devenons fatalistes et attendons pour voir, sachant que les leviers de commande ne sont pas entre nos mains, mais entre celles des puissants de ce monde. 

 

À propos de l'évolution de notre Terre et de ses habitants, mon fils Olivier et ses amis m'ont délivré plusieurs messages et ce, depuis longtemps. À priori, il semble assez clair que nous ne ferons pas l'économie d'une sévère et douloureuse remise en ordre, compte-tenu de l'ignoble agression humaine à l'égard d'une planète qui est notre Mère nourricière. En réalité, nous avons été incapables de gérer le fantastique héritage légué par les anciens. Nous avons provoqué de profonds déséquilibres. La Terre étant programmée pour l'équilibre au même titre que l'humain, elle le rétablira obligatoirement, que cela nous plaise ou non. Il s'agit d'une Loi universelle impossible à contourner.

 

En conséquence, sauf si nous donnons sans attendre un rapide et violent coup de barre pour détourner le navire de sa très dangereuse trajectoire, nous reproduirons à grande échelle ce qu'ont vécu le paquebot Titanic et ses passagers. Est-il possible de croire en un miracle ? Faut-il perdre la Foi ? En ce 17 août 2009, mon fils et ses amis répondent à mon... à notre questionnement :

 

 

« Sans sombrer dans le catastrophisme qui est, je vous le rappelle, l'instrument de pouvoir et de contrôle des masses lorsque les temps sont difficiles et perturbés – instrument favori des sectes les plus dangereuses, mais également des politiciens qui veulent à tout prix asservir le petit peuple – il faut vous attendre à de profonds changements et bouleversements sur cette Terre.

 

Nous vous mettons néanmoins en garde lorsque des dates aussi précises que le calendrier maya, évoquant le 21 décembre 2012, vous sont données. Je vous rappelle – nous l'avons déjà dit – que le Père Céleste : le Seigneur Absolu, est seul détenteur du calendrier cosmique. Ce qui veut dire qu'il n'est à la portée de personne – pas plus chez vous que dans notre monde – de connaître avec une telle précision la date des échéances de votre évolution : qu'elle soit individuelle ou collective ! Parce qu'il s'agit bien de cela. C'est une formidable évolution qui vous attend. Vous la vivrez heureusement ou douloureusement selon votre foi ou vos croyances.

 

Il est désormais acquis que la planète Terre va subir de nombreux soubresauts. Comme le dit le message d'apocalypse et de révélation que nous avons donné récemment – inspirés par Jean, disciple bien-aimé – : la planète est en pleine grossesse. Elle prépare l'enfant, le nouvel enfant : la régénérescence. Ce qui signifie la naissance prochaine d'un nouveau monde.   

 

 

Vidéo YouTube

      

Où et quand cela se produira ?  Partout, nul espace ou endroit ne sera épargné. C'est un nouveau corps que prépare la planète. C'est une nouvelle peau. Ce sont de nouveaux attributs et de nouvelles facultés qui pourront permettre à l'humain survivant de ne pas sombrer dans le néant, dans la déchéance... après cette naissance. L'accouchement sera douloureux, il sera long... très long. L'enfant sera ce qu'il doit être selon le désir de l'humain.

 

Aucun instrument aussi sophistiqué soit-il, aucune technique – même la plus révolutionnaire – ne pourra déterminer avec la précision souhaitée la date de son avènement. Même nous, n'en savons rien, et pourtant, nous sommes tout près du Père et de son plus grand fils : le Seigneur Jésus. Lequel disait d'ailleurs en son temps lorsqu'il pérégrinait sur votre Terre : "nul ne sait, nul ne saura jamais le jour ou l'heure de ma venue." Il le répétait à l'envi à celles et ceux qui le questionnaient.

 

 

 

 

Parce qu'il s'agit bien de cela. C'est le retour du Christ, du Seigneur Jésus Christ qui nous est annoncé. Il fera un gigantesque retour en force, mais ce retour ne sera pas physique. Non, il ne sera pas possible de croiser le Seigneur Jésus au coin de votre rue, sauf s'il décide de vous apparaître comme nous-mêmes le décidons parfois. C'est l'énergie Christique qui reviendra en puissance pour brûler les déchets et les détritus... les impuretés de votre monde, et irradier ensuite les âmes les plus évoluées : celles qui sont prêtes à accueillir l'Énergie, la force de Lumière, le rayon Christique. C'est un formidable programme qui vous est annoncé. C'est un temps mémorable que, peut-être, vous vivrez. C'est une formidable chance, une opportunité, un plan divin rarement connu par l'humanité. Mais sachez qu'avant ce Bonheur, vous vivrez le Malheur si vous persistez dans l'erreur : ce qui est toujours le cas malgré les avertissements qui vous ont été maintes fois donnés.

 

 

 

 

Le Bonheur des survivants de cette planète dévastée sera grand malgré les apparences ou les supputations humaines du moment. En effet, qui peut oser parler d'un nouveau bonheur lorsque sa maison est détruite ? La maison du bonheur sera bien sûr reconstruite par ceux qui sont d'ores et déjà désignés pour cela. Mais, ne vous y trompez pas, il n'y aura aucune comparaison à faire avec la maisonnée actuelle.

 

Les survivants étaient sages avant de subir l'événement. Ils le seront davantage demain et bénéficieront cette fois totalement de l'aide divine, comme ce fut le cas au temps des premiers hommes. Ce qui veut dire qu'ils recevront la manne céleste avec toutes les facultés correspondant à leur nouvel habit : un habit de Lumière qui leur permettra de vivre très différemment ; la matière perdant définitivement sa place dominatrice, et se voyant reléguée très loin au second plan.

 

Ceux qui survivront n'auront pas de rupture avec les disparus de la surface du globe. Ils pourront facilement les voir, les entendre et s'entretenir avec eux. La barrière qui actuellement nous sépare sera ténue et particulièrement mince, ce qui signifie facile à traverser. Ainsi, vous l'aurez donc compris, l'Amour Divin fera un grand retour en force sur la Terre et les habitants de cette planète poursuivront leur vie dans un cadre nouveau avec des beautés inconnues et incomparables. Avec également des facultés nouvellement dévoilées et avec, enfin, le souci de ne plus maltraiter notre Mère terrestre.

 

Voilà, en gros traits, le programme qui vous est destiné. L'accepterez-vous ? Le refuserez-vous ? C'est une question particulièrement difficile que nous posons. Le vivrez-vous ? Oui, sans aucun doute, si vous faites partie de la jeunesse actuelle. Mais, il n'est pas déraisonnable de penser que certaines personnes d'âge mûr en seront dispensées. Comme vous le constatez, il nous est difficile de répondre à nos propres questions. Il nous est délicat – nous ne le ferons pas – de donner plus de précisions. Il est malgré tout un conseil que nous vous répétons sans cesse : sachez vous préparer au retour vers le Père. Sachez vous pardonner. Sachez vous tolérer. Sachez vous entraider. Mais sachez avant tout vous aimer.

 

Aimer ne veut pas dire embrasser chaque matin. C'est bien sûr important mais très insuffisant. Aimer, c'est échanger. Aimer, c'est guider. Aimer, c'est aider l'autre lorsqu'il en a besoin. Aimer, c'est tout donner de sa profondeur d'âme. Aimer, c'est laisser libre l'autre de penser. Aimer, c'est enfin protéger. C'est l'exemple que nous donne chaque jour notre Père et tous ses assistants. Bientôt, ils seront parmi vous. Bientôt, ils vous enseigneront de nouveau. Bientôt, ils prendront votre destin en charge et ne vous laisseront plus divaguer. Bientôt, vous les reconnaîtrez. Mais soyez vigilants, les prophètes qui s'entretiendront avec vous ne seront pas tous issus de la Source divine. Votre Maître Jésus vous en avait parlé. Il est plus que jamais à l'ordre du jour de savoir discerner.

 

Nous sommes heureux pour vous et saurons vous guider si bien sûr, au tréfonds de votre âme, vous nous le demandez. C'est là, la Liberté de notre Père divin, qui nous est enseignée. » 

 

 

Olivier et ses amis de l'au-delà